Accueil Genre Classement Gratuit
Atelier d'écriture
Télécharger l'appli hot
Accueil / Aventure / Mon ex ou ma fiancée?
Mon ex ou ma fiancée?

Mon ex ou ma fiancée?

5.0
3 Chapitres
374 Vues
Lire maintenant

Résumé

Table des matières

Je suis dans ma chambre, devant mon miroir et j’essaie d’écouter mon cœur qui balance pour deux femmes: Mon ex Brenda avec qui j’ai fait quatre ans de relation alors nous étions encore jeunes mais, qui est partie parce qu’elle n’en pouvait plus du mal que je lui faisais; et ma fiancée Leslie avec qui je suis depuis trois ans et dont le mariage est programmé pour bientôt? Qui choisir? Mon ex, ou ma fiancée?

Chapitre 1 Chapitre 1.

***Ulrich Embolo***

La sonnerie venait de retentir et tous les élèves criaient de joie car elle marquait la fin des cours et le début du week-end.

J’avais déjà rangé mes affaires et mes potes aussi donc quand elle a retenti, nous sommes sortis immédiatement de la salle de classe.

— BRAYAN : Les gars ont dit quoi? C’est quoi le programme du week-end?

— ZÉZÉ : Vous savez que mes parents m’ont puni depuis leur rendez-vous à cause du surveillant général qui leur a fait part de toutes mes conneries donc, je ne suis pas sûr que je serai là si vous organisez quelque chose.

Je ne me suis pas empêché de rire, surtout parce que cette phrase venait de lui.

C’était le plus turbulent de nous trois et l’un des plus grands délinquants du collège mais on l’aimait comme ça, c’était notre pote.

— Ils te surveillent aussi parce que tu es un enfant! Avais-je répliqué d’un ton moqueur.

Zézé, de son vrai nom Zétala Brayan, était brun et très mignon mais pas grand de taille comme Brayan Onana et moi.

Oui, mes deux meilleurs amis s’appelaient Brayan.

— ZÉZÉ: Je suis votre égal hein, c’est juste que je n’ai pas la taille donc il faut me respecter!

Nous avons éclaté de rire.

— BRAYAN : Les filles aiment les mecs grands de taille mon petit, tu comprends?

— ZÉZÉ : Imbéciles, tu appelles sui « mon petit »? Et puis, tu es sans ignorer qu’il y a plusieurs filles qui m’aiment? Et soyons honnêtes, je ne suis pas si petit que ça… N’exagérez pas les gars!

On aimait bien se taquiner entre nous. C’était comme ça! Nous avons traversé la cours et avons franchi le portail.

— ZÉZÉ : Bon les gars, je dois vous laisser parce que si je fais en plus d’une minute ici, mes parents ne vont pas hésiter à ajouter ma punition! À lundi!

Après s’être moqués de lui, nous sommes allés dans sa direction pour qu’il ne se sente pas seul et après cinq minutes de marche à peu près, nous avons pris congés de lui.

— Alors Brayan, on fait quoi maintenant?

— BRAYAN : Ah, on fait un tour chez moi pour jouer à la console?

— Très bonne idée!

Bryan était le plus drôle d’entre nous.

Avec lui, on riait à tout moment et il savait mettre de la bonne humeur. Il était un peu brun et très mignon d’ailleurs nous trois nous l’étions selon plusieurs dires et je dois avouer qu’on faisait trembler les filles de l’école.

On pouvait très bien prendre le taxi pour rentrer mais on ne voulait pas.

Il faisait beau dehors et puis, on n’était pas pressés.

— BRAYAN : J’espère que tu es prêt à te faire massacrer! Tu sais que je suis le meilleur quand il s’agit de la console non? Avait-il dit en se moquant de moi.

— Vantes-toi toujours! Après quand je vais te gagner tu vas me sortir un prétexte comme quoi c’est parce que tu avais mal à la tête ou un truc du genre…

— BRAYAN : Ah non, ça c’était avant, quand je ne savais pas encore jouer!

— Laissons la console et parlons du basketball, ça te dit?

Il s’est mis à rire en s’éloignant de moi parce qu’il savait que c’était mon domaine et que face à moi, il ne valait rien.

— Maintenant tu fuis! Avais-je répondu d’un ton moqueur.

Grand de taille avec un teint noir, j’étais un garçon pas très bavard comme mes amis et je n’étais pas si délinquant que ça. J’étais plutôt posé et très observateur. Des fois, il m’arrivait d’observer certaines situations sans pour autant parler. En fait, j’étais un peu timide mais les filles m’aimaient parce que physiquement, j’étais un beau gosse selon ce qu’elles me disaient.

Ma tenue de classe m’allait très bien et était toujours propre et bien repassée. En ce qui concerne les chaussures, je portais toujours des basket de marque marque comme la Jordan par exemple…

Mais malgré le fait qu’on me disait tout le temps que j’étais un beau gosse, je n’avais pas confiance en moi à 100%.

Je suis arrivé chez Bryan et il est resté dehors pour redresser un câble qui pendait depuis le toit de la maison.

Moi je suis entré pour déposer mon sac et j’ai vu deux filles mais j’ai reconnu une seule : Victoire, la petite sœur de Brayan.

Elle était assise en face d’une fille tellement belle et dotée d’un teint noir et lisse.

Je ne savais pas qui elle était et j’étais curieux de savoir.

— Bonsoir! Avais-je dit en maintenant mon regard sur elle.

— VICTOIRE : Bonsoir Ulrich, ça va?

— Oui merci et toi? (En regardant Victoire).

— VICTOIRE : Ça va bien merci! Eh bien, viens prendre place!

— D’accord mais je vais d’abord rejoindre Brayan dehors…

J’ai déposé mon sac sur une chaise et au moment de franchir le seuil de la porte, j’ai entendu: — Bonsoir!

Je me suis retourné et c’était cette fille magnifique. Qu’est-ce que ses yeux de couleur marron étaient beaux!!!!

Sans dire un mot, je me suis retourné et je suis sorti.

Brayan avait déjà fini de redresser le câble était était sur le point d’entrer quand je lui ai demandé:

— C’est qui la fille qui est à l’intérieur?

— BRAYAN : Tu parles de qui? Avait t’il demandé d’un air étonné.

Il a eu le réflexe de guetter par la fenêtre pour voir qui c’était puis, il m’a dit en souriant:

— BRAYAN : Ah je vois! En fait ma nouvelle copine, elle s’appelle Brenda…

À suivre…

Continuer
img Voir plus de commentaires sur notre appli
Mis à jour : Chapitre 3 Chapitre 3.   02-11 03:17
img
Télécharger l'appli
icon APP STORE
icon GOOGLE PLAY