img Les exigences d'un milliardaire impuissant  /  Chapitre 4 Où dormirai je  | 
Chapitre 4 Où dormirai je
764    |    29/04/2021

Athéna a envie de lui creuser les yeux tellement elle est énervée. Le pire c'est qu'il ne la regarde même pas, mais elle n'est pas résignée à se taire.

« Moi vivre avec un impuissant, c'est mort », dit-elle en riant

« Tu nous voir faire l'amour? »

« Non que Dieu n'ose »

« Alors en quoi le fait que je sois impuissant te dérange? »

« Tu dois savoir que même si nous n'allons pas coucher n'est pas une raison pour accepter de vivre avec toi »

« Pourquoi? »

« Parce que c'est comme vivre avec un bois, c'est comme vivre avec un pédé »

« Je ne te mettrai pas les doigts dans l'anus »

« Tu sais au moins que tu ressembles à un pervers narcissique non »

« Je suis même le diable, c'est la queue seulement qui me manque »

« Du moment que ton machin ne travaille pas vaut mieux le transférer en arrière comme la queue du diable. »

« Contrôle bien ce que tu dis »

« Sinon tu tueras ma famille c'est ça? Fais toi plaisir et nous verrons si c'est après leur mort que j'accepterai de t'épouser »

« D'où tu tiens ton courage devant moi? »

« De mon travail acharné car je n'ai jamais bouffé ton argent pour être soumise »

« Hum très intéressante »

« Tu as l'art de suivre les films de mafieux? »

« Non »

« Tu mens, mais bon plus je te regarde, plus il me faut du popcorn pour te suivre, tu es comme un film »

« Tu as fini? »

« Oui », dit Athéna

Jorik prend son téléphone et téléphone.

« Vous pouvez exécuter la mère »

« Non attend, nous pouvons nous marier. »

« Sage décision, demain à 10h, notre mariage et ça sera légal »

Être en face d'un homme beau qui n'a pas totalement sa tête, ce n'est pas la joie et Athéna ne compte pas sacrifier ses parents.

Jorik lève pour partir c'est seulement en ce moment qu'il regarde Athéna.

« Tu es plutôt jolie, tu seras un très beau décor »

« Imbécile de première classe. Donc si je comprends bien, il ne me connait pas assez », dit Athéna entre les dents

« Oui c'est ça. Je te visualise tout le monde et même du pied, je peux te reconnaître, mais je n'ai jamais vu ton visage en tant que tel »

Il a entendu tous les dits d'Athéna, qui se demande ce que ça fait vraiment d'avoir à supporter un impuissant comme mari.

Elle peut partir à la maison et elle s'est souvenue que Jorik a déjà tout détruit entre elle et la propriétaire. Du moment que Jorik est devant lui.

« Eh maintenant tu pars, mais où veux-tu que je dorme? »

« Tu aurais dû y penser avant de te transmettre en rebelle »

« Je ne m'appelle pas Ange »

« Je ne m'appelle pas non plus dortoir »

« Qui sait, si tu sais gâter c'est que tu as des solutions »

« Ça c'est pour les choses importantes »

« Alors je te montrerai une chose. »

Athéna sort son téléphone.

« Allô David »

« Athéna, ne me dis pas que tu veux m'embêter à l'heure là »

« Je suis actuellement au restaurant »

« À l'heure là encore? »

« Oui, je compte marcher et je n'ai plus de maison», dit en faisant un clin d'œil à Jorik

« Comment ça? »

« Je ne sais pas », dit-elle tel un bébé

« Je viendrai te chercher, reste dans la boutique, j'arrive »

« Ok à vos ordres chef! »

Elle raccroche et se tourne vers Jorik.

« Tu disais quoi déjà? »

Jorik ne répond pas et au lieu de partir, il s'assoit a nouveau.

Très peu de temps après, David arrive dans sa voiture. Il sort élégamment. « Mais comment se fait-il que tu es encore ici »

« En fait c'est un peu compliqué »

« Athéna et si tu lui annonçais la bonne nouvelle », dit une voix derrière. C'est Jorik.

« Mais… mais », commence par dire David apeuré devant Jorik

« eh oui, il s'avère qu'elle est ma future femme »

« Athéna, il dit vrai? »

« Oui », elle est obligée de confirmer.

« Toi la femme de Jorik », David n'attend pas et part la laisser tellement il est embrouillé. Tout le monde sait que Jorik est impuissant mais comment peut-il vouloir épouser Athéna

            
img
img
  /  1
img
img
img
img