img Je ne devrais pas l'aimer..  /  Chapitre 43 Épisode 43  | 54.55%
Télécharger l'appli
Historique
Chapitre 43 Épisode 43
Nombre de mots : 4309    |    Mis à jour : 23/11/2022

Point de vue de Xavier

Le grand jour est arrivé . C'est le plus beau jour de ma vie , car oui enfin je vais me marier avec la femme de ma vie , celle que j'ai tant désiré et éprouvé un amour interdit . Ma Liya ..

Un sourire triste etire mes lèvres à cette pensée ..Liya ! Si seulement cela pouvait être possible , que ce soit elle que j'épouse et non Elisa . Mais je ne dois pas perdre espoir car tout n'est pas encore joué .

— Alors comment va le futur marié ? " demande jamais avec un sourire aux lèvres en tapotant mon épaule .

— Ah Jamie Jamie ! Si je te dis merveilleusement bien ce serait le plus gros mensonge de ma vie " lançais -je avec lassitude .

La salle est désormais pleine et je ne connais pratiquement personne. Le prête est bien là, je suis debout tout mon corps figé attendant sans enthousiasme l'arrivée de ma fiancée .

Jamie regarde autour de nous , se penche vers moi à ce que je sois le seul à entendre ce qu'il a à me dire .

— Rien n'est encore joué..il suffit d'un mot pour changer votre futur .

— je le sais Jamie..mais ce n'est pas moi mais elle qui doit tout changer , tout dépendra d'elle..:

Il me regarde confus ne comprenant pas ce que je raconte . Je lui tapote gentillement l'épaule comme il l'a fait avec moi tantôt . Je réajuste mon costume et racle ma gorge lorsque j'aperçois une très belle femme en robe blanche arriver...ma future femme .

Tenant le bras de son père , elle avance doucement vers moi . La tête baissée réduisant les quelques métrés qui nous séparent . Plus elle approche et plus je manque d'air … inspire et expire profondément mon grand !

La voilà désormais face à moi , je dois trembler de bonheur de l'avoir à mes côtés , non seulement elle est dotée d'une beauté pure , également son cœur l'est, une femme en or qui ne me mérite pas.. mon corps tendu comme un arc . essave de te détendre sur ce qui va suivre .

Son visage sans imperfection est couvert d'un maquillage beaucoup trop prononcé . tout ce noir qui recouvre ses veux m'insupporte . Je ie la préfère moins superficielle , Et pour sa robe , elle a fait un choix sur un bustier et je déteste cet accoutrement qui serre un peu trop sa petite poitrine..et puis elle ne sait pas puisque je ne lui ai donné aucun avis sur les multiples robes qu'elle m'avait décrite . Ses yeux rencontrent enfin les miens..ce ne sont pas des yeux bleus dont je vois , ni une crinière blonde , ni une peau si blanche recouverte de grain de beauté , ni un visage juvénile..je force mon esprit à cesser de penser à une autre le jour de mon mariage , je fixe le prete pour éviter de croiser cette femme devant moi qui me parait si inconnue à mes yeux en cet instant .

Le vieil homme commence son discours stressant et je ne peux m'empêcher de jeter un coup d'œil vers les invités..une touffe blonde..cherche Xavier regarde bien , elle doit être là , elle doit venir !

— Xavier voulez vous prendre pour épouse Elisa ?

Quoi ? Déjà nous sommes à ce niveau ? Mes yeux dévient entre le prête et la foule qui me regarde ..mon ange où es tu ? Je suis sûr qu'elle viendra..elle ne peut que venir.. elle doit m'empecher de faire cette connerie !

Et pourtant le vieux reprend sa question , je déglutis difficilement sentant mes poumons manquer d'air et les invités me dévisagent comme si j'avais deux têtes .

— Oui je le veux ..

Putain bien-sûr que tu veux bousiller ta vie..Bravo Xavier tu as des couilles pour rien ! La question est posé aussitôt à la femme qui me fait face..en cet instant j'ai compris..j'ai compris que j'ai perdu Liya et qu'elle et moi c'est impossible , je n'ai plus aucune chance . Mes poings et ma mâchoire se serrent à cette idée...J'ai été bête d'avoir pensé qu'elle viendra..ou plutot trop amoureux

Le silence qui s'en suit est pesant , je me rends compte que ma future épouse n'a pas encore répondu et qu'elle me fixe intensément un sourire aux lèvres .

— ce n’est pas vrai Xavier , murmure t-elle .

Je la questionne du regard ne comprenant pas ce qui lui arrive .

— Jusqu'à ce point ? Tu es allé fort !"

Des chuchotements retentissent dans la salle , personne ne nous entend à

part ce prête curieux .

— Qu'est-ce que tu racontes ?"

— Je voulais voir jusqu'où tu pouvais aller et je viens de constater que tu étais prêt à te marier avec moi alors que tu ne m'aimes pas , je n'arrive pas à y croire , lache t-elle la voix tremblante et les yeux larmoyants .

Que dire à part que je suis un connard ? Et ça évidemment tout le monde le

sait .

— Tu penses que je serai heureuse de vivre ainsi ? Tu n'a pensé qu'a toi sans te soucier de ce que je pouvais ressentir..J'espère que tu trouveras une autre cruche qui supportera ton égoïsme et vivre avec ton cœur froid..

Et c'est apres avoir balancé son bouquet de fleur en plein visage qu'elle quitte la salle en courant d'une manière surprenante avec ses hauts talons !

Elle vient de te quitter et toi ce que tu penses c'est comment elle arrive à courir avec ces chaussures ?

— Encore des couples qui me font perdre mon temps ! , se plaint le pauvre prêtre .

Celle qui devrait être ma belle-mère s'approche de moi et sans grande surprise j'accueille avec plaisir sa gifle monumentale . Son mari s'empresse de me donner un coup de poing bien mérité après m'avoir traité de tous les noms..je suis desole les gars . Mais le pire c est la petite mamie qui sans crier gare me donne un coup à l'entrejambe avec sa canne..merde la connasse !

Famille de fou je suis bien heureux de m'en être débarrassé ! Voilà que je suis libre désormais , je dois être le plus heureux en cet instant mais je ne le suis pas , car elle n'est pas venu..elle ne veut pas de moi …

Point de vue de Liya …

La musique qui ne s'arrête pas depuis des heures me fait du bien . Mes jambes douloureuses témoignent les nombreuses danses que j'ai enchaîné sans pouvoir m'arrêter . Et voilà que je dance un slow avec un parfait inconnu .

Il me serre étroitement contre lui , j'agrippe sa nuque et enfouie mon visage au creux de son cou pour ne pas croiser son visage étranger . J'aperçois Inaya de loin avec son fiancé , elle lève son pouce en l'air en ma direction un sourire aux lèvres , contente de me voir profiter pleinement de cette soirée...oui je profite, ou plutôt j'essaye . Chaque fois qu'un homme m'approche de trop près , je ne peux m'empêcher de penser à lui et à ses mains sur moi.. lui qui s'est marié et qui à ce moment doit se préparer pour sa lune de miel , lui avec cette femme qu'il doit embrasser et faire l'amour de toutes les manieres dont je rêve secrètement nuit et jour . "J'ai fait le bon choix " me répétais -je sans cesse pour ne pas culpabiliser . Et pourtant j'aurai pu aller à cette cérémonie et hurler à tout le monde que Xavier m'appartient..oui ce serait facile mais impossible .

— Pourquoi pleures tu ?

L'inconnu encercle mes joues et pose un regard curieux en ma direction .

— Je .. je dois y aller , répliquais -je en essuyant mes joues et me dégage rapidement de son emprise pour rejoindre Inaya .

— Oh ma puce , non non tu ne dois nas pleurer mais oublier on avait dit , s'exclame t-elle et me prend aussitôt dans ses bras lorsque j'arrive à sa

hauteur .

— je crois aue je vais rentrer .

— Tu ne veux pas profiter encore un peu ? "

Je secoue vivement la tête pour lui faire comprendre que je ne veux pas rester une minute de plus ici .

— D'accord , tu n'iras pas seule dans ce cas , mon frère va t'accompagner .

— Non pas la peine , je vais prendre un taxi .

— Je t'accompagne , conclut sévèrement son frère et donc je n'ai plus mon mot à dire .

Après une longue étreinte avec ma meilleure amie , je me faufile difficilement dehors et son frère qui a sorti sa bécane et qui me tend un casque . Je dévisage l'objet entre ses mains et hésite un instant avant de le prendre .

Monter sur ce truc avec une robe n'est pas très pratique et donc je grimpe difficilement sur son engin .

— Accroches toi ma belle , me taquine t-il un sourire aux lèvres .

— ne Roules pas trop vite okay ? " le menaçais -je .

Il ne me répond pas et démarre aussitôt , j'encercle sa taille et laisse le vent fouetter librement ma chevelure , quelques petites gouttes font leur apparition et ça ne peut être qu'agréable . Ma tête repose entre ses omoplates , je m'accroche d’avantage à lui lorsqu'il roule à vive allure . Je ne suis plus montée sur une moto depuis la mort de Gabriel .. . Gabriel , mes lèvres s'étirent en repensant à lui lorsqu'il roulait comme un gamin pour que je m'agrippe fermement à lui . Ou que son odeur réconfortante m'accompagnait durant nos petits trajets . ou encore lorsqu'un sourire franc et magnifique étirait ses lèvres quand il m'apercevait . je ne peux m'empêcher de pleurer silencieusement en repensant à ces beaux souvenirs mais douloureux que l'on a passé ensemble , Gabriel le pere de ma fille.. il

me manque terriblement .

— ce n’est pas que je ne veux pas que tu reste accroché à moi mais nous sommes arrivés .

Je reviens aussitôt sur terre lorsque la voix moqueuse du frère d’in-quarto me parvient

aux oreilles . Je m'empresse de descendre et lui tends son casque en essayant d'éviter son regard . Je m'apprête à m'éclipser mais il encercle mon poignet et me ramene a lui pour me prendre dans ses bras reconfortants et

chauds et je réponds aussitôt à son étreinte .

— Je n'aime pas te voir dans cet état , je te promets que tout ira bien et tu sais

que tu pourras toujours compter sur Inaya et moi , murmure t-il en me caressant la chevelure .

— Merci , soufflais -je et me défais de son étreinte un sourire forcé aux lèvres .

Après lui avoir souhaiter bonne nuit , il s'en va et je marche les quelques mètres qui me séparent de ma villa mais je m'arrête et contemple le ciel . Le vent s'élève brusquement , des nuages recouvrent le ciel , je serre fermement mon manteau contre moi et souris lorsque la pluie furieuse s'abat sur mon visage . C'est si agréable , je ferme les yeux et me concentre sur ce qui m'entoure . Mon moment de bonheur se dissipe aussitot lorsqu'un grondement venant du ciel et des éclairs apparaissent et je ne peux m'empêcher de sursauter de surprise et de frayeur .

— Tu as toujours peur des orages ? Moi qui pensais avoir réglé ce problème ..

Cette voix..Je rêve c'est sûr mon cerveau me joue un de ses tours ! Je me retourne brusquement pour m'assurer que je suis bien seule . Je ne sais quelles émotions me traversent , la joie , l'excitation , la colère , la peine tant de chose à la simple vue de cet homme..cet homme qui a enfile l'un de ses plus beaux costumes , sa tenue de marié et que la pluie s'amuse à lui coller chaque vêtement à son corps imposant , puissant et dominant . Ses mains enfouies dans ses poches , il réduit les quelques mètres qui nous séparent jusqu'a me faire face . J'ai une folle envie de pleurer n'arrivant pas à croire qu'il est là tous près de moi et non avec sa femme en ce moment...sa femme .

— Pourquoi es tu là , ta femme doit se demander où tu te trouves , " dis-je d'une voix tremblante ne pouvant controler mon trouble .

Ses douces lèvres forment un sourire au coin , il me dévoile ses mains , ses doigts longs et fins , de grandes paumes..et pas de bague .

— À l'heure actuelle je n'ai pas de femme et tu sais pourquoi ? Parce qu'elle s'est rendu compte que l'homme avec qui elle allait partager sa vie ne l'aime pas non ! Et elle a eu la sage décision de tout arrêter .

II..il ne s'est pas marié..bordel il n'est pas marié ! Mes jambes tremblent à cette nouvelle qui secrètement ravive mon cœur meurtri . Je ne suis pas venue lui en empêcher je n'ai pas pu..j'ai pensé ne plus jamais le revoir et pourtant le voilà devant moi et non avec une autre . Et je ne sais quoi lui dire .

La pluie devient plus violente , nous sommes trempés jusqu'aux os et ni lui ni moi ne nous préoccupons de ce détail , il y'a juste « nous » qui compte .

— Liya ..

Lorsqu'il murmure ainsi mon prénom , l'embrasser c'est ce que je désire . Il prend subitement ma paume dans la sienne et la dirige vers son torse musclé , juste sur son cœur..il bat vite , aussi vite que le mien .

— Tu es la seule qui a réussi à chambouler cet endroit . Tous les deux étions connectés depuis longtemps..depuis que j'étais avec ta mère..

Une connexion interdite oui et cela me parait toujours étrange car je ne me

vois pas être avec lui après tout ce qui s'est passé .

— Tu es celle que je veux et que je désire.. je te pris de me croire Liya je t'aime.

Ses paroles passent en boucle dans mon cerveau , ses paroles dont l'ai toujours espéré entendre . Il m'aime moi et personne d'autre . Il est venu pour me conquérir malgré que je ne sois pas venue le voir aujourd'hui..Je suis la plus heureuse mais la plus malheureuse aussi c'est étrange j'avoue je le veux mais le contraire aussi , je ne me comprends plus alors je fais la seule chose qui me parait le plus juste .

— Désolé Xavier , je n'éprouvais que du désir pour toi et non de l'amour... Ce n'est pas réciproque , dis-je d'une voix qui ne trahis aucune de mes émotions .

Profitant du moment qu'il se fige , je me défais de son emprise fuyant son regard et m'enfuis rapidement après avoir encré l'expression de son

visage..anéanti

Me voilà dans ma demeure , la respiration saccadée , je me dirige vers le salon où ie m'y installe toute trempée . J'ai atrocement mal mais je n'arrive pas à pleurer au contraire j'éclate de rire n'arrivant pas à croire ce que je viens de faire . Je viens vraiment de le repousser !

Je ferme les yeux lorsque la lumière du salon m'aveugle , et me fige lorsque ma mere apparait dans mon champs de vision en pyjama .

— Jeune fille tu vas retirer tout de suite ces vêtements trempés ou..

Elle s'arrête dans sa lancée et en un rien de temps s'approche de moi lorsqu'elle remarque dans quel état je suis .

— Ma puce que t'arrive t-il ?

Je n'ose bouger ni la regarder , mon regard est juste rivé droit devant moi perdue dans mes sombres et douloureuses pensées .

— Regardes moi ange , dis moi tout , s'inquiète t-elle en déposant sa main sur ma joue pour m'obliger à la regarder .

— Ma..maman..il..il ne s'est pas marié , articulais -je enfin .

Elle fronce les sourcils , assimile mes propos et dépose sa main sur la mienne .

— Xavier ? Et pourquoi es tu dans cet état ?

Je baisse la tête ne pouvant soutenir encore plus longtemps son regard .

— Il m'a dit qu'il m aime..

Un long silence s'en suit et j'attends avec impatience qu'elle dise quelque chose au lieu de rester muette .

— Et toi Liya , l'aimes tu ?"

Voilà qu'elle lâche la bonne question , la honte me gagne de plus en plus , et les larmes coulent d'elles mêmes ne pouvant affronter ce qui va suivre .

— Tu étais heureuse avec lui maman , la simple image de vous voir ensemble devait me faire résonner car tu es ma mère . Mais je n'ai pas pu..dès le début il m'attirait . Je me forcais à repousser ce sentiment et me dire que ce n'est qu'un simple désir et que je peux le contrôler mais j'étais bien loin de la vérité . Je me suis mise avec Gabriel pour l'oublier car il me hantait jour et nuit et il m'était interdit . Je me détestais de jour en jour d'utiliser Gabriel et de te faire ça à toi maman . Je regrette tant mes actes je te le jure . Et puis i'ai perdu mon enfant par sa faute une bonne raison de le détester et de l'oublier mais … mais je suis faible , je n'ai pas pu , je souffre chaque jour..je suis tombée amoureuse de lui , je l'aime et cet amour me détruit à petit feu ‚ je suis désolée maman de te faire cela.. pardonne moi de l'aimer , sanglotais -je en la prenant dans mes bras pour attenuer mon embarras et ma douleur...

J'ai peur qu'elle me repousse de nouveau et qu'elle ne veuille plus de moi.. Je mourrai si cela se reproduit . Elle hésite un moment avant de m'enlacer et je m'accroche désespéramment a elle et evacue toutes ces larmes dont l'ai retenu toute la journée .

— Tu l'a repoussé ? " me demande t-elle simplement après tout ce que je viens de lui balancer .

— Oui cet amour est impossible et je ne pourrai te faire cela …

Elle m'écarte d'elle et m'oblige à croiser son regard .

— Parce qu'il était mon ex fiancé ? Regarde moi , je suis mariée et heureuse avec Yanis . Xavier et moi c'est du passé et notre relation était dépourvu d'amour . Saches que je ne t'en voudrai pas si tu l'aimes , l'amour ne se contrôle pas ! J'avoue qu'au début je t'en ai beaucoup voulu il est normal comme il était mon fiancé , c'était malsain mais au fil du temps ça passe et regarde moi je connais enfin le bonheur . Et ce bonheur tu as le droit de le connaitre aussi . Le fait que tu as repoussé Xavier pour moi me prouve à quel point tu tiens à ta maman et maintenant si tu veux que je sois satisfaite tu ferais mieux de te dépêcher et de réparer tes erreurs avant qu'il ne te file des doigts …

— Maman qu'est-ce que tu racontes ?! Je … tu sais que je ne le mérite pas , dis-je tristement et touche par son monologue .

— Si ma chérie bien-sûr que tu le mérites , Xavier n'est pas l'homme le plus parfait mais il saura te rendre heureuse..dans le cas contraire nous le remettrons toutes les deux à sa place , affirme t-elle en pointant quelque chose du doigt , je suis la direction qu'elle me montre et m'immobilise à la vue de Xavier debout fierement au salon un enorme sourire aux lèvres .

— Maman tu .. tu n'as pas osé ? balbutiais -je sentant le rouge me monté jusqu'à la racine des cheveux .

— Remercies moi plus tard maintenant profites bien , glousse t-elle avant de s'en aller et nous laisser seuls .

— Alors comme ça mademoiselle est folle amoureuse de moi ?

Il a déjà tout entendu que pourrai-je dire à part que je suis morte de honte .

Je n'ai pas bougé de ma place , toujours assise je n'ose le regarder et donc il prend le plaisir de s'approcher et mes paupières se ferment au son de chaque pas lent qu'il fait . Je ne les rouvre que lorsque je n'entends plus rien..Il est accroupis face à moi me devisageant longuement .

— Dis moi que tu m'aimes , chuchote t-il .

— Non , réussis-je à dire .

Je sursaute lorsque ses doigts agréablement chauds s'aventurent sur mes jambes tremblantes et que doucement il retire un à un mes talons douloureux . Une fois terminé , son corps s'approche du mien et le voir si près me déstabilise et me réjouis également .

— Dis le moi , susurre t-il d'un ton implorant .

Il défait le nœud de mon manteau sans cesser de me regarder attendant que je parle , mais je n'y arrive pas . Je n'ai pas l'habitude de dire ces mots affectueux c'est assez embarrassant et puis il s'agit de Xavier ..Cet homme imposant et un gros connard à la fois .

Je frissonne de tout mon être lorsqu'il dépose ses fines lèvres sur la chair sensible de mon cou . Il dépose de si agréables baisers qui me rendent folle et toute chaude , il denude mon epaule qu’il caresse avec sa langue et mordille

doucement avec ses dents arrachant un gémissement de plaisir de ma part .

Il m'a terriblement manqué , ses lèvres , ses grandes mains , son parfum sauvage , son corps puissant , sa voix rauque , absolument tout m'avait manqué et ce moment parfait me parait irréel .

— Xavier ..arrêtes ..

— Dis le moi et j'arrêterai , lâche t-il .

J'agrippe sa chevelure en désordre et le tire en arrière . Son regard assombri par le désir est fascinant , je caresse tendrement ses joues dépourvu de barbe..ll ne se rasait que très rarement et aujourd'hui il l'a fait pour son mariage .Mais maintenant il est là à mes cotés et est uniquement à moi et ça je compte bien le lui montrer .

Je rapproche nos visages , sa pomme d'Adam monte et descend sous mes

yeux enflammés..du bout de ma langue je lui caresse ses douces lèvres entre -ouverte accélérant par la suite sa respiration . Et doucement je l'embrasse en mettant tout mon amour et ma passion dans ce baiser..Nos lèvres se retrouvent , nos dents s'entrechoquent et nos langues se goutent et se caressent sensuellement . Il approfondi le baiser en agrippant fermement mes hanches , il prends place à mes cotés et m'installe à califourchon sur ses jambes sans jamais cesser de m'embrasser . Mais je rompt en première notre baiser fougueux pour reprendre mon souffle et Monsieur n'est pas tres content je dirai .

Il dépose son front contre le mien et de mon index je caresse ses lèvres gonflées .

— Je t'aime connard .

Suite à mes paroles , il se fige puis grogne férocement , mordille mon doigt et enroule sa langue autour de celui-ci allumant un brasier entre mes jambes .

— Je sais petite.. je sais , sourit-il sincèrement en caressant lentement mes jambes dénudées frissonnantes .

La magie de ce moment se brise quand nous entendons un bruit derrière nous..Je me crispe lorsque j'aperçois Yanis dans le couloir obscur accompagné de ma mère , celle-ci à ma fille dans ses bras et lui couvre les yeux pour qu'elle ne voit pas ce que nous faisons .

— Vous nous espionnez , m'emportais -je .

— Non , bien sur que non..Je voulais juste vous informez que comme il n'y a pas assez de chambre dans cette maison , vous ne pourrez pas faire certaines choses et encore moins sur le fauteuil si vous voyez ce que je veux dire , se

justifie ma mère avec un sourire aux lèvres .

Ce n’est pas vrai maman ! Je m'empresse de descendre des jambes de Xavier , celui-ci se lève par la suite et glisse sa paume contre la mienne .

— Ne t'en fais pas , j'allais justement partir .

Qu'il veuille déjà me quitter ne m'enchante pas vraiment car nous venons juste de nous retrouver .

— Tu n'avais pas l'air de vouloir partir , lance Yanis pour le provoquer j'imagine .

Le concerné l'ignore simplement et me donne toute son attention .

— Demain à 6h sois prête nous ferons un petit footing tous les deux , susurre t-il au creux de mon oreilles avant de le mordiller et le lécher et je mords la lèvre inférieure pour m'empêcher de gémir .

Il se recule ensuite , me fait un clin d'œil comme pour m'assurer que ce footing sera bien différent de celui d'avant...où il était interdit de nous approcher et qu'à partir de maintenant tout est permis...absolument tout .

Je le vois s'éloigner de moi , toujours cette démarche sexy ! Il s'approche de Yanis et sans crier gare , lui donne un coup de poing sous notre

incompréhension totale .

— Ça mon grand c'est pour le baiser volé , lache t-il en lui tapotant l'épaule..

Il n'est pas croyable cet idiot ! Yanis n'a le temps de réagir que Xavier s'en va et avant de quitter ma demeure il me lance un dernier regard..un regard empli de promesse .

Je nous ai donné une chance Xavier , à toi de jouer maintenant .

—— Chapitre bloqué ——
Télécharger l'appli pour lire la suite
Précédent              Suivant
img
Table des matières
Chapitre 1 Épisode 1 Chapitre 2 Épisode 2 Chapitre 3 Épisode 3 Chapitre 4 Épisode 4 Chapitre 5 Épisode 5 Chapitre 6 Épisode 6 Chapitre 7 Épisode 7 Chapitre 8 Épisode 8 Chapitre 9 Épisode 9 Chapitre 10 Épisode 10 Chapitre 11 Épisode 11
Chapitre 12 Épisode 12
Chapitre 13 Épisode 13
Chapitre 14 Épisode 14
Chapitre 15 Chapitre 15
Chapitre 17 Épisode 17
Chapitre 18 Épisode 18
Chapitre 19 Épisode 19
Chapitre 20 Épisode 20
Chapitre 21 Épisode 21
Chapitre 22 Épisode 22
Chapitre 23 Épisode 23
Chapitre 24 Épisode 24
Chapitre 25 Épisode 25
Chapitre 26 Épisode 26
Chapitre 27 Épisode 27
Chapitre 28 Épisode 28
Chapitre 29 épisode 29
Chapitre 30 Épisode 30
Chapitre 31 Épisode 31
Chapitre 32 Épisode 32
Chapitre 33 Épisode 33
Chapitre 34 Épisode 34
Chapitre 35 Épisode 35
Chapitre 36 Épisode 36
Chapitre 37 Épisode 37
Chapitre 38 Épisode 38
Chapitre 39 Épisode 39
Chapitre 40 Épisode 40
Chapitre 41 Épisode 41
Chapitre 42 Épisode 42
Chapitre 43 Épisode 43
Chapitre 44 Épisode 44
Chapitre 45 Épisode 45
Chapitre 46 Épisode 46
Chapitre 47 Tome 2
Chapitre 48 Tome 2
Chapitre 49 Tome 2
Chapitre 50 Épisode 50
Chapitre 51 Épisode 51
Chapitre 52 Épisode 52
Chapitre 53 Épisode 53
Chapitre 54 Épisode 54
Chapitre 55 Épisode 55
Chapitre 56 Épisode 56
Chapitre 57 Épisode 58
Chapitre 58 Épisode 58
Chapitre 59 Épisode 59
Chapitre 60 Épisode 60
Chapitre 61 Épisode 61
Chapitre 62 Épisode 62
Chapitre 63 Épisode 63
Chapitre 64 Épisode 64
Chapitre 65 Épisode 65
Chapitre 66 Épisode 66
Chapitre 67 Épisode 67
Chapitre 68 Épisode 68
Chapitre 69 Épisode 69
Chapitre 70 Épisode 70
Chapitre 71 Épisode 71
Chapitre 72 Épisode 72
Chapitre 73 Épisode 73
Chapitre 74 Épisode 74
Chapitre 75 Épisode 75
Chapitre 76 Épisode 76
Chapitre 77 Épisode 77
Chapitre 78 Préface
img
  /  1
img
img
img
img