img Un amour insoupçonné  /  Chapitre 14 14  | 28.00%
Télécharger l'appli
Historique
Chapitre 14 14
Nombre de mots : 1451    |    Mis à jour : 01/11/2022

Endormi contre l'épaule d'Evans, la jeune femme avait réussi à évacuer toute cette douleur qu'elle ressentait dans son fond intérieur, la chemise blanche du jeune homme en était d'ailleurs témoin, il était tout mouillé, mais cela ne le dérangeait guère. Doucement il allongea sa femme endormie, remonta la couverture sur son corps chaud, et se surpris à la regarder pendant des minutes interminables, elle était belle remarqua-t-il. Attiré comme un aimant vers elle, il déposa ses lèvres contre les siennes et lui fit une baise furtive, qui fit frissonner tout son corps, il aurait tant voulu ce soir se perdre en elle, mais hélas, le moment n'était pas bien choisi.

Evans sortit de la chambre de sa femme après avoir éteint les lumières, refermant la porte derrière lui, il marchait dans le couloir en repensant à sa femme en pleure, il avait ressenti toute la douleur qu’elle laissait transparaitre, il avait senti son impuissance et aussi sa déception, de ce qu'il avait appris, dans ce monde, il y'a une raison à toute chose, raison pour laquelle, il ne discutait pas les œuvres du créateur. Cette douleur que sa femme ressentait finirait par s’évanouir il en était certains.

Dans sa chambre, il prit une douche bien chaude, se changeait et s'allongeait sur son lit, il aurait voulu rejoindre sa femme et la serré très fort dans ses bras, pour une raison encore inconnue il se retenait d'aller vers elle, de s'ouvrir à elle, c'est sur ces pensées qu'il s'endormi.

Un mois après le tragique événement qui avait frappé la femme d’Evans Show, la jeune femme retrouvait peu à peu son sourire, à présent Stefan vivait avec eux à la maison, Evans se rendait compte sans grand mal que sa femme aimait éperdument son frère, elle passait la majeur partie de son temps à discuter avec lui, il ne serait d'ailleurs pas surpris qu'elle connaisse tout de son frère, ce qui ne le dérangeait pas plus que ça, même s’il avait du mal à se retrouver seul avec elle ne serait que pour un instant.

La semaine tirait à son terme, Evans avait une idée qui lui traversait l'esprit depuis un moment déjà celui de prendre des vacances, depuis que sa société avait vu le jour, il ne s'était jamais donné des vacances, il avait tellement travaillé au point d'oublier de se détendre.

- je vais prendre des vacances lança le jeune homme à l'intention de son ami

Surpris, Ethan posa son regard sur son ami, regard qui ne cachait pas sa surprise.

- tu as parfaitement compris, je prends des vacances, lundi je ne viendrais pas travailler informa-t-il son ami qui était resté très surpris

- je suis suffoqué, jamais je n'aurais pensé que tu prendrais des vacances, est-ce cette fille qui te change à ce point, Katrina ne t’aurait jamais laissé te détourner de ton objectif

- euh fît Evans avec dépréciation, je pense que j'ai assez bossé, je me suis fait un nom, j'ai de l'argent assez pour nourrir une femme et des enfants pendant toute leur vie, assez pour me faire plaisir ou encore pour aider les autres dit le jeune homme sur un ton calme mais ferme. Il n'y a pas de mal à prendre de temps en temps des vacances, tu parles d'objectifs sache que le mien a été atteint, à présent j'ai de nouveaux objectifs termina par dire le jeune homme

- j'espère que cette fille ne te rendra pas oisif et paresseux, dit Ethan sur un ton assez désagréable

- oui mais ça, ça ne regarde que moi, et personne d'autre dit Evans sur un ton plus ferme et dur

- bien se résigna Ethan en sortant du bureau du jeune homme

Les agissements d'Ethan étaient de plus en plus étrange, toutefois Evans pensait que cela ne devrait pas nécessiter une grande attention car cela était une perte de temps, et les paroles sorties de sa bouche dénoué d'intelligence, il avait pris sa décision, il ira en vacance avec sa femme, et aucun être humain, ne pouvait l'en empêcher.

Au cours de la journée, Evans show était allé se promener en ville, en passant devant un magasin de femme, ses pensées se porta vers sa femme, comme un automate il entrait dans le magasin, et acheta une gamme entière de produit corporel dont il aimait l'odeur, remercia les vendeuses et sorti du magasin en espérant son cadeau ferait plaisir à sa femme.

Lorsqu'il fut rentré dans la soirée, Evans hésita à offrir ce qu'il avait acheté à sa femme il resta devant la porte de sa chambre pendant trente minutes sans bouger d'un pouce, quand il aperçut Jasmine venant en direction de la chambre, il s'était dit qu'il fallait en saisir l'occasion.

-uh uh Jasmine appela le jeune homme après s'être raclée la gorge

- oui monsieur répondit Jasmine toute ouïe

- euh j'ai acheté cela pour madame Azmi, euh... Je me dis que si je le lui remets elle serait un peu gênée alors pourriez-vous le lui remettre je vous prie dit le jeune homme en essayant de garder son calme légendaire

Jasmine esquissa un sourire sincère et répondit

- je comprends, oui bien-sûr je vais le lui remettre monsieur dit Jasmine ravie de pouvoir l'aider

- bien ! Dit Evans en remettant les sacs à Jasmine, merci Jasmine dit-il avant de prendre le chemin vers sa chambre

Jasmine regardait l'homme partir, pour la toute première fois, elle l'avait vu perdre ses moyens, elle le soupçonnait d'être tombé amoureux de la jeune femme, soupçon qui lui plaisait au plus haut point, Azmi était une belle et gentille jeune femme, qui saura rendre cet homme qu'elle considérait comme un fils heureux.

Jasmine toqua à la porte de la jeune femme et ouvrit la porte, elle retrouvait la jeune femme allongée sur son lit, la jeune femme se redressa lorsqu'elle vit entrer Jasmine et esquissa un sourire.

- oh mon enfant c'est si bien de te revoir sourire tu sais, après ce moment de tristesse prolongé

La jeune femme ne lui répondit rien mais continuait de lui sourire, elle appréciait la compagnie de Jasmine, et aimait lui parler.

- regarde ce que j'ai pour toi dit Jasmine à l'égard de la jeune femme, tient prend ces sacs continua-t-elle en tendant les sacs à cette dernière

- merci Jasmine dit la jeune femme en se saisissant des sacs

Elle les ouvrit et en consultât le contenu, elle prit les produits dans ses mains, un sourire éclatant et de reconnaissance apparu sur son visage

- ça doit certainement coûter très cher, de plus il sente très bon, comment pourrais-je te remercier Jasmine, merci dit la jeune femme tout sourire

- oh moi je n'y suis pour rien, c'est à monsieur Evans que tu devrais dire merci, il a tout choisi lui-même, il m'a. Juste chargé de te les remettre l'informa Jasmine

-oh vraiment !

- oui, vraiment mon enfant

- d'accord dans ce cas je l'en remercierai, il a vraiment bon goût, le parfum de ces produits est délicat et doux, j'aurais fait le même choix lui avoua-t-elle gardant son sourire, cette attention me touche vraiment

- je le sais très bien que tu finiras par tomber sous le charme de monsieur Evans, c'est un homme bon, il est juste parfait pour toi mon enfant

- oui mais je veux mieux éviter que cela n'arrive, je ne veux pas souffrir Jasmine, monsieur Evans est un homme bon, mais il n'est pas fait pour moi, je ne lui arrive même pas à la cheville dit la jeune femme alors qu'une sourde douleur lui comprimait le cœur

- ne dit pas ça mon enfant, monsieur Evans est quelqu'un de très simple, pour lui les sentiments comptent énormément, il ne te jugera jamais en fonction de ton physique ou de ton rang social

- oui... mais je ne pense pas qu'il pourrait tomber amoureux de moi, non je ne le crois pas dit la jeune femme convaincue de ses paroles

- tu seras surprise mon enfant dit Jasmine en quittant la chambre de la jeune femme

Azmi ouvrait les produits un par un et sentait leur odeur, son visage s'étira encore, elle rangea les produits sur la table et repris place sur le lit.

Evans show avait assisté à la causerie des deux femmes, il ne savait que penser, il constatait que sa femme se rabaissait et se dénigrait ce qui ne lui plaisait pas. D'un pas décisif il retourna dans sa chambre, enleva sa cravate et se jeta sur son lit tout en fermant ses yeux décidés à s'endormir.

Alors que le jeune homme s'endormait peu à peu, des petits coups sur la porte de sa chambre se fit entendre.

—— Chapitre bloqué ——
Télécharger l'appli pour lire la suite
Précédent              Suivant
img
img
img