img Un amour insoupçonné  /  Chapitre 8 8  | 16.00%
Télécharger l'appli
Historique
Chapitre 8 8
Nombre de mots : 1225    |    Mis à jour : 30/09/2022

Sortit de sa chambre, Azmi referma la porte derrière elle, et marcha très doucement vers la chambre d'Evans qui se trouvait éloignée de la sienne. Devant la porte de la chambre du jeune homme Azmi frappa à la porte de manière presque inaudible, la porte s'ouvrit sur Evans, qui lui somma d'entrer dans la chambre en refermant la porte à clé derrière lui, sur le regard confus de la jeune femme.

- il est temps pour toi de remplir ta part du contrat s'éleva la voix d'Evans une fois la porte fermée

Sans grand mal, Azmi comprit de quoi il faisait allusion, d'un hochement de tête elle le fit savoir qu'elle était d'accord.

- voilà comment nous allons procéder, tu vas te déshabiller entièrement, couvrir ta poitrine d'un drap mais pas le bas de ton corps commença-t-il par lui dire, tu t'allongeras dans le lit, et mettra ce bandeau sur tes yeux est-ce bien clair lui demanda-t-il

- oui monsieur

- bien ! Dans ce cas fait le pendant ce temps je prendrais une douche et je reviens dit-il en allant s'enfermer dans la douche

Commençant à enlever ses vêtements un par un, Azmi se sentait un peu peureuse, elle n'avait jamais imaginé que sa première fois se passerai de cette façon, cependant elle n'avait guère le choix que d'obéir en ce que Evans lui avait ordonné, il avait respecté sa part du contrat et maintenant se fut à son tour. Couché sur le lit les yeux bandés, la poitrine couverte enroulée d'un drap, la jeune femme attendait patiemment la venue d'Evans.

Le jeune homme ressortit de la douche, avec une serviette enroulée autour de sa taille, observant la jeune femme afin de vérifier qu'elle avait respecté ses recommandations.

Doucement il s'approcha du lit, lorsqu'il fut à son pied, il laissa tomber sa serviette dévoilant sa virilité que la jeune femme ne pouvait heureusement apercevoir. Sur le lit, le jeune homme rejoignit sa femme, et ouvrit ses jambes pour s'y positionner sans plus de cérémonie.

- autre chose lorsque nous aurons commencé, tu n'as pas le droit de crier, de parler ou encore de me toucher lui dit-il d'une voix qui se voulait sévère

- d'accord monsieur répondit Azmi sans plus

Sans plus attendre Evans s'apprêtait à unir leurs deux corps, lorsque cela fut fait, Azmi voulut émettre un cri de douleur mais se retint, les va et vient de son époux n'avait rien de délicieux, elle se sentait blessée. Cela continua une bonne dizaine de minutes avant qu'il ne s'arrête finalement. Tombant sur le côté Evans reprit son souffle peu à peu, tourna sa tête vers la jeune femme silencieuse.

- tu devras quitter la chambre avant l'aube lui lança-t-il

Pour toute réponse Azmi secoua la tête, une heure plus tard, alors qu'Evans s'était finalement endormi, la jeune femme s'éclipsa doucement du lit, pris ses vêtements qui était rangé délicatement sur le sol, porta sa robe et marcha tant bien que mal vers sa chambre.

Près à partir pour le boulot le lendemain, le jeune homme balaya son regard dans la pièce à la recherche de son portable, son regard s'arrêta sur une tâche sur les draps, doucement il se rapprocha du lit, et examina la tâche avec soin, une tâche de sang, ébahi, Evans n'arrivait pas à croire en ce qu'il voyait, ainsi la jeune femme était chaste pensait-il, pourquoi ne lui a-t-elle rien dit dans ce cas là

- avez-vous vu madame Azmi depuis ce matin demanda le jeune homme à Jasmine une fois entrée dans la cuisine

- bonjour monsieur, non, madame Azmi n'est pas sorti de sa chambre depuis ce matin répondit Jasmine

- je suis désolé J

asmine, bonjour, j'ai un peu l'esprit retourné ce matin

- ce n'est rien monsieur répondit Jasmine

- à ce soir Jasmine dit finalement le jeune homme en s'en allant

- bonne journée monsieur lança Jasmine avant qu'il ne sorte

Assise sur son lit après avoir pris sa douche Azmi regardait son époux monter dans sa voiture et partir pour le travail, elle ne se sentait pas particulièrement proche de lui malgré la nuit qu'ils avaient passée. Azmi avait toujours considéré le sexe comme quelque chose de sacré, Amanda lui avait appris à considérer cela comme tel, et en tant que croyante elle était fermement convaincue que ce genre de chose doivent se passer entre deux personnes mariées.

Azmi ne savait que penser après cette nuit, Evans allait-il lui donner de l'attention, allait-il la traiter comme sa femme ? Allait-il l'appeler à nouveau dans sa chambre ? Allait il l'aimer un jour ? Autant de questions qui traversaient son esprit.

Le soir à l'heure à l'heure du dîner, Azmi n'y prit pas part, protestant un mal de tête elle se coucha sur son lit, le regard dans le vide et les pensées ailleurs. Perdu dans ses pensées incessantes, elle ne vit pas la porte de sa chambre s'ouvrir, dans la pièce entra Evans show, droitement debout, il observa la jeune femme qui ne s'était toujours pas rendu compte de sa présence.

Avançant d'un pas assuré, Evans s'arrêta, peu loin du lit et se racla la gorge pour attirer l'attention de la jeune femme qui semblait perdu dans ses pensées, l'effet escompté, Azmi se leva du lit précipitamment manquant de tomber de son lit.

- monsieur s'échappa-t-il de ses lèvres

- je ne t'ai pas aperçu lors du dîner alors je suis monté, pour m'enquérir de ton état

S'enquérir de son état ? C'était la veille qu'il aurait dû le faire se dit la jeune femme en son coeur.

- je vais bien monsieur répondit la jeune femme en échappant à son regard

L'analysant un moment, Evans hocha de la tête pour lui signifier qu'il avait compris bien qu'il n'était pas du tout convaincu par sa réponse.

- pourquoi tu ne me l’as pas dit Azmi le questionna-t-elle soudainement

S'asseyant sur son lit car debout depuis trop longtemps Azmi répondit.

- de quoi vous parlez monsieur ? Qu'aurais-je due vous dire demanda-t-elle à son tour en voulant échapper à la question

- ta chasteté, c'est ce dont je parle lui dit-il sans mâcher ses mots. Comment se fait-il que tu ne m’ait pas prévenu, lors de ce contrat tu aurais dû me le dire

- un contrat est un contrat monsieur, pourquoi aurais-je due mentionner cela, je suis votre femme, je remplis mes devoirs répondit premièrement la jeune femme, y'a t-il un problème par rapport au faite que j'étais encore pucelle demanda la jeune femme sans ciller.

- j'aurai été moins brutal, quoi que j'aurai dû le sentir, je suis désolé, mon but n'était pas de te faire mal.

-oui et je le comprends monsieur, ne vous en faites pas

- éprouve tu des douleurs atroces

-non monsieur répondit Azmi, tout est passé

- d'accord répondit-il. J'ai acheté ceci pour toi, dit Evans en lui tendant une plaquette de pilule contraceptive, le mode d'emploi y est renseigné

C'est avec un gout amer que la jeune femme prit les pilules que lui tendait le jeune homme, il ne voudrait certainement pas qu'elle porte son enfant.

-merci monsieur, lança-t-elle d'une petite voix

- bien ! Tu dois les prendre maintenant, avant qu'il ne soit trop tard lui dit le jeune homme

- oui j'ai compris, je les prendrai monsieur avait dit Azmi en hochant de la tête

Précédent              Suivant
img
img
img