Accueil Genre Classement Gratuit
Atelier d'écriture
Télécharger l'appli hot
Accueil / LGBT+ / ATTIRANCE
ATTIRANCE

ATTIRANCE

5.0
2 Chapitres
1.5K Vues
Lire maintenant

Résumé

Table des matières

Son sourire, sa voix, son corps et encore tout c’est autre chose m’attirait, mais pourquoi je ne l’avais pas deviné avant ? Tu es arrivé comme un papillon dans ma vie, me faisant oublier tous mes sens et me laissant me perdre dans tes yeux si réconfortant mais impénétrable à la fois. Tu m’as fait oublier ses sentiments d’une décennie pour me faire tienne toute une vie. Pourtant pourquoi ? Pourquoi dans des moments de faiblesse je me remets à penser à toi ? Quand je pensais avoir délaissé tous sentiments pour toi, tu reviens dans ma vie prétendant vouloirs me récupérer. **180270**

Chapitre 1 CHAPITRE I

Seven agrippa le poignet de la porte et poussa son avant-bras droit vers l'avant pour entrouvrir un peu plus la pièce. Voulant la pénétrer, il fit des mouvements d'hanche pour rentrer avec faciliter, minimisant le plus de bruit possible, se disant que c'est un peu tôt pour réveiller Kai tout de suite. Aux vues de ses cernes assez gonfler et enflé et la soirée qu'il a passé à rester éveiller hier soir. Seven se déplaça près de la garde-robe de Kai et l'ouvrit pour en sortir un col roulé bordeaux qu'il fixa intensément perdu une nouvelle fois dans ses penser.

Ses penser étaient multiples.

Penser que Kai serait dans la même classe que lui, le faisait encore ressentir les mêmes sensations d'hier et se dire que grâce à ça, à cette opportunité, notre Seven réussirait peut-être à améliorer ses liens qu'il n'avait pas de base avec Kai. Car oui, notre petit assistant rêvassait hier soir allonger sur son lit, sur le fait de se retrouver une nouvelle fois, pardon, pour la première fois dans la même classe que Kai. Cette situation l'avait mise dans tous ses états, mais aussi dans le plus grand déni. Il ne pouvait pas se faire à cette idée. Oui, parce que c'est ce même jour qu'il sut pour Kai et lui. Ce qui l'avait énormément choqué face à cette révélation. Son cœur avait palpité à l'écoute de cette déclaration et un sentiment l'envahissait, un sentiment que lui-même n'avait pu la décelé, même maintenant, ce sentiment le restait encore inconnu

Inconsciemment, il prit sa lèvre inférieure entre ses dents, rêvassant une nouvelle fois sur le fait que Kai pourrait probablement s'en foutre de lier et d'approfondir leurs liens plus solidement. Notre petit assistant connaissait le tempérament de Kai, mais il ne pouvait pas s'empêcher de se dire que cette fois sa changerait puisqu'ils seront dans la même classe cette année. Il fit un sourire face à cette douce pensé, plissant un peu plus légèrement sa lèvre inférieure à l'extérieure de sa bouche, étant le seul moyen d'extérioriser ce sentiment. Lui et Kai pourraient devenir des amis grâce à cette année ou même pouvoir partager des repas ensemble, ce qu'ils ne font jamais. Juste ces idées donnèrent le sourire à notre petit assistant.

Doucement, Seven longea le col roulé de ses fins doigts, le regardant attentivement pour savoir s'il devait repasser le vêtement par précautions, même si celui-ci avait été déjà repasser dès la sortis de la machine, comme tous les autres vêtements qui fut dans la garde de robe de Kai. Après confirmation qu'il n'aurait pas besoin de repasser le vêtement, le petit assistant posa le textile sur son épaule gauche, pour avoir plus de liberté dans ses mouvements quand il ira rechercher un bas dans l'armoire. Seven plongea une nouvelle fois sa main dans la penderie, ressortant un jeans over seize noire, qu'il regarda toujours avec précautions pour savoir s'il devait le repasser. Suite à ça, notre petit assistant s'abaissa légèrement à la hauteur du tiroir du bas pour l'ouvrir et récupérer un boxer noir, qu'il refit la même chose, pour s'avoir s'il devrait le repasser. Regardant toujours minutieusement le boxer, Seven ne put encore une nouvelles fois, s'arrêter de penser à cette journée et à la façon de comment Kai pourrait réagir face à lui s'il essayait d'engager une conversation au lycée, en interprétant malgré lui les réactions de Kai.

Il s'avait que Kai n'était du genre a parlé sans avoir une raison conforme, parler dans le vent, c'était ce que Kai détestait le plus et c'était aussi cette partie qui intimidait fortement Seven. Notre petit assistant n'aimait pas comment le regard sobre de Kai le regardait quand celui-ci posait parfois des questions bêtes, il n'aimait ce regard, il la trouvait sombre et assez méprisant. Et quand cette situation arrivait malgré lui, l'assistant n'arrivait pas à contrôler ses émotions, déversant inconsciemment des larmes qui coulait sur ses joues, parcourant les chemins qu'elles avaient trouvé pour s'aplatir au sol. Seven n'aimait pas cette partie de lui, il se trouvait sale, faible et non compétant, pour notre Seven un vrai assistant devait encaisser toutes les méprises qui serait futile comme importante, pour lui, il ne pouvait pas se comporter de la sorte, sa démontrait un manque de confiance en lui et un manque de savoir-faire pour satisfaire les moindres caprices de la personne pour qui il travaillait. Il savait aussi que peut importer comment il travaillait, Kai ne jugerait jamais sa façon de travailler et c'est ce qu'il appréciait fortement chez Kai, même si des fois ce dernier pouvait faire des éventuelles petites erreurs, Kai saurait toujours le pardonner.

Les dégâts de la nuit d'hier refis surface, bayant frénétiquement par le manque de sommeil qui commençait tout doucement à ressentir, le petit assistant plia soigneusement tous les vêtements qui fut sur son épaule avant de se déplacer vers l'entrée de la salle de bain avec assurance mais aussi de la fatigue qui se fit ressentir dans les mouvements de ses pas. Seven posa les vêtements soigneusement plier au creux de la chaise qui fut à cote de l'entrée de la salle de bain tout comme une armoire grise, orbé d'une couleur beige. Le petit t'être avais toujours l'habitude de prendre soins des vêtements plier et soigner de Kai pour les déposer sur cette chaise. Il l'a toujours fait inconsciemment, pour tout dire, lui-même ne savait pas quand il avait commencé à prendre cette habitude, mais ce qu'il s'avait, c'est que pour Kai, ce processus lui convenait amplement. Récupérer ses vêtements sur cette chaise sans vis pour ensuite aller s'habiller rendait une tache en moins à faire pour Kai mais aussi il avait un peu plus de temps pour dormir et c'est ce qu'il le faisait en quelque sorte avoir une bonne ambiance avec tout le monde, oui parce que Kai n'était pas quelqu'un de lève tôt, il était plutôt du genre à rester allonger sur son lit et à se réveiller a des heures qui lui convenait, mais cette fois ci, Seven s'avait qu'il ne pouvait se permettre de laisser Kai dormir à son aise, sachant qu'aujourd'hui c'est la rentrée et qu'il devra être présentable pour cette journée.

Seven cambra légèrement son dos vers l’avant, tenant fermement ses hanches avec ses délicates mains embrasser d'égratignure. S'étirant, le petit assistant laissa échapper un petit gémissement de satisfaction qu’il combla en longeant lentement ses mains sur ses délicates jambes, douce au touchée et d’une couleur assez pales mais joliment agréable à regarder. Ce geste réussit à intensifier la sensation qui le procuras un bien être, parcourant tous les fines fibres de son corps, le laissant encore une nouvelles fois le temps de réaliser ce qu’il se passe réellement dans sa vie.

Seven fit un mouvement de cou, déviant sa tête vers Kai qui semblait dormir à poing fermer. Un sourire s’immisça sur le visage du petit t’être quand il remarqua que Kai était presque à se retrouver parterre a un moindre mouvement de sa part. Ce sourire qu’il affichait sur son visage signifiait simplement qu’il n’avait pas pu s’empêcher de penser à la manière de comment Kai tomberait de son lit pour se retrouver les fasses au sol. Faut dire que Seven avait déjà vue Kai tomber à plusieurs reprises mais dans ces moments-là c’était plus des défit d’essayer de ne pas rire, il ne voulait pas se prendre des réprimandassions à cause de son rire, même s’il savait que ce ne serait pas des simple rire qui lui cosserait du tort.

Humidifiant probablement ses lèvres avec sa langue qui parcourut ses lèvres charnues d’une couleur rosé, notre petit assistant se déplaça vers les fenêtres de la chambre qui furent à l’opposer de son emplacement dans l’ambitions d’ouvrir le rideau qui empêchait toute lumière extérieure de pénétrer la chambre. Avançant droit devant les rideaux de fenêtre, Seven lâcha une nouvelles fois son regard vers Kai pour vérifier une nouvelles fois si celui-ci était probablement en train de se réveiller et bien évidemment ce point ne changeait pas vraiment, ces yeux s’affaissèrent l’une sur l’autre, démontrant que ce dernier était bien dans ses rêves.

Seven prit une nouvelles fois sa lèvres entre ses dents, réfléchissant sur le fait que cette journée pourrait potentiellement commencer très mal vue l’allure de comment Kai dormait. Mais ce n’est pas ce qui décourageras de peu notre petit assistant. Il se devait de rester optimiste. Ce n'est pas une simple pensé qui lui ferrait douter de lui ou une simple habitude de tous les jours, il avait la conviction que cette journée allait ce bien passer et il l’espérait aussi de tout son cœur.

Notre assistant éleva ses deux membres vers le haut pour agripper fermement le rideau gris à motif de petit pois de ses mains si délicate et entailler, qu’il expulsa frénétiquement et gracieusement vers chaque extrémité de la fenêtre avec sa petite force qui se fit ressentir dans ses petits mouvements. Faisant ça, la douce lumière qui n’attendait qu’une chose c’est de s’approfondir et d’envahir la pièce, n’hésita pas à s’élargir dans la chambre, donnant un plus d'éclat à la room déjà grisâtre. Le soleil tapa sur la peau pale de notre petit Seven, ayant difficilement du mal à regarder par la fenêtre, à cause du soleil et la lumière qui l’aveugla a son ouverture, laissant un peu à peu son visage s’habituer à la lumière. Seven longea ses jolies mains entailler sur le long du tissu, parcourant lentement les fibres du rideau vers le bas pour saisir tout le contenue, pour le ranger avec aisance sur l’extrémité de la fenêtre. Cet acte finit, Seven plongea son regard sur l’horloge numérique posé sur la commode grise, garnis d’un carnet de note et un stylo noir qui fondait sur la couleur noire du carnet. 7:52 s’afficha sur l’horloge. Il était temps pour Kai de se réveiller et d’arrêter de retarder trop son réveille et ça, Seven le savait. Aplatissant ses lèvres l’une contre l’autre, notre assistant pivota son corps légèrement, valsant son corps avec fluidité face au lit de Kai. Il lâcha un dernier regard avant de se décider d’avancer pour le réveiller avec comme...

Comment peut-on décrire ça ?

Avec une sensation de lourdeur dans ses pieds, notre petit Seven avait comme un trac de réveiller Kai. Peut-être qu'il n’avait pas assez prévisualiser toutes les réactions de Kai pensa-t-il avec une petite boule qui se créa dans sa gorge. Le petit assistant tendit son bras gauche sur le corps dénuder de Kai, aplatissant sa délicate mains sur le corps chaud et virile de ce dernier, il commença à faire des points d’appuis très léger avec ses doigts qui tremblèrent au contact de la peau de Kai. Le corps de Kai fut en mouvement sans pour autant remarqué la moindre ouverture d’une paupière. Remarquant que ces points d’appuis ne firent pas plus d’effets, Seven tenta une nouvelles fois de réveiller Kai avec ses deux mains cette fois-ci. << Messieurs Kai, réveiller vous s’’il vous plait. Il est temps de se préparer pour aller au lycée.>> disait-il continuant ses points d’appuis sur le corps de Kai. Celui-ci réagissait avec des petits grognements. << S’il vous plait messieurs Kai, vous n’avez pas beaucoup de temps pour vous préparer.>> Il remonta faiblement le buste de Kai pour atteindre chaque extrémité de ses épaules, les agrippant de son doux toucher.

Le petit assistant fit une respiration profonde avant de se lancer. Il agita fiévreusement les épaules de Kai dans tous les sens, espérant avoir une chance de le réveiller. Cette chance tourna bien à son avantage, Puisque Seven pouvait remarquer les paupières lourde de Kai s’ouvrir doucement, ayant du mal à s’habituer à la lumière ambiante. Rapidement Kai se redressa sur son lit, sentant qu’il allait bientôt se retrouver parterre. Tout en faisant ses gestes, il bouscula inconsciemment les membres de Seven, le laissant en stupeur avec un petit gémissement de surpris qui se fit aussi ressentir sur son visage, ne s’attendant pas à ce geste de la part de Kai.

Kai Brassa ses paupières avec aisance, tout en essayant de s’accoutumer à la lumière émise par le soleil. Il cacha son visage à l’aide de ses deux mains pour frotter ses paupières et les soulager à la fois. << Merde ! Je t’ai déjà dit de laisser les rideaux fermer quand il y a autant de soleil qui entre dans ma chambre.>> Sa voix était assez rauque mais cassante à la fois. << Navré messieurs, j’avais complètement oublié ce petit détaille. Je, je l’ai fait inconsciemment. En dévoilant les fenêtres sa m’était complètement sorties de la tête parce que j’étais encore une fois perdu dans mes pen...>> Déjà bien trop embraser de cette situation, notre petit Seven ne préféra pas continua sa phrase, ne voulant pas donner une raison valable à Kai de le descendre, même s’il s’avait que ce n’était son genre de faire ça. <> S’excusa-t-il sans s’empêcher de jouer avec la longueur de ses doigts pour dissiper le plus de stresse grâce cette méthode.

La première erreur de Seven de cette journée qui vient à peine de commencer. Il n’aimait pas quand sa débutait de cette manière, mais il savait que cette fois-ci c’était lui qui avait déclenché cette erreur, quand il avait commencé à rêvasser sur cette rentrer. Kai lâcha un soupire de mécontentement, regardant Seven d’un regarde limpide. D’un geste, il poussa le peu de couverture qui fit sur lui sur ses jambes. << Vous avez bien dormit ?>> Demanda le petit t’être perplexe par la réponse qui l’attendait. Une réponse de la part de Kai s’entendit avec un petit hochement de tête, prêtant pas vraiment attentions au regard insistant de Seven, préfèrent se chausser. Kai projeta son regard sur son horloge numérique qui fut sur sa commode à sa droite, voulant savoir quelle heure était-il. << Merci.>> Le regard de Kai se porta une nouvelle fois sur la carrure mince de notre petit assistant avec des yeux sombre mais somnolant en même temps. Ce simple mot réchauffa le petit cœur du petit assistant, bien que Kai lui remerciât tous les matins à chaque réveille, Seven ne pouvait pas arrêter de se dire qu’il ne méritait ce merci, du moins pour ce matin après la faute grave qu’il venait de faire.

Seven sortie de ses penser, prenant sa lèvres inferieur entre ses dents, il jeta un œil sur Kai qui réfléchissait à son tour ou probablement essayait-il de se reconnecter au monde qui l’entourait. Le petit assistant se déplaça sans vouloir plus s’attarder, se déplaçant avec chacun de ses membres parallèles, voulant pénétrer la salle de bain. << Tu vas où comme ça ?>> Demanda Kai perturber lui-même, réfléchissant longuement à quelque chose. Aux paroles de Kai, Seven se tourna face à lui, voulant comprendre le sens de ses mots. << Eh bien, je voulais simplement préparer votre bain, a par si vous voulez vous doucher à la place...? >> Disait-il sereinement, s’adressant à Kai.

Kai le regarda longuement de ses yeux vert cristal, avant de se lever à son tour, pour rejoindre Seven. Le petit t’être vit Kai s’avancer près de lui assez perturber. Il ne put s’empêcher de vouloir savoir ce que Kai avait derrière la tête. Peut-être que Kai ne l’avait toujours pas pardonné pour la petite erreur avec le rideau ? Peut-être qu’il voulait s’assurer que Seven ne lui avait pas mentis ? Des tas de questions comme ça raisonnait dans sa tête, avant que Kai tienne ses épaules. Notre petit assistant regarda les yeux de Kai avec confusion, voulant lire d’avantage ses yeux pour trouver une raison valable, mais rien, Seven se perdit simplement dans ses yeux perçants. << Messieurs, j’ai->> << Désormais ne me réveille plus à ma place >> Quoi ? Fut la bref penser qu’eut Seven a cette phrase. Pourquoi soudainement ? Est-ce que c’est à cause de mon erreur ? J'ai été sincère dans ce que je vous ai dit. Tous ces penser, le petit assistant aurais rêvé de l’annoncer avec aisance à haute voix, mais il se tue, sa bouche ne voulait simplement s’ouvrir, probablement parce qu’il n’avait pas assez d’audace ou de confiance pour le faire. Mais d’un cote il aimait bien l’idée, Seven aurait plus de temps à se concentrer, pour lui et rien que pour sa propre personne. Lui et cette douce penser fit pencher vaguement ses réactions, mais alors pourquoi, il n’aimait pas le fait que Kai le délaisse ? Ses penser n’arrêtait pas de se perdre sur le fait que c’est à cause de sa faute, la faute qui avait lui-même déclencher en ouvrant le volet de la fenêtre. << Pourquoi ?>> Réussit à formuler Seven avec quelques difficultés. Certes cette idée lui tentait, mais il voulait savoir pourquoi tout d’un coup, le petit être était persuadé que c’était à cause de la fenêtre qu’il avait découvert. Kai le regarda simplement avec ses yeux sobres. Il s’avait parfaitement ou Seven voulait en venir avec cette phrase. Il voulait probablement que notre petit assistant développe ses phrases. Pourquoi ? Surement pour approfondir leur dialogue absent depuis des lors. << Pardonnez-moi.>> se reprit-il, couvrant sa bouche, se rendant compte de la bêtise qui venait de sortir de sa bouche. << Je ne voulais pas le dire de cette manière.>> Kai relâcha l’emprise qu’il avait sur les épaules de Seven, rangeant ses mains chaude dans ses poches et pencha sa tête sur le côté, jouant l’ignorant, alors qu’il comprenait tout à fait la construction de phrase de notre assistant. Kai insista sur son regard, l’approfondissant sur les lèvres pulpeuses de Seven. Notre petit sentis ce regard intense sur lui, il sentit comme une aura s’engraisser autour de lui, une aura chaleureuse, mais impénétrable à la fois. C’était plutôt une sensation qu’il appréciait malgré lui. Pourquoi ? Lui-même n’en avait pas la réponse, mais il ne s’en préoccupa pas bien longtemps de cette sensation persistante. << Est-ce que c’est à cause du rideau que j’ai dérouler ? >> Arriva à prononcer Seven, perplexe par les réactions qu’il n'arrêtait pas de vouloir préméditer dans sa tête. Notre petit Seven était plutôt heureux de ne plus pouvoir s’occuper de cette tâche, mais pourquoi ? Pourquoi il avait toujours ce sentiment bizarre qui envahissait son corps et qui le faisait se sentir mal ? Peut-être que sa passera avec le temps pensa-t-il, c’est juste une sensation passagère qui partira, je ne devrais pas m’en préoccuper autant. N'est-ce pas ?

Kai laissa échapper un petit soupir face à sa question, peu surpris de l’entendre de sa bouche. Donc c’est tout ce que tu trouves à dire ? Pensa Kai, regardant toujours Seven de ses yeux perçant. Il sortit sa main gauche de la poche de son pantalon de nuit, ébouriffant ses cheveux brusquement dans les mouvements de ses gestes rapides. Kai dévia son regard du petit assistant, trouvant peu d’intérêt à lui répondre maintenant. Merde je m’attendais à quoi aussi ? Pensa-il vaincu par la question de Seven. << Tu poses beaucoup de questions inutiles ces temps-ci. >> Disait-il laissant notre Seven derrière lui pour rejoindre la salle de bain. Avec ça, Seven suivit avec sa tête, la traverser de Kai jusqu’à la pièce, ondulant son cou sur le moment pensant a qu’une chose maintenant, le faites qu’il venait poser une bête question à Kai.

La réelle question maintenant, c’est, est-ce que c’était réellement une bête questions qui manquait de jugeote pour que Kai l’esquive de cette manière ?

Certainement... << Je n’ai pas besoin de te donner les raisons, juste pour les prochains jours, tache de ne plus me réveiller le matin je peux très bien le faire moi-même.>> La tête de Seven bougea à chaque mouvement produit par Kai, voulant pas le perdre de vue. Il ne pouvait que faire ça, le petit être était perdu dans ses pensées, mais encaissant chaque mot que Kai prononçait << Et pour répondre à ta question, ce n’est pas à cause de ses putains de rideaux !>> Prononçait-il irriter par la situation. Le petit assistant resta bouché bée par les paroles du grand homme. Pourquoi tout d’un coup cette réaction ? Il s’avait pourtant comment Kai réagirait à ces bêtes questions, mais cette fois-ci il n’aurait jamais imaginer que Kai lui répondrait de cette manière.

------------------------------------------- **180270**

-------------

Continuer
img Voir plus de commentaires sur notre appli
Mis à jour : Chapitre 2 CHAPITRE II   01-16 05:01
img
Télécharger l'appli
icon APP STORE
icon GOOGLE PLAY