Accueil Genre Classement Gratuit
Atelier d'écriture
Télécharger l'appli hot
Accueil / LGBT+ / Kinnaras
Kinnaras

Kinnaras

5.0
32 Chapitres
10.2K Vues
Lire maintenant

Résumé

Table des matières

Deux âmes et deux corps qui s’aiment sont condamnés par le dieu de l’amour à se retrouver encore et toujours sous peine d’être séparés à tout jamais… Croyez-vous en l’amour, celui qui ne connaît pas l’impact du temps et des époques, celui qui demeure même après l’éternité ? À PROPOS DE L'AUTEUR Sunako Yamato soigne ses maux et traumatismes au moyen de l’écriture. Kinnaras est une invitation à découvrir son univers littéraire.

Chapitre 1 No.1

Ce livre est un grand aboutissement pour moi. Il est non seulement le fruit de plusieurs heures de réflexion mais il est aussi mon échappatoire durant le premier confinement dû au Covid. Certains ont fait leur pain, moi j’ai écrit mon premier roman.

Je suis plus portée sur les nouvelles, j’aime les changements de rythme, surprendre les gens avec des fins inattendues. J’espère que vous retrouverez ce côté dans mon roman.

Je dédicace ce livre à ma famille qui m’a soutenue pendant l’écriture, les relectures, les mises en forme… mais aussi à tous les fans de BL. C’est un genre encore trop peu connu en France et si je peux aider à le démocratiser alors je fonce !

1

Himavanta

— Où suis-je ?

Le soleil était au zénith et ouvrir les yeux lui était difficile. Petit à petit, il s’habitua à la luminosité et finit par découvrir son environnement.

— Qu’est-ce que je fais là ? se demanda-t-il stupéfait par ce qu’il pouvait voir.

Il était entouré d’une végétation luxuriante mais plus que le simple fait de pouvoir voir des arbres, des plantes ou encore des lianes avec ses yeux, il pouvait ressentir la terre et la vie qui y grouillait.

— Comment est-ce que je peux faire ça ?

Juste en regardant la manière dont volait un oiseau, il pouvait deviner où il se rendait. Il pouvait entendre les fleurs appeler les abeilles pour être butinées mais le plus incroyable : il était comme appelé par quelque chose ou quelqu’un. Il ne savait pas pourquoi mais quelque chose le poussait à aller quelque part… mais OÙ ? Il était effrayé or il n’avait nulle part où aller et pour le moment, être là tout seul était de loin ce qu’il y avait de plus effrayant…

Il décida donc de suivre cette voix ou cet instinct ou quoi que ce puisse être. Il marcha pendant des heures dans cette jungle immense, bougeant délicatement les lianes afin de ne pas les blesser. Que s’était épuisant d’être connecté à toute cette végétation ! Sans parler des créatures qui la peuplaient. Il y avait tellement d’informations à absorber et un besoin permanent de répondre aux différents signaux qu’il ne savait plus où donner de la tête. Heureusement, il y avait aussi de bons côtés, il pouvait sentir le vent sur son corps nu et le soleil était devenu son ami, le réchauffant dès que le besoin s’en faisait ressentir. De plus, les oiseaux ne chantaient que pour lui, c’était comme si la nature elle-même lui souhaitait la bienvenue et le guidait.

Après des heures de marche, il arriva enfin. En tout cas, il n’y avait plus de voix ni d’instinct lui dictant où aller. Par contre, il put entendre clairement des voix… Il s’approcha et derrière un mur de lianes, il vit une foule de personnes lui ressemblant. Il ne les rejoignit pas tout de suite, il voulait les observer et en apprendre plus sur eux avant de s’approcher. Après une étude minutieuse, il put établir qu’il existait deux sortes de personnes. Certaines étaient comme lui en tout point, un petit membre supplémentaire entre les deux longs membres lui servant à marcher. Les autres n’avaient pas ce petit membre mais avaient par contre deux protubérances sur le haut du corps.

Ils semblaient tous se connaître et discutaient paisiblement tout en regardant une motte de terre.

Finalement, il se décida à les rejoindre, il ne se voyait pas repartir d’où il venait… Soudain dans la foule, une voix le fit sursauter :

— Salut, lui dit quelqu’un.

— Salut, répondit-il.

Ille regarda de haut en bas et put voir que cet inconnu était comme lui, ce qui le rassura un peu.

— Est-ce que tu sais ce qu’on fait ici ? demanda-t-il à l’inconnu.

— Pas du tout. Je me suis réveillé au milieu de nulle part et je suis arrivé ici, je ne sais pas trop comment mais ça m’a pris un temps fou !

— Pareil pour moi…

Ilregarda autour de lui.

— De quoi peuvent-ils bien être en train de parler ? Si tout le monde s’est réveillé aujourd’hui comme nous, comment peuvent-ils être si familiers ? demanda-t-il.

— Je ne sais pas, je viens d’arriver mais j’ai entendu dire que quelqu’un devait arriver.

— Quelqu’un arrive… répéta-t-il.

Il était sûr que cela avait un lien avec cette motte de terre que tout le monde regardait constamment, et… il avait raison. Quelques minutes après cette courte discussion, quelqu’un arriva et monta sur la butte afin d’être visible de tous. Il n’avait pas besoin de crier, tout le monde pouvait entendre ce qu’il avait à dire par télépathie.

— Bonjour à tous. Bienvenue à Himavanta, vous êtes ici chez vous.

Il prit un peu de temps pour regarder la foule.

— Je pense que nous sommes tous là, nous pouvons commencer.

Comme tout le monde, il était très attentif à ce que cet homme avait à dire.

— Je sais que vous avez beaucoup de questions en ce moment et je vais essayer de répondre à toutes.

La foule poussa un soupir de soulagement.

— Mon nom est Kâma, Je suis le dieu de l’amour venant en aide aux êtres humains et je suis votre créateur.

Il se demanda ce que pouvait être des humains et encore plus, ce que pouvait être l’amour. Puis, comme si la connexion était à double sens, Kâma répondit :

— Les humains sont des êtres vivants sur Terre, ils sont dotés de raison et de conscience mais ont besoin d’être éclairés sur certains points.

Chaque élément de réponse apportait encore plus de questions mais calmement, il répondit à chaque question les unes après les autres.

— La Terre est une planète du système solaire.

Après un petit moment, il ajouta :

— Ce n’est pas la peine de lever les yeux vers le ciel, vous ne pourrez pas la voir d’ici… Par contre si vous suivez bien mes instructions, vous pourrez vous y rendre.

Kâma regarda à nouveau la foule lisant dans les esprits et choisissant la prochaine question à laquelle il répondrait.

— Oui, j’ai dit que j’étais votre créateur, mais comme les humains vous êtes dotés de raison et de conscience. Nous sommes liés mais vous êtes responsables de ce que vous ressentez et de ce que vous faites.

Il fit une pause et continua.

— Vous êtes des Kinnaras et des Kinnaris, le symbole ultime de l’amour. Comme je vous l’ai dit, les humains ont besoin d’être guidés et je vous ai créés pour les guider dans le domaine de l’amour.

Un brouhaha s’éleva de la foule, ils semblaient tous très excités. Lui, il ne l’était pas du tout, il regarda la seule personne qui lui avait parlé.

— Mais qu’est-ce qu’on fait là ?

Il ne pouvait pas répondre et semblait être très préoccupé.

— Ça, c’est une bonne question : comment pouvez-vous aider les humains au sujet de l’amour si vous ne savez pas ce qu’est l’amour ?

Il regarda cet étranger, peut-être futur ami, et comprit tout de suite que la question venait de lui.

— Afin que vous puissiez être capables de parler d’amour et de transmettre de l’amour, vous avez besoin d’expérimenter ce qu’est l’amour.

Continuer
img Voir plus de commentaires sur notre appli
Mis à jour : Chapitre 32 No.32   01-07 18:07
img
1 Chapitre 1 No.1
07/01/2022
2 Chapitre 2 No.2
07/01/2022
3 Chapitre 3 No.3
07/01/2022
4 Chapitre 4 No.4
07/01/2022
5 Chapitre 5 No.5
07/01/2022
6 Chapitre 6 No.6
07/01/2022
7 Chapitre 7 No.7
07/01/2022
8 Chapitre 8 No.8
07/01/2022
9 Chapitre 9 No.9
07/01/2022
10 Chapitre 10 No.10
07/01/2022
11 Chapitre 11 No.11
07/01/2022
12 Chapitre 12 No.12
07/01/2022
13 Chapitre 13 No.13
07/01/2022
14 Chapitre 14 No.14
07/01/2022
15 Chapitre 15 No.15
07/01/2022
16 Chapitre 16 No.16
07/01/2022
17 Chapitre 17 No.17
07/01/2022
18 Chapitre 18 No.18
07/01/2022
19 Chapitre 19 No.19
07/01/2022
20 Chapitre 20 No.20
07/01/2022
Télécharger l'appli
icon APP STORE
icon GOOGLE PLAY