img Les exigences d'un milliardaire impuissant  /  Chapitre 5 Elle te donne autant de chaleur que ça  | 
Chapitre 5 Elle te donne autant de chaleur que ça
1177    |    30/04/2021

Athéna regarde Jorik avec tellement de haine car à cause de lui, David a vraiment fui.

« Mais quel est ton objectif ? »

« Je veux que tu viennes dormir chez moi »

« Pour que tu m’assassines ? Non »

« Si je voulais le faire, j’allais déjà en terminer »

« Rien ne prouve que ce n’est pas maintenant que l’envie te vienne »

« Tu es pathétique »

« Venant d’un psychopathe, c’est plutôt amusant »

Jorik se lève et sort du restaurant en la disant.

« A toi de voir »

Athéna ne peut plus déranger ses amis pour ne pas leur créer un problème et de plus ses parents ne sont pas encore en sécurité.

« Mais attendez moi, je vous suis »

Elle rentre dans la voiture sous le regard étonné des gens dans le restaurant. Elle remarque leur regard sur elle. Surtout celles des filles : d’autres ont peur pour elle tandis que d’autres aimerions être à sa place.

« Si c’est aussi facile que ça d’être avec celui là dans la voiture, vous pouvez venir prendre ma place », crie-t-elle aux gens en sortant la tête par la vitre.

« Tu me encore ta tête et je vais fermer la vitre »

« Tu es le diable en personne »

« Tu auras le temps de le confirmer encore plus après »

« Puff… »

En cours de route, Athéna voit un vendeur de glace.

« Waouh je dois sortir, la glace ! »

« Tu n’iras nulle part »

« Mais je veux une glace moi ! »

« Tu n’ai pas un bébé pour prendre de la glace et de plus il se fait hyper tard »

Elle ne parle même plus et veut ouvrir le portier, mais à sa plus grande surprise, c’est verrouillé.

« C’est verrouillé, ouvre moi la porte »

« Non », il dit au chauffeur de ne pas s’arrêter.

Du moment que la vitre est baissée, elle veut sortir par là.

« Mais tu es normale ? »

« Soit tu ouvres, soit je sors par là »

Elle continue de le faire et Jorik remarque qu’elle veut vraiment le faire c’est en ce moment il décide d’ouvrir le portier.

« Tu reviens maintenant entendu ? »

« Mouais !!! »

Elle sort et ferme la porte avec son talon.

« Quand elle veut embêter, elle s’est vraiment le faire »

« Je vous avais dit ça monsieur, elle est têtu et peut rendre même un paresseux (l’animal ) méchant »

« Nous n’avons même pas encore fait trois heures et j’ai déjà envie de la tuer »

« Mais pourquoi elle ? »

« Tu n’as pas remarqué qu’elle n’agit pas avec moi comme si je suis riche. Elle s’en fout. Je la vois régulièrement au club, toujours aussi chaude. Je ne suis jamais loin d’elle et elle est du genre à chauffer et puis… imagine la suite »

« Friendzone ? »

« Tu as tout compris. »

« Et si… elle veut… »

« Elle sera libre de coucher avec qui elle veut, mais restera ma femme »

« Ok monsieur »

« Mais pourquoi elle n’est pas encore là ? »

« Regardez par la vitre monsieur »

Elle est assise en pleine discussion avec un homme, tel un couple.

« Va la chercher sinon je crois que je vais achever l’homme »

Il sort et part les rejoindre. Quand Athéna voit le chauffeur.

« Je te présente mon chauffeu

r », crie-t-elle

« Waouh ! Tu dois être hyper riche »

« Oui mon garde-corps est dans la voiture »

« Pourquoi il ne t’accompagne pas partout »

« Je veux être simple, pas du tout une personne hautaine »

Voyant qu'Athéna n’est pas prête à le suivre, il part alors faire appel à Jorik. Quand ce dernier sort très en colère, son regard croise celui de l’homme à côté d’elle.

« Mais...mais c’est… lui…c’est Jorik », il tremble telle une feuille

« Alors comme ça je suis ton garde-corps ? »

« Oui, absolument »

« Monsieur vous en pensez quoi ? », demande ironiquement Jorik à l'homme qui était avec Athéna car il a disparu.

« Tu lui as fait fuir Jorik »

« Moi je t’attends et toi tu es là à me traiter de garde-corps ? »

Athéna commence par bouger.

« Tue-moi en même temps, j’en ai assez de cette vie »

« La femme vraiment ! Et elle boude, je vais tout voir avec elle quoi ! », dit Jorik

Athéna boude et part rester dans la voiture.

« Enfin elle est devenue sage »

Ils partent aussi dans la voiture. Tout se passe dans le silence absolu et arrivée devant la maison c’est Athéna qui sort en furie sans même que le gardien notre la porte.

Dans la maison, Jorik se demande où dormira Athéna et ne fait que la regarder

« Ne me regarde pas ainsi car je dormirai dans ta chambre »

« Quoi ? Tu rêves on dirait »

« Soit je dors dans ton lit, soit je dors dans le lit de ton bras droit, à toi de voir ».

« Dors avec lui. »

Jorik monte dans sans chambre tout en laissant Athéna en bas.

« Donc vous allez dormir dans ma chambre ? », demande le bras droit un peu étonné.

« Oui »

« Ok accompagnez moi s’il-vous-plaît, je vais vous montrer la chambre »

« Tu es très galant, dis, tu es célibataire ? »

Le gars devient rouge jusqu’aux pieds

« Tu as honte ? Tu es un homme non ? »

« Je veux bien vous montrer les lieux »

Il contourne la question d’Athéna qui ne dit plus rien.

Se faisant déjà tard, elle a pris sa douche dans la chambre de l’homme et s’est endormie sur le champ.

Le monsieur était obligé de dormir sur le divan après avoir couvert Athéna. Il a aussi une habitude bizarre :il se réveille tout le temps la nuit pour enlever sa chemise et reste en short.

Du côté de Jorik, il n’arrive pas a dormir et se dit qu’ils seront sûrement entrain de faire une partie de jambes en l’air.

Il tourne à gauche et à droite, mais le sommeil ne vient toujours pas alors il est sorti de sa chambre pour se rendre à celle du bras droit.

Il tape à la porte et c’est son homme qui vient ouvrir. Il le prend du bas en haut, voyant qu’il ne porte pas de chemise encore moins de pantalon, il l’attrape par le col et le traîne dehors.

« Tu as fait quoi avec elle ? »

« Rien du tout monsieur »

« Où sont alors passés ta chemise et pantalon ? »

« Je n’arrive pas à dormir avec »

« Elle te donne autant de chaleur que ça ? »

« Mais… monsieur »

« Que se passe-t-il ici ? », dit une voix féminine dernière eux

            
img
img
  /  1
img
img
img
img