img Les exigences d'un milliardaire impuissant  /  Chapitre 48 Roméo aux bouts des limites  | 96.00%
Télécharger l'appli
Historique
Chapitre 48 Roméo aux bouts des limites
Nombre de mots : 2115    |    Mis à jour : 20/11/2022

Roméo n'a jamais été autant énervé. Il ne supporte pas le fait qu'elle lui rend toujours et encore toujours la vie impossible alors qu'il fait de son mieux. Il ne cherche même rien avec elle, mais elle reste toujours sur la défensive comme s'il lui avait pris quelque chose. Il tourne en rond en parlant tout seul. Johanna vient le rejoindre.

- Je te l'ai dit, c'est ton obsession pour cette femme de bas classe qui te tuera. Tu es peut-être psychologue, mais cette femme est au delà de tes forces.

- Et comme toujours, laisse-moi tranquille. Je ne suis pas d'erreur bavarde.

- Tu en es sûr ?

Il la regarde et voit qu'elle gardait une bouteille de whisky. Il le prend de ses mains et boit comme si c'était de l'eau. Johanna était surprise car il peut faire des trucs étranges, mais pas au point de boire tout une bouteille d'alcool. Signe qu'il était très fâché car il ne le pose pas et continue. Elle commence par prendre la bouteille car c'est vrai qu'elle voulait le rendre soûl, mais pas à mort, car Roméo est absolument un mauvais buveur, c'était peine perdue car il la pousse. Une heure plutôt se croyant sûrement dans un conte de fées, elle s'approche de lui, mais il devient un peu trop violent. Johanna se voit obliger de faire ce qu'elle n'aurait jamais imaginé : demander l'aide d'Athéna car il s'apprêtait à sortir. Elle arrive devant la porte et respire profondément avec un brin de regret, car elle voulait simplement qu'il se détende non pas qu'il devienne violent envers elle. Elle toque et Athéna crie de l'autre côté croyant que c'était Roméo. Elle ouvre et tombe nez à nez avec elle.

- Que me veux-tu ?

- C'est Roméo.

- Oui?

- Il a bu.

- Et puis quoi encore?

- Il a trop bu et ne tient pas à l'alcool pour longtemps.

- Je parie que tu en es responsable.

- Il est totalement ivre et veut sortir.

- Quoi!

Elle qui était plutôt détendue, est devenue subitement inquiète et descend les escaliers oubliant même qu'elle était enceinte. Johanna ne comprenait rien de son comportement changeant. Elle et Roméo ont les mêmes symptômes apparemment et au lieu de la suivre, elle préfère aller dans sa chambre après qu'elle soit responsable du problème. Athéna descend et voit Roméo qui prenait justement ses clés.

- Hé! Tu pars où comme ça ? Crie t-elle en se dirigeant vers lui

- Tu cries toujours ! Dit-il totalement soûl

- Tu n'es pas encore assez soûl puisque tu reconnais ma voix.

Elle lui arrache les clés de la main et repart pour les poser sur le buffet, mais il la retient par l'épaule

- Si tu prends mes clés, tu me donnes quoi?

- J'ai déjà pris tes clés

- Et si je refuse?

- Trop tard! Là je crois que tu es vraiment soûl!

- Non, pas encore. Pourquoi es-tu es enceinte de lui?

- Parce que c'est mon époux et je l'aime.

- Et moi tu me détestes

- Je ne te déteste pas

- Alors tu m'aimes ? Pourquoi tu ne m'aimes pas

Elle s'arrête et se retourne vers lui. Ils se fixent et il lui lâche l'épaule. Elle s'avance vers lui et à seulement quelques centimètres, elle lui dit simplement encore.

- Je ne te déteste pas.

Il avait les yeux rouges car il ne lui a jamais dit toutes les vérités possibles. Il n'avait pas commencé à l'aimer chez Jorik. Il l'aimait avant même que sa femme ne disparaisse en laissant son fils. Il s'avance vers elle et plus rien ne les séparait. Elle ne bouge pas non plus. Elle cherchait de la force dans ses pieds, mais ne pouvait pas bouger. Il dépose ses lèvres sur les siens. Elle avait la volonté, mais son corps avait pris le dessus. Ils se lancent dans un baiser acharné. Il la tient fermement. Il était soûl, mais savait qu'il ne devrait pas l'embrasser, mais il ne pouvait pas, il ne pouvait plus résister de l'avoir si proche d'elle. Pendant cinq longues minutes plutôt interminables, ils avaient senti qu'ils pouvaient tout ensemble et quand Athéna arrive à se contrôler, elle s'éloigne de loin le regard très inquiet et désolé. Elle part directement dans la cuisine. Elle prend un grand verre d'eau et fond en larmes en se caressant le ventre. Elle s'assoit au sol contre le mur de la cuisine, elle ne fait que couler des larmes. Roméo, totalement blindé, vient la retrouver.

- Je suis dégoûtant ?

- Roméo

- Je peux t'offrir tout ce que tu peux absolument tout.

- Arrêtes s'il-te-plaît

- Il n'était même pas capable de te protéger. Tu allais mourir pour son amour, je peux mourir pour toi, dit-il avec les yeux tous rouges

Athéna ne répond pas car elle sait qu'il a mal et elle aussi d'ailleurs même si elle ne pouvait pas vraiment expliquer. Elle le regarde lui parler, elle n'arrivait même plus à l'entendre d'où a préféré utiliser le regard, ses mots te résonnaient dans ses oreilles comme un bruit profond. Elle lit de la douleur dans ses yeux, ils étaient remplis de peine. Elle avait toujours su qu'il avait, mais aujourd'hui était la première fois qu'elle décide de lire dans son regard que d'écouter ses mots. A un moment, il n'arrivait plus à parler et commença par tourner en rond. Ses yeux sont en train de se refermer petit à petit. Elle se lève, le prend par la hanche en lui disant de ne pas dormir. Elle l'amène à l'une des chambres d'amis qui se trouve au rez-de-chaussée car elle ne pouvait pas monter avec lui. Elle reste sous ses chevilles. C'était la première fois qu'elle avait eu à prendre soin de lui. Il ne faisait que prononcer son nom et s'était finalement couché. Il lui enlève ses chaussures et sa veste et puis s'endort sur le deuxième lit qui était dans la même pièce. Elle se lève à plusieurs reprises et décide d'aller chercher de l'eau et des pommes dans un petit panier. Elle le pose sur la table à côté d'elle. Elle regarde l'heure et il était 21h. Elle n'avait même pas sommeil et met ses écouteurs avec un son très léger pour qu'elle puisse entendre s'il a besoin de quelque chose. Elle parcourt toutes les musiques, mais tombe sur une qui lui touche l'âme : Everything I wanted de Billie Eilish. Les deux hommes de sa vie lui répètent la même chose pour sa sécurité, ils ne se préoccupent pas de leurs propres bien-êtres. Elle ne sait non plus vraiment ce qu'elle veut. Si elle doit dire le nombre de fois que ses deux hommes lui ont sauvé la vie, ça sera à l'infini. Eux tous souffrent alors qu'elle ne vaut pas grand-chose. Elle n'est pas une beauté, mais pourquoi Roméo s'acharne à l'avoir alors que Johanna est encore plus belle? Il continue de parler dans son sommeil au point de se réveiller brusquement. Elle s'approche de lui, il était en sueur alors, elle n'avait plus de choix que de lui enlever la seule chemise qu'il avait. Il voulait se lever pas à point, mais elle le retient sur le lit.

- J'ai chaud.

Elle allume la climatisation très faible. Elle lui touche le front qui était d'ailleurs très chaud. Elle lui donne un peu d'eau puis de ibuprofen, se mettant à côté de lui. Elle pose sa tête sur ses jambes et lui caresse la tête telle une mère.

- Tu as froid? Demande t-elle toujours inquiète

- Non j'ai très chaud, il me fait chaud, dit-il en souriant alors les yeux lourds tel un drogué.

- Tu veux boire plus d'eau ?

- Non je veux du lait

Elle sait que ce n'est pas une bonne idée, mais elle part le chercher quand même dans la cuisine. Arrivée elle met un peu dans un verre et le lui tend de l'envers de la main, il pousse le verre qui se casse et heureusement qu'elle le gardait assez fort.

- Viens! Je veux ce lait! Dit-il en pointant du doigt la poitrine de Athéna.

- Apparemment quand tu bois trop, tu deviens un pervers. Je ne suis pas ta mère.

- Tu es ma petite amie, tu es ma femme et enceinte de moi! Dit-il et s'endort encore

- Hum

Elle lui essuie le visage et reste près de lui toute la nuit sans dormir, du moins pour le moment. Il est 6h du matin. Roméo se réveille très fatigué, mais plutôt hyper détendu, il était très fatigué, mais ne ressent rien de plus, il regarda autour de lui et voit qu’il était dans la chambre d’amis. En un premier temps, il a pris peur puis voit à côté de lui Athéna, qui était profondément endormie et se souvient de tout ce qu’il avait fait. C’est vrai que les images passaient de façons désordonnées dans son esprit, mais il s'inquiète encore plus de ce que dira Athéna à son réveil. Il la prend dans ses bras et l’allonge sur le lit en la recouvrant. Il sort et trouve Johanna au salon. Elle le regarde et se retourne immédiatement comme si elle n’avait vu personne. Il l’ignore et continue son chemin vers la cuisine. Il prend un verre de jus et se dirige vers sa chambre pour faire les travaux concernant son entreprise. Il reçoit un email de Jorik, c'était plutôt rare, car ils se sont écrits uniquement une seule fois. Et aujourd’hui, ce n’etait pas pour le saluer bien-sûr car la premiere question était : comment va ma femme en mettant le dernier mot en gras. Romeo répond tout simplement qu’elle allait bien, sans oublier de lui demander quand il viendra. La réponse de Jorik était plutôt très froide car il affirme qu’il ne peut pas venir. Roméo ne pouvait pas lui poser de question sur la raison de sa décision car il savait que seul un problème sérieux pouvait retenir Jorik à ne pas pouvoir venir. Il ferme son ordinateur car c’est la plus mauvaise des nouvelles qu’il aura à annoncer. Il part prendre sa douche et plus l’eau traverse son corps, plus il ressent les lèvres d'Athéna sur les siennes, il tape le mur et essuie ses lèvres. Il cherchait à ne plus rien ressentir, mais plus il se faisait du mal, plus les souvenirs lui revenaient. Il veut juste qu'elle aille bien c'est tout. Il n'aurait pas dû, elle est mariée, mais c'est impossible de ne pas tomber sous son charme. Il finit et sort avec un peignoir. C'était comme si Johanna l'attendait, elle est assise sur le divan près du lit.

- Tu fais quoi ici?

- Je voulais discuter avec toi, c'est par rapport au travail.

- Va m'attendre au bureau.

Elle voulait sortir, mais son regard se posa sur ses lèvres qui saignaient. Elle s'approche de lui en voulant lui poser la main dessus, il la retient et au même moment Athéna ouvre la porte légèrement. Ils ne l'avaient pas remarqué et elle referma la porte pour les laisser dans leur "intimité". De plus, elle s'en fout ce n'est pas comme s'il était son époux. Ce n'est pas comme elle ressent quelque chose pour lui. Il était d'ailleurs en peignoir, ils en profiteront plutôt très bien. Elle rentre dans sa chambre et ferme avec une telle brutalité au point que Roméo avait entendu un bruit aigu. Il met Johanna de côté et sort brusquement pour aller voir si Athéna allait bien. Il se dirigea directement vers la chambre d'invités, mais n'y trouve personne alors il va dans sa chambre. Elle était allongée et regardait le plafond en bois en les comptant. Il toque et ouvre légèrement, mais elle ne réagit pas, malgré le fait qu'elle avait senti ses pas.

- Tu vas bien ?

- Très bien.

- J'avais entendu du bruit et je m'étais inquiété

- Maintenant tu as vu que je vais bien, tu peux repartir.

- Mais pourquoi tu me chasses?

- J'ai des raisons de le faire ? Non c'est ta vie, fais ce que tu veux

- Je suis désolé. Je t'ai laissé seul dans la chambre parce que j'avais un dossier à envoyer.

- Tu peux faire tout ce que tu veux, c'est ta vie.

Il vient rester devant elle. Elle se lève en allant lui ouvrir la porte. Il s'approche plus près d'elle.

- J'aimerais bien savoir ce que j'ai fait de mal cette fois ci

- Rien

Après avoir prononcé ce seul mot, elle pose ses mains sur son ventre pour le repousser, mais Roméo gémit tout d'un coup de douleur.

—— Chapitre bloqué ——
Télécharger l'appli pour lire la suite
Précédent              Suivant
img
Table des matières
Chapitre 1 Je suis occupée Chapitre 2 Elle ne cède pas Chapitre 3 La demande en mariage Chapitre 4 Où dormirai je Chapitre 5 Elle te donne autant de chaleur que ça Chapitre 6 Dégage devant moi
Chapitre 7 Elle est dingo
Chapitre 8 Un putain de jalousie l’anime
Chapitre 9 Même endormi, il délire
Chapitre 10 L'exception à la règle
Chapitre 11 Je suis vierge
Chapitre 12 Quand Athéna est sérieuse
Chapitre 13 Quand les liens se renforcent
Chapitre 14 Ma belle mère
Chapitre 15 Le client insolent
Chapitre 16 Il a peut-être des couilles
Chapitre 17 Une famille de psychopathes
Chapitre 18 Je ne suis pas mariée en tant que telle
Chapitre 19 Au nom de la vérité
Chapitre 20 Le commencement des problèmes
Chapitre 21 Ton corps est mon temple
Chapitre 22 La tristesse derrière le masque
Chapitre 23 Athéna ! Athéna !
Chapitre 24 Tu voulais du sexe
Chapitre 25 OÙ EST ATHÉNA
Chapitre 26 Mourir ou vivre
Chapitre 27 À relire!!!
Chapitre 28 Quand l'intelligence domine...
Chapitre 29 Elle voulait que sa douleur diminue
Chapitre 30 C’est à cause de madame
Chapitre 31 Donc le bébé est encore en vie
Chapitre 32 Tu deviens mon adversaire.
Chapitre 33 Tu aurais dû m’arrêter
Chapitre 34 La demande d'Athéna
Chapitre 35 Ne te justifie pas
Chapitre 36 Madame Bianca
Chapitre 37 Les problèmes commencent
Chapitre 38 Maintenant vous le saviez.
Chapitre 39 La décision de Roméo
Chapitre 40 Elles doivent vivre ensemble
Chapitre 41 Lui!!!
Chapitre 42 Clarisse et son fils.
Chapitre 43 La petite amie de Roméo
Chapitre 44 Travis, cuisinier
Chapitre 45 Roméo
Chapitre 46 Que cache Clarisse
Chapitre 47 Athèna et la danse, une histoire d'amour
Chapitre 48 Roméo aux bouts des limites
Chapitre 49 L'accouchement d'Athéna
Chapitre 50 Quand la sympathie prend le dessus
img
  /  1
img
img
img
img