Accueil Genre Classement Gratuit
Atelier d'écriture
Télécharger l'appli hot
Accueil / Romance / CROQUEUSE (Mafia Book I)
CROQUEUSE (Mafia Book I)

CROQUEUSE (Mafia Book I)

4.9
79 Chapitres
182K Vues
Lire maintenant

Résumé

Table des matières

Anastasia Petrova ne voulait pas suivre ses amis en boîte pour aller fêter son dix-huitième anniversaire. Elle ne voulait pas que ses amis l'habillent de façon vulgaire et déplacé. Elle ne voulait pas être confondue à une prostituée. Elle ne voulait pas être kidnappée ou violé le jour de son anniversaire. Et surtout, elle ne voulait pas attirer l'attention de Vassili Morozov, le patron de la mafia russe. Mais la vie ne pouvait pas nous donner tout ce que l'on voulait... parfois la vie nous donnait même tout le contraire.

Chapitre 1 1. Club ✔

- Putain les gars, vous êtes nuls. Marmonnai-je alors que nous entrions dans le club.

- Allez ma petite biche, on fait la fête ! Cria mon amie Elenda dans mes oreilles.

C'était mon 18e anniversaire et j'étais vêtue d'une robe rouge moulante qui n'irait même pas sur une petite fille de 8 ans. Je ne voulais même pas être là. Mes amies m'avaient traîné de force. J'avais un maquillage assez simple, un eye-liner noir et un rouge à lèvre rouge vif.

Mes longs cheveux noirs pendaient autour de mes épaules, j'avais des talons hauts qui pouvaient transpercer une pastèque.

- S dnem ​​rozhdeniya Anna ! (joyeux anniversaire) Mes amies crièrent sur la musique rave lorsqu'on entrait dans le club.

Je roulai des yeux et leur souri pendant qu'on se dirigeait vers la piste de danse.

J'étais avec mes amis Elenda, Olga et Galia.

Elles m'avaient littéralement kidnappé. Elles étaient complètement dingues, la semaine, dernière, elles avaient fait exploser la boîte aux lettres de mes voisins avec des feux d'artifice sans putain de raison.

Le club était bruyant, des centaines de personnes étaient entassées sur le sol, la puanteur de l'alcool et de la fumée inondait mes poumons. Mes amies, c'étaient directement précipiter vers la piste de danse me laissant seule. J'aperçus Olga en train de danser, elle me fit signe de la rejoindre, ce que je fis rapidement. Alors que je me balançais au son de la musique rave, je vu Galia se frotter contre un gars alors qu'il embrassait son cou. J'enviais vraiment ma copine, elle était belle, avec des fines formes, elle avait des belles jambes fines et elle était dotée d'une confiance incroyable, tout le contraire de moi.

Je me perdais petit à petit dans mes pensées en me balançant au son de la musique rave quand soudain, je sentis une paire de mains rugueuses attraper mes hanches, je me retournai rapidement pour voir une sorte d'étudiant ivre qui sentait l'eau de cologne mélangé à de l'alcool.

- Hey ma belle, dit-il alors que ses mains agrippaient mes hanches.

Mes yeux s'écarquillèrent pendant que je tentais faiblement de me dégager de son emprise.

Il ignora ma tentative, ses yeux flous parcouraient tout mon corps. Il me tira près de lui, je sentis directement son érection à travers le tissu fin de ma robe et en utilisant mes forces, je le poussai et me retirai de sa prise. Mon cœur battait. Je détestais vraiment les boîtes de nuit.

Je me détournai de lui et ignorai ses appels alors que je passais à travers les corps en sueur et me dirigeais vers mon amie Olga.

- Hé, euh, je ne m'amuse pas beaucoup, je pense que je devrais y all-

Elle m'interrompu en me traînant hors de la piste de danse, jusqu'au bar.

- Simon ! Elle cria sur la musique et le barman venu vers nous. Elle se tenait sur la pointe des pieds alors qu'elle se penchait sur le bar.

Il était beau, avec des cheveux clairs et des yeux clairs, il était bien bâti et il avait un air amical.

- Hey Olga et...? Demanda-t-il en détournant le regard d'Olga pour me regarder, sa voix s'élevant sur la musique.

Olga me tira devant le comptoir et je souris à ce Simon.

- C'est Anastasia ! C'est son anniversaire et elle veut quelque chose qui lui donnera la confiance nécessaire pour s'attaquer à tous les bâtards excités qu'elle verra, dit Olga avec un sourire sournois.

- Non non, je vais bien. Je dis en fonçant les sourcils.

Le sourire de ce cher Simon s'agrandit.

- C'est quoi cet accent ? T'es russe ?

- Oui, j'ai déménagé il y a quelques années. Je dis à haute voix par-dessus la musique douloureuse.

- Ouais, on s'en fout, donne-lui juste quelque chose de bon ! Olga cria et je fronçai les sourcils à son choix de mots.

Simon me regarda et me sourit d'un air enfantin puis se tourna.

- Il n'est pas juste putain de mignon ? Couina-t-elle, ses cheveux blonds décolorés collés à son front alors qu'elle sautillait de haut en bas.

- Ouais, il est adorable. Je roulai des yeux en me retournant vers le comptoir à temps pour voir Simon poser un verre bleuté.

- Qu'est-ce que c'est que ça ? je lui demandai.

- Baltika, fut tout ce qu'il dit, en souriant.

- Si t'as envie de baiser plus tard, je finis à minuit, il me fit un clin d'œil et fit un signe de tête à Olga avant de partir s'occuper d'un autre client.

Je roulai des yeux à ce qu'il dit.

- Allez goûte ! Olga me dit.

Je fronçai les sourcils avant d'avaler le liquide brûlant. Je toussai alors que ça me piquait la gorge et les larmes me montaient aux yeux. Je sentis le liquide ruisseler dans ma gorge et ma tête commença à se faire légère presque instantanément.

- Putain ! Couinai-je en déposant négligemment le verre sur la table.

- Maintenant, allons danser ! Cria Olga.

Je soupirai en la suivant sur la piste de danse, à chaque pas, je me sentais défaite.

Je ne la sentais pas du tout cette soirée.

Continuer
img Voir plus de commentaires sur notre appli
Télécharger l'appli
icon APP STORE
icon GOOGLE PLAY