img La contre-attaque du milliardaire déguisé  /  Chapitre 16 Restaurant français  | 2.96%
Télécharger l'appli
Historique
Chapitre 16 Restaurant français
Nombre de mots : 870    |    Mis à jour : 30/08/2022

« Je suis vraiment désolée, M. Sanderson. Je n'aurais pas dû vous regarder de haut », a dit la réceptionniste en se mordant la lèvre.

« Je ne vous ai pas reconnu plus tôt, et j'en suis vraiment désolée. »

Elle a levé la main et s'est frappé la joue, de sorte que le bruit a résonné dans toute la salle, tandis qu'elle se giflait encore et encore.

Les yeux de Trevor se sont écarquillés.

Il ne comprenait pas ce qui se passait.

Une trace de sang s'écoulait du coin de la bouche de la réceptionniste et son visage était tuméfié, mais elle ne s'arrêtait pas.

Trevor n'avait pas l'intention de la pousser à se faire du mal, alors il a annoncé : « Arrête. Ne le recommence plus, ok ? »

La réceptionniste a compris ce qu'il venait de dire et ses yeux se sont illuminés.

En bégayant, elle a répondu : « Monsieur Sanderson, merci beaucoup. Je ne recommencerai plus ! »

Elle était vraiment reconnaissante à Trevor de lui avoir pardonné, même après ce qu'elle avait fait.

Evie a imperceptiblement hoché la tête, satisfaite.

Elle était satisfaite de la façon dont Trevor avait géré l'affaire, car s'il n'avait pas puni la réceptionniste pour son comportement, elle serait intervenue et l'aurait punie à sa place.

Trevor devait apprendre à s'imposer face à ses subordonnés, d'autant plus qu'il était le chef.

Quand l'heure du déjeuner est arrivée, Trevor et Evie sont sortis.

Ils ont décidé de partir sur un yacht, car ils avaient l'intention de se rendre sur l'îlot du manoir Willard.

Les yeux de Trevor ont brillé de plaisir lorsqu'il a vu l'immensité du lac.

C'était également à ce moment-là qu'Evie lui a parlé des bâtiments du manoir.

Elle a expliqué qu'il y avait des requins dans l'aquarium, des léopards au zoo qui contenait même une section arctique où vivait un groupe d'ours polaires.

Trevor a écarquillé les yeux en entendant cela.

Une demi-heure plus tard, ils sont arrivés sur l'îlot et sont entrés dans un restaurant français.

Les cuisiniers avaient tous travaillé dans des établissements trois étoiles Michelin.

Les ingrédients qu'ils utilisaient dans leurs plats étaient frais, en particulier la viande de bœuf. Ils utilisaient souvent la partie la plus tendre du bœuf charolais, qui venait de France.

« Trevor, c'est le meilleur restaurant du manoir Willard, et les gens, qui n'ont pas une carte de membre VIP Diamant, n'ont pas le droit d'y entrer », a expliqué Evie en souriant. « Rien que ce restaurant rapporte au moins dix millions de dollars chaque mois. »

Elle a ensuite présenté les cartes de membre du manoir Willard.

Les cartes de membre étaient divisées en quatre niveaux : Argent, Or, Diamant et Suprême.

Ceux qui pouvaient dépenser plus de cinq millions de dollars par an étaient autorisés à demander une carte Argent, considérée comme la plus modeste.

En général, les clients du manoir devaient donc dépenser des millions de dollars pour se qualifier.

Seuls ceux qui possédaient plus d'un milliard de dollars pouvaient obtenir les cartes Or et Diamant.

Le souffle de Trevor s'est arrêté tandis qu'il écoutait Evie divaguer encore et encore sur les cartes de membre.

Il n'avait pas l'impression que ce mode de vie était fait pour lui.

« Comment peut-on dépenser chaque année cinq millions de dollars en repas ? Les riches vivent-ils vraiment comme ça ? », s'est-il demandé.

À ce moment-là, il n'arrivait pas non plus à croire qu'il puisse être propriétaire d'une propriété aussi luxueuse.

Il avait même le vertige en pensant aux revenus mensuels du restaurant, d'autant plus que celui-ci pouvait rapporter plusieurs dizaines de millions de dollars chaque mois.

Evie a souri à son frère en le regardant.

Elle ne regardait pas du tout Trevor de haut.

En fait, c'était le contraire, car elle aimait son comportement et sa personnalité dans son ensemble.

Dix minutes plus tard, ils servaient des plats les uns après les autres.

Chaque plat avait l'air incomparablement exquis.

L'un des plats qui a attiré l'attention de Trevor était le fameux steak charolais.

Le chef avait découpé la carotte en minuscules roses qui étaient posées en décoration sur un petit morceau de steak au milieu de l'assiette.

Trevor a eu l'air confus pendant un moment, puis il a regardé Evie et lui a demandé : « Evie, ce n'est pas un peu exagéré ? L'assiette est si grande, mais tout ce qu'ils m'ont donné, c'est un petit morceau de viande. Comment peut-on s'attendre à ce que je me sente rassasié en mangeant ça ? »

Evie a secoué la tête. « Ce n'est pas grave. Tu devrais juste essayer d'autres plats. » Sur ces mots, elle a montré à Trevor comment manger le steak avec un couteau et une fourchette.

Une fois que Trevor a terminé un plat, l'un des serveurs lui en a servi un autre. L'assiette était grande, mais la portion de nourriture était la même que précédemment.

Il a mangé plus de dix plats avant de se racler la gorge, de regarder Evie dans les yeux et de lui demander : « Evie, il y a du riz dans ce restaurant ? Je ne peux me sentir rassasié que si j'en mange. »

Précédent              Suivant
img
Table des matières
Chapitre 1 Le gémissement à travers la porte Chapitre 2 Piétiné Chapitre 3 Les plus fortunés Chapitre 4 Un nouveau monde Chapitre 5 Un parfum de trois cent mille dollars Chapitre 6 J'achèterai ce parfum ! Chapitre 7 Un piège tendu Chapitre 8 L'insigne familial Chapitre 9 La main puante Chapitre 10 Une superbe boîte cadeau Chapitre 11 C'est sûrement une contrefaçon Chapitre 12 La femme la plus riche de Jork Chapitre 13 Qui oserait lever la main sur mon frère Chapitre 14 Les pauvres n'existent pas Chapitre 15 Bienvenue, M. Sanderson Chapitre 16 Restaurant français Chapitre 17 Montre Patek Philippe Chapitre 18 Tu étais un pauvre type Chapitre 19 Être un caddie Chapitre 20 La montre Rolex Chapitre 21 Par égard pour mon père
Chapitre 22 Reste derrière moi
Chapitre 23 Tout ira bien
Chapitre 24 J'ai demandé de l'aide à mon ami
Chapitre 25 Qui est ton amie
Chapitre 26 Bonjour, patron
Chapitre 27 Carte invalide
Chapitre 28 Je vais me suicider
Chapitre 29 Nous avons rompu !
Chapitre 30 C'est fini entre nous
Chapitre 31 Trois cent mille dollars
Chapitre 32 L'emballage du parfum
Chapitre 33 La capacité de reconnaître les contrefaçons
Chapitre 34 Le scandale de Trevor
Chapitre 35 Contre-attaque dans une situation désespérée
Chapitre 36 Je te crois, Bernard !
Chapitre 37 Un mystérieux homme riche à l'école
Chapitre 38 Je t'attendrai au bosquet
Chapitre 39 Elle ne va pas vraiment aller dans le bosquet, n'est-ce pas
Chapitre 40 Échouer pour s'enrichir
Chapitre 41 Rendre les choses délibérément difficiles
Chapitre 42 Un accident
Chapitre 43 Robe tachée
Chapitre 44 Nettoyer le terrain de sport
Chapitre 45 Le rendez-vous
Chapitre 46 Rencontre avec Zavier
Chapitre 47 L'homme sans vergogne
Chapitre 48 Qui va payer la facture
Chapitre 49 Refus de payer
Chapitre 50 Le luxueux manoir Willard
Chapitre 51 Le mettre dehors
Chapitre 52 Changer les règles
Chapitre 53 Il est interdit d'entrer sans billet
Chapitre 54 Le fameux vin est brisé
Chapitre 55 Trevor est-il riche
Chapitre 56 Les riches sont-ils discrets
Chapitre 57 Comment diable est-il devenu riche
Chapitre 58 Quelque chose n'allait absolument pas
Chapitre 59 Organiser une fête
Chapitre 60 Payer chacun sa part
Chapitre 61 Faire du profit
Chapitre 62 Commander cinq autres bouteilles de vin
Chapitre 63 À combien s'élève le montant total
Chapitre 64 Parti sans payer
Chapitre 65 Demande de paiement de la dette
Chapitre 66 Le moyen d'obtenir l'argent
Chapitre 67 Que fait ce pervers ici
Chapitre 68 A-t-il une petite amie
Chapitre 69 Où est Trevor
Chapitre 70 Peut-être que c'est une bénédiction déguisée
Chapitre 71 Punition
Chapitre 72 La beauté et la voiture de luxe
Chapitre 73 Rencontrer une femme riche
Chapitre 74 Les pauvres et les riches
Chapitre 75 Une invitation à une fête d'anniversaire
Chapitre 76 La raison de l'invitation
Chapitre 77 Le mystérieux homme riche
Chapitre 78 Ce n'était pas difficile de choisir
Chapitre 79 Trois différentes identités
Chapitre 80 Il ne reste qu'un seul siège vacant
Chapitre 81 Un vacataire
Chapitre 82 Le confondre avec quelqu'un d'autre
Chapitre 83 Être jeune et riche
Chapitre 84 Sa petite amie et la vidéo
Chapitre 85 La vidéo surprenante
Chapitre 86 Se saouler
Chapitre 87 Le héros
Chapitre 88 Il avait l'air familier
Chapitre 89 La reprise du nouveau restaurant
Chapitre 90 Pourquoi se donner tant de mal
Chapitre 91 Veuillez surveiller vos manières
Chapitre 92 Une connaissance
Chapitre 93 Heartbroken Memory
Chapitre 94 Atmosphère embarrassante
Chapitre 95 Une fille au bon cœur
Chapitre 96 Une petite table
Chapitre 97 Plats spéciaux
Chapitre 98 Le cent millième client
Chapitre 99 Une promenade jusqu'à l'école
Chapitre 100 N'y touchez pas si vous ne pouvez pas vous le permettre
img
  /  6
img
img
img
img