img Je ne devrais pas l'aimer..  /  Chapitre 3 Épisode 3  | 3.90%
Télécharger l'appli
Historique
Chapitre 3 Épisode 3
Nombre de mots : 2694    |    Mis à jour : 07/10/2022

Point de vue de Liya

Je sens une vibration sur ma cuisse droite , le son est insupportable et me donne une migraine pas possible … que ça cesse bordel !

Difficilement j'ouvre les yeux , quand j'aperçois une grande main qui essaye de me toucher , je cris de peur et me réfugie au bord du lit .

Mon regard croise le propriétaire de cette main inconnue et mon coeur commence à battre plus vite . Qu'est-ce que je fais là ?

— Détendez vous , je ne vous veux aucun mal .. me rassure t-il de sa puissante vOiX .

J'avale difficilement ma salive , tout me revient maintenant , mon agresseur qui essayait de me violer , sa main sur ma gorge , cet homme en costume venu de nul part et puis plus rien .

Il me fixe longuement , son regard est si intense que je n'arrive pas à le soutenir .

Debout ainsi il est imposant , presqu'effrayant . Il porte un costume bleu marine qui doit lui couter une fortune . sa chemise blanche qui moule

fierement son torse ferme est froissée surement à cause de l'autre pervers .

Il a une barbe de quelques jours qui entoure partaitement ses levres charnues et ses iris bleus glaciales qui me dévisagent m'intimident au plus haut point . Cet homme , aussi séduisant soit-il, doit avoir la trentaine . Je baisse le regard sur mes pauvres mains entremêlées . Quand je remarque que je porte une veste , ou plutot la veste de cet homme …. Je me précipite de cacher la partie de mon corps visible mal à l'aise d'être exposée ainsi . La panique me submerge tres vite . Cet homme , alias mon sauveur reste un inconnu , je dois partir d'ici et le plus rapidement possible .

— Il ne s'est rien passé si c'est ce qui te tracasse , je ne faisais que soigner ta blessure , tu n'as rien à craindre .

Il m'a été d'une grande aide mais là je n'ai plus rien à faire ici . J'essaie de me relever mais j'ai terriblement mal à la tête ce qui ne passe pas pas inaperçu à l'homme en costume .

— Ne bougez pas , je vous apporte ce qu'il vous faut . dit-il.

J'acquiesce simplement et il quitte la pièce .

Mon portable qui était dans ma poche se met à sonner , je le sors et découvre que c'est ma mère , au même moment il revient avec un verre d'eau et un comprimé .

— Tenez buvez , je réponds à votre place … m'ordonne t-il .

Je fais ce qu'il me demande sans protester , j’ai assez mal a la tete pour entendre les cris de ma mère .

— Allô , oui bonsoir ..je .. commence t-il ..

Il s'arrete net , ses sourcils se froncent , son corps est tendu , il me fixe étrangement et quitte immédiatement la pièce , je ne comprends pas sa réaction . Après avoir bu le médicament , je me lève difficilement du lit , j'ai mal partout , cet ordure ne m’a pas loupé avec ses coups .

Je referme les boutons de la veste de l'inconnu , je sens le parfum d'homme à des kilomètres , l'odeur est agréable . Il revient apres quelques minutes qui me semblaient interminables .

Il s’approche de moi et me tend mon appareil tout en deserrant sa cravate , son visage qui était tout à l'heure détendu exprime la nervosité .

— Vous allez bien ? demandais je ..

Il me regarde surpris par ma question .

— Euh oui , votre mère s'est inquiétée , je lui expliquais que tout va bien . répond t-il .

— Merci je .. je dois rentrer , merci de m'avoir aider , je vous suis très reconnaissante ..

Ne sachant quoi faire , je le contourne mais je me crispe lorsque sa paume chaude encercle mon poignet .

— Attendez .. dit-il .

Mon regard se pose sur sa main contre ma peau , il imite mon geste et retire

brusquement sa main .

— Je vais vous raccompagner . dit-il finalement .

— Non ça ira je …

— Je ne demande pas votre avis .. me coupe t-il durement .

Non mais pour qui il se prend ? J e le toise du regard et lui m'ignore . Il quitte sa chambre et je le suis aussitôt . Il traverse un long couloir , puis prend les escaliers . Sa demeure me donne le vertige , c'est gigantesque et magnifique .

Comment fait-il pour vivre seul ici ?

Ma pauvre Liya , tu crois vraiment qu'un homme comme lui est célibataire ? Non mais tu rêves . je le suis jusqu'à son parking où est garée une voiture noire .

Il m'ouvre la porte et je m'assois sagement , ça sent le cuir , je fais vraiment tâche face à tout ce luxe .

Le trajet se fait silencieusement , je lui indique juste la direction à prendre .

Je le regarde du coin de l'œil , les manches de sa chemise sont retroussés au niveau de ses avant-bras où quelques veines apparaissent , sa mâchoire carrée se serre et se desserre quelques fois , son parfum mâle envahit ce petit espace , il n'y a pas à dire c'est vraiment un bel homme .

Son regard croise le mien , je détourne immédiatement les yeux mine de rien , heureusement qu'il fait nuit , je dois être rouge .

On arrive enfin devant chez moi , je suis contente d'y être . je ne supportais plus sa presence et ce silence pesant .

— Descendez .. m'ordonna t-il

… cet homme commence à m'enerver avec ses ordres . c'est ainsi qu’il veut se

débarrasser de moi ? Crétin !

Je descends comme il me l'a si gentiment demandé et je claque bien fort sa

porte .

Je me dirige vers notre maisonnette qui ne ressemble à rien par rapport à sa

demeure . Je me crispe lorsque j'entends ses pas derrière moi , il n'est pas encore parti ?

Je me retourne pour lui faire face .

— Je vous remercie de m'avoir accompagné , vous pouvez rentrer maintenant .. dis-je calmement .

Il e bruyamment et me contourne sans un mot pour se diriger vers l'entrée de ma maison .

Il est magnifique mais énervant , arrogant et ..il m'énerve tout simplement .

Il frappe à la porte , je presse le pas et me place derrière lui .

La porte s'ouvre grandement sur ma mère, son visage s'illumine lorsqu'elle apercoit Monsieur beau goss et il se deforme immediatement par

l'inquiétude en me voyant dans mon état pitoyable . Elle nous fait entrer pour se jeter sur moi .

— Liya ma chérie , j'ai eu si peur . s'exclame-elle en me prenant dans ses bras .

— Maman tu m'étouffe .. dis-je en grimaçant.

Elle se recule et prend mon visage en coupe .

— Qu'est ce qu'il a fait à ton magnifique visage ? Demande t-elle inquiète .

— je vais bien maman c'est bon , d'ailleurs c'est grâce à cet homme que j'ai pu m'en sortir .

Elle se retourne pour lui faire face , l'inconnu toujours debout devore ma mère du regard , je me rends compte qu'elle ne porte qu'une simple nuisette noire . Elle se rapproche de lui et il se contente de l'attirer possessivement par la taille contre son torse . Je les regarde de travers à tour de rôle .

— Maman tu m'expliques ? demandais je totalement perdue .

Elle me regarde hésitante . Il lui caresse la joue comme pour l'encourager à parler .

— Chérie , je te présente Xavier " commence t-elle .

Xavier ?! Ce spécimen s'appelle Xavier ? okay .

— Je l'ai rencontré dans l'agence là où je travaille et tout de suite ça a été le coup de foudre pour nous deux , depuis on ne s'est plus quitté .

Elle s'arrete un instant puis reprends .

— J'ai voulu te le dire mais j'attendais le bon moment . On compte bientôt se fiancer . dit-elle en enlaçant le dénommé Xavier .

J'avale difficilement ma salive , essayant de digérer ce qu'elle me raconte .

Mais depuis quand ça dure ? Toutes ces soirées ou elle sortait c'etait donc pour le voir ? Pourquoi elle ne m'en avait pas parlé plus tôt ? La colère et la deception commencent à me monter .

Elle se rapproche de moi mais je recule , ma vision se brouille , je ne dois pas pleurer , pas maintenant .

— J'espère que tu seras beaucoup plus heureuse avec lui qu'avec ton défunt mari .. lançais je hors de moi .

Et sans plus attendre , je monte dans ma chambre à toute vitesse sans aucun regard à leur direction .

Je m'enferme dans ma chambre et m'adosse contre le mur , mes joues commencent à me brûler et mes larmes deviennent incontrôlables .

Je ne voulais pas réagir ainsi mais c'était plus fort que moi . Trois ans se sont écroulées et pourtant la mort de mon père m'a l'air si

Récente .

Le fait que ma mere veuille un autre homme dans sa vie me parait si nouveau , je savais que tot ou tard ça allait arriver . Le problème c'est que c'est encore tôt , je ne m'y attentais pas .

J'essuis mes larmes incessantes avec mon avant-bras , l'odeur de cet homme parcourt mes narines et aussitot d'un geste sauvage et rapide j’enlève sa veste et la lance à l'autre bout de la pièce .

Je me dirige furieusement vers la salle de bain, me déshabille entièrement et allume l'eau froide .

Je m'y engouffre yeux fermés et dents serrés , laissant l'eau gelée rafraîchir mon corps , mon esprit .... J'ai mal un peu partout , cette journée a été plus qu'affreuse et pourquoi mes putains de de larmes ne cessent-elles pas ? Pathétique , voilà ce que je suis .

Je sors de la douche tremblante et me couvre d'une serviette . Mon reflet fais peur à voir , un bel hématome s'est installé sur ma joue , mes lèvres douloureuses sont gonflées et mes yeux .... pff je préfère ne pas en parler .

Je me dirige vers ma chambre , après avoir enfilé mes sous-vêtements , je sors un vieux t-shirt blanc large qui appartenait à mon père et l'enfile .

Flashback il y'a 3 ans …

— Pourquoi es tu sorti sans me prévenir .. gronde t-il furieusement .

Je souffle bruyamment et me concentre sur le paysage qui défile .

— Liya je te parle , tu sors en pleine nuit et de plus habillée de cette manière .. designe t-Il d'un signe de tete ma courte robe noire .

J'essaye de contrôler ma colère et respire lentement .

— J'étais avec des amis de plus avec Ryan .

Il donne un coup puissant au volant en me faisant sursauter violemment .

— Tu dis Ryan ? crit-il

Il roule vite , un peu trop vite à mon goût .

— Ralentis papa s'il te plait .. dis-je sentant la panique me monter .

— Tu sais très bien que je ne le supporte pas ce Ryan et je t'interdis de le revoir . hurle t-il à me faire peur .

Des larmes commencent à me monter ne supportant pas qu'il me crit dessus .

— Papa , ralentis on risque de faire un accident . Criais -je tremblante .

Une voiture surgit de nulle part, fonce droit vers nous .

— Papa ATTENTION !! hurlais .. je

Je me réveille en sursaut , encore ce cauchemar qui me hante souvent la nuit ...le soir où mon père nous a quitté . Je me redresse en sueur, et essuie quelques larmes , mon coeur

tambourne contre ma cage thoracique .

Je me lève de mon lit et je me met au balcon pour retrouver une respiration

normale . Je profite pour fumer une cigarette puis après m'être calmée, je m'allonge sur mon lit en position foetale et serre fort la photo de mon père contre ma poitrine .

— Papa...

Cet accident qu'on a eu lui et moi ce soir la me hantera toute la vie . je suis la cause de cet accident , si seulement je l'avais écouté , si seulement je n'étais pas allé à cette foutue soirée ..les regrets ne servent à rien .

Le lendemain , je me réveille difficilement avec un mal de tête horrible dû à ma nuit agitée et courte . je jette un coup d'œil à l'heure qui affiche 11h12 . Heureusement qu'aujourd'hui j’ai cours à 14h , je me leve de mon lit quand

J’écrase quelque chose , ce quelque chose n'est rien d'autre que la veste du « futur fiancé de ma mère » .

Je la récupère et inconsciemment je me mets à humer son odeur , je me gifle mentalement face à mon geste et la depose sur mon lit .

Ce Xavier est un bel homme qui doit avoir l'âge de maman , je lui suis très reconnaissante de m'avoir sauvé mais le fait qu'il ait choisi ma mère comme future femme sonne bizarre dans ma tête .

Hier seulement il était un pur inconnu, et bientôt il sera comme un père et cette pensée m'effraie.

Je chasse toutes ces pensées de ma tête et me prépare sans enthousiasme pour aller à l'université . Je sors de chez moi en fermant bien la porte derriere moi .

Je trouve qu'il y'a trop de regards en ma direction aujourd'hui , cet hématome ne passe pas inaperçu , je grogne intérieurement .

— Mêlez vous de ce qui vous regarde . ai-je envie de crier .

Ma journée se passe lentement , mon cours terminé , je me précipite dehors , c'est l'heure de mon service au resto mais je n'irai pas , je crois que je trouverai un autre boulot car cet endroit me fiche la trouille désormais .

Arrivée chez moi , je constate que ma mère est rentrée vu l'odeur délicieuse du poulet .

— Liya ! Enfin tu es rentrée , j'ai bien cru que tu allais retourner dans ce restaurant" dit-elle depuis la cuisine .

— Ne t'inquiète pas je n'y retournerai pas , je chercherai un autre boulot .

Elle cesse de couper les tomates et me fixe inquiète .

— Il est hors de question que tu travailles , tu dois te concentrer sur tes études ma chérie .

Je la rejoins dans la cuisine et me sers une soupe bien chaude .

— Maman ça ne fait rien si je travaille tout en étudiant et …

— J'ai dit non Liya , j'ai trop peur qu'il t'arrive à nouveau quelque chose .

Je sais qu'elle repense également à mon accident .

— Je ne ferai rien pour le moment .

Elle se détend aussitôt et soupire soulagée .

— Tu sais pour hier , je … commence t-elle .

— Maman j'ai longuement réfléchi la nuit , le fait que tu rencontre un autre homme et que tu veux recommencer une nouvelle vie ne me gêne pas , c'est juste que sous le choc j'ai mal réagit , je m'excuse sincèrement pour ce comportement de gamine dont j'ai adopté hier … dis-je doucement .

Elle me regarde soulagée et me prend dans ses bras .

— Merci Liya … murmure t-elle .

Elle s'écarte de moi avec un grand sourire .

— Tu m'aide à faire le repas ? dit-elle ..

— Va te reposer je m'en occupe .. dis-je en la repoussant jusqu'au salon .

Elle se met à rire et s'installe sur le canapé devant la télé .

— Et à propos Liya , demain j'inviterai Xavier pour dìner .. cris t -elle pour que je l'entende .

J'avale difficilement ma salive , le fait de devoir croiser souvent cet homme me déplait fortement ...

Précédent              Suivant
img
Table des matières
Chapitre 1 Épisode 1 Chapitre 2 Épisode 2 Chapitre 3 Épisode 3 Chapitre 4 Épisode 4 Chapitre 5 Épisode 5 Chapitre 6 Épisode 6
Chapitre 7 Épisode 7
Chapitre 8 Épisode 8
Chapitre 9 Épisode 9
Chapitre 10 Épisode 10
Chapitre 11 Épisode 11
Chapitre 12 Épisode 12
Chapitre 13 Épisode 13
Chapitre 14 Épisode 14
Chapitre 15 Chapitre 15
Chapitre 17 Épisode 17
Chapitre 18 Épisode 18
Chapitre 19 Épisode 19
Chapitre 20 Épisode 20
Chapitre 21 Épisode 21
Chapitre 22 Épisode 22
Chapitre 23 Épisode 23
Chapitre 24 Épisode 24
Chapitre 25 Épisode 25
Chapitre 26 Épisode 26
Chapitre 27 Épisode 27
Chapitre 28 Épisode 28
Chapitre 29 épisode 29
Chapitre 30 Épisode 30
Chapitre 31 Épisode 31
Chapitre 32 Épisode 32
Chapitre 33 Épisode 33
Chapitre 34 Épisode 34
Chapitre 35 Épisode 35
Chapitre 36 Épisode 36
Chapitre 37 Épisode 37
Chapitre 38 Épisode 38
Chapitre 39 Épisode 39
Chapitre 40 Épisode 40
Chapitre 41 Épisode 41
Chapitre 42 Épisode 42
Chapitre 43 Épisode 43
Chapitre 44 Épisode 44
Chapitre 45 Épisode 45
Chapitre 46 Épisode 46
Chapitre 47 Tome 2
Chapitre 48 Tome 2
Chapitre 49 Tome 2
Chapitre 50 Épisode 50
Chapitre 51 Épisode 51
Chapitre 52 Épisode 52
Chapitre 53 Épisode 53
Chapitre 54 Épisode 54
Chapitre 55 Épisode 55
Chapitre 56 Épisode 56
Chapitre 57 Épisode 58
Chapitre 58 Épisode 58
Chapitre 59 Épisode 59
Chapitre 60 Épisode 60
Chapitre 61 Épisode 61
Chapitre 62 Épisode 62
Chapitre 63 Épisode 63
Chapitre 64 Épisode 64
Chapitre 65 Épisode 65
Chapitre 66 Épisode 66
Chapitre 67 Épisode 67
Chapitre 68 Épisode 68
Chapitre 69 Épisode 69
Chapitre 70 Épisode 70
Chapitre 71 Épisode 71
Chapitre 72 Épisode 72
Chapitre 73 Épisode 73
Chapitre 74 Épisode 74
Chapitre 75 Épisode 75
Chapitre 76 Épisode 76
Chapitre 77 Épisode 77
Chapitre 78 Préface
img
  /  1
img
img
img
img