img Je ne devrais pas l'aimer..  /  Chapitre 37 Épisode 37  | 46.75%
Télécharger l'appli
Historique
Chapitre 37 Épisode 37
Nombre de mots : 1924    |    Mis à jour : 20/11/2022

Point de vue de Liya

Je sens une présence à mes côtés. .je suis allongée sur le lit , j'aimerai ouvrir mes paupières pour voir qui est là et pourtant je n'y arrive pas beaucoup trop épuisée .

Je sens un poids sur le lit , une odeur qui m'est familière titille mes narines .

Une main chaude s'aventure sur ma joue frissonnante à ce contact..j'ouvre

subitement les yeux . mes levres s’étirent en un enorme sourire en voyant Gabriel allongé à mes côtés .

— Gabriel ..." , murmurais - je contre son doux visage détendu .

— shuuut , fait -il en déposant son index sur mes lèvres qu'il fixe intensément .

Je déglutis difficilement ne disant aucun mot comme il me l'a demandé , de ma main libre je caresse à mon tour sa joue parsemée d'une barbe et m'amuse à caresser ses cheveux soyeux . Je m'approche de lui en collant ma petite poitrine à son torse dur et frotte doucement mon nez au sien .

— Tu m'as terriblement manqué abruti , dis-je heureuse en déposant une pluie

de baisers sur sa mâchoire .

Il ferme les hein et savoure le contact de mes lèvres a sa peau : il encercle

subitement ma taille et caresse ma chevelure .

— Merci…..

Je m'écarte de lui , me demandant pourquoi me remercie t-il .

Je m'apprête à le lui demander mais il se redresse , pose ses grandes paumes

sur mon ventre et depose un tendre baiser sur cette partie de mon anatomie .

— Merci pour ce magnifique cadeau .

Je souris contente de le voir dans cet état . ce beau sourire contagieux qu'il

m'offre.. tout m'avait manque chez lui ! Mais mon cœur se serre douloureusement lorsque ses joues s'inondent subitement de larmes , pas de larmes de joie malheureusement .

— Pourquoi pleures tu ?

Je me redresse inquiète ne comprenant pas ce qui lui arrive . J'essaye de m'approcher de lui mais il s'éloigne de moi .

— Gabriel ..pourquoi ? Pourquoi ces larmes ? "

Il ne me réponds toujours pas et disparait de mon champs de vision .

— Gabriel ..ATTENDS !!"

— Liya ...Liya .

J'ouvre subitement les veux sentant une secousse sur mon épaule . J’essaye

de reprendre une respiration normale , et détourne le visage sentant une main sur ma joue , celle de Yanis !

— Calme toi..ce n'était qu'un rêve , me dit-il doucement en essuyant une larme

coulée durant mon sommeil.

J'hoche de haut en bas la tête fermant les yeux.. un rêve qui paraissait si réel , je sens toujours la présence de Gabriel , son sourire..ses larmes dont je ne comprends pas leur signification .

— Tu es sûre que ca va ? on peut rentrer et ..

— Non. .non je vais bien ne t'en fais pas , dis-je en essayant d'être calme .

Je remarque que nous sommes deja gare dans une ruelle déserte , je passe

une main sur mon visage et me redresse de mon siège .

— Je vais y aller.. , dis-je .

— Je t'accompagne ? .

— Ça ira Édouard , je peux bien marcher seule , m'emportais - je .

Il soupire longuement puis acquiesce finalement .

— Vas y dépêche toi , je j'attendrai là comme on s'est dit ..

Je le remercie et descends de sa voiture . Je fais une dizaine de pas avant de pénétrer dans l'immense cimetière . Yanis a voulu m'accompagner , depuis qu'il a su faire pour ma grossesse il est devenu plus aimable avec moi et je ne suis encore habituée à sa tendresse .

Je marche encore un peu et m'arrête devant une tombe couverte de belles fleurs ; je déglutis difficilement et m'assois par terre .

Point de vue de Yanis ..

Je ferme un instant les yeux , la mâchoire serrée , c'est la première fois qu'elle vient rendre visite à mon frère depuis une semaine qu'il nous a quitté .

Durant ces jours , elle était chez moi , clouée dans la chambre de Gabriel attendant impatiemment son retour . Elle ne pleurait pas non , elle gardait toutes ses émotions ce qui est bien pire . Aujourd'hui elle a pris l'initiative de

Venir le voir en acceptant enfin sa mort .

J'ouvre les yeux et cherche Liya du regard . Elle est devant sa tombe , accroupis et effleure du bout des doigts son nom inscrit sur la pierre , ses

Lèvres remuent inlassablement . des mots douloureux qu’elle doit prononcer et bientôt des larmes inondent son visage pâle .

Mon frère... celui dont j'ai tant chéri et appris à être un homme.. il ne le méritait pas..c'est moi qui devrait être sous terre en ce moment et non lui … mon Dieu !

j'essuie rageusement les premieres larmes qui font éruption . Je serre les

dents lorsque les cris de desespoir et de douleur de Liya traversent mes

tympans . Elle hurle son prénom sans avoir de réponse , la voir dans cet état recroquevillé sur sa tombe le visage déformé par la douleur et les larmes compresse ma poitrine .

Je ne peux rien pour elle , son cœur est meurtri par son absence mais le mien est sans vie...Je sors sans plus attendre de ma voiture ne pouvant plus supporter , je marche quelques pas pour m'éloigner un peu d'elle mais pas assez pour que je puisse la surveiller . J'allume une clope et aspire profondément la fumée , ce qui a le don de m'apaiser..

Je suis à ma quatrième cigarette , le soleil brûle ma peau mais je n'y fais pas attention . Liya n'a pas bougé d'un pouce , ses pleurs ont quelque peu diminué , j'aimerai bien partir d'ici et le plus vite mais j'attendrai encore ne pouvant pas la laisser seule .

Une voiture qui roule à vive allure attire mon attention..elle se gare ensuite prés de la mienne . Je fronce les sourcils et plisse les yeux pour distinguer qui cela peut être . Je me crispe à la vue d'une silhouette familière qui s'approche en ma direction...Xavier !

— Mes sincères condoléances.. , dit-il arrivé à ma hauteur .

Je jette mon mégot à terre sans lui accorder un regard .

— Ne te sens pas obligé..nous savons tous les deux que cela t'es égal .

— Nous n'étions pas en bon terme ton frère et moi mais je ne suis pas sans coeur .

Je m'apprête à allumer une nouvelle clope quand cet abruti me l'arrache des mains et commence à la fumer..c'était ma derniere en plus !

Je peste intérieurement et grogne de mécontentement lorsqu'il la jette juste apres à peine utilisée .

Il regarde en direction de Liya et fronce les sourcils en la voyant si pitoyable .

— N'y vas pas ! " grondais je .

— Comme si j'allais t'écouter , siffle t-il entre ses dents .

Il s'apprête à la rejoindre mais j'agrippe fermement son bras le stoppant de tout mouvement .

— Regarde là un peu ! Tu crois vraiment qu'elle voudra te voir dans cet état ? Je te conseille de rester loin d'elle .

Il ne dit rien , soupire bruyamment . il sait que j'ai raison ! Il reste ainsi pendant un bon moment à la contempler de loin .

— Et avec sa mère ? Tout se passe bien entre elles ? Habitent-elles de nouveau ensemble ?

— Elles sont assez proche après ce qui est arrivé , et Liya est toujours chez moi .

Il se retourne aussitôt son regard menaçant croise le mien .

— Et pourquoi ?

Parce qu'elle ne voulait pas quitté la chambre de Gabriel ; dès demain elle vivra chez sa mère..mais j'hausse simplement les épaules pour toute réponse , ce qui lui déplait apparemment !

— Je t'interdis de l'approcher... , menace t-il .

— J'avais prévu de la tester pour voir si elle est un bon coup .

Il réduit les quelques centimètres qui nous séparent et empoigne sauvagement le col de ma chemise .

— Répète un peu connard ! , tonne cet idiot .

Je le repousse avec force et l'éloigne rageusement de moi .

— Pour qui me prends tu ? Crois tu vraiment que je ferai ça à mon frère ?" m'emportais - je .

Il réarrange son costume et sa cravate , toujours cet air menaçant au visage .

— Tu as intérêt Yanis . Liya est mienne ! .

Après ces derniers mots , il me tourne le dos, avance à grandes enjambées

vers sa voiture , quelques secondes plus tard il disparait entin de mon

champs de vision .

Je soupire bruyamment et retourne également dans mon véhicule sentant mon crâne exploser par cette chaleur intense . Je dépose ma tete sur le volant , je puis épuisé , je manque terriblement de sommeil...

Je sursaute lorsque la portière de ma voiture se referme violemment , je passe une main sur mon visage , je me suis endormi apparemment , et le

soleil commence à se coucher .

Je regarde Liya qui a pris place à mes côtés , ses yeux gonflés sont clos , elle respire bruyamment comme épuisée , et sa bouche entre ouverte est sèche .

— Liya .

— Yanis rentrons je t'en pris.. , m'implore t -elle .

Je m'empresse de démarrer la voiture , je lui tends une bouteille d'eau qu'elle boit précipitamment .

Après quelques minutes de trajet , je me gare devant ma demeure désormais

Sans vie , Liya s'empresse de rentrer a l'interieur sans m'attendre . je la

rejoins aussitôt , elle marche maladroitement au salon et s'apprête à monter les escaliers dans cet etat .

Je l'empêche de continuer à avancer . Elle ne proteste pas, trop épuisée j'imagine , elle encercle ma nuque de ses petites mains et enfouis son visage dans mon cou .

Je monte sans plus tarder les marches, et arrivé à l'étage , je m'apprête à

l'emmener dans la chambre de Gabriel . la où elle nassait es dernières nuits mais je change de direction préférant l'emmener dans la chambre d'ami .

Je frissonne lorsque d'un coup , elle frotte son nez contre mon cou et qu'elle hume a plusieurs reprise mon odeur .

— C'est..c'est le même parfum que Gabriel , murmure telle .

Oui , celui qu'il m'avait offert est identique au sien , je ne pourrai m'en détacher désormais .

Je la dépose délicatement sur lit , j'ai voulu m'éloigner d'elle mais elle resserre son emprise autour de ma nuque .

— Reste , sil te plait , demande t-elle tristement .

J'hésite un instant , inspire profondément , puis m'allonge finalement à ses côtés . Elle se blottit tout contre moi renifle toujours mon odeur pour se rappeler de mon petit frère , ma peau s'humidifie..elle pleure de nouveau . Je la prends dans mes bras , caressant son dos et ses cheveux essayant comme je peux de l'apaiser .... mes larmes coulent d'elles même , je la serre fortement contre moi pour qu'elle ne me voit pas faible .

— Je m'occuperai bien de toi Liya , l'enfant de Gabriel est en toi et c'est le plus beau cadeau que tu m'offre , grâce à toi il y'a toujours une partie de Gabriel qui est en vie .

Je passe delicatement une main sur son ventre frissonnant , je prendrai soin d'eux Gabriel je te promets .

—— Chapitre bloqué ——
Télécharger l'appli pour lire la suite
Précédent              Suivant
img
Table des matières
Chapitre 1 Épisode 1 Chapitre 2 Épisode 2 Chapitre 3 Épisode 3 Chapitre 4 Épisode 4 Chapitre 5 Épisode 5 Chapitre 6 Épisode 6
Chapitre 7 Épisode 7
Chapitre 8 Épisode 8
Chapitre 9 Épisode 9
Chapitre 10 Épisode 10
Chapitre 11 Épisode 11
Chapitre 12 Épisode 12
Chapitre 13 Épisode 13
Chapitre 14 Épisode 14
Chapitre 15 Chapitre 15
Chapitre 17 Épisode 17
Chapitre 18 Épisode 18
Chapitre 19 Épisode 19
Chapitre 20 Épisode 20
Chapitre 21 Épisode 21
Chapitre 22 Épisode 22
Chapitre 23 Épisode 23
Chapitre 24 Épisode 24
Chapitre 25 Épisode 25
Chapitre 26 Épisode 26
Chapitre 27 Épisode 27
Chapitre 28 Épisode 28
Chapitre 29 épisode 29
Chapitre 30 Épisode 30
Chapitre 31 Épisode 31
Chapitre 32 Épisode 32
Chapitre 33 Épisode 33
Chapitre 34 Épisode 34
Chapitre 35 Épisode 35
Chapitre 36 Épisode 36
Chapitre 37 Épisode 37
Chapitre 38 Épisode 38
Chapitre 39 Épisode 39
Chapitre 40 Épisode 40
Chapitre 41 Épisode 41
Chapitre 42 Épisode 42
Chapitre 43 Épisode 43
Chapitre 44 Épisode 44
Chapitre 45 Épisode 45
Chapitre 46 Épisode 46
Chapitre 47 Tome 2
Chapitre 48 Tome 2
Chapitre 49 Tome 2
Chapitre 50 Épisode 50
Chapitre 51 Épisode 51
Chapitre 52 Épisode 52
Chapitre 53 Épisode 53
Chapitre 54 Épisode 54
Chapitre 55 Épisode 55
Chapitre 56 Épisode 56
Chapitre 57 Épisode 58
Chapitre 58 Épisode 58
Chapitre 59 Épisode 59
Chapitre 60 Épisode 60
Chapitre 61 Épisode 61
Chapitre 62 Épisode 62
Chapitre 63 Épisode 63
Chapitre 64 Épisode 64
Chapitre 65 Épisode 65
Chapitre 66 Épisode 66
Chapitre 67 Épisode 67
Chapitre 68 Épisode 68
Chapitre 69 Épisode 69
Chapitre 70 Épisode 70
Chapitre 71 Épisode 71
Chapitre 72 Épisode 72
Chapitre 73 Épisode 73
Chapitre 74 Épisode 74
Chapitre 75 Épisode 75
Chapitre 76 Épisode 76
Chapitre 77 Épisode 77
Chapitre 78 Préface
img
  /  1
img
img
img
img