Accueil Genre Classement Gratuit
Atelier d'écriture
Télécharger l'appli hot
Accueil / Romance / Je ne devrais pas l'aimer..
Je ne devrais pas l'aimer..

Je ne devrais pas l'aimer..

5.0
77 Chapitres
210.5K Vues
Lire maintenant

Résumé

Table des matières

Il est cet homme charmant qui ne laisse pas indifférent. Il est cet homme qui avec un seul regard te fait perdre la tête, il est la tentation, le désir, il est intimidant et cet homme est le fiancé de ma mère… je ne devrais pas être attiré par lui, c'est un homme qui m'est interdit..

Chapitre 1 Épisode 1

Épisode 1

Point de vue de Liya

Il est 7h00 , l'heure que je préfère de la journée .

Le vent frais frappe délicieusement contre mon visage , le chant des oiseaux m'emporte loin , ma cigarette ne quitte pas mes doigts , le tout accompagné de ma bonne tasse de the à la menthe que j’aime bien .

J'adore me mettre au balcon , j’adore regarder la rue encore déserte et contempler le levé du soleil . Le calme m'apaise et me terrifie en même temps et j'aime cette sensation .

Je jette un bref coup d'œil à ma montre ...7h30 ! Je souffle bruyamment , si seulement je pouvais prolonger ce moment de la journée …

J'éteins ma deuxième cigarette et m'engouffre dans ma chambre . J'enfile mes baskets , m'attache négligemment mes longs cheveux roux et je prends mon sac de cours posé sur le lit . Je suis enfin prête .

Je descends deux par deux les marches en courant et je retrouve ma mère au salon qui me regarde désespérée en remuant sa tête de gauche à droite .

— Qu'est-ce que j'ai fait pour avoir un garçon manqué comme fille ? marmone ma mère pour elle-meme .

Elle se plaint toujours de mon apparence , de mes t-shirt trop larges et mes pantalons sans forme la rendent malade . Je n'y peux rien si j'aime m'habiller ainsi , je n’aime pas les robes .

Femme de 35 ans , ma mère est très élégante , elle s’habille en jupe , talons , elle aime le maquillage ... bref , elle est si belle que j'en suis presque jalouse .

— J'y vais maman …dis-je

J'embrasse bruyamment sa joue , ce qui la fait rire .

— A tout à l'heure ma chérie .

Je quitte notre petite maison et je me mets en route pour l’ université , prête pour vingt minutes de marche . J'arrive à l'heure comme toujours car je déteste être en retard et attirer l'attention des autres . Je me précipite pour rejoindre ma petite salle , c'est ma première année de droit et aujourd'hui est mon troisième jour de cours , j'avoue que je suis toujours aussi stressée . Je ne connais encore personne et je préfère rester dans mon coin .

La salle se remplie peu à peu et le prof fait son entrée après 15 minutes de

retard . Je me concentre sur notre premier cours de droit civil ou plutôt j'essaye de me concentrer . Le cours du vieux prof ne me motive pas , les murs gris qui m'entourent me donnent la nausée et la petite fenêtre m'étouffe , tout ça pour dire que je n'apprécie pas cette université .

Je n'ai jamais voulu y être mais je suis obligée puisque j'ai toujours voulu faire le droit . Ma mère à elle seule ne peut pas me payer la meilleure universite de la ville et mon petit boulot de serveuse ne m'aide vraiment pas .

Je ne me plaindrai jamais , pour elle je supporterai tout ça .

Après la mort de mon père il y'a 3 ans maintenant , elle a réussi à se relever . Grace à elle , nous sommes parvenu à surmonter cette douloureuse épreuve . Une femme forte, voilà ce qu'elle est .

Les cours enfin terminés , je me précipite dehors le sac sur mon dos , j'ai une faim de loup .

Je rentre chez moi plus rapidement que bolt , mon corps transpire , à midi le soleil brûle ma pauvre peau .

Je me dépêche de prendre une douche , je m'habille à la hâte et fais chauffer une part de lasagne restante d'hier soir .

Je m'installe devant la télé et je suis un documentaire sur les animaux .

Je peux être très ennuyante quelque fois , c'est sûrement pour cette raison que je n'ai que très peu d'ami . De toute façon la solitude ne me dérange pas vraiment , bien aux contraire depuis que papa nous a quitté je me suis renfermée sur

moi-même . J'ai changé..complètement .

Je sursaute lorsque la porte d'entree s'ouvre brusquement . Ma mère fait son

apparition , je la regarde avec de gros yeux , ne m'attendant pas à la voir de retour si tôt .

— Maman que fais-tu à cette heure-ci ? demande -je perdue.

Elle referme la porte derriere elle sans me regarder , je la sens nerveuse .

— Euh... j'ai un dîner important avec des collègues ce soir , je dois me préparer . répond t -elle .

Je ne sais pourquoi mais je sens qu’elle ne me dit das tout .

— Si tu le dis .. réplique -je simplement en haussant avec indifférence les épaules .

Je quitte finalement le salon et monte dans ma chambre . Je prends un bouquin pose sur mon étagère et saute sur mon lit .

absorbée par ma lecture je ne vois pas le temps passé , je marque la page ou je me suis arrêtée et me dirige vers le balcon , le soleil s'est couché trop tôt à mon goût , je n'aime pas trop la nuit , je trouve que c'est déprimant cette obscurité , le silence est terrifiant .

Je rentre dans ma chambre en fermant la vitre derrière moi .

J'entends des bruits de talons venant du couloir , je me précipite de quitter ma chambre et ma bouche est grande ouverte lorsque je croise la fine silhouette de maman .

— Wow tu es magnifique ! m'exclamé-je en sifflant trop fort .

— Liya ! me gronde t-elle en souriant .

Elle tourne sur elle-même pour me laisser admirer sa robe noire classe mais

qui la rend super sexy!m .

— Je me demande comment tu fais pour marcher avec ces talons qui ressemblent plus à des échasses .

Elle sourit légèrement puis s'approche de moi en déposant ses douces mains chaudes sur mes epaules freles .

— Tu es une femme Liya , tu dois faire un effort, regarde toi tu es si belle … , si tu t'occupais un peu plus ...

— C'est bon maman cette discussion ne menera nulle par … la coupais -je .

exaspérée qu'elle revienne sur ce sujet.

Elle soupire bruyamment face à ma réponse et elle n'insiste pas comprenant mon comportement .

— Je vais peut être tarder ma puce .

— D'accord, j'espère que ta soirée se passera bien .

Elle m'embrasse le front et je profite pour inspirer profondement son odeur agréable et réconfortante . Elle se retourne ensuite pour descendre elegamment les marches .

Elle me fait signe de la main et s'en va le sourire aux lèvres .

..

Je me retrouve finalement seule , je commence à bailler à en décrocher ma mâchoire , je crois que je ferai mieux d'aller me coucher .

J’ enfile mon pyjama , me brosse les dents et rentre dans ma chambre .

J'enlève l'élastique qui emprisonne mes cheveux à longueur de journée et je m'installe sur mon lit .

Rapidement , pour mon plus grand bonheur , je rejoins les bras de Morphée ... .

Continuer
img Voir plus de commentaires sur notre appli
Mis à jour : Chapitre 78 Préface   11-30 11:56
img
Télécharger l'appli
icon APP STORE
icon GOOGLE PLAY