Accueil Genre Classement Gratuit
Atelier d'écriture
Télécharger l'appli hot
Accueil / Romance / Mariée à un milliardaire secret
Mariée à un milliardaire secret

Mariée à un milliardaire secret

5.0
1 Chap./Jour
384 Chapitres
5M Vues
Lire maintenant
Résumé Table des matières

Rhonda était une fille amoureuse jusqu'à l'excès. Après que son petit ami de plusieurs années ait perdu son emploi, elle n'a pas hésité à le soutenir financièrement. Elle le gâtait même, pour qu'il ne se sente pas déprimé. Et qu'est-ce qu'il a fait pour la remercier ? Il a trompé Rhonda avec la meilleure amie de celle-ci ! Rhonda était tellement dévastée. Pour faire payer à son ex trompeur, elle a saisi l'opportunité de se marier avec un homme qu'elle n'avait jamais rencontré. Eliam, son mari, était un homme traditionnel. Il lui a dit qu'il serait responsable de toutes les factures à la maison et qu'elle n'aurait pas à lever le petit doigt. Rhonda s'est moquée de lui, concluant qu'il était l'un de ces hommes qui aiment se vanter de leur capacité. Elle pensait que sa vie de couple serait un enfer. Au contraire, Eliam s'est avéré être un mari attentionné, compréhensif et un peu collant même. Il l'a encouragée à gravir les échelons de sa carrière. De plus, il l'a aidée avec les tâches ménagères et lui a donné les mains libres pour décorer leur maison. Il n'a pas fallu longtemps avant qu'ils ne commencent à se soutenir l'un l'autre comme une vraie équipe. Eliam savait résoudre les problèmes de vie. Il n'a jamais manqué de venir en aide à Rhonda chaque fois qu'elle était dans une impasse. À première vue, il semblait être un homme ordinaire, alors Rhonda ne pouvait s'empêcher de lui demander comment il était capable de faire tant de choses difficiles. Mais Eliam a toujours réussi à esquiver cette question. En un clin d'œil, Rhonda a atteint le sommet de sa carrière grâce à l'aide de son mari. La vie était belle pour eux jusqu'à un jour. Rhonda est tombée sur un magazine d'affaires mondial. L'homme sur la couverture ressemblait exactement à son mari ! Qu'est-ce que c'était que ça ! Étaient-ils des jumeaux ? Ou cachait-il un grand secret à elle tout ce temps ?

Protagoniste: Rhonda Horton et Eliam Sloan

Chapitre 1 Découverte inattendue

C'était un jour d'été où le soleil brillait dans le ciel.

Rhonda Horton distribuait des prospectus à l'entrée d'un centre commercial.

À ce moment-là, elle a vu un jeune couple entrer main dans la main dans le centre commercial.

Les yeux de Rhonda se sont écarquillés lorsqu'elle s'est rendu compte que c'étaient son petit ami, Santino Byrne, et sa meilleure amie à elle, Cristina Grey.

Santino lui avait dit qu'il allait passer un entretien aujourd'hui. Elle s'est demandé ce qu'il faisait ici.

Les poumons de Rhonda se sont contractés. Elle s'est empressée de les suivre.

Toutefois, elle les a perdus de vue dès qu'elle est entrée dans le centre commercial.

Rhonda a frénétiquement couru dans tous les sens. À ce moment-là, son téléphone a sonné : elle a reçu un message. Il s'agissait d'une notification de transaction de sa carte de crédit.

Santino avait acheté un bijou au prix de 49 998 dollars.

Rhonda a sursauté. C'était presque la moitié de son revenu annuel.

Elle s'est rapidement dirigée vers le comptoir des bijoux et a vu une vendeuse glisser une bague en diamant clinquant à l'annulaire mince de Cristina.

Le diamant de la bague était gros et exquis. C'était celui dont Rhonda rêvait depuis longtemps.

Quand elle a remarqué le sourire satisfait de Cristina, son esprit s'est évanoui.

Santino était au chômage depuis six mois. Il vivait chez elle, utilisant son argent pendant tout ce temps. Rhonda a senti de la bile monter dans sa gorge. Comment a-t-il osé utiliser son argent pour acheter une bague en diamant à une autre femme ?

Elle n'était pas du genre à se laisser faire.

Se précipitant, Rhonda a arraché la bague des mains de Cristina et l'a tendue à la vendeuse.

« Désolée. Je veux rendre cette bague. »

« Qu'est-ce que tu fais, Rhonda ? Je viens d'acheter cette bague. C'est la mienne. » Cristina s'est insurgée.

Rhonda a alors perdu son sang-froid. Elle a lancé un regard noir à la femme et l'a giflée.

« Qu'est-ce que tu fais ? » Juste à ce moment-là, Santino est revenu de la caisse. Il a pris Cristina dans ses bras pour la protéger et a crié à Rhonda.

« Qu'est-ce qui te prends ? Je n'ai dépensé que quelques sous sur ton compte. Je croyais que tu n'es pas aussi avare que ça ? » Santino l'a regardée avec un dégoût non dissimulé.

Rhonda le fixait, incrédule. La trahison, la colère et l'humiliation montaient en elle.

« Tu es sorti avec mon amie et tu as dépensé mon argent durement gagné pour lui faire plaisir. Et maintenant, tu me demandes pourquoi je suis avare ? »

« Oui, je sors avec Cristina. Et alors ? Que veux-tu faire ? Regarde-toi. » Il a froncé le nez de dégoût. « Aucun homme ne t'aimera ! »

Rhonda avait économisé chaque centime depuis six mois pour soutenir Santino. Elle avait cessé d'acheter des produits de soin et de nouveaux vêtements. Ses vêtements étaient vieux et sa peau avait perdu son éclat. Mais après tous ces sacrifices, elle n'a reçu en retour que le chagrin d'amour et la trahison.

Une foule de gens s'est rassemblée autour d'eux. Santino a rageusement jeté la carte de crédit et le ticket de caisse au visage de Rhonda.

« Tiens ! Prends-les ! Il est évident que tu ne t'intéresses qu'à l'argent. J'en ai assez de toi ! »

Rhonda avait mal au visage lorsque la carte avait effleuré sa peau, mais ce n'était rien comparé à la douleur de son cœur.

« Rhonda, une femme comme toi finira par mourir seule. Aucun homme ne peut te supporter. » Sur ce, Santino a pris la main de Cristina et a quitté le centre commercial.

Rhonda a ramassé la carte et le reçu sur le sol et a terminé la procédure de remboursement avant de retourner directement à l'appartement qu'elle habitait avec Santino.

Cet appartement avait deux pièces à coucher. Depuis le début, Santino et elle vivaient dans des pièces séparées.

Rhonda pensait que Santino était un gentleman qui la respectait. Mais quand elle y a repensé, tout cela semblait ridicule.

Une fois dans l'appartement, elle a commencé à emballé les affaires de Santino. Rhonda était déterminée à le mettre à la porte aujourd'hui.

Elle a rageusement tiré le drap de lit. Soudain, elle a vu deux préservatifs usagés. On dirait qu'ils étaient récemment utilisés.

En un instant, la dernière once d'amour et d'admiration qu'elle avait pour Santino s'est évanouie.

Elle a emballé les affaires de son ex et les a jetés par la porte l'un après l'autre.

À ce moment-là, Santino est revenu avec Cristina.

Il est devenu furieux en voyant ses affaires s'entasser sur le sol.

« Rhonda, tu es folle ? Comment oses-tu toucher à mes affaires ? »

Rhonda l'a ignoré, assise calmement sur le canapé du salon. Dans le passé, elle pensait que Santino était l'homme le plus beau du monde, mais maintenant, le simple fait de le voir la rendait malade.

« Tu es revenu juste à temps. Donne-moi la clé de la porte et ne remets plus jamais les pieds chez moi ! »

« Rhonda, tu as perdu la tête ? Je payais le loyer aussi. Comment peux-tu me demander de déménager ? », a rugi Santino.

« Oui, tu as raison. Tu payais le loyer ! », s'est emportée Rhonda, en insistant sur le mot « payais ». « Qu'en est-il du loyer des six derniers mois et des frais de subsistance des deux dernières années et demie ? C'est toi qui as payé tout ça ? »

Rhonda lui a jeté un regard noir avant de respirer profondément pour se calmer.

Voyant que de nombreux voisins s'étaient rassemblés et chuchotaient entre eux avec mépris, Santino s'est senti gêné. Il voulait se débarrasser de cette situation.

« Rhonda, tout ce que tu veux, c'est de l'argent, pas vrai ? Le loyer pour six mois s'élève au maximum à vingt ou trente mille dollars. C'est juste ce que je gagne en deux mois. Quand j'aurai trouvé un emploi, je te rembourserai le loyer. »

« Ce n'est pas grand-chose ! Nous pouvons lui donner l'argent tout de suite. » Cristina a sorti son téléphone et s'est dirigée vers Rhonda. « Passons un accord. Je te rembourserai le loyer pendant six mois et tu devras déménager aujourd'hui. »

Cristina a estimé que le loyer ne représentait pas grand-chose par rapport à ce que Rhonda avait dépensé pour Santino au fil des ans. De plus, Santino lui serait reconnaissant toute sa vie si elle l'aidait à résoudre le problème sur place.

Santino était diplômé d'une université prestigieuse et avait un avenir prometteur. Autrefois, il gagnait trente mille dollars par mois.

Voyant Rhonda acquiescer joyeusement, Cristina lui a transféré l'argent par le biais d'un virement en ligne.

Puis, elle a pointé la porte du doigt avec complaisance. « Dépêche-toi ! Prépare tes affaires et sors ! »

« Rien ne presse. » Rhonda s'est retournée dans sa chambre et a sorti un titre de propriété.

« Lis-le attentivement. » Rhonda a montré le titre de propriété à Cristina. L'acte indiquait clairement que Rhonda Horton était la seule propriétaire de cet appartement.

« Je suis la propriétaire de cet appartement. Je ne veux pas te le louer maintenant. »

« Rhonda, tu m'as escroqué ! » Santino s'est emporté. « Tu es la propriétaire de cet appartement, et pourtant tu m'as fait payer le loyer toutes ces années ! »

« Tu vivais chez moi. Ne devrais-tu pas payer le loyer ? » En toute innocence, Rhonda a haussé les épaules.

« Mon Dieu, tu es une sorcière perfide ! Je t'ai sous-estimée », a grogné Santino en la pointant du doigt.

« Tu es méprisable ! » Le cœur de Cristina s'est serré. Elle a regretté d'avoir dépensé cet argent pour rien. Pour couronner le tout, Santino n'avait plus d'endroit où vivre !

« Oh, s'il vous plaît ! Je ne fais rien comparé à ce que vous deux m'avez fait ! » Puis Rhonda s'est dirigée vers la porte. « Maintenant, prenez vos affaires et sortez ! »

Cristina ne voulait pas s'avouer vaincue. Cependant, de peur de devenir la risée de tous les voisins, Santino s'est empressé de l'entraîner à l'écart.

Avant de partir, il a jeté un coup d'œil à Rhonda, réfléchissant à la manière de lui reprendre l'appartement.

Après avoir réussi à éloigner le couple, Rhonda s'est appuyée contre le mur et a poussé un soupir de lassitude.

La seule chose à laquelle elle pensait en ce moment était qu'elle n'avait plus besoin de faire des petits boulots fastidieux pour subvenir aux besoins de ce fumier.

À ce moment-là, le téléphone de Rhonda a sonné. Elle l'a décroché et a découvert qu'il s'agissait d'un appel de son jeune frère.

« Rhonda, on a diagnostiqué un cancer à grand-mère. L'opération coûtera cinq cent mille dollars. Je n'ai pas autant d'argent. Je... » Son frère a fondu en sanglots.

Continuer
Recommandations de la liste de livres Voir plus
img Voir plus de commentaires sur notre appli
Télécharger l'appli
icon APP STORE
icon GOOGLE PLAY