Accueil Genre Classement Gratuit
Atelier d'écriture
Télécharger l'appli hot
Accueil / Aventure / Les conséquences d'un mariage à distance
Les conséquences d'un mariage à distance

Les conséquences d'un mariage à distance

5.0
22 Chapitres
6.6K Vues
Lire maintenant

Résumé

Table des matières

Les conséquences d’un mariage à distance Louf est le mari de Mina. Il l’a connu via la vidéo du mariage de son ami Laye qui vivait en Espagne avec lui. Comme cupidon lance ses flèches partout, il est passé par là et a foudroyé le cœur de Louf. En voyant la photo de Mina, j’comprends pourquoi Louf a jeté son dévolu sur cette fille qu’il n’a vu que par Vidéo. Ce que j’trouve comme erreur d’ailleurs. Ce récit sera détaillé en 20 parties. Malgré que Mina était en couple avec un autre, Louf n’a pas laissé passer sa chance lorsqu’elle s’est présentée. Après avoir mis tous les atouts de son côté, il a fini par convaincre Mina, qui accepta de donner une chance. Et ce fût une histoire qui mènera vers d’autres chemins parfois sombres, parfois clairs. Wayow ma ngi ratati rek. Au faite, c’est l’histoire d’un couple qui vivait leur mariage à distance dans la plus grande complicité, malheureusement les effets de la distance sont passés par là. Comme tout début, tout allait super bien, les conversations nocturnes (watsapp, Imo et Viber etc…), chacun ne voulait pas raccrocher, au fur et à mesure que ça avançait, les pulsions humaines se sont réveillées, l’attente commençait à devenir longue. Avec les problèmes familiaux, une maman qui avait refusé au début, en y ajoutant la distance et une jalousie maladive. Bref, j’vous laisse écouter le récit d’un Modou Modou qui accepte de briser le tabou pour partager son expérience. Et comme d’habitude, j’mettrai mon grain de sel en commentant si besoin. J’espère que vous êtes prêts à vous lancer dans un univers un peu méconnu de la société. Après les confessions de cette personne, j’dirai que certains mariages à distance se tiennent qu’à un bout de fil. Je ne généralise pas, mais j’préfère ma femme près de moi.

Chapitre 1 01

1ère Partie : La connaissance de Louf et Mina

Pour démarrer la première partie de ce récit, j’donne la parole à Louf pour qu’il m’explique sa connaissance avec Mina.

Nandité : Louf, tu as la parole mes lecteurs t’écoutent.

Avant tout, je me présente, je m’appelle Louf (nom d’emprunt). J’suis kaolackois et j’ai 32ans et j’vis en Espagne depuis 7ans avec mon ami Laye. J’ai connu ma femme à travers une vidéo du mariage de ce dernier. Comme vous le savez, nous les modou-modou avons tendance à nous marier depuis l’extérieur. Nous n’avons que les vidéos pour assister à notre mariage. La femme de Laye a envoyé le CD du mariage et nous avions hâte de le visionner. Je ne savais pas qu’en visionnant la vidéo, j’allais tomber sur cette beauté qui m’a embrouillé dès le premier regard. Je n’étais pas si concentré que ça, parce que, y’avait trop de détails, jusqu’à ce que cette créature apparaisse avec des piercings un peu partout sur le visage, un teint clair, un sourire éclatant et un regard excitant. Elle était trop belle et je ne pouvais que me rapprocher de la télé pour bien regarder. Mon copain était un peu surpris de me voir si intéresser par ce film que je trouvais trop amateur à cause de la qualité des images, j’irai même jusqu’à dire que c’est l’apparition de cette femme qui a tout éclairé. Il ne devinait pas que c’était à cause de cette déesse qui m’a poussé à me concentrer. J’voulais regarder à nouveau cette créature mais j’avais honte de lui demander d’arriérer le cd et j’ai fait semblant d’aimer l’habillement de sa femme.

Louf : Excuse est-ce que tu peux revenir en arrière pour que j’regarde bien le 1er tissu de ta femme. Ce tissu me plait, mes sœurs seront contentes d’en avoir.

Laye : Anh ok. J’pense qu’il s’appelle Djippir. En tout cas, il fait ravage au Sénégal, il est trop beau mais c’est chère je t’avertis.

Louf : Le prix n’est pas un problème, l’essentiel en est qu’elles s’y sentent à l’aise. Tu sais très bien combien j’aime mes sœurs.

Laye revenait en arrière pour me permettre de bien regarder, j’en ai profité pour me rincer les yeux. Je ne me trompais pas cette fille est plus que belle. Je ne peux pas vous la décrire, raison pour laquelle, je t’ai envoyé sa photo pour que tu apprécies toi-même.

Nandité : Si si, j’ai bien vu et j’peux confirmer tes dires. Elle est vachement belle mais continue, pas pour moi mais pour mes lecteurs. Je connais leur curiosité.

Louf : J’ai dit à laye de stopper le Cd pour que j’visionne très bien le tissu. Avec mon insistance, il a commencé à douter.

Laye : Tu veux voir ce tissu ou les filles qui sont derrières ???

Louf : Quelles filles ? Ne me tue pas rire, même si j’avoue qu’elles sont un peu belles. Waouh !!! Attends, c’est qui cette fille en piercing ???

Laye : C’est Mina, la meilleure amie de ma femme. Je ne sais pas depuis quand elle est revenue, parce qu’elle vivait au Mali, après une déception amoureuse. Son petit copain est parti en France sans un au revoir de sa part et pourtant, ils ont vécu des années ensembles. J’avoue aussi qu’elle a beaucoup changé positivement Mashallah.

Louf : Cet homme est vraiment nul, comment il peut laisser une si belle créature sans mot. Tu penses qu’elle est une bonne personne ???

Laye : Pourquoi toutes ses questions ??? Si elle n’a pas changé, elle est une bonne fille et elle est issue d’une bonne famille. Je ne garde que de bonnes images sur elle. Avec le temps, je ne sais pas qu’est-ce qu’elle est devenue.

Louf : Stp, tu me cherches des infos sur elle, tu sais que j’suis à la recherche d’une bonne femme qui pourra être mon épouse.

Laye : Ok. Mais tu oublies le tissu, t’as fini.

Louf : Laisse tombé ce tissu, tu m’as dit le nom, j’ferai des recherches sur internet. Pour le moment, c’est Mina la priorité donc accélère. J’peux même acheter une carte pour que tu appelles ta femme.

Laye : Mdrrrr, arrête ne me fais pas rire. Patience frère, depuis quand tu es comme ça. Toi qui n’avais pas le temps des filles aujourd’hui tu te comportes comme un lion affamé.

Louf : Rire tu as raison, j’vais calmer mes ardeurs, c’est juste que cette femme m’a séduit sans que je la connaisse et j’ferai tout mon possible pour la connaitre et faire d’elle la mère de mes enfants.

Laye : Tu y vas trop loin. Nank rek (doucement) copain. Tu ne la connais pas encore. Et si elle était mariée ???

Louf : Impossible. Si elle avait un mari tu serais au courant parce que tu viens de me dire que c’est la meilleure amie de ta femme. Donc ta femme allait t’appeler pour te parler de son mariage.

Laye : Je te taquine, elle n’est pas mariée. Attention, si toi qui es loin d’elle qui est tombé sous son charme, imagine les mecs qui vivent avec elle tout le temps. Elle a forcément un petit ami au Sénégal.

Louf : Y’a aucun problème, comme qu’elle n’est pas encore mariée, j’peux me permettre de tenter ma chance. Ce n’est pas interdit, j’connais ma valeur, je ne viendrai pas pour une relation entre copain, copine mais plutôt comme un homme qui veut une femme. Je ne joue pas, tu me connais, je n’ai pas le temps de jouer aux relations éternelles.

Laye : Franchement, y’a qu’une fille qui peut faire ça à un mec. Je n’arrive pas à croire que c’est mon Louf qui parle. Toi qui me disais de faire attention aux relations à distance et que ce n’est pas sur de sortir avec les filles qui sont restées au bled. Aujourd’hui, tu es prêt à sortir avec une fille que tu ne connais pas et que tu serais même apte à te marier avec elle.

Louf : Assez parlé. J’sors et j’reviens bientôt.

J’étais sorti pour me promener et profiter pour faire un tour au supermarché. Sur la route, je ne pensais qu’à cette Mina. Cette fille hantait toutes mes pensées. Je l’imaginais déjà être ma femme. Elle ne m’échappera pas, cette fille sera ma femme. J’ferai ce que je n’avais jamais cru faire par le passé. Sortir avec une fille qui réside au Sénégal. Je n’avais jamais confiance aux filles du bled. Je n’ai rien contre vous, c’est juste que j’ai vu mes grands souffrir à cause de ça et je me suis dis jamais je ne ferai la même erreur. Mais avec Mina, j’suis prêt à souffrir, diar nako. (Elle en vaut la peine).

Nandité : Donc c’était ton choix. Est-ce que tu as résidé à Dakar avant de partir en Espagne ???

Louf : Non je n’ai jamais résidé à Dakar, la seule fois où j’suis venu, c’était pour embarquer en Europe. Je n’ai jamais voulu rester à Dakar.

Nandité : Ok. Continue.

A mon retour du supermarché, j’ai trouvé Laye qui parlait avec sa femme via IMO et j’étais trop content comme si c’était moi qui parlais à ma Mina.

Nandité : Ta Mina ??? Ya ngi eupeul nak.

Louf : Oui ma Mina parce que j’sens déjà qu’elle sera à moi. Je ne sais pas pourquoi, mais à l’intérieur de moi, j’sens que cette fille sera à moi pour la vie.

Laye : Enfin, tu es là. Tu as de la chance, j’en ai parlé avec ma femme, Mina est d’ailleurs avec elle en ce moment. Vient la voir.

Je me rapproche sans me faire prier pour regarder cette belle créature. Elle est beaucoup plus belle qu’en live qu’en vidéo. J’étais heureux et je ne savais pas par où commencer. J’commençais à bégayer comme pas possible. J’commence par saluer Rady la femme de mon ami Laye, avant de me tourner vers Mina, sans pouvoir prononcer un seul mot.

Nandité : Pourquoi tu n’as pas voulu parler avec elle ???

Louf : J’vais t’avouer une chose Nandité, je n’ai jamais eu de copine, ni parler à une fille un sujet d’amour.

Nandité : Quoi ??? Tu n’as jamais eu de copine ???

Louf : Non jamais. Mon enfance, je l’ai passé au Dahra, après mes études coraniques, j’ai passé 1an dans le magasin de mon oncle avant qu’il ne décide de m’envoyer en Europe.

Nandité : D’accord j’comprends. Donc tu es puceau ??? Tu n’as jamais fait le jeu de jambe c'est-à-dire truc maname voyagé comme je le dis souvent ???

Louf : Oui, j’suis puceau, je n’ai jamais connu une fille jusque-là.

Nandité : Lahila yow tu es presque mort nékété. Tu ne sais pas ce que tu rates mais continue.

Louf : Tu comprends pourquoi j’avais du mal à démarrer une conversation. J’ai hésité avant de la saluer, Laye a repris son téléphone pour parler à ma place.

Laye : Salut Mina, Lui c’est mon copain nous vivons ensemble. Depuis qu’il a vu ton image sur la vidéo, il n’arrêtait pas de me parler de toi. Tu es devenue son sujet de conversation et je ne l’avais jamais vu comme ça auparavant. J’aurai vraiment voulu que vous faisiez connaissance mais j’ai la nostalgie de ma femme. Je te prie de bien vouloir lui donner ton numéro pour que vous vous parliez si ça t’intéresse bien sûr et d’ailleurs je te le conseille. Tu ne regretteras pas d’avoir fait sa connaissance.

Mina : Ok y’a aucun problème. Mon numéro c’est le 77 8..6..3…

Laye : Tu peux enregistrer son numéro Louf.

J’étais vraiment content de la manière dont Laye s’en est pris. Il a été trop fort. Laye avait du succès envers les filles et malgré qu’il est marié, il continuait à draguer de gauche à droite. Il ne se passait jamais une semaine sans qu’il ne passe une nuit avec une fille. J’prends le numéro de Mina que j’ajoute dans mon portable. Elle était déjà connectée mais mon problème c’est comment ouvrir le débat.

Laye : Tu as commencé à discuter avec elle ???

Louf : Non frère, je ne sais pas par où commencer.

Laye : Arrête de te comporter comme un gamin de 10ans. Fais sa connaissance c’est mieux. Je ne peux pas être au four et au moulin. Ma femme me manque et je n’ai pas le temps de jouer au tuteur.

Louf : Stp, ouvre un débat et j’assurerai le reste.

Il appela Mina via Imo sur mon phone.

Laye : Chérie, Louf a peur de ta beauté, il pense que tu mords raison pour laquelle il n’a pas le courage de te parler. Rire

Mina : Rire tu ne changeras jamais Laye bayil togne yi. Dis lui que je ne mords pas et que j’suis humaine comme tout le monde.

Louf : Il taquine, même si j’avoue aussi que tu es trop belle. Ton vrai nom, c’est comment, parce que Mina n’est qu’un surnom.

Mina : Je m’appelle Sokhna Aminata DIOP (Nom d’emprunt bien sûr).

Louf : J’préfère t’appeler Sonia

Nandité : Kxkxkxkx Louf def nga lou yagg mdrrrr toudé tour. Ça se voit que tu es novice en la matière. Mais chacun à sa manière de faire. Continue

Louf : Tu es d’où ??? Et qu’est-ce que tu fais dans la vie ???

Mina : J’suis de Diourbel mais j’vis à Dakar depuis ma tendre enfance plus précisément à Pikine dans la banlieue. J’travaille dans un fast food et j’ai 24ans.

Nandité : Quoi Pikine. Lathié wo un come on town ne doit pas sortir avec une fille de la banlieue. Daniouley khamal aduna vite fait. Peut-être tu auras de la chance. Si j’étais toi, j’recherchais une fille du saloum.

Louf : J’espère que je ne suis pas venu trop tard. Parce que je ne vais pas y aller par 4 chemins, je te veux comme femme. Je n’ai pas de temps à perdre dans les relations amoureuses durables.

Nandité : Louf tu y es allé trop vite nak. Molo molo qu’à même. Tu as fait une bonne entrée, ta déclaration était rapide. Eupeul nga nak franchement.

Mina : Tu es rapide toi. Je te mentirai si je te disais que je ne sors avec personne en ce moment. J’ai un copain même s’il y’a rien de sérieux parce que je ne veux pas accélérer ma vie. J’suis l’ainé de mes parents et je me dois savoir où mettre les pieds.

Louf : Comme je te l’ai dit, j’ne suis pas venu pour jouer. Et j’aimerai que tu me présentes tes parents pour que j’discute avec eux, pour montrer mes intentions. Mais avant, j’aimerai avoir ton avis sur ma proposition.

Mina : Je ne saurai te répondre immédiatement. Je ne te connais pas et j’veux que tu prennes ton temps parce que le mariage est quelque chose de sacré. Je ne peux pas sur un coup de tête prendre une décision qui doit marquer le restant de ma vie. J’suis contente de ta franchise et de ta maturité parce que tu montres que tu n’as pas le temps de jouer.

Louf : J’suis à la recherche de la mère de mes enfants. Et d’après Laye tu es une bonne et gentille fille, qui est issue d’une bonne famille. Quel mec ne rêverait pas d’avoir ce genre de fille ???

Mina : Laye est trop gentil. Je te conseille de prendre ton temps. Ne soit pas pressé, apprends à me connaitre d’abord. Je ne suis pas contre ta proposition mais je ne veux pas prendre une décision à la hâte.

Louf : Ok. Mais penses-y. Je ne veux pas d’une copine mais d’une femme. Si tu es prête, tu as mon numéro.

Mina : J’y penserai et on verra avec le temps.

Louf : J’ai pris tout ton temps. J’vais te laisser te reposer un peu. La nuit si tu ne fais rien et que tu ne sors pas, on pourra continuer notre discussion.

Nandité : Tu n’as pas bien entendu khana. Elle est travaille dans un fast food, ça signifie qu’elle travaille les nuits. Louf indil sa khel bi.

Mina : Non désolée, les nuits j’travaille sauf les lundis et j’suis toujours aux côtés de ma mère qui souffre du diabète. D’ailleurs, si j’travaille si dur c’est pour assurer ses traitements et ses médicaments.

Louf : J’suis désolé. Ta maman est diabétique ??? Ça ne doit pas être difficile pour toi, mais avec ton travail, est-ce que tu pourras tout assurer ?

Mina : On ne se plaint pas. Sant Yalla. Dieu est grand et jusque-là, on assure. Bon je te laisse, j’vais rentrer pour préparer à aller au boulot. A +.

Elle a quitté la discussion. J’étais un peu triste pour elle, c’est rare de nos jours de voir une fille qui se bat pour sa mère. Les filles que j’ai connues, ne parlaient que d’habillement et de cheveux naturels etc. J’vais faire attention et vérifier si sa mère est réellement diabétique, si c’est le cas, je lui viendrai en aide. Nandité c’est bon pour aujourd’hui. Je te raconterai très prochainement.

Continuer
img Voir plus de commentaires sur notre appli
Mis à jour : Chapitre 22 22   06-14 14:16
img
1 Chapitre 1 01
12/06/2023
2 Chapitre 2 02
12/06/2023
3 Chapitre 3 03
12/06/2023
4 Chapitre 4 04
12/06/2023
5 Chapitre 5 05
12/06/2023
6 Chapitre 6 6
12/06/2023
7 Chapitre 7 07
12/06/2023
8 Chapitre 8 08
12/06/2023
9 Chapitre 9 09
12/06/2023
10 Chapitre 10 10
12/06/2023
11 Chapitre 11 11
12/06/2023
12 Chapitre 12 12
12/06/2023
13 Chapitre 13 13
12/06/2023
14 Chapitre 14 14
12/06/2023
15 Chapitre 15 15
12/06/2023
16 Chapitre 16 16
12/06/2023
17 Chapitre 17 17
12/06/2023
18 Chapitre 18 18
12/06/2023
19 Chapitre 19 19
12/06/2023
20 Chapitre 20 20
12/06/2023
Télécharger l'appli
icon APP STORE
icon GOOGLE PLAY