Accueil Genre Classement Gratuit
Atelier d'Ă©criture
Télécharger l'appli hot
Accueil / Autres / Les vendeuses de Piment đŸ€‘đŸŒ¶
Les vendeuses de Piment đŸ€‘đŸŒ¶

Les vendeuses de Piment đŸ€‘đŸŒ¶

4.8
8 Chapitres
2.3K Vues
Lire maintenant
Résumé Table des matiÚres

Rien d’important

Chapitre 1 PRÉSENTATION

Avant, les gens vivaient d'un amour vrai. Tu rencontrais une belle femme, tu l'aimais plus que toi mĂȘme et tu voulais passer toute ta vie avec elle, sans gĂ©rer les regards des autres , ou encore l'avis,ni la vie des autres. Les gens Ă©taient honnĂȘtes, sensibles, sincĂšres et surtout de bonne moralitĂ©. Avant quand on parlait de vendeuses de piments , on parlait de ces femmes honnĂȘtes et braves qui travaillaient Ă  la sueur de leur front en vendant ces petits fruits souvent de couleur verte , jaune ou rouge pour pouvoir vivre. Mais ça , C' ÉTAIT AVANT. De nos jours , c'est tout autres choses.

Il y a des menteurs, des sorciers , des infidĂšles , et surtout des VENDEUSES DE PIMENT đŸŒ¶, encore appelĂ©es TISAH, PANTHÈRES ou tout simplement PROSTITUÉS. Pas qu'avant il y' en avait pas, il y en avait, on les appelait FEMMES DE JOIE , mais au moins elles se cachaient, on ne les trouvait presque que dans les bars , trĂšs souvent VIP. Aujourd'hui on les trouve partout, dans des Ă©coles, dans des bureaux, dans des bars , au bord de la route , dans des hĂŽtels , en faite partout. Elles sont de tout Ăąge , de toutes formes, et elles sont toutes pareilles ( audacieuses et sĂ»re d'elles). Elles , elles travaillent plutĂŽt Ă  la sueur de leurs fesses. Dis comme ça, ça a l'air plutĂŽt banal , mais de nos jours une meuf est capable de vendre son corps juste pour une biĂšre et un poisson braisĂ© đŸ€ŠđŸŸâ€â™€ïž, si non pour un nouveau tĂ©lĂ©phone Ă  la mode, ou pour de longues mĂšches et des cils longs comme un parapluie deux places ou encore pour des vĂȘtements de luxe ou une vie de rĂȘve. C'est le genre de filles , on peut dĂ©jĂ  mettre le pied dans leurs fesses tellement elles sont habituĂ©es et prennent leur travail au sĂ©rieux. Malheureusement, la plupart du temps ce sont de belles femmes, trĂšs bien formĂ©es, au teint lisse et Ă©clatant, des femmes qui ont l'air tellement Ă©panouies et aisĂ©es , tellement Belles que si elles pouvaient partager l'air aux autres, on serait tous mort il y'a fort longtemps. Mais au final la vĂ©ritĂ© est brusque et dure Ă  avaler. Je m'appelle Ella , je viens d'avoir mon baccalaurĂ©at, Je suis admise Ă  l'universitĂ© Sainte Augustinienne. J'ai 18 ans et je vis au Cameroun avec ma mĂšre. Je vais vous raconter l'histoire de plusieurs vies Ă©changĂ©es contre de l'argent et le luxe./

Continuer
img Voir plus de commentaires sur notre appli
Télécharger l'appli
icon APP STORE
icon GOOGLE PLAY