img Le prince des mages  /  Chapitre 22 Foyer  | 100.00%
Télécharger l'appli
Historique
Chapitre 22 Foyer
Nombre de mots : 810    |    Mis à jour : 24/11/2022

"Nous ne savons pas encore. Nous allons rester ici pour voir et décider de ce que nous allons faire. Nous verrons si ces bourreaux immondes à qui nous avons échappé sont à nos trousses maintenant. Je veux dire, s'il y a des survivants."

Les créatures volantes entrèrent à leur tour et envahirent toute la grotte. Elles jouèrent sans façon ni malice avec la bête endormie et Kei, ais réveillant inévitablement ces derniers qui, à peine les yeux ouverts, virent la bonne sorcière entourée de ses sympathiques créatures.

Le garçon blond se releva d'un bond et a se mit à hurler. Mais quand il vit clairement Clarine avec ses longs cheveux de vie, pleins de petites créatures de toutes sortes, il devint complètement fou de terreur.

"Non, ils sont là ! Ils nous ont vite retrouvés ! Notre si chère liberté n'a duré que quelques instants ! Quelle horreur ! Et moi qui pensais que..."

Alors, sans comprendre ce qu'il faisait, Kei attrapa Miron et le secoua violemment.

"J'ai dit que tu avais tort Miron, n'est-ce pas ? Tu étais trop optimiste ! Je t'ai dit qu'ils ne nous laisseront jamais en paix. Ils sont trop mauvais pour ça et rien ne les fera reculer ! Pas même toi et tes maudits pouvoirs !"

Miron leva les yeux au ciel, exaspéré.

"Calme-toi Kei, elle n'a pas été envoyée par eux. Tu ne crois pas que j'aurais déjà combattu et réduit en cendres si elle l'avait été ? Non, cette femme est une inconnue, ou plutôt une sorcière nommée Clarine. Et elle est innocente. Du moins, d'après ce que j'ai vu jusqu'à présent."

Mais Kei ne prit même pas la peine d'écouter son ami. Trop nerveux, il intensifia instinctivement les murs de feu enveloppant l'intérieur de leur cachette, effrayant la bête et les créatures présentes.

Devinant ce qui se passait, Miron hurla à son tour,

"Kei, non, arrête ! Calme-toi, tu vas tous nous brûler !"

Mais déjà trop perturbé, Kei perdit le contrôle de sa magie. Les murs enflammés s'agitèrent puis s'intensifièrent dangereusement, terrifiant les petites créatures volantes qui se réfugièrent toutes dans le royaume capillaire gorgé de vie de Clarine. Puis le terrible feu se mua en vagues brûlantes et mortelles, engloutissant les êtres présents, ainsi que la caverne entière.

Clarine, submergée, ne put que protéger sa tête avec ses bras, hurlant de terreur.

"Aaaaah !"

Agissant alors instinctivement, Miron se leva rapidement et tendit sa main, brillant à son tour d'une incroyable aura. Il lança des vagues de magie très puissantes qui repoussèrent les voiles incandescents, mais comme toute une marée de feu fonçait droit sur eux, Miron se résolut à créer une immense barrière qui les protégeait des flammes dévorantes, barrière qu'il agrandit avec une puissance phénoménale, détruisant ainsi toute la grotte et tout ce qui trouvait à des centaines de mètres autour, autant qu'il éteignit irrévocablement l'effroyable mer de feu.

***

"Que penses-tu d'elle?" demanda Kei après que la sorcière les laissa s'installer à leur aise dans leur nouvelle chambre.

"Rien pour le moment, presque rien. Ce que j'ai vu jusqu'ici m'a satisfait pour que je la laisse nous accueillir chez elle aussi facilement. Qu'est-ce-que tu croyais?"

"Je m'en doute mais seulement maintenant, car avant, là-bas dans la foret, autre chose de beaucoup plus imposant a occupé mon esprit, comme tu l'as très bien constaté en outre."

Miron rit.

"Tu es tellement idiot."

"Oui mais...tu penses qu'il n'y vraiment aucun danger ici chez elle?"

"Oui, j'en suis sûr pour l'instant. Et puis," et Miron se mordit les lèvres avant d'admettre, „elle est bien."

Il concéda cette reconnaissance avec une hésitation teintée d'une douceur qui toucha grandement Kei.

"Wouah!" s'exprima le jeune blond avec un visage ébahi, "et tout ca les premiers jours. Vraiment, le monde extérieur est vraiment plus rempli d'espoir et de clarté que je ne m'y étais attendue!"

Ils se sourirent un moment puis Kei se rembrunit à nouveau.

"Et elle, Clarine, pourquoi nous a-t-elle accueilli tu crois? De parfaits étrangers que nous sommes, même seulement étant des jeunes garçon?"

"Des raisons qui ne sont pas tout à fait dénué d'intérêt, je présume et dont je ne lui en porte aucunement ombrage comprends-le, car pour moi aussi les aides doivent être réciproque, c'est juste qu'à Athok, la balance était totalement bancal."

Kei considéra longuement son ami avant d'acquiescer.

"Miron, tu sais que je te fais aveuglément confiance, et que je te suivrai toujours dans toutes tes décisions, bonne ou mauvaise. Si tu dis qu'on peut rester, alors, on reste."

******************

Mes Chers Lecteurs, Lectrices,

J'espère que vous allez tous bien.

Je m'excuse profondément pour ce long retard, et j'espère que vous avez tous passé une bonne année.

Cependant, si vous trouvez que mon livre est bon, vous pouvez l'acheter sur amazon.

Vous pouvez trouver le lien ci-dessous.

https://www.amazon.com/gp/product/B0BLLJQZYD/ref=dbs_a_def_rwt_bibl_vppi_i4

Merci pour tout.

Bien à vous,

D.R.

—— Chapitre bloqué ——
Télécharger l'appli pour lire la suite
Précédent             
Suivant
img
img
img