img Un amour insoupçonné  /  Chapitre 3 3  | 6.00%
Télécharger l'appli
Historique
Chapitre 3 3
Nombre de mots : 1222    |    Mis à jour : 28/09/2022

Ouvrant la porte d'une grande chambre, Evans Show invita la jeune femme à entrer et à s'asseoir en face de lui, la scrutant de la tête au pied.

- dites-moi quel âge avez-vous mademoiselle demanda le jeune homme sans quitter la jeune fille du regard

- j'ai 21 ans monsieur répondit doucement la jeune femme en évitant le regard perçant du jeune homme

Jeune, elle était jeune trouva Evans, c'était encore une gamine, il l'avait vue sur son minuscule visage dès l'instant où son regard c'était posé sur celle-ci. Une question troquait l'esprit du jeune homme, quel était les motivations de la jeune femme pour emprisonner son futur dans un mariage sans amour, elle avait certainement de bonne raison se convaincu-t-il.

- savez-vous pourquoi vous êtes là demanda le jeune homme attendant la réponse de la jeune femme qui semblait être intimidé par lui

- oui je le sais répondit la jeune femme, votre mère m'a tout expliqué finit par dire Azmi sans ciller

- vous sentez vous capable de jouer ce rôle lui demanda le jeune homme en guettant sa réaction

- oui, je m'en sens capable répondit la jeune femme avec un air de détermination, tant que cela m'est profitable alors ça me va avoua-t-elle

Evans regardait la jeune femme l'esprit troublé, sa mère lui avait-il ramené une femme prête à tout pour accéder à la richesse, peut-être pensait-il mais cela ne le dérangeait guère, prostituée ou encore femme à l'ambition démesurée cela lui était complètement égal, tant qu'elle lui permettait de sauver la face.

- je vous écoute, que voulez-vous en échange de ce qu'on va appeler service demanda le jeune homme prêt à tout entendre

- je voudrais, une somme de cinq millions à payer avant demain, et une maison dans un quartier bien situé dit la jeune femme sure d'elle

- d'accord, continuez je vous écoute mademoiselle répondit Evans s'attendant à ce que la jeune femme en demande plus

- c'est tout ce dont j'ai besoin monsieur, si vous pouvez me les donner, je vous en serai très reconnaissante répondit la jeune femme sur un ton calme

Le jeune homme ne comprit pas les agissements de la jeune femme, il s'était préparé à ce qu'elle lui demande une multitude de chose, ce qu'elle lui demandait était presque insignifiant à ses yeux.

- êtes-vous bien sûr que c'est tout ce dont vous voulez demander, réfléchissez bien mademoiselle car passé aujourd'hui vous n'aurez plus la possibilité de demander quoi que ce soit dit sérieusement le jeune homme à Azmi

Réfléchissant une seconde, Azmi repris.

- je voudrais également que vous preniez en charge la scolarisation de mon frère et ça jusqu'à ce qu'il termine ses études ajouta Azmi. Et ce sera tout monsieur finit par dire la jeune femme espérant que l'homme en face d'elle accepte ses conditions

- bien ! Vous aurez tout ce que vous avez demandé, j'ai pour ma part tout autant des conditions, contenu dans ce contrat que je vais vous laisser le soin de lire attentivement dit Evans en tendant le dossier à la jeune femme

Prenant le dossier que le jeune homme lui tendait, Azmi l'ouvrit et commença sa lecture.

« Contrat de mariage

Le soussigné......devra respecter toutes les conditions émises dans le suivant contrat pendant toute la durée du dit contrat.

1- limiter ses sorties en dehors de la villa

2- supprimer tout compte en sa possession des réseaux

3- éviter de répondre à la presse si cela ne lui ait pas autorisé

4- devra remplir ses devoirs conjugaux au titre d'une parfaite épouse, sans jamais se refuser sauf si urgence s'impose »»

Terminant la lecture du contrat, la jeune femme le signa sans plus tarder, sous les yeux du jeune homme, qui signa à son tour.

- bien ! Vous êtes priez de ne pas quitter l'enceinte de cette maison jusqu'au mariage qui sera scellé dès demain dit le jeune homme en se levant, les cinq millions seront transféré sur votre compte, en soirée votre famille sera installé dans une maison dans un quartier sécurisé de Los Angeles, sachez qu'il n'y a pas de retour en arrière et si le regret venait à s'emparer de vous, rappelez-vous que je vous enlèverai tout ce que je vous aurais donné, Azmi Mendes.

- vous n'avez pas à vous inquiéter monsieur, je saurai canaliser mes émotions lui répondit Azmi confiante

- je l'espère répondit le jeune homme avant de s'en aller

Evans ne le savait pas, mais la jeune fille était prête à tout enduré pour le bonheur de sa mère et celui de son petit frère, pour elle rien ne comptait plus, à part leur bonheur, peut-être n'était-ce pas la bonne manière d'atteindre le sommet, mais pour elle cela importait peu, elle n'avait plus le temps de grandir, de gravir les échelons jusqu'à atteindre la renommée, car pour elle tout se jouait là, à ce moment où sa mère avait besoin de soin médicaux et qu'elle ne pouvait lui en procuré, sa mère constituait sa raison de vivre et si cette dernière venait à s'éteindre, son espoir, sa motivation, et le peu de gout qu'elle a à vivre, viendront à s'éteindre avec elle, c'est maintenant qu'elle aurait aimé devenir quelqu'un d'influant plein aux as pour aider sa mère et son frère, maintenant pas dans dix ou vingt ans mais maintenant.

De retour dans le grand salon, elle vit Camilla descendant les grandes marches, le visage bienveillant comme à son habitude. Se plaçant en face de la jeune femme, elle inspira afin de prendre son souffle et lui dit.

- j'espère que tu ne me vois pas comme un monstre Azmi

- vous voir comme un monstre ? Non bien-sûr que non madame, je ne vous considère pas ainsi répondit la jeune femme sincèrement

- j'aurai aimé vous aidez autrement, seulement Amanda n'accepte aucune aide venant de ma part

- oui je le sais, elle est fière, et surtout soucieuse, mais ne vous inquiétez pas, je pense que tout ira pour le mieux maintenant, vous pouvez peut-être penser que je suis une fille qui aime la facilité....

- non absolument pas, je ne pense pas cela de toi, je t'ai vu lutter pendant ces deux dernières années pour nourrir ta mère et ton frère, et ça à la sueur de ton front, alors non je ne pense pas que tu aimes la facilité, disons que tu te sens pied et main liés tout simplement, tu es une bonne fille Azmi

- je suis heureuse que vous me disiez une chose pareille, parce que honnêtement, je me sens perdu, je sais que ma mère n'aurait pas voulu que je sacrifie ainsi ma vie, mais je ne peux faire autrement, il me faut de l'argent dans l'immédiat si je veux espérer la sauver répondit la jeune femme au bord des larmes

- oui je te comprends parfaitement répondit madame Show partageant la douleur de la jeune fille

- excusez-moi de vous déranger, monsieur m'a demandé de vous informer qu'il voudrait s'entretenir avec vous dit la gouvernante de la maison en arrivant, quant à vous mademoiselle vous devrez venir avec moi selon les ordres du jeune patron dit-elle cette fois en s'adressant à Azmi

- bien ! Fit madame Show, prend soin de toi mon enfant dit-elle à l'égard de la jeune femme avant de les laisser

Précédent              Suivant
img
img
img