img Condescendant Tome 2 : Pour elle  /  Chapitre 10 Sur la défensive  | 38.46%
Télécharger l'appli
Historique
Chapitre 10 Sur la défensive
Nombre de mots : 1916    |    Mis à jour : 22/11/2022

Hardin

J'ai vraiment du mal à tenir mon regard loin d'elle, alors que nous sommes tous sortis de l'église maintenant. J'allume ma cigarette, en attendant que Spencer et Brooke se décident à monter dans la Limousine que j'ai louée pour l'occasion, alors que je remarque qu'elle n'arrête pas de sourire.

Et ce n'est pas un sourire de circonstance, mais bien de vrais sourires. Elle est donc si heureuse dans sa vie, pour ne même pas montrer un peu de retenue alors que je me trouve à cinq mètres d'elle. Je tire sur ma cigarette, et je finis par la garder en bouche quand cet enfoiré d'Archie la rejoint. Sa main se pose dans le creux de son dos, et je sens cette pointe affreuse me traverser la poitrine.

Je grogne littéralement de rage de voir ce geste sur elle, alors qu'il doit en faire beaucoup plus avec elle depuis qu'ils ont quitté Seattle. Je mords littéralement dans le filtre de ma cigarette, les voyant rire tous les deux avec les amis du lycée à qui elle n'a pourtant jamais parlé quand on y était.

- Ne t'y crois pas de trop. Grogné-je en la regardant.

La surprise de son retour est bel et bien passé, et la haine a pris le dessus durant la cérémonie du mariage. La voir là devant moi, sourire, épanouie comme jamais, alors que je me tenais à moins de cinq mètres d'elle m'a rendu malade.

Oui, je suis complètement en train de perdre mon calme que je m'étais pourtant infligé, et plus elle sourit, et plus j'ai envie de la voir trembler de peur et pleurer.

- Hardin chéri, nous devrions rejoindre ta voiture. Me fait remarquer Winona qui me rejoint, et je fais un rictus froid sur mes lèvres en lui prenant la main.

- Je te conseille de ne pas me lâcher la main. Lui dis-je d'une voix cinglante, alors que nous avançons et que nous allons passer à côté d'eux.

Je serre les dents, en entendant sa voix et évitant de me tourner vers eux. J'ai envie de leur faire ravaler leur joie à cet instant, et de leur rappeler l'enfer que nous avons vécu moi et Brooke après son départ.

Car, je ne suis pas le seul à avoir souffert de son départ. Même sa meilleure amie qui l'a appris tout comme moi le jour-même, a été dévastée d'apprendre qu'elle préférait prendre la fuite que de sauver ce qui pouvait être sauvé.

Et même si elle pensait qu'il n'y avait plus rien à sauver entre nous, elle aurait quand même pu se reposer sur sa meilleure amie qui souffrait aussi de ce qui lui arrivait.

Putain, tout me revient en pleine figure comme si c'était hier. Je vois Brooke passer la porte de la villa, après le message de Gaby et j'ai l'impression de ressentir encore les coups qu'elle me portait de rage et de douleur. Sa souffrance s'accumulait sur la mienne, et j'ai accepté sans broncher de prendre tous les reproches qu'elle me faisait. Je suis passé pour le monstre à ses yeux comme je l'ai toujours été, mais soyons honnête, Gaby n'a pas été honnête non plus...

Gaby

Pendant le trajet qui nous conduit à la salle de réception, je compose le numéro de Valérie sous le regard perplexe de Archie. Je sais à quoi il pense, mais je ne lui conseille pas de rentrer sur ce genre de terrain. Je prends sur moi en souriant, et parlant avec tous ces gens parce que si je ne le fais pas, je risque de me perdre dans la souffrance qui me submerge de l'intérieur.

Car oui, je viens de passer un moment affreux en évitant à chaque instant de le regarder. Pourtant, je pouvais le sentir. Le poids de son regard condescendant posé sur moi, qui devait certainement jugé de ce que je suis maintenant.

Je ne peux donc montrer que je suis une femme accomplie, mère de famille et surtout libre de son regard condescendant posé sur moi.

Je sais que je mens, je me fourvoie puisqu'intérieurement, je suis totalement en panique. Tout mon être est sur la défensive, craignant le moment où son regard m'atteindra et que je m'effondrerai littéralement en pleurs m'excusant du mal que je lui ai fait.

Mais ce n'est pas le jour, ce n'est pas le moment ni l'endroit pour que je me laisser aller.

Je dois tenir aujourd'hui pour le bonheur de ma meilleure amie qui vient de se marier, et qui rayonne de bonheur comme je ne l'ai jamais vue.

- "Maman."

- Ma poupée, comment te sens-tu ? Lui demandé-je soulagée d'entendre sa petite voix.

-" Tante Valérie m'a commandé de la soupe, mais j'ai encore faim." M'informe-t-elle.

- Tu devrais encore te reposer un peu, et si tu vas mieux, Tante Valérie t'apportera quelque chose de meilleur. Lui expliqué-je.

- "Maman, tu m'enverras une photo de la mariée ?" Me demande-t-elle et je souris émue.

Ma pauvre poupée était si impatiente de venir au mariage et de faire connaissance physiquement de Brooke et Spencer, qu'elle n'a vu qu'à travers la Webcam de l'ordinateur, que je peux sentir sa déception d'ici.

- Oh, je sais ! S'exclame Archie.

- Nous allons faire un appel vidéo avec Brooke et Spencer tout à l'heure, tu n'auras qu'à leur souhaiter tes félicitations. Lui fait-elle alors que je mets le portable entre nous deux, en me rapprochant de lui.

-"Trop bien !" S'exclame ma poupée et nous nous mettons donc d'accord pour faire cela.

Je raccroche contente d'entendre qu'elle se porte mieux, mais aussi contente que Archie soit là pour me soutenir quoi qu'il arrive, et continuer à nous faire sourire toutes les deux.

- Arrête. Me fait-il alors que je pose un baiser sur sa joue.

- Je n'ai rien fait. Insiste-t-il.

- C'est toi qui le dis. Lui rétorqué-je amusée.

Archie est vraiment mon meilleur ami, et je ne regretterai jamais d'avoir choisi de ne pas franchir le pas de non-retour avec lui il y a cinq ans...

Mais en regardant devant moi, je me mords la lèvre en remarquant que nous sommes arrivés. J'inspire un bon coup, en sachant que c'est maintenant que tout commence vraiment. Je vais devoir être plus forte que jamais...

Hardin

Quand nous entrons dans la salle de réception, je cherche déjà le bar du regard alors que Winona me tient le bras comme je lui ai demandé. Spencer et Brooke accueillent les invités et les félicitations à l'entrée et j'en profite pour affonner trois coupes de champagne.

- Tu ne devais pas faire les photos ? Me demande Winona.

- Le jeune gère bien non ? Lui fais-je remarquer n'ayant pas encore l'esprit assez calme pour faire cela.

- Alors, il va avoir le plaisir de la dévorer à ta place. Me fait-elle amusée et je me détourne vers ce gamin qui prend des photos, alors qu'elle entre dans la salle de réception avec Archie, pendu comme toujours à son bras.

Je grince instinctivement des dents, et Winona me lâche en prenant son verre de champagne.

- Va faire les photos.

- Je t'ai dit qu'il gérait. Lui rétorqué-je en revenant sur le comptoir.

- Ce n'est pas en te tenant à distance que tu montres que cela ne te touche pas. Me fait-elle et je la toise, alors qu'elle pose sa main dans ma nuque.

- Elle semble faire comme si tu n'existais pas. Me fait-elle remarquer.

- Tu n'as pas envie de lui montrer que tu es là. Me fait-elle avec un sourire narquois.

Je serre le poing, jetant un regard à nouveau vers elle et je grince à nouveau des dents.

- N'es-tu pas Hardin Hanson ? N'es-tu pas celui qui montre aux autres qu'ils ne sont rien devant lui ? Me fait-elle en ramenant son doigt sur ma bouche.

- Je suis bel et bien Hardin Hanson. Souris-je comprenant qu'elle me pousse à l'affronter.

Winona sourit et j'embrasse ses lèvres, en souriant à mon tour. Cela n'a rien avoir avec de la provocation, mais elle me pousse juste à ne pas me renfermer sur moi-même et ma rage.

Mais ai-je vraiment le courage nécessaire pour prendre des photos de mes amis et de ces deux-là en restant de glace ?

Je prends une bonne inspiration, et je demande ma mallette qui se trouve derrière le bar. Celui-ci me la tend et j'en sors mon appareil photo sous le regard compatissant et encourageant de Winona.

- Bien, allons immortaliser ce moment ! Lancé-je en passant la bandoulière de l'appareil autour de mon cou.

- Je te suis. Me fait Winona en embrassant mes lèvres, et nous nous dirigeons vers Brooke et Spencer pour les prendre en photo.

Bien entendu, je me focalise sur le couple du jour et leurs embrassades aux invités. Je n'ai pas encore le cran de voyager dans la salle et de me trouver face à eux. Pourtant, alors que je prends en photo leurs parents respectifs qui portent un toast, elle apparait dans mon champs de vision et cela en est trop.

Je déglutis nerveusement, fixant l'objectif sur elle et sa beauté si naturelle que j'ai immortalisé tant de fois. Cette sensualité qu'elle dégage qui ne m'appartient plus me revient en pleine figure. Cette peau douce, et chaude qui dégage tellement de désir qu'il touche sans état d'âmes devant moi me fait me sentir de plus en plus furieux.

Mais quand son regard se tourne innocemment vers l'objectif, plus rien ne me vient à l'esprit sauf elle et mon amour pour elle.

Gaby

Archie n'arrête pas de me tenir par ci, par-là, et je commence à sentir un sentiment désagréable. Un frisson glacial me parcourt la colonne vertébrale, ayant une affreuse impression. Je détourne mon regard de nos amis avec qui nous parlons, et je cligne des yeux, surprise.

Hardin se tient à quelques pas de moi, l'objectif de son appareil photo porté sur moi et je tressaille totalement. Un sentiment que je ne pensais plus jamais ressentir, et que je ne devrais pas ressentir devant lui. Pourtant, bien que son regard soit caché par l'objectif, je peux voir l'intensité de son œil posé sur moi.

Mon coeur s'emballe doucement, tout comme ma respiration cherchant à me détourner de lui. Mais je n'y arrive pas, mon corps est paralysé devant lui, et cet aura froide et à la fois chaude qui se dégage de lui.

- Gabriella ?

Je me détourne de lui, surprise que l'on m'appelle ainsi. Car personne à part lui à Seattle ne m'appelle ainsi.

Mais devant moi, ce trouve une jeune femme de ma taille aux cheveux mi-long noir qui me sourit.

- Excuse-moi, je voulais vraiment venir me présenter. Me fait-elle avec un magnifique sourire et des petits yeux noirs pétillants..

- Je m'appelle Winona Ryder, je suis la remplaçante de Sheila. M'explique-t-elle en me tendant la main.

Je lui souris en lui tendant la mienne poliment; alors qu'une réflexion passe dans ma tête qui n'a pas lieu d'être. "Oui, et tu es devenue ma remplaçante auprès de Hardin !"

- Excusez-moi ! M'excusé-je en écarquillant les yeux, abasourdie par ce que je viens de penser.

Mon dieu mais qu'est-ce qui me prend de penser des choses ainsi ? Bien qu'elle ne m'ait pas entendue, elle a dû le sentir vu comment elle me sourit étrangement.

Winona me tend un verre de champagne et je l'affonne presque devant elle, sachant maintenant que je dois rester sur la défensive plus que jamais.

—— Chapitre bloqué ——
Télécharger l'appli pour lire la suite
Précédent              Suivant
img
img
img