img La contre-attaque du milliardaire déguisé  /  Chapitre 1 Le gémissement à travers la porte  | 0.19%
Télécharger l'appli
Historique
img
La contre-attaque du milliardaire déguisé
Auteur: Rickie Appiah
img img img
Chapitre 1 Le gémissement à travers la porte
Nombre de mots : 814    |    Mis à jour : 30/08/2022

Dans le gymnase d'une université

Trevor Sanderson, en uniforme de basket bleu, a franchi les portes du gymnase.

Lorsqu'il est entré dans le gymnase, il a ramassé les bouteilles plastiques et les canettes de soda vides laissées par la foule qui avait suivi le dernier match.

« Ce serait formidable si l'université organisait un match de basket tous les jours. Je pourrais facilement me faire cinquante dollars en collectant ces bouteilles et canettes. Si je me fais autant d'argent chaque jour, je pourrai offrir un iPhone à Sylvia pour son anniversaire. »

Trevor a levé la tête et a regardé avec enthousiasme le gymnase jonché.

Pendant qu'il collectait des bouteilles et des canettes, un groupe d'étudiants de grande taille est sorti du vestiaire.

Celui qui marchait au milieu du groupe avait des cheveux roux, il s'appelait Bernard Collins et avait une cigarette à la bouche.

Il a ramassé une chaussette et l'a jetée sur Trevor.

Avant même que Trevor ne puisse esquiver, la chaussette a directement atterri sur son visage, et une odeur désagréable a envahi ses narines.

« J'ai demandé à tous les membres de l'équipe de garder leurs vêtements sales pendant une semaine entière pour que tu puisses gagner plus d'argent. Je suis gentil, non ? »

Bernard a fait un signe de la main, et les autres membres de l'équipe ont jeté leur linge sale vers Trevor tout en lui adressant des insultes.

« Espèce de crétin, il vaut mieux le sortir de l'école avant qu'il ne soit trop tard ! »

« Ce type déshonore l'école ! »

« Il ne ramasse pas les ordures, mais il gâche délibérément notre plaisir ! »

« Mauviette ! »

« Je... »

Trevor a retiré la chaussette sale de son visage en rougissant.

Il ne pouvait pas offenser Bernard.

Il était après tout un simple étudiant issu d'une famille pauvre.

Il ne pouvait travailler qu'à temps partiel le week-end et proposer ses services de courses et de devoirs à ses camarades de classe pour gagner de l'argent.

C'était le seul moyen qu'il avait de se permettre d'aller à l'université.

Si Trevor avait le choix, il ne ferait pas affaire avec quelqu'un d'aussi odieux et suffisant comme Bernard.

Mais puisqu'il devait gagner de l'argent pour payer ses études, tout ce qu'il pouvait faire était de ravaler sa fierté et de retenir sa colère.

Il a pris une profonde inspiration, avant de ramasser la chaussette que Bernard avait jetée sue lui, et la lancer dans le seau.

« Cinquante dollars pour la lessive », a-t-il dit.

Bernard a sorti son portefeuille, en a retiré quelques billets, et les a jetés aux pieds de Trevor.

D'un sourire narquois, il a dit : « Voici cinquante-cinq, je veux que tu me fasses une autre course. Je veux que tu récupères un colis à la porte de l'école et que tu l'amènes au vestiaire. C'est pour Dennis Cooper, le leader de l'équipe de basket. »

Après avoir prononcé ces mots, Bernard a fait demi-tour et est parti avec le reste du groupe, tout excité.

Trevor a ramassé l'argent par terre et l'a serré dans son poing.

« Ils sont connards, dommage qu'ils soient des connards riches. »

Après le départ de Bernard et de ses coéquipiers, Trevor a continué à ramasser des bouteilles plastiques et des canettes de soda vides dans le gymnase.

Ayant rempli son sac-poubelle, il s'est rendu au centre de recyclage situé à l'extérieur de l'école pour vendre ce qu'il avait collecté.

Il s'est ensuite rapidement rendu à la porte de l'école pour prendre le colis dont Dennis avait parlé, puis il est retourné au vestiaire.

En chemin, Trevor a soigneusement compté l'argent qu'il venait de gagner aujourd'hui.

Il était fatigué, mais il sentait que cela en valait la peine.

Il était impatient d'économiser suffisamment d'argent pour acheter des cadeaux à sa chère petite amie.

Trevor était sur le point d'ouvrir la porte du vestiaire quand soudain le gémissement d'une femme l'a arrêté dans son élan.

« Quoi ? Pourquoi cette voix m'est-elle si familière ? »

La femme de l'autre côté de la porte a poussé un cri de joie.

Le visage de Trevor est devenu rouge et son cœur a commencé à battre contre sa cage thoracique.

Il a soudain réalisé avec horreur que la voix était si semblable à celle de sa petite amie Sylvia Farrows.

« Oh, Dennis, j'adore quand tu me touches les seins comme ça. Oui, comme ça. Ne t'arrête pas. »

« Pourquoi nous précipiter, Sylvia ? Hey, je t'ai acheté de la lingerie sexy aujourd'hui. Enfile-la pour qu'on s'amuse encore plus. »

Quand Trevor a entendu leur conversation, il ne pouvait plus le nier.

« Sylvia ? Que fais-tu ? »

Le sang de Trevor bouillonnait quand il a ouvert la porte d'un coup de pied.

Il était abasourdi et terrifié par ce qu'il a vu.

Précédent
             Suivant
img
Table des matières
Chapitre 1 Le gémissement à travers la porte Chapitre 2 Piétiné Chapitre 3 Les plus fortunés Chapitre 4 Un nouveau monde Chapitre 5 Un parfum de trois cent mille dollars Chapitre 6 J'achèterai ce parfum ! Chapitre 7 Un piège tendu Chapitre 8 L'insigne familial Chapitre 9 La main puante Chapitre 10 Une superbe boîte cadeau Chapitre 11 C'est sûrement une contrefaçon Chapitre 12 La femme la plus riche de Jork Chapitre 13 Qui oserait lever la main sur mon frère Chapitre 14 Les pauvres n'existent pas Chapitre 15 Bienvenue, M. Sanderson Chapitre 16 Restaurant français Chapitre 17 Montre Patek Philippe Chapitre 18 Tu étais un pauvre type Chapitre 19 Être un caddie Chapitre 20 La montre Rolex Chapitre 21 Par égard pour mon père
Chapitre 22 Reste derrière moi
Chapitre 23 Tout ira bien
Chapitre 24 J'ai demandé de l'aide à mon ami
Chapitre 25 Qui est ton amie
Chapitre 26 Bonjour, patron
Chapitre 27 Carte invalide
Chapitre 28 Je vais me suicider
Chapitre 29 Nous avons rompu !
Chapitre 30 C'est fini entre nous
Chapitre 31 Trois cent mille dollars
Chapitre 32 L'emballage du parfum
Chapitre 33 La capacité de reconnaître les contrefaçons
Chapitre 34 Le scandale de Trevor
Chapitre 35 Contre-attaque dans une situation désespérée
Chapitre 36 Je te crois, Bernard !
Chapitre 37 Un mystérieux homme riche à l'école
Chapitre 38 Je t'attendrai au bosquet
Chapitre 39 Elle ne va pas vraiment aller dans le bosquet, n'est-ce pas
Chapitre 40 Échouer pour s'enrichir
Chapitre 41 Rendre les choses délibérément difficiles
Chapitre 42 Un accident
Chapitre 43 Robe tachée
Chapitre 44 Nettoyer le terrain de sport
Chapitre 45 Le rendez-vous
Chapitre 46 Rencontre avec Zavier
Chapitre 47 L'homme sans vergogne
Chapitre 48 Qui va payer la facture
Chapitre 49 Refus de payer
Chapitre 50 Le luxueux manoir Willard
Chapitre 51 Le mettre dehors
Chapitre 52 Changer les règles
Chapitre 53 Il est interdit d'entrer sans billet
Chapitre 54 Le fameux vin est brisé
Chapitre 55 Trevor est-il riche
Chapitre 56 Les riches sont-ils discrets
Chapitre 57 Comment diable est-il devenu riche
Chapitre 58 Quelque chose n'allait absolument pas
Chapitre 59 Organiser une fête
Chapitre 60 Payer chacun sa part
Chapitre 61 Faire du profit
Chapitre 62 Commander cinq autres bouteilles de vin
Chapitre 63 À combien s'élève le montant total
Chapitre 64 Parti sans payer
Chapitre 65 Demande de paiement de la dette
Chapitre 66 Le moyen d'obtenir l'argent
Chapitre 67 Que fait ce pervers ici
Chapitre 68 A-t-il une petite amie
Chapitre 69 Où est Trevor
Chapitre 70 Peut-être que c'est une bénédiction déguisée
Chapitre 71 Punition
Chapitre 72 La beauté et la voiture de luxe
Chapitre 73 Rencontrer une femme riche
Chapitre 74 Les pauvres et les riches
Chapitre 75 Une invitation à une fête d'anniversaire
Chapitre 76 La raison de l'invitation
Chapitre 77 Le mystérieux homme riche
Chapitre 78 Ce n'était pas difficile de choisir
Chapitre 79 Trois différentes identités
Chapitre 80 Il ne reste qu'un seul siège vacant
Chapitre 81 Un vacataire
Chapitre 82 Le confondre avec quelqu'un d'autre
Chapitre 83 Être jeune et riche
Chapitre 84 Sa petite amie et la vidéo
Chapitre 85 La vidéo surprenante
Chapitre 86 Se saouler
Chapitre 87 Le héros
Chapitre 88 Il avait l'air familier
Chapitre 89 La reprise du nouveau restaurant
Chapitre 90 Pourquoi se donner tant de mal
Chapitre 91 Veuillez surveiller vos manières
Chapitre 92 Une connaissance
Chapitre 93 Heartbroken Memory
Chapitre 94 Atmosphère embarrassante
Chapitre 95 Une fille au bon cœur
Chapitre 96 Une petite table
Chapitre 97 Plats spéciaux
Chapitre 98 Le cent millième client
Chapitre 99 Une promenade jusqu'à l'école
Chapitre 100 N'y touchez pas si vous ne pouvez pas vous le permettre
img
  /  6
img
img
img
img