img La contre-attaque du milliardaire déguisé  /  Chapitre 15 Bienvenue, M. Sanderson  | 2.78%
Télécharger l'appli
Historique
Chapitre 15 Bienvenue, M. Sanderson
Nombre de mots : 804    |    Mis à jour : 30/08/2022

« Evie, n'abuse pas ! », s'est exclamé Henson, les dents serrées.

Il était l'héritier de la famille Cairon.

Personne n'osait le provoquer comme Evie l'avait fait.

Sa voiture avait été totalement détruite et il s'était blessé à la jambe.

Malgré cela, il n'avait pas encore eu l'occasion de parler de leur collaboration.

« Sécurité, fais-le sortir ! », a ordonné froidement Evie.

Avec sa haute silhouette et ses traits acérés, elle avait l'air d'une reine de glace.

L'agent de sécurité a attrapé un fauteuil roulant sur le côté, a déposé Henson dedans et l'a poussé hors du manoir Willard.

« Je peux marcher tout seul ! », a crié Henson de chagrin et d'indignation tandis qu'on le poussait dehors.

Il venait d'être humilié.

Sans parler du fait que les gens le dévisageaient en ricanant.

L'héritier du groupe Sen Tale était bafoué.

Comme c'est incroyable !

Trevor aimerait tellement pouvoir un jour être aussi autoritaire que sa sœur.

Evie s'est tournée vers lui et lui a demandé : « Trevor, tu vas bien ? »

Son comportement a changé en un instant lorsqu'elle lui a parlé.

Elle était douce et affectueuse, à l'opposé de son tempérament habituel, qui était froid et implacable.

Les employés présents étaient étonnés de son comportement.

C'était la première fois qu'ils voyaient Evie agir ainsi.

« Je vais bien. »

Trevor a hoché la tête et a ajouté : « Je suis désolé pour les ennuis. »

« Ce n'est pas grave. Papa a dit qu'il ne t'offrait pas seulement le manoir Willard, mais aussi tous les magasins de cette rue commerçante. Tout ce que tu vois appartient à notre famille. »

Le sourire aux lèvres, Evie a fait un signe de la main et sa secrétaire s'est approchée d'elle.

« Rassemble tout le monde », a ordonné Evie.

La secrétaire a acquiescé en guise de réponse.

Cinq minutes plus tard, plus de mille employés du manoir étaient rassemblés sur l'immense terrain de golf.

Ils portaient tous le même uniforme noir, qui faisait paraître le terrain noir au lieu de vert.

Ils se tenaient en plusieurs files et attendaient ce qu'Evie avait à dire.

Avec Trevor à ses côtés, Evie se tenait devant eux et a annoncé : « Écoutez tous. Désormais, mon frère Trevor Sanderson est le propriétaire du manoir Willard ! »

Tout le personnel, y compris les agents de sécurité et les managers, se sont inclinés respectueusement en entendant l'annonce d'Evie.

Les belles employées sont toutes devenues excitées.

Elles voulaient se marier dans une famille riche.

Le jeune homme devant était un milliardaire.

Il va certainement devenue la cible des filles.

« Bienvenue, M. Sanderson ! », se sont-ils exclamés à l'unisson.

Leur voix était forte et claire, et elle résonnait sur tout le terrain de golf.

Trevor ne savait pas quoi faire et restait là, hébété.

« C'est ça, le sentiment d'être riche ? Avec tout le monde qui me respecte », s'est-il dit avec joie.

Dans la foule, le visage de la réceptionniste qui venait de l'humilier est devenu horriblement pâle.

« Trevor, un employé m'a rapporté que la réceptionniste du hall d'entrée ne te respectait pas », a dit Evie avec insistance.

Tout le monde retenait son souffle, fixant Trevor en se demandant ce qu'il allait faire ensuite.

À part du respect, on pouvait lire de la peur dans leurs yeux.

Alors que Trevor est devenu le nouveau patron, qui sait s'il va virer tous les employés ?

Travailler au manoir Willard ne leur apportait pas seulement des salaires élevés, mais aussi des avantages.

Beaucoup de gens voulaient absolument y travailler.

Trevor a réfléchi à la façon dont il devrait gérer cette situation. Il ne savait pas quoi faire.

Il était inquiet, car tous les regards étaient braqués sur lui.

Il ne savait même pas où poser ses mains.

Pendant ce temps, la réceptionniste en question tremblait comme une feuille.

Soudain, elle s'est précipitée vers Trevor et s'est placée devant lui, effrayée.

Elle a baissé la tête et s'est mordu la lèvre de honte.

À la surprise de tous, elle a dévoilé une grande partie de sa poitrine et a levé les yeux vers Trevor en s'excusant.

La peur se lisait sur son visage, si bien que tous avaient pitié d'elle.

Le visage de Trevor a rougi.

Jamais de sa vie une fille ne s'était approchée de lui.

Mais il s'est alors souvenu du snobisme de celle-ci et s'est senti méprisé.

« Le manoir Willard m'appartient désormais. Si, à l'avenir, les employés, ne serait-ce que l'un d'entre eux, ne respectent pas un client, cela nuira à la réputation du manoir », s'est-il dit.

En pensant à cela, Trevor s'est raclé la gorge et a dit d'une voix grave : « J'aimerais te demander quelque chose. Est-ce ainsi que tu traites les clients ? »

Précédent              Suivant
img
Table des matières
Chapitre 1 Le gémissement à travers la porte Chapitre 2 Piétiné Chapitre 3 Les plus fortunés Chapitre 4 Un nouveau monde Chapitre 5 Un parfum de trois cent mille dollars Chapitre 6 J'achèterai ce parfum ! Chapitre 7 Un piège tendu Chapitre 8 L'insigne familial Chapitre 9 La main puante Chapitre 10 Une superbe boîte cadeau Chapitre 11 C'est sûrement une contrefaçon Chapitre 12 La femme la plus riche de Jork Chapitre 13 Qui oserait lever la main sur mon frère Chapitre 14 Les pauvres n'existent pas Chapitre 15 Bienvenue, M. Sanderson Chapitre 16 Restaurant français Chapitre 17 Montre Patek Philippe Chapitre 18 Tu étais un pauvre type Chapitre 19 Être un caddie Chapitre 20 La montre Rolex Chapitre 21 Par égard pour mon père
Chapitre 22 Reste derrière moi
Chapitre 23 Tout ira bien
Chapitre 24 J'ai demandé de l'aide à mon ami
Chapitre 25 Qui est ton amie
Chapitre 26 Bonjour, patron
Chapitre 27 Carte invalide
Chapitre 28 Je vais me suicider
Chapitre 29 Nous avons rompu !
Chapitre 30 C'est fini entre nous
Chapitre 31 Trois cent mille dollars
Chapitre 32 L'emballage du parfum
Chapitre 33 La capacité de reconnaître les contrefaçons
Chapitre 34 Le scandale de Trevor
Chapitre 35 Contre-attaque dans une situation désespérée
Chapitre 36 Je te crois, Bernard !
Chapitre 37 Un mystérieux homme riche à l'école
Chapitre 38 Je t'attendrai au bosquet
Chapitre 39 Elle ne va pas vraiment aller dans le bosquet, n'est-ce pas
Chapitre 40 Échouer pour s'enrichir
Chapitre 41 Rendre les choses délibérément difficiles
Chapitre 42 Un accident
Chapitre 43 Robe tachée
Chapitre 44 Nettoyer le terrain de sport
Chapitre 45 Le rendez-vous
Chapitre 46 Rencontre avec Zavier
Chapitre 47 L'homme sans vergogne
Chapitre 48 Qui va payer la facture
Chapitre 49 Refus de payer
Chapitre 50 Le luxueux manoir Willard
Chapitre 51 Le mettre dehors
Chapitre 52 Changer les règles
Chapitre 53 Il est interdit d'entrer sans billet
Chapitre 54 Le fameux vin est brisé
Chapitre 55 Trevor est-il riche
Chapitre 56 Les riches sont-ils discrets
Chapitre 57 Comment diable est-il devenu riche
Chapitre 58 Quelque chose n'allait absolument pas
Chapitre 59 Organiser une fête
Chapitre 60 Payer chacun sa part
Chapitre 61 Faire du profit
Chapitre 62 Commander cinq autres bouteilles de vin
Chapitre 63 À combien s'élève le montant total
Chapitre 64 Parti sans payer
Chapitre 65 Demande de paiement de la dette
Chapitre 66 Le moyen d'obtenir l'argent
Chapitre 67 Que fait ce pervers ici
Chapitre 68 A-t-il une petite amie
Chapitre 69 Où est Trevor
Chapitre 70 Peut-être que c'est une bénédiction déguisée
Chapitre 71 Punition
Chapitre 72 La beauté et la voiture de luxe
Chapitre 73 Rencontrer une femme riche
Chapitre 74 Les pauvres et les riches
Chapitre 75 Une invitation à une fête d'anniversaire
Chapitre 76 La raison de l'invitation
Chapitre 77 Le mystérieux homme riche
Chapitre 78 Ce n'était pas difficile de choisir
Chapitre 79 Trois différentes identités
Chapitre 80 Il ne reste qu'un seul siège vacant
Chapitre 81 Un vacataire
Chapitre 82 Le confondre avec quelqu'un d'autre
Chapitre 83 Être jeune et riche
Chapitre 84 Sa petite amie et la vidéo
Chapitre 85 La vidéo surprenante
Chapitre 86 Se saouler
Chapitre 87 Le héros
Chapitre 88 Il avait l'air familier
Chapitre 89 La reprise du nouveau restaurant
Chapitre 90 Pourquoi se donner tant de mal
Chapitre 91 Veuillez surveiller vos manières
Chapitre 92 Une connaissance
Chapitre 93 Heartbroken Memory
Chapitre 94 Atmosphère embarrassante
Chapitre 95 Une fille au bon cœur
Chapitre 96 Une petite table
Chapitre 97 Plats spéciaux
Chapitre 98 Le cent millième client
Chapitre 99 Une promenade jusqu'à l'école
Chapitre 100 N'y touchez pas si vous ne pouvez pas vous le permettre
img
  /  6
img
img
img
img