img Je ne devrais pas l'aimer..  /  Chapitre 11 Épisode 11  | 14.29%
Télécharger l'appli
Historique
Chapitre 11 Épisode 11
Nombre de mots : 3945    |    Mis à jour : 18/10/2022

Pourquoi ? Je ne comprends pas pourquoi . J'aimerai retourner en arrière pour empêcher comme il se doit son acte , j'aimerai effacer ce moment de ma vie et l'oublier comme si jamais rien ne s'était passé .
Et pourtant c'est impossible, je me remémore sans cesse ce moment pour ne pas l'oublier .

Je n'avais pas fermé l'œil de la nuit par sa faute, je le déteste , je le hais de m'avoir embrasser pour ensuite ne faire plus qu'un avec ma maternelle dans la chambre d'à côté .

Je ne suis qu'une idiote , j'aurai dû le repousser, il s'est bien moqué de moi après tout je le mérite, je me suis laissé tentée par sa voix rauque , par ses yeux hypnotisant ,....par ses lèvres.

Son baiser était loin d'être tendre , je dirai qu'il était bestial et merde je n'arrive pas à croire que j'ai aimé .
Et cette dernière pensée me donne la nausée , je n'ai jamais voulu faire ça à ma mère mais c'est bien lui qui a franchi cette limite , c'est lui le coupable après et le pire c'est qu'il agissait normalement ce matin , ce qui n'était absolument pas mon cas .

— Liya ....tu es vraiment ailleurs toi ..

Je reprend mes esprits à l'entente de la voix d’inaya , je bafouille des excuses et me rends compte que la salle se vide....je n'ai pas suivie une miette de ce cours .

— Qu'est-ce qui t'arrive ? Ne me dis pas encore que c'est ton beau-père … S'inquiéte t-elle

Beau-père...le simple fait de l'évoquer hérisse tous mes poils .

— On s'est juste un peu disputé comme toujours" mentis- je.

Elle acquiesce peu convaincue et n'insiste pas la dessus .

— J'ai su ce qui s'est passé hier , pourquoi ne m'as tu rien dit ? Me reproche t-elle .

— Je ne vois pas de quoi tu parle .. dis-je perdu .

— A propos de ton altercation avec une hystérique , tu m'as l'air en bonne état en tout cas" .. remarque t-elle .

— Parfaitement , elle m'avait bien cherché .

............

Il est désormais 18h et les cours prennent fin . Je m'active à ranger mes affaires de même qu’inata et nous nous précipitons vers la sortie .

Inaya sort la première lorsque quelqu'un lui fonce dessus . Je la rattrape juste à temps avant qu'elle ne se retrouve fesses à terre .

— Tu ne peux pas faire attention ? tonne sévèrement l'inconnu .

Je jette un coup d'œil en sa direction les sourcils froncés .

— Non mais ?? C'est vous qui avez foncé sur elle .. m’énerve -je.

Il réajuste sa chemise blanche , il me lance un regard mauvais et me contourne .

— Je n'ai pas de temps à perdre avec des gamines comme vous ? marmone t-il.

Il s'éloigne et s'engouffre dans l'ascenseur .

— Quel connard ce type .. peste Inaya .

J'inspire profondément et réajuste mon vieux sac contre mon épaule .

— Je dois faire quelques courses avant que les magasins ne ferment , on se voit demain ?

— D'accord à demain .. repondis-je le sourire aux lèvres .

Elle se précipite vers sa voiture et moi si je ne me dépêche pas je risque de louper mon bus .

Je continue mon chemin pour aller à l'arrêt lorsque je vois Gabriel de loin accoudée contre le mur . Je m'approche vers lui et un sourire crispé apparait sur ses lèvres .

— Salut .. dis-je simplement .

— Salut...je te raccompagne . dit-il .

— Non ça ira , je vais prendre le bus .. répondis-je

. Je m'apprête à partir mais il m'encercle le poignet .

— S'il te plait , j'aimerai bien que l'on parle .

Je soupire bruyamment et capitule. Il sourit satisfait et m'indique sa bécane garée non loin de nous .

Il me tend son casque , grimpe sur sa moto et je le suis de près . Il démarre à vive allure , je lui donne une tape sur son épaule , il sait que je déteste ça . Nous roulons depuis quelques minutes lorsqu'il prend le sens opposé au mien .

— Où va t-on ? Demandé-je .

— Je t'emmène chez moi .

Je me crispe automatiquement n'appréciant pas sa réponse .

— Détends toi, j'aimerai juste te montrer ma demeure . dit-il .

Je ne réponds pas , ça ne sert à rien de protester puisqu'il fera ce qui lui passe par la tête .

..........

Après quelques minutes de route , il se gare finalement devant une magnifique villa blanche .

Je reste planté là comme un piquet ne sachant quoi faire .

— Allez viens suis moi .. souffle t-il .

Je suis soigneusement ses pas et pénètre dans son habitacle .
Son gigantesque salon ordonné est tout le contraire du mien .
Je regarde tout autour de moi, c'est vraiment très beau ici mais malheureusement je ne vois pas de piano ce qui est vraiment dommage .

Gabriel m'interpelle me faisant ainsi revenir à la réalité, je dépose mon sac de cours au sol, retire mes baskets usées sous le regard curieux de mon cher ami .


Je lève les yeux au ciel et le suis dans la cuisine .

— Un coca ? demande t-il ..

— De l'eau ça ira ..

Il me lance une petite bouteille que je rattrape de justesse et bois d'un trait tout le contenu , ma gorge était sèche, ce qui fait sourire Gabriel .

— Installe toi au salon, je vais commander .

.............

Nous sommes devant un match de foot , je mange la dernière bouchée de mon hamburger et sans plus attendre j'entame la pizza .

— Tu as vraiment de l'appétit pour une fille , c'est surprenant , je me demande comment ça se fait que tu ne grossis pas ? dit-il la bouche pleine .

— La bouffe c'est toute ma vie .. dis-je en haussant les épaules.

Je termine difficilement ma dernière part de pizza , je déteste laisser de la nourriture .

Tout d'un coup Gabriel se relève de son fauteuil pour s'installer juste à mes côtés , je le dévisage un instant , il passe une main sur ses cheveux signe qu'il est nerveux .

— Liya je..je suis vraiment désolé pour ce qui s'est passé avec jade " commence t-il .

Ah donc cette pouffiasse s'appelle jade ? , je crois que ça lui va bien .

— Eh bien je m'excuse mais ta petite amie est hystérique , elle doit avoir confiance en toi plu...

— C'est mon ex Liya " me coupe t-il en soupirant agacée .

— Apparemment elle est toujours folle de toi .. remarqué-je.

Il inspire bruyamment et s'installe confortablement sur le divan se rapprochant ainsi de moi.

— Je me demande ce qui m'as pris de sortir avec elle, elle représente tout ce que je n'aime pas chez une femme , j'ai été séduit par ce qu'elle dégageait de l'extérieur mais au fond son comportement m'insupportait .

Je l'écoute attentivement et brusquement il se redresse me faisant ainsi face et me fixe malicieusement .

— Tu n'es pas allée de main morte avec elle" lance t-il le sourire aux lèvres .

— En effet, malheureusement pour elle" pouffé-je et lui fit un clin d'œil .

J'arrête de rire lorsque je croise son regard sérieux posé sur moi.
Il me fixe étrangement ce qui est troublant .

— Arrête de me regarder ainsi .. dis-je gênée .


.
— Tu as un charme fou Liya ?" murmure t-il si bas que j'ai cru ne pas avoir bien entendue .

Il réduit notre distance sans jamais me quitter du regard . Il replace une mèche rebelle de mes cheveux derrière l'oreille et son souffle chaud s'abat contre mon visage .

Sa main chaude s'aventure sur ma joue sans le vouloir je frisonne légèrement face à son contact .
Il s'approche dangereusement de moi, je sais parfaitement ce qu'il veut faire et pourtant je ne prends aucun effort pour empêcher son acte .
Nos genoux se frôlent désormais , il dévore mes lèvres du regard .


Son visage se rapproche dangereusement du mien, nos souffle se mélangent .

Soudain un claquement de porte nous fait sursauter tous les deux , il se recule automatiquement de moi et laisse une distance raisonnable entre nous . Je soupire discrètement soulagée de ne pas être aller plus loin avec lui .

— Je m'excuse pour le dérangement .

Je me retourne immédiatement à l'entente de cette voix rauque et à ma plus grande surprise c'est l'abruti de tout à l'heure qui se trouve en face de moi.

— Liya je te présente Yanis mon frère" dit-il quelque peu agacé .

Son frère ? Dites moi que je rêve . Le dénommé Yanis me dévisage un instant puis un sourire moqueur déforme son visage .

— Tu n'as vraiment pas de goût frérot .. lance t-il .

J'écarquille les yeux face à sa réplique non mais quel connard , d'abord il me traite de gamine et maintenant il me trouve laide, c'est officiel je hais cet homme .

Il nous tourne le dos et monte à l'étage sûrement pour rejoindre sa chambre .

— Ne fais pas attention à lui, il peut se montrer désagréable quelque fois . me dit Gabriel .

— J'ai vu ça....sinon je crois que je vais rentrer il se fait tard .

— Déjà ? Tu ne veux pas rester encore un peu ?

— J'aimerai bien mais je suis épuisée .

Il acquiesce malgré lui et me propose de m'accompagner ce que j'accepte volontiers.

Je porte mes chaussures, récupère mon sac et nous voilà désormais dehors.

— Je vais chercher ma moto .

J'hoche la tête et l'attends sagement, je jette un coup d'œil à l'étage d'en haut lorsque je croise Yanis accoudé au balcon une cigarette entre les doigts .

Il me regarde intensément et puis un sourire moqueur étire ses lèvres il m'énerve .
Sans hésiter je lui fais un magnifique doigt d'honneur et me retourne aussitôt . Gabriel fit son apparition et me tend un casque , je m'installe derrière lui et il démarre .

Le vent souffle délicieusement contre mon visage, il roule à une vitesse normal . Je m'accroche davantage à lui et dépose ma tête contre son épaule , je l'ai senti se crisper un instant .

.........

Nous sommes désormais en bas de chez moi .

— Merci .. murmuré-je en lui tendant son casque .

— Combien de fois vais-je te dire de ne plus prononcer ce mot" souffle t-il .

Je lui tire légèrement la langue et m'approche de lui pour lui déposer un baiser sur sa joue piquante dû à sa barbe naissante .

Au moment où j'ai voulu m'écarter de lui, il m'agrippe d'une main fermement la taille me rapprochant ainsi à lui et me prend dans ses bras ce geste me surprend énormément mais je le laisse faire car au fond de moi j'apprécie ce contact , j'apprécie sa présence tout simplement .

Je me recule de lui finalement, nous sommes quand même au beau milieu de la rue et je n'aimerai pas que l'on nous surprenne .

— Bonne nuit Liya " murmure t-il .

— Bonne nuit .

******

On est dimanche aujourd'hui,...le jour de la semaine que je n'apprécie pas.

— Liya je ne vais pas me répéter ..tonne ma mère depuis l'étage d'en bas .

Je souffle bruyamment et enfonce d’avantage mon visage contre mon oreiller .

Le cher et tendre fiancé de maman nous a invité à dîner chez lui , je n'ai absolument pas envie d'y aller mais malheureusement je n'ai pas le choix .
Je sens que cette journée sera longue .

Un claquement sourd se fit entendre m'indiquant que ma génitrice vient de sortir .

Enfin un peu de calme ! Je ne dors que très peu ces temps-ci, j'ai veillé pratiquement toutes les nuits précédentes pour mes révisions et je manque terriblement de sommeil .

Au moment où je ferme les yeux pour rejoindre à nouveau les bras de Morphée quelqu'un sonne à la porte .

Je grogne de mécontentement décidée à ne pas ouvrir mais la sonnerie persiste.

Je peste intérieurement et me relève contre mon grès. Tel un zombie je me dirige vers l'entrée et ouvre légèrement la porte .


Je tombe nez à nez avec Gabriel , celui-ci me scrute étrangement de haut en bas et s'arrête longuement sur mon visage .

Je me félicite intérieurement de m'être vêtue d'un vieux jogging que d'une nuisette .

— Je peux entrer ?!" demande t-il un sourcil relevé .

J'ouvre grandement la porte et le fais signe d'entrer .

— Quel bon vent t'amène ?"

Il s'assoit confortablement sur le sofa et un sourire apparait sur ses fines lèvres .

— Je suis venue te chercher " dit-il simplement.

Je le regarde incrédule les bras croisés contre ma poitrine .

— Me chercher tu dis ? Et pour m'emmener où ? Tu crois vraiment que je vais te suivre ?

Il se relève subitement et s'approche de moi jusqu'à être à ma hauteur .

— tu en a pas marre de refuser tout ce que je te propose ? accepte pour une fois Liya , on passera un moment ensemble , juste entre ami .. dit-il en me faisant un clin d'œil.

Je lève les yeux au ciel, cet homme m'insupporte.

— Habille toi , ne perdons pas de temps . dit-il en me poussant par les épaules en direction des escaliers .

— Et s'il te plait passe un coup de brosse" pouffe t-il .

— Je t'emmerde Gabriel .. " pesté-je .

Je remonte précipitamment dans ma chambre, sors un Jean et un t-shirt simple et pénètre dans la salle de bain .

..............

— Alors où va t-on ?

Je m'agrippe à ses épaules larges et enjambe sa bécane .

— Tu le saura" dit-il simplement .

Je soupire bruyamment pour lui montrer mon mécontentement , je sens que ça ne va pas me plaire .

Nous roulons pendant un bon moment , mes bras fermement autour de sa taille . Je me demande si je ne l'étouffe pas vue comment je le serre . Je n'ai plus peur de sa moto mais je ne sais pas m'accrocher à lui me réconforte vraiment.

Il ralentit un instant , je me redresse un peu et aperçois la mer

.

— Gabriel ne me dit pas que.." commencé-je

Il s'arrête finalement,...non pas la mer .

— Allez descends .. dit-il simplement .

Je fais ce qu'il me demande et patiente un instant le temps qu'il gare sa moto.

Il s'approche ensuite de moi, les mains dans les poches et il me fait signe de le suivre .

— Je veux rentrer chez moi .. soufflé-je derrière son dos .

— On viens juste d'arriver.

Il s'arrête subitement lorsqu'il remarque que je ne le suis plus. Il se retourne aussitôt et croise mon regard furieux . Il s'approche de moi à grandes enjambées,...ce n'est pas bon signe ça.
D'un coup je me retrouve en mode sac à patate sur son dos .

— Gabriel arrête .. crais -je .

Je lui donne des coups sur le dos et il referme sa prise autour de mes jambes .

Il ignore mes protestations et continue son chemin sur le sable .

— Descends moi imbécile , j'ai du sable sur la figure par ta faute .

L'idiot fait la sourde oreille et qu'est-ce qu'il m'énerve en cet instant .

Il monte des marches, je crois que je vais vomir, heureusement que je n'ai pas pris mon petit déjeuné .

Mes pieds retrouvent enfin le sol, je soupire soulagée.

— Je te déteste" lancé-je durement .

Et pour toute réponse il m'offre un magnifique sourire .

Je regarde un peu autour de moi confuse.

— C'est la cabane de mes parents .. précise t-il

J'acquiesce simplement, j'aime bien en tout cas, c'est chaleureux.

Il me tourne le dos et cherche je ne sais quoi .

— Je t'ai apporté ceci , bien-sûr Inaya m'a aidé" dit-il fièrement en me montrant un maillot de bain .

J'ouvre grand les yeux en apercevant ce qui me servira de maillot, Inaya je vais te tuer .

— tu es sérieux? Tu as choisi que moi pour porter ce truc, je ne vais pas nager Gabriel .

— Et pourquoi cela ? demande t-il sérieusement .

— Je ne sais pas nager ..

Il me scrute longuement croyant sûrement que je plaisante , j'attends sa réaction mais elle ne vient pas. Au lieu de ça, il retire tranquillement son t-shirt .

— Qu....qu'est-ce que tu fais ?

Il se retrouve torse nu sous mes yeux et je n'arrive pas à détacher mon regard sur cette partie de son corps . Il est musclé mais pas trop juste comme il le faut. Quelques poils parcourent son torse bronzé, ouais un vrai délice pour mes pauvres yeux .

Il arbore un sourire au coin satisfait et mes joues prennent feu, je l'ai bien matter sans gêne.
Le pire c'est qu'il ne s'arrête pas là, il défait sa ceinture, là s'en est trop je me retourne aussitôt et contemple la mer à travers la petite fenêtre .

— Ne tarde pas trop je t'attends en bas .. souffle t-il après qu'il ait finit de se déshabiller .

Il quitte la pièce et ferme la porte derrière lui.

Je fais quoi maintenant , je n'ai pas envie de me baigner habillée ni dénudée également.

J'inspire profondément, n'ayant pas le choix je récupère ce fameux bikini rose.

..............

Je sors hésitante de la cabane , regarde autour de moi et aucune trace de Gabriel .
La plage est pratiquement vide ce qui m'encourage à sortir de ma cachette.

Je soupire d'aise lorsque mes pieds rencontrent le sable chaud , mes cheveux volent dans tous les sens et le soleil tape délicieusement sur ma peau blanche, la plage m'a énormément manqué.

— Liya ...

Je me retourne aussitôt et fait face à un Gabriel dont les yeux sortent de leur orbite et la bouche grande ouverte .

Il détaille chaque centimètre de mon corps dénudé, ce qui me gêne énormément .

— On va rester planté là ?" dis-je pour cesser ce malaise .

— J'ai cru comprendre que tu ne savais pas nager .. dit-il difficilement.

C'est vraiment moi qui le mets dans cet état, j'ai presque envie de rire.

— C'est le cas" répondis-je sérieusement en croisant les mains contre ma poitrine .

Il m'attrape fermement par la main et m'entraîne avec lui en direction de la mer.

Je proteste un moment mais me laisse aller lorsque l'eau froide chatouille délicieusement mes pieds.

— Elle est gelée" dis-je en riant .

Soudain il passe une main sous mes genoux et l'autre autour de mes épaules, il me porte et par réflexe je passe mes mains autour de son cou .

— Gabriel tu n'osera pas ? paniqué-je

Un sourire diabolique étire ses lèvres, je m'agite comme je peux et ni une ni deux il me balance dans l'eau.

— Merde!" hurlais -je hors de moi .

Il éclate de rire comme un porc, l'idée de le noyer est tentante .

Je m'approche de lui furieuse comme jamais, voyant mon état, il se met à nager .

— Reviens ici!" criais -je .

Je le suis de prés et me mets à nager comme je peux, il s'éloigne de plus en plus et je me rends comte que mes pieds ne touchent plus le sol, la panique me monte et je m'agite dans tous les sens.

— Gabriel " hurlais -je

Je n'aime pas ce sentiment,... la peur. Je me débats pour rester en surface , l'eau salée me pique la gorge et traverse mes narines m'empêchant ainsi de respirer convenablement .

Heureusement pour moi, deux grandes mains m'agrippent fermement par la taille me ramenant ainsi à la surface...Gabriel .
Je tousse violemment et essaye de retrouver une respiration normale.

Mes jambes sont enroulés autour de sa taille et mes mains prennent appuis sur ses épaules .

— Idiote" tonne durement mon ami.

Mon corps est totalement collé au sien, mon coeur bat à tout rompre et j'arrive à sentir également ses battements énergétiques.

Je me décale légèrement pour le faire face. Son visage est déformé par l'inquiétude et il caresse délicatement ma joue .

— Tu vas bien ?" demande t-il .

J' acquiesce lentement, mon corps tremble de partout.
Il me serre davantage à lui, nous sommes si proches que nos nez se frôlent. Son souffle chaud s'abat sur mon visage et sa main caresse tendrement mon dos, ce simple geste m'apaise.

Il fixe mes lèvres et moi les siennes, elle sont diablement tentantes, ce qui est surprenant et absurde c'est qu'en cet instant je n'ai qu'une envie, alors je prends l'initiative et scelle nos lèvres.

Un son bestial sort de sa gorge , je ne sais pourquoi j'aime ce son, ses lèvres sont étonnamment douces, il s'amuse à mordre ma lèvre inférieure demandant ainsi accès à ma langue. Notre baiser tendre devient fougueux, il m'agrippe fermement par les hanches collant davantage mon bassin contre le sien, j'écarquille les yeux lorsque je sens l'effet que je lui fait plus bas.

Il rompt notre baiser par manque de souffle, notre respiration est saccadée malgré l'eau froide j'ai chaud, en cet instant je ne réfléchis plus, j'aimerai juste qu'il continue.

Il se met à nager malgré que je sois accrochée à lui comme à une bouée de sauvetage, sans jamais me quitter des yeux, ceux-ci se sont assombris, ils ont hypnotisants.

Nous sommes désormais hors de l'eau et délicatement il me dépose sur le sable, des gouttes d'eau ruissellent de son corps d'Apollon, il est irrésistible.

Il écarte légèrement mes jambes et s'y installe entre, il se penche vers moi et se maintient à l'aide de ses coudes.

— Tu es tellement sexy" murmure t-il en frottant son nez contre le mien.

Il dépose un baiser chaste sur mes lèvres et continue son exploration au niveau de mon cou.

Il mordille ma chair, la suce faisant naitre une légère douleur mais qui est agréable, il continue cette opération jusqu'à mon épaule . un gémissement sort de mes lèvres sans que je ne puisse le retenir, je devine son sourire contre ma peau.

— Excusez moi les jeunes mais nous sommes dans un lieu public .

Gabriel se redresse brusquement, nous faisant face à un homme d'une quarantaine d'année qui désigne non loin de nous sa femme et ses enfants.

— Excusez nous .. bafouillais -je gênée .

Il s'en alla non sans un regard noir en notre direction.

Je sursaute légèrement quand Gabriel pose sa main contre ma cuisse brûlante

Qu'est-ce qu'on vient de faire?

— On ne devait pas faire ça" lancé-e sans le regarder.

Il soulève mon menton à l'aide de son index me forçant ainsi à le regarder.

— Tu en avais envie à ce que je sache" murmure t-il .

Je me dégage de son emprise.

— C'était une erreur" dis-je durement .

Il ferme un instant ses yeux et inspire profondément, il se relève subitement, il m'oblige à me relever en me tenant par la main et s'efforce à sourire.

— Oublions ça alors,...allez viens on part manger un morceau

Je suis quelque surprise qu'il cède facilement, de toute façon nous savons tous les deux que ça ne sera plus pareil......

—— Chapitre bloqué ——
Télécharger l'appli pour lire la suite
Précédent              Suivant
img
Table des matières
Chapitre 1 Épisode 1 Chapitre 2 Épisode 2 Chapitre 3 Épisode 3 Chapitre 4 Épisode 4 Chapitre 5 Épisode 5 Chapitre 6 Épisode 6 Chapitre 7 Épisode 7 Chapitre 8 Épisode 8 Chapitre 9 Épisode 9 Chapitre 10 Épisode 10 Chapitre 11 Épisode 11
Chapitre 12 Épisode 12
Chapitre 13 Épisode 13
Chapitre 14 Épisode 14
Chapitre 15 Chapitre 15
Chapitre 17 Épisode 17
Chapitre 18 Épisode 18
Chapitre 19 Épisode 19
Chapitre 20 Épisode 20
Chapitre 21 Épisode 21
Chapitre 22 Épisode 22
Chapitre 23 Épisode 23
Chapitre 24 Épisode 24
Chapitre 25 Épisode 25
Chapitre 26 Épisode 26
Chapitre 27 Épisode 27
Chapitre 28 Épisode 28
Chapitre 29 épisode 29
Chapitre 30 Épisode 30
Chapitre 31 Épisode 31
Chapitre 32 Épisode 32
Chapitre 33 Épisode 33
Chapitre 34 Épisode 34
Chapitre 35 Épisode 35
Chapitre 36 Épisode 36
Chapitre 37 Épisode 37
Chapitre 38 Épisode 38
Chapitre 39 Épisode 39
Chapitre 40 Épisode 40
Chapitre 41 Épisode 41
Chapitre 42 Épisode 42
Chapitre 43 Épisode 43
Chapitre 44 Épisode 44
Chapitre 45 Épisode 45
Chapitre 46 Épisode 46
Chapitre 47 Tome 2
Chapitre 48 Tome 2
Chapitre 49 Tome 2
Chapitre 50 Épisode 50
Chapitre 51 Épisode 51
Chapitre 52 Épisode 52
Chapitre 53 Épisode 53
Chapitre 54 Épisode 54
Chapitre 55 Épisode 55
Chapitre 56 Épisode 56
Chapitre 57 Épisode 58
Chapitre 58 Épisode 58
Chapitre 59 Épisode 59
Chapitre 60 Épisode 60
Chapitre 61 Épisode 61
Chapitre 62 Épisode 62
Chapitre 63 Épisode 63
Chapitre 64 Épisode 64
Chapitre 65 Épisode 65
Chapitre 66 Épisode 66
Chapitre 67 Épisode 67
Chapitre 68 Épisode 68
Chapitre 69 Épisode 69
Chapitre 70 Épisode 70
Chapitre 71 Épisode 71
Chapitre 72 Épisode 72
Chapitre 73 Épisode 73
Chapitre 74 Épisode 74
Chapitre 75 Épisode 75
Chapitre 76 Épisode 76
Chapitre 77 Épisode 77
Chapitre 78 Préface
img
  /  1
img
img
img
img