img Un amour insoupçonné  /  Chapitre 7 7  | 
Chapitre 7 7
1673    |    30/09/2022

- c'est dans tous les journaux, la femme du célèbre homme d'affaire Evans show s'effondrant sous l'oppression des journalistes, lança la voix d'Ethan lisant le journal, encore heureux que ce ne soit que ça finit-il par dire

Silencieux dans son siège, le jeune homme regardait son ami feuilleter les pages du journal qu'il trouvait horrible, tout article de ce journal était pour lui d'une grosse méchanceté, ces journalistes avaient tout fait pour avoir un article sur sa femme, il comprenait qu'elle suscitait beaucoup de mystère pour eux ayant apparu du jour au lendemain, toutefois cela n'était pas une raison d'agir comme ils l'avaient fait.

- tu n'as pas tout à fait tort répondit-il à son ami, ça aurait pu être grave dit sérieusement Evans à son ami, je ne veux plus en parler l'informa-t-il cette fois. Cette fille, cette Azmi est fragile et sans caractère, elle pleure pour un rien, elle s'excuse à tout bout de champ, c'est le genre de personne à tout de suite vendre la mèche sous le coup de petites menaces dit Evans le regard lointain

Prenant place en face de lui Ethan prit une gorgé de son café chaud en réfléchissant à ce qu'il allait dire.

- comment l'as-tu rencontré déjà demanda Ethan à son ami curieux

- ma mère me l'a présenté, elle travaillait chez elle en remplacement à sa mère répondit Evans sans toutefois rien omettre

-oh, et quand elle lui a proposé de t'épouser elle a tout de suite sauté sur l'occasion, elle était déjà amoureuse de toi ou quoi questionna-t-il Evans

Hochant la tête de gauche à droite le jeune homme se racla la gorge près à tout expliquer à son ami.

- je peux te garantir qu'elle n'était pas amoureuse de moi commença Evans le regard dans celui de son ami, pour tout te dire je parierai qu'elle ne me connaissait pas, elle ne pouvait s'accorder le luxe de feuilleter le journal alors qu'il lui fallait chercher de l'argent pour s'occuper de sa mère et de son frère, elle n'a pas de téléphone portable, et n'existe pas sur les réseaux, donc non elle ne me connaissait pas termina par dire Evans

- oh alors qu'elle a été sa motivation réelle pour ce mariage demanda surpris Ethan en froissant le visage

- l'argent, tout est simplement une question d'argent, je pense qu'elle avait urgemment besoin d'argent pour opérer sa mère qui souffre de cancer, Dieu seul sait tout ce qu'elle a été capable de faire pour avoir ne serait-ce qu'une petite somme répondit Evans pensif

- tu penses que c'est une fille de joie dissimulée lança Ethan aussitôt que le jeune homme eut terminé sa phrase

-non-dit le jeune homme en faisant un geste de la main, je dis juste que ça ne m'étonnerait pas qu'elle ce soit adonné à ça pour avoir du fric expliqua Evans sans ciller à son ami

- oh je vois, au moins un point de positif lança Ethan avec enthousiasme, tu pourras te servir quand tu en auras envie dit Ethan avec un rire horrible

- ce que tu viens de dire, ne le redis plus jamais, une femme reste une femme, fille facile ou pas, on lui doit du respect, ne l'oublie pas je te prie lança Evans sur un ton dure à son ami avec la mine serrée

- excuse-moi, se ressaisissait Ethan, je voulais juste dire que tu pourrais coucher avec elle vue qu'elle est ta femme et vue son passé elle ne te le refusera pas c'est tout s'expliqua Ethan

- je ne veux plus en parler, lança Evans sans plus attendre

Plus tard, en soirée, rentré, le jeune homme prit la direction de sa chambre, se mettant dans une tenue décontractée, il descendit à l'heure du dîner, s'assit et attendit qu'on le serve. Dix minutes à attendre sa femme pour prendre leur dîné, il demanda à Jasmine où cette dernière se trouvait.

- Jasmine pourrais-je savoir où se trouve Azmi demanda-t-il avec politesse

- monsieur, madame Azmi ne se sentait pas très bien alors elle est restée dans sa chambre pour se reposer informa-t-elle le jeune homme qui fut surpris

- d'accord, a-t-elle prit quelque chose pour son mal demanda Evans inquisiteur

- oui monsieur, il faut juste qu'elle se repose et c'est tout le rassura Jasmine

-bien fit le jeune homme sans plus

Le diner terminé, le jeune homme monta afin de rejoindre sa chambre, seulement avant il décida de se rendre dans celle d'Azmi pour voir comment son état avait évolué, arrivé devant la porte de celle-ci, alors qu'il s'apprêtait à cogner, il la vit debout à moitié nue à travers l'ouverture de la porte, le jeune homme se surpris à guetter la jeune femme de loin, puis se ravisa en se trouvant ridicule, elle lui appartenait, son corps lui appartenait alors pourquoi la guetter de loin se disait-il en s'en allant après avoir bien refermé la porte derrière lui.

Le jour suivant alors que le soleil se levait, azmi était encore plongé dans un lourd sommeil, n'entendant pas les bruits des camions de déménagement qui faisait des allé retour,

des bruits sur la porte vint l'extirper définitivement de son lourd sommeil, alors qu'elle se mettait assise sur son lit, elle vit entrer Jasmine, qui l'informa qu'Evans lui avait demandé de faire ses bagages, confuse, la jeune femme n'avait pas bronchée, après une douche assez rapide, elle prépara ses bagages à l'aide de Jasmine. Terminé, les bagages fut misent dans un coffre d'une voiture, apparu soudainement dans l'embrassure de la porte, le jeune homme la somma de le suivre.

La jeune femme découvrit ainsi le déménagement soudain qu'il y avait eu dans la maison, le salon était vide, plus aucun meuble ne le décorait.

Installé dans la voiture aux côtés du jeune homme, Azmi garda le silence, retenant la question qui lui brulait tant les lèvres.

- j'avais une maison en construction, j'avais prévu d'y emménagé une fois terminé avec katrina, c'est la raison pour laquelle nous déménageons aujourd'hui, avait dit le jeune homme en laissant la jeune femme surprise

Pour toute réponse, Azmi hocha la tête de haut en bas, acquiesçant.

Une grande maison, belle entourée de verdure les accueillaient, l'idée d'habiter dans cette maison plaisait bien à la jeune fille, elle qui n'avait jamais vécu dans un endroit si confortable en était toute excité et heureuse. Elle se voyait déjà y passer ses journées, au moins elle ne sentira plus la sueur en longueur de journée se disait-elle, oui être friqués avait du bon.

Alors que la voiture qui transportait la jeune femme et le jeune homme se garait, Evans ordonna à la jeune femme de descendre du véhicule, descendu, elle regardait les alentours de la maison et respirait le bel air qui titillait ses fines narines, pénétrant la grande maison, Azmi tomba sur le charme de ce salon agréable à la vue, aéré et bien rangé, elle avait envie de prendre son saut et sa serpillière afin de nettoyer avec délicatesse ce sol brillant.

Lui indiquant le chemin, le jeune homme la mena à sa chambre, grande tout comme belle à l'étage, n'en croyant pas ses yeux, elle se demandait si elle n'était pas dans un rêve, cela était si déroutant pour elle, qu'un homme n’ayant aucune considération vis-à-vis d'elle la mettait le plus possible à l'aise, cela touchait son petit cœur, qui commençait à tomber d'admiration à l'égard d'Evans Show

- ceci est ta chambre lança la voix d’Evans en s'adressant à la jeune fille, s'il y'a quoi que ce soit qui ne te convient pas, fait le moi savoir afin que cela puisse être changé lui dit Evans sur un ton neutre

- c'est entendu, merci monsieur répondit Azmi sans plus

- euh fît il avant de s'en aller

Comme une petite fille Azmi sautillait dans sa chambre, heureuse, ne tenant plus place, elle essayait le lit et celui-ci lui était doux, ce qui la fit sourire d'avantage.

..........

Trois mois s'écroula comme un éclair, la presse avait fini par oublié le mariage et la femme mystérieuse d'Evans show Picoli et c'était concentré sur un scandale qui faisait sensation. Amanda mendes avait pu retrouver la santé pour le grand bonheur de ses deux enfants.

La nuit tombée, Evans rentra chez lui, retrouva sa femme avec qui il dina avant de rejoindre sa chambre. En cette soirée quelque peu glaciale, Evans, avait eu soudainement le besoin de ressentir la chaleur féminine, gigotant assis sur son lit car luttant contre ses pulsions, il se souvint de son contrat avec la jeune femme, jusqu'aujourd'hui, il n'avait jamais rien demandé à la jeune femme, et bien il était temps pensait-il.

Voyant passé la silhouette de Jasmine dans le couloir il l'interpella, et lui demanda d'entrer ce qu'elle fit.

- excusez-moi Jasmine dit-il en s'excusant, je voudrais savoir si madame Azmi est encore éveillée demanda le jeune homme à Jasmine

- oui monsieur, elle venait à peine de de se coucher mais je ne pense pas qu'elle soit déjà endormie

- bien ! Dans ce cas demandez-lui de me rejoindre ici, j'ai à lui parler, après vous pourrez aller vous coucher Jasmine

- tout de suite monsieur, bonne nuit répondit Jasmine sans plus

- bonne nuit Jasmine

Jasmine partit en direction de la chambre de la jeune femme, ouvrit la porte, et vit celle-ci levé la tête lorsqu'elle entra, confirmant qu'elle n'était pas encore endormie.

- Azmi monsieur Evans demande à vous parler dans sa chambre l'informa Jasmine

Evans avait à lui parler ? Mais de quoi se demanda-t-elle, pendant tous ces mois passés dans cette maison il n'avait fait que l'ignorer, il ne lui adressait jamais la parole exceptée quand il lui disait bonjour ou alors en soirée quand il rentrait sinon rien.

- d'accord j'y vais de ce pas répondit finalement la jeune femme à Jasmine

- si vous avez besoin de moi, je serai dans ma chambre n'hésitez pas

- entendu, merci et passez une bonne nuit Jasmine

- bonne nuit Azmi répondit cette dernière en s'en allant

            
img
img
  /  1
img
img
img
img