Accueil Genre Classement Gratuit
Atelier d'écriture
Télécharger l'appli hot
Accueil / Romance / Wrong.
Wrong.

Wrong.

5.0
2 Chapitres
123 Vues
Lire maintenant

Résumé

Table des matières

Une jeune demoiselle nommée Kiera Johnson à un sombre passé, âgée de vingt ans, exerce le métier d'agent secret officiellement depuis ses dix-sept ans qui étaient de même de ses parents. Malheureusement ces derniers sont assassinés il y'a bien longtemps et personne n'est au courant de l'identité du meurtrier. Crédit : WRONG - labossdekookie sur Wattpad.

Chapitre 1 The announcement of a new mission.

Il y’a longtemps, j’ai vécu une chose qui m'a traumatisée à vie. J’ai perdu mes deux parents, un soir d’hiver glacial, je les ai vus baigner dans leurs propres bains de sang. Ont les avaient assassinés, chez moi, cette nuit alors que je n’étais même à l’âge de ma puberté. Depuis ce jour, je me suis jurée de retrouver celui qui les avait meurtris de sang froid. Je ne comprenais pas pourquoi, j’étais bien trop jeune et naïve pour me douter de quoique ce soit.

En réalité, ceux qui m'avaient élevé et donné tout leur amour, n’étaient pas comme tous les autres parents. Ils étaient comme des héros, avec des gadgets dernier cri. Des agents secrets. Vous savez ces gens hyper géniaux avec une agilité à toutes épreuves, un peu comme les Totally Spies.

Mon parrain, le président d’une organisation secrète située en Corée du Sud, était un ami proche de mes parents. Après leur mort, il m’élèva comme un véritable père pour sa fille, à l’exception que j’avais ce désir de devenir comme lui. Comme mes parents. Je l’ai longtemps supplié avec des yeux de chiens battus pour qu’il m’enseigne tout à savoir sur le métier. J’étais déterminée à venger mes parents.

Quelque part dans les rues sombres de Séoul.

J’essuie mes mains à l’aide d’un mouchoir trouvé dans l’une dans l’intérieur de mon manteau, tandis qu’une buée d’air froid franchit la barrière de mes lèvres. Je jette un coup d’œil à terre, rien qu'à le regarder me donne la nausée.

_Tu était si sexy pourtant. Je souris, en le fixant.

Après quelques secondes, je me baisse lentement à sa hauteur puis regarde dans ses yeux. Il a la bouche ouverte et les pupilles retournées. Il est bien mort. Je passe délicatement mon index et majeur sur ses paupières avant de les refermer, puis tourne les talons.

Lorsque je suis arrivé à mon lieu de travail, je prends immédiatement l’ascenseur et appuie sur le nombre de d’un étage. Je traverse le couloir, adressant des rapides bonjours aux autres employés. J’arrive devant une porte et l’ouvre sans même penser à toquer.

_Salut vieillard, j’ai terminé, tout s'est bien passé à l’exception qu’il à taché mon chemisier préféré.

Je lui montre du doigt la tâche de sang apparente sur mon vêtement blanc d’un visage de dégoûté.

_Bonjour à toi aussi, Kiera. Et pour ton chemisier je te rembourserai.

_On s’en fout de ce haut, de toute manière je le déteste. Est-ce que tu as une autre tâche pour moi ?

_La seule tâche que j’ai à te proposer…c’est celle qui figure sur ton vêtement.

Très drôle, pourquoi personne ne m’a prévenu qu’il s’est reconverti en humoriste ? Je m’avance et tire l’une des chaises devant son bureau avec de m’y asseoir les mains dans les poches.

_S’il te plaît tonton, je m’ennuie à mort ces temps-ci, juste une toute petite mission.

Dis-je en réduisant l’espace de mon index et mon pouce, essayant de l’amadouer d’une voix aiguë.

_Ne force pas, j'ai déjà assez de boulot comme ça, prends plutôt ce temps pour te reposer tu en as besoin.

Je ne rajoute rien et dans un long soupir je sors du bureau sans même un regard vers mon parrain, je me dirige presque déprimée jusqu’à la sortie de l’immense gratte-ciel quand je me fais bousculer par quelqu'un.

_Tu t'es encore fait chasser par le chef ?

Ambre fait partie de l’organisation également à mon plus grand désespoir. Nous avons suivi le même enseignement au même moment, elle était déjà une garce à peine âgée de quatorze ans. Et malgré que son corps a pris en maturité, elle possède toujours autant un incroyable caractère de pouffiasse. Heureusement, à mon plus grand bonheur, elle est spécialisée dans l‘échange d’informations. Rien de plus simple sauf que la subtilité n’est pas son plus grand atout, si voyez ce que je veux dire.

_Ambre, ma chère amie, voudrais-tu bien t'écarter de mon chemin, je suis pressée. Lui dis-je souriante.

_Ne joue pas les amies-amies avec moi, c'est un petit conseil.

_Je n’ai pas peur de toi.

_Que penses-tu, si je te tue pour que aille par toi-même à tes parents qui les a tués ?

Médiocre. Je déteste ce genre de menace, c’est d’une telle gaminerie que s’en est presque marrant. Je ne sais pas si je dois le prendre comme une menace ou un humour noir très déplacé. Je m'avance légèrement vers elle et me penche à son oreille pour lui murmurer des mots qu'elle seule peut entendre.

_Ambre, parle moi plus gentiment sinon tu finiras bas dans les limbes à jouer aux cartes avec Satan.

Ne jamais se laisser faire. Ne jamais se faire écraser par les autres. L’une des règles que j’ai dû apprendre et intérioriser durant des années près de mon parrain. Il ne tenait pas à ce que je me perds au milieu d’un métier qui est loin d’être fleurs et bisounours. Je regarde le visage de ma collègue avant de partir en dehors de l’immeuble sans lui laisser le temps de répondre. Je suis enfin arrivée et je n'ai pas le temps de me débarrasser de mes affaires que ma meilleure Olive se jette dans mes bras en m’étranglant de sa force.

_La vache, tu m'as tellement manqué Kiera !

Dit-elle en me serrant un peu plus fort. Olive est ma meilleure amie, dès la seconde qu’on s’est rencontré, c’est une fille très joviale et extravertie. Une véritable pile sur pattes. Elle travaille aussi à l’organisation en tant qu’agent double, et cette fois elle a passé une semaine en Chine n’ayant pour unique contact extérieur le patron, c’est-à-dire mon parrain.

_Moi aussi tu m'as manqué, mais actuellement tu m'étouffe.

_Désolée, viens installe-toi vite, je vais te raconter comment s'est passé ma mission.

Une heure est passé après que Olive m'a raconté comment s’est passé sa semaine, je peux enfin me lever pour prendre une bonne douche chaude, car mes vêtements me rappellent l’odeur ignoble du sang de l’homme que j’ai tué il y’a quelques heures.

Après celui-ci pris, je rentre dans ma chambre en séchant mes cheveux à l’aide d’une serviette quand mes yeux tombent sur l'une des photos encadrées sur mon chevet de nuit. Un selfie. Ma mère, mon père et moi. Je souriais alors qu’une de mes dents du devant était tombée, j’étais coiffée d’une frange qui me suit toujours ainsi qu’une longue chevelure que j’ai coupé d’un carré aujourd’hui. Une légère larme coule sur ma joue droite alors que je l’essuie immédiatement.

Le lendemain j'aurais aimé me lever tranquillement sous les chants des oiseaux et le soleil caressant mon beau visage matinal...mais ce n'est pas sans compter sur ma bienveillante colocataire qui entre dans ma chambre et ouvre grand les volets faisant entrer un soleil vif, qui m'aveugle.

_Aller bouge ton cul, on va être en retard !

_Oui oui ! Grogne-je.

_Je t'attends en bas tu as vingt minutes.

Puis elle sort, je finis par me lever contre mon gré et me dirige jusqu'à la salle de bain pour m'apprêter. Je rejoins ma meilleure amie qui m’attends patiemment assise sur le canapé, on finit par partir de l'appartement en route pour l'agence, arrivée là-bas on prends l'ascenseur et montons jusqu'à l'étage du bureau de mon parrain, on parcourt le couloir et arrive devant sa porte, Olive décide toquer avant de me lancer un regard désapprobateur sachant que je comptais pas le faire.

_Bon les filles, j'ai une chose à vous annoncer à chacune. D'abord bravo pour la tienne Olive, tu as fais du très bon boulot.

Celle-ci le remercie d’un sourire d’admirateur, Olive à toujours été fan de notre patron, même si je ne comprends pas ce qu’elle lui trouve. Sait-elle qu’il range discrètement ses vêtements sales sous son lit ?

_Alors commençons par Olive, tu seras chargé de voler une puce électronique dedans des informations capitales nous serviront dans les autres missions. Kiera pour ta mission sera étalée sur quelques jours, et tu ne seras pas toute seule.

Je serai prête à tout faire si ce n'est pas pour être en équipe avec cette énergumène de Ambre.

_Tes partenaire tiennent un gang composé de sept jeunes hommes, tu connais sûrement leurs activités car il s'agit des BTS.

_Pardon, tu parles du gang qui réussit à voler le premier ministre de la Corée ?! Non, tu n'es pas sérieux...n’est-ce pas ?

_Tu as très bien compris, tu feras leurs rencontres lors d'une soirée où commencera ta mission.

Qui aurait cru que je suis presque obligée par mon parrain de faire équipe avec l'un des plus redoutables gangs de ce pays pour une mission ? Veut-il ma mort tant que ça ? Mon métier me met en danger chaque jour, comme mes parents je peux me faire des ennemis un jour et être assassiné le lendemain. Je suis toujours sur mes gardes, alors pourquoi m’envoyer collaborer avec ce genre de criminels ?

À suivre...

Continuer
img Voir plus de commentaires sur notre appli
Télécharger l'appli
icon APP STORE
icon GOOGLE PLAY