Accueil Genre Classement Gratuit
Atelier d'écriture
Télécharger l'appli hot
Accueil / Aventure / Le choix
Le choix

Le choix

5.0
20 Chapitres
728 Vues
Lire maintenant

Résumé

Table des matières

Une fois en couple, le pire s'installe. Tu vas finir par entendre , la femme dire : << Si c'est pas à cause de mes enfants, qu'est-ce que je serai entrain de faire ici, j'allais me divorcer de lui depuis des années >> De l'autre côté, tu vas entendre l'homme dire : << Si ça ne plaît pas , ramasse tes effets et va chez tes parents, j'en n'ai marre. >> Heey !!! Vraiment !! Hommes , femmes où sont passés les << Je t'aime bb >> que vous chantez par tout dans le passé ??? Vous voulez me dire que tout sa c'était pour la forme ? Est-ce à dire que vous avez fait un mauvais choix de rester ensemble ? Certainement , vous avez rater la base : LE CHOIX Bref, parlent du choix de qui fera sa femme ou son homme pour la vie, ici il est question d'un jeune homme nommé Charms qui après ces études décide de se lancer dans la quête de sa dulcinée, sa côte, sa moitié, son âme sœur et la future mère de ces enfants. C'est à cette cause qu'il avait subir une dizaine de déceptions car les femmes lui avaient montrée toutes les couleurs ce monde et de quoi elles sont capables Entre Amour, trahison, désespoir, tentation et regrette, suivez dans les lignes à suivre '' LE CHOIX ''

Chapitre 1 .

Salut Je m’appelle Charms. Un jeune homme de 24 ans en formation dans une organisation non gouvernementale. Je suis né dans une famille plus ou moins riche.

Depuis le collège, je ne me souci plus des filles. Puisqu'au depuis j'avais subir une déception. Ainsi, j'ai décidé de finir mes études avant de me relancer a nouveau dans cette histoire d'amour.

Alors, me voici j'ai fini mes études. J'ai de l'argent, des voitures, de maison et beaucoup d'autres bien matériels. Qu'est-ce qui me manque ? Ahhh oui... Je me sans toujours seul malgré ces bien matériels que je dispose.

Il me manque quelques choses. D'ailleurs ma mère me déranges depuis que j'ai fini mes études. Que quoi ? Elle veut avoir un petite fiston comme moi. Ahhh oui... Moi même je suis conscient, il me manque une femme maintenant.

Voilà ma préoccupation, mon objectif : avoir une femme, ma côte , ma moitié, la future mère de mes enfants. C’est ainsi que j’ai rencontré Rose, un samedi en sortant d’une pharmacie. Rose est entrée dans la pharmacie toute affolée. Dès son entrée, elle s’adressa à moi :

Rose : S’il vous plait, pourriez-vous me laisser prendre mes médicaments en premier ? Je dois me dépêcher, la vie de ma mère est en danger, les minutes sont comptées. Le Médecin a besoin de ces produits à lui injecter.

Je suis plein de compassion pour cette jeune fille et naturellement, je lui cède ma place pour qu’elle présente l’ordonnance au pharmacien. Elle est servie et sort promptement de la pharmacie.

Je présente à mon tour mon ordonnance. J’étais venu prendre l’aspartame, un sucre spécial utilisé ma mère qui est diabétique. En effet, ma mère souffre du diabète, une maladie chronique qui ne se guérirait pas selon la médecine moderne, mais que l’on peut traiter et contrôler. Des traitements traditionnels existeraient mais pour le moment, elle est obligée de faire attention à son alimentation.

Je prends le produit des mains du pharmacien puis je sors, entre dans ma voiture et démarre. Ayant roulé sur à peine, trois cent mètres, je vois la jeune fille de la pharmacie qui marche sur le trottoir. Je serre ma droite et je gare devant elle. Je baisse la vitre et je m’adresse à elle :

Moi : Mademoiselle, vous étiez si pressées tout à l’heure. Comment se fait-il que vous soyez encore là ?

Rose : Je peine à trouver un taxi ; c’est toujours plein.

Moi : si cela ne vous gêne pas, je peux vous déposer.

Comme si elle s’attendait à cela, elle ouvre la portière et s’engouffre rapidement dans la voiture.

Je roule pendant quelques minutes avant de m’adresser à elle :

Moi : Tu sembles bien préoccupée, Mademoiselle.

Elle poussa un soupir et répondit :

Sendrine : C’est ma mère qui est malade et cela me chagrine.

Moi : Je te comprends, cela ne doit pas être facile. Beaucoup de courage.

Rose : Merci.

Nous gardons encore le silence jusqu’à l’hôpital. Elle descend. Je descends aussi et la suit. Elle remet les produits à une infirmière puis se dirige dans la chambre de sa mère. Quelques instants plus tard, un Médecin entre. Il examine à nouveau la malade et donne des consignes. L’infirmière administre les produits sous forme de perfusion. Je demande à partir et elle me raccompagne jusqu’à la voiture.

Sendrine : Merci beaucoup Monsieur pour m’avoir dépanné.

Moi : Je n’ai fait que t’assister. Mon nom est Charms.

Rose : Et moi Rose.

Moi : Je repasserai voir ta mère demain si tu permets.

Sendrine : Merci d’avance.

Le lendemain, je repars à nouveau à l’hôpital et je fais la même chose pendant dix jours. Cela me permet de m’habituer à Rose que je commençais vraiment à apprécier. Nos échanges portaient sur divers sujets.

Pendant tout le temps où j’ai fréquenté Rose à l’hôpital, je n’ai croisé que son frère et quelques amies de sa mère. Je me décide à lui poser des questions pour mieux la connaitre :

Moi : Dis-moi Rose, où se trouve ton père ?

Rose : Il n’est plus avec ma mère, ils sont divorcés.

Moi : oui, mais être divorcé ne signifie pas qu’ils sont des ennemis. Pourquoi n’est-il pas venu la voir ?

Rose : Il vit dans le pays voisin. Mais il nous a envoyé de l’argent pour les soins.

Moi : ok, je n’ai pas encore croisé ton fiancé non plus.

Rose : Je n’en ai pas.

A partir de ce jour, je commençais à voir Rose autrement. Sa mère guérit et sort de l’hôpital quelques jours après.

Je deviens ami à Rose et après quelques semaines, je finis par lui parler d’amour. Elle n’hésita pas longtemps avant d’accepter ma proposition.

Rose n’aimait pas me rendre visite, elle est venue chez moi une seule fois. Elle n’avait pas accepté que la présente à ma famille. Elle me disait d’attendre un moment pour que nous soyons surs de nous.

Toutes nos rencontres se passaient chez elle. Un jour, ma mère insista pour que je lui présente Rose mais malgré tous mes efforts pour convaincre ma dulcinée, elle refusa, me disant que ce n’est pas encore le moment.

Moi : Rose, cela fera bientôt six mois que nous sommes ensemble ; et tu ne veux toujours pas connaitre ma famille ?

Rose : Six mois, c’est quoi ? Six mois, c’est bien peu ; attendons encore un peu.

Cette attitude de Rose m’intriguait. C’est étrange quand-même ! D’habitude, les femmes exigent que les présentations soient faites avec la future belle-famille le plus rapidement possible. Elles veulent par ce geste, se rassurer qu’aucune autre femme n’est en jeu. Elles sont également intéressées à savoir si la belle-famille les apprécierait. Les femmes aiment souvent passer du temps avec la future belle-famille. Ces moments passés avec la famille du fiancé leur permettront de mieux les connaître et de créer un lien plus personnel qui les aidera à prendre leur place auprès d'elles. Mais aussi étrange que cela puisse paraitre, Rose ne s’empressait pas pour cette rencontre.

Je finis par en parler à ma sœur ainée Dorcas qui elle non plus ne pouvait me donner une explication.

Dorcas : Charms, t’es-tu rassuré que tu es le seul homme dans sa vie ?

Moi : En tout cas, jusque-là, il me semble que oui.

Dorcas : Je suggère que tu en discutes avec sa mère.

Elle au moins devrait être heureuse que sa fille ait trouvé un homme sérieux. Elle va lui parler.

Moi : OK, je vais essayer cette approche.

Après être sorti du travail un soir, je me rends chez Rose. Comme d’habitude, je demande à saluer sa mère qui me répond toujours avec courtoisie.

Moi : Maman Rose, je souhaiterais m’entretenir avec vous.

Rose se leva d’un bond et s’exclama :

Rose : Que veux-tu dire à ma mère, Charms ?

Moi : laisse-moi d’abord parler avec elle et ensuite elle te dira de quoi il s’agit, Rose.

Maman Rose me demande de la suivre dans la salle de séjour.

Maman : je t’écoute Charms.

Moi : Voilà maman Rose, ce n’est rien de grave. C’est à propos de Rose ; je souhaiterais la présenter à ma famille mais elle refuse.

Maman : c’est tout ?

Moi : Oui, je voudrais que vous lui parliez.

Maman : Charms, si Rose ne veut pas connaitre ta famille, c’est qu’elle n’est certainement pas encore prête. Ne la force pas. Rose est ainsi. Elle ne se presse pas pour rien dans sa vie. Elle est pondérée.

Moi : Mais, trouvez-vous normal que ce soit toujours moi qui lui rende visite ? Cela m’ennuie de parler d’une fiancée imaginaire à ma famille.

Maman : Sois patient envers elle, Charms. Je vais lui parler mais tu dois faire preuve de patience.

Je la remercie et retourne sur la terrasse retrouver Rose. Mais elle n’y était pas. Je me dirige vers sa chambre. Je la trouve couchée. Elle lisait une histoire sur son téléphone portable.

Moi : Je constate que tu aimes beaucoup lire, Rose ; tu aurais dû faire de la littérature plutôt que de choisir les finances ; alors qu’est-ce que tu lis ?

Rose : Une histoire sur Hinovel.

Moi : quel est le titre ?

Rose : UN HOMME NOIR ; NOIR DE CŒUR. de FANTA PLUME

Je me couche près d’elle en lui demandant :

Moi : De quoi ce roman parle ?

Rose : Ahhh... Vraiment, je n'ai pas encore finis la lecture. Je suis à l'épisode 10.

Je prends le téléphone portable de ses mains pour voir le nom de l’auteur. Et je vois en noir : FANTA PLUME

Moi : Je constate que c’est le même auteur qui a écrit l'histoire que tu lisais la dernière fois : LES FOLIES D'UNE FEMME.

Rose : Oui, j’aime bien ces histoires .

Moi : OK, pourrais-tu s’il te plait arrêter ta lecture un moment pour t’occuper de moi ?

Rose : Non, tu ne le mérites pas Charms.

Moi : Rose, qu’est-ce que j’ai encore fait ?

Rose : Tu parles à ma mère sans me prévenir, Charms ?

Moi : Je n’agis que pour notre bien, Rose.

Rose : Ne sais-tu pas que l’on ne fait pas le bonheur de quelqu’un malgré lui ? J’ai entendu d’ici tout ce que vous vous êtes dit. Pourquoi veux-tu m’obliger à rencontrer ta famille ?

Moi : Parce que je t’aime et je ne suis pas en train de m’amuser.

Rose : Si tu veux être avec moi Charms, ce sera à mes conditions. C’est à prendre ou à laisser.

Cette façon de parler de Rose me choque mais je fais l’effort de ne rien laisser paraitre. Je reste encore un moment avec elle, puis je m’en vais.

En chemin, je repense à l’attitude de ma fiancée et je n’y comprends rien. On dit souvent que les femmes sont étranges. Je commence à croire que c’est vrai. Certes, ce n'est un secret pour personne que les hommes et les femmes sont bien différents. Nos réactions, nos envies, nos façons de voir les choses, l'expression de nos sentiments et bon nombre de choses nous opposent. Mais, j’ai l’impression que Rose est encore plus étrange que les autres femmes.

Serait-elle juste méfiante ou ne tiendrait-elle pas pour autant à notre relation ? J’ai pourtant essayé de comprendre, elle ne m’a rien expliqué. Elle débitait toujours le même refrain : attendre d’être certaine que nous irons loin. Je me dis qu’elle me cache surement un passé. Un homme l’a peut-être déjà déçu et elle veut s’entourer de précautions avant de s’emballer à nouveau. Et pourtant, en dehors de ce point de divergence, la relation est quand-même normale. Nous nous embrassons quand nous nous voyons ; elle est douce, tendre et attentionnée. Seulement, elle ne veut pas connaitre les miens. Qu’à cela ne tienne ! j’éviterai pendant un moment d’aborder à nouveau le sujet.

Effectivement, pendant les jours et les semaines qui ont suivi, j’évitais de revenir sur le sujet. Tout fonctionnait à merveille. Je décide en moi-même d’attendre notre premier anniversaire avant d’aborder à nouveau. Elle ne pourra plus alors me dire que c’est trop tôt. Ma mère continuait de me gêner à propos ; je lui demandais d’être patiente.

Aujourd’hui, c’est le jour de la Saint- Valentin ; tout comme le saint qui lui a donné son nom, l'origine de la Saint-Valentin demeure encore aujourd’hui un grand mystère. St-Valentin, patron des amoureux, est en fait un prêtre mort martyrisé. Dans tous les cas, c’est la fête de l’amour et pour ce faire, je me rends chez Rose après avoir fini le travail. Cette date coïncidait avec neuf mois d’amitié. En effet, j’ai rencontré Rose un 14 juin.

Je lui ai acheté comme cadeau un téléphone ''Techno Carnon'' pour lui faire plaisir car elle se plaignait souvent de son téléphone Android '' Itel '' qui commençait à déconner vu qu’elle l’utilisait depuis quatre ans.

Une fois chez Rose, je ne trouvais personne. Tout était fermé. Je prends mon téléphone et je l’appelle mais c’est éteint. Je reste un moment sur le portail ne sachant quoi faire. Je me décide à rentrer. A peine suis-je entré dans ma voiture, que je vois le petit frère de Rose arriver. Il était bien habillé comme s’il quittait une fête. Je descends pour le saluer et lui demander s’il avait des nouvelles de Rose.

Moi : Je suis venu voir Rose ; je l’appelle mais c’est éteint. Aurais-tu une idée de là où elle se trouve ?

Le petit frère visiblement gêné, se gratta la tête puis finit par me répondre.

Lui : Charms, autant que je te le dise, Rose se trouve présentement chez notre oncle paternel.

Moi : Il y a un problème là-bas ?

Lui : non, aucun problème ; je suis désolé d’avoir à te le dire mais Rose est en train d’être dotée aujourd’hui.

Moi : Je n’ai pas bien entendu, pourrais-tu répéter ?

Lui : Rose reçoit la dot aujourd’hui.

J’ai l’impression que la terre se dérobe sous mes pieds mais je me garde mon calme et je questionne le petit frère.

Moi : A quel moment Rose a eu un fiancé que je n’ai jamais rencontré ici ?

Lui : il est en Europe ; cela fait quatre ans qu’il est parti. Il a toujours promis de l’épouser et il est juste en train de tenir sa promesse.

Moi : Et pourquoi ta sœur ne m’a jamais informé de son existence ?

Lui : Pour ce que je sais Charms, à un moment donné, le fiancé ne faisait plus signe de vie. Il a repris le contact il y a à peine trois mois, disant qu’il était en prison pour une affaire de détournement pendant une année alors qu’il était innocent.

Je ne savais quoi dire mais je fais l’effort de remercier le petit-frère :

Moi : Merci pour ces informations.

Lui : Je suis vraiment navré, Charms. J’ai pensé qu’elle allait mettre fin à votre relation alors que la dot approchait. Excuse-moi, je suis venu chercher quelque chose et je dois y retourner au lieu de la cérémonie.

Moi : Ce cadeau était pour elle ; remets-le-lui et dis-lui juste merci de ma part.

Je rentre dans ma voiture mais je ne me sens pas en état de conduire. Je reste là à réfléchir. Je me suis fait avoir. J’ai été manipulé. Rose m’a trompé par sa tendresse et sa douceur. Je venais de recevoir une douche froide, une belle leçon. Le traitre vous couvre de ses ailes pour mieux vous mordre de son bec. J’étais enragée.

La trahison est bien plus révoltante qu'une guerre ouverte. Qu’est-ce cela lui coutait de me dire « je ne veux plus de toi ? » Pensait-elle me le dire après la dot ? Ou alors, continuerait-elle à me tromper puis un beau matin, elle s’envolerait pour rejoindre son fiancé sans rien me dire ?

Et dire que sa mère savait ! c’est pour cela qu’elle m’a demandé de faire preuve de patience. C’est aussi la raison pour laquelle Rose n’a jamais voulu rencontrer mes parents. Je comprends tout maintenant. Elle voulait s’assurer que son fiancé ne ferait plus signe avant de s’engager avec moi ? Elle aurait quand-même pu me dire qu’elle était fiancée et m’expliquer sa situation au lieu de me laisser compter sur elle !

Une larme s’échappe de mon œil gauche et je l’essuie rapidement. Un homme ne pleure pas, encore moins pour une femme qui ne le mérite pas. Ce qui est certain, la vie se charge souvent de faire payer la facture à ceux lui doivent.

J’appelle mon ami Emmanuel qui ne tarda à venir. Il prend la clé de ma voiture et me ramène chez moi. Pendant tout le trajet, je ne prononce aucun mot, j’aurai le temps de lui raconter combien j’ai été incapable de comprendre que je n’étais qu’une roue de secours pour Rose au cas où son pneu crèverait.

Ahhh... Vraiment quelle déception ?!! Hoooo ! Rose pour quoi tu m'a fait sa ?? Mon cœur seigne !

Continuer
img Voir plus de commentaires sur notre appli
Mis à jour : Chapitre 20 .   04-24 16:09
img
1 Chapitre 1 .
15/04/2022
2 Chapitre 2 .
15/04/2022
3 Chapitre 3 .
15/04/2022
4 Chapitre 4 .
15/04/2022
5 Chapitre 5 .
15/04/2022
6 Chapitre 6 .
15/04/2022
7 Chapitre 7 .
15/04/2022
8 Chapitre 8 .
15/04/2022
9 Chapitre 9 .
15/04/2022
10 Chapitre 10 .
15/04/2022
11 Chapitre 11 .
15/04/2022
12 Chapitre 12 .
15/04/2022
13 Chapitre 13 .
15/04/2022
14 Chapitre 14 .
15/04/2022
15 Chapitre 15 .
15/04/2022
16 Chapitre 16 .
15/04/2022
17 Chapitre 17 .
15/04/2022
18 Chapitre 18 .
15/04/2022
19 Chapitre 19 .
15/04/2022
20 Chapitre 20 .
15/04/2022
Télécharger l'appli
icon APP STORE
icon GOOGLE PLAY