Accueil Genre Classement Gratuit
Atelier d'écriture
Télécharger l'appli hot
Accueil / Romance / Au pire, On meurt...
Au pire, On meurt...

Au pire, On meurt...

5.0
5 Chapitres
61 Vues
Lire maintenant

Résumé

Table des matières

L'histoire d'une adolescente de 15 ans au passé nébuleux, qui sera emmenée à rencontrer celle qui fera son plus grand bonheur. Elle sera privée de la réalité dans les bras de cette amie et amante mystérieuse, avant de finalement réaliser que la perfection qu'elle attribuait à cette dernière n'était que le fruit de son imagination. Tourmentée, elle devra faire un choix pour sa liberté ; bâtir un nouveau monde ou mourir avec ses vieux démons. [2018]

Chapitre 1 Une Rencontre

Aline, récemment décorée par ses quinze années de vie, n'en voyait toujours pas les fleurs.

Elle vivait dans un monde solitaire. Pourtant, parait-il que la solitude n'existe vraiment jamais, et que même dans l'illusion prisonnière qu'est la folie, il est presque impossible de la trouver.

Or, Aline, elle, elle semblait bien perdurer sous cette perfusion de l'isolement.

Dans cette existence qu'elle faussait vivre, la jeune fille s'était échappée à l'intérieur d'un monde qui l'empêchait de voir le ciel. Il n'y avait donc aucune étoile, ni la lueur même de leur espoir.

Seule la mort marchait avec comme ombre, les silhouettes de ces jeunes gens qui défilaient autour d'elle chaque jour, sans jamais lui prêter attention d'ailleurs.

Outre cela, même dans son propre monde, elle échouait. En effet, si elle n'avait pas réussi à se faire des amis dans l'ancien, elle n'arrivait toujours pas à en être une pour elle-même.

Puis un jour vint.

La vie toujours aussi surprenante décida de briser le verre qui séparait Aline du reste du monde.

La vie décida de non pas faire fondre, mais de faire éclater au marteau, la glace qui protégeait le cœur de cette jeune adolescente. Et cela, même si elle se blessait.

Le risque était à prendre.

En train de manger le sandwich qu'elle avait ramené de la maison, comme à son habitude, Aline déjeunait seule à la cantine.

Elle ne savait pas que son présent allait prendre un nouveau tournant.

Elle ne savait pas que le conducteur du bus du vécu, sans lui en demander la permission, allait changer le chemin qu'elle prenait souvent.

Son cœur allait trembler devant ce renouveau. Elle allait bientôt être forcée à s'abandonner et à laisser mourir ses vieilles mœurs pour avoir une vie nouvelle.

Une inconnue qui l'observait déjà depuis plusieurs minutes, prit la décision de s'approcher de sa table.

Cette jeune fille s'était levée du siège qu'elle occupait et exposait maintenant avec fierté, une silhouette amincit, élancée, puis un teint bronzé, joliment caressé par des cheveux longs, d'un noir nuit.

Cette dernière avança pas à pas, confiante et attirant la curiosité de la nature sur elle. On ne pouvait que voir au travers de ses yeux noisette, une détermination sans nom.

Arrivée devant Aline, elle frappa la table de sa main droite, avant de se prononcer devant l'immobilité de la jeune fille timide qui lui faisait face, 'Coucou !' Ensuite se présenta, 'Moi, c'est Ana... et toi ?'

D'une voix tremblante et manquant d'assurance, Aline prit une seconde afin d'aspirer puis d'expirer, avant de rétorquer, 'Bon… Bonjour, moi, c'est Aline !'

De là, Ana sourit, et après emprisonna la main d'Aline dans la sienne. 'Timide ?' Remarqua-t-elle avant de poser son fessier sur la table sans aucune invitation.

Et n'étant pas habituée à avoir l'occasion de converser, Aline murmura, 'Je n'en sais rien… Enfin, oui... un peu.' Finalement incertaine de ce qu'elle racontait.

Le sourire aux lèvres, Ana se montra heureuse d'avoir un nouveau monde à conquérir.

Aussi, remarquant que le regard d'Aline ne se levait jamais assez, elle chercha à savoir 'ne regardes-tu pas les gens dans les yeux ?'

'Je trouve ça gênant, désolée.' Répondit Aline, continuant, 'c'est... ' s'arrêtait elle tout compte fait, se mettant en quête de mots dignes de l'invitée qu'elle recevait à sa table.

Mais alors qu'elle réclamait à sa malade conscience quel sujet de conversation pouvait retenir Ana, Aline se vit violemment arracher de ses pensées.

'Eh oh !' S'écriait Ana, agitant sa main droite avec élégance. 'Tu t'évades un peu trop… Répondras-tu à ma question ?'

'Désolée... ' Revint-elle, 'que voudrais-tu savoir ?'

'Pourquoi es-tu tout le temps seule ?'

"Je ne sais pas.' Avoua-t-elle. Mais sait-on même ? Sait on pourquoi est-ce que la dépression nous choisit ? Sait-on réellement pourquoi est-ce que la solitude nous accable ? Le sait-on, dites-moi ? 'Je ne connais pas grand monde, mais quelque part, c'est mieux comme ça." Confia-t-elle, baissant brièvement son regard qui depuis peu néanmoins s'élançait, envoûté par la beauté d'Ana.

"Je sais que je ne suis pas ton amie, mais à partir de maintenant, on sera ensemble tous les jours, c'est juré." Déclarait Ana, adressant un clin d'œil à une fille qui en était visiblement heureuse.

Aline rêvassait à cause de cela, souriant, de plus en plus enchantée de lire les aventures qu'elle allait vivre très bientôt, dans les yeux de l'âme qui se tenait devant elle.

Puis, cette charmeuse d'âmes s'exprima, 'viens avec moi et fais-moi confiance.' Tirant Aline de sa chaise. 'Je t'aime bien ! Toi et moi, on s'offrira le meilleur des mondes, tu verras.'

Et sans hésiter, Aline s'adonna à Ana.

C'était la première fois que quelqu'un lui donnait de l'attention alors, elle n'allait pas se rétracter.

Pour elle, elle n'avait plus rien à perdre.

Le monde allait bientôt juger sa folie, pourtant, personne ne la comprenait dans sa détresse.

Continuer
img Voir plus de commentaires sur notre appli
Mis à jour : Chapitre 5 Absence   09-24 04:28
img
Télécharger l'appli
icon APP STORE
icon GOOGLE PLAY