Accueil Genre Classement Gratuit
Atelier d'écriture
Télécharger l'appli hot
Accueil / Romance / Les deux visages d'Alya
Les deux visages d'Alya

Les deux visages d'Alya

5.0
25 Chapitres
665 Vues
Lire maintenant

Résumé

Table des matières

La vie est parsemée d'épines plus que de fleurs 🌸.

Chapitre 1 Prologue

La vie est parsemée d'épines plus que de fleurs. Chère journal, si j'ecris aujourd'hui c'est parce que je pense que mon histoire merite d'etre lu, entendu. Chaque jour de ma vie est une feuille de mon histoire que j'ecris. Je n'ai pas une histoire les plus extraordinaire mais j'ai vecu quelques chose que personne ou du moins a ma connaissance n'ai vecu . Mes parents m'ont élevé sans me montrer les dangers de la vie et des humains , je ne savais pas que ton propre sang pouvait etre la première personne qui te fera du mal.

Quand mon histoire commença je m'apellais Alya Baramoto .

Assis derrière mon bureau entrain d'écrire mon roman d'amour car je me sentais inspiré a ce moment . Aujourd'hui je n'ai pas cours, cela me soulage un peut car nous sommes en pleins revison pour passer à l'université, j'ai fais des voeux pour Princeton, Yale et Columbus mais mon premier voeux c'est Yale, mes parents espère que je soit prise a Columbus comme c'est ici à New York je ne serais pas obligé de m'installer dans le New Jersey loin d'eux, bien que je pense que c'est pas loin , seulement a une heure de route d'ici . Je souhaite faire des études de littérature et approfondir mes ecrit, ainsi pourquoi pas un jour devenir une ecrivaine reconnue, avoir un best seller .. Je reve un peut trop .. En second choix si je n'arrive pas devenir écrivaine pourquoi pas donner des cours .

La littérature est mon premier coup de foudre , je me rappelle encore quand mon oncle ma offert mon premier romain policier, j'avais tellement aimé que j'ai eu envie d'écrire un et quand moi meme j'ai découvert les roman d'amour javais des etoile dans les yeux, mon premier roman été Romeo et Juliette de Shakespeare, un classique, un chef-d'œuvre!

J'ai été fasciné par la beauté de l'écriture, la beauté des personnages, langages d'amour que je ne connaissais pas et que je venais de découvrir, l'amour impossiblede Roméo et Juliette, leurs détermination et cette fin tragique dont on ne l'attendait pas, j'ai trouvé cela tellement beau et frustrant a la fois . A la fin de ma lecture j'ai eu envie d'écrire.

Pour moi ecrire, c'est comme embrasser, mais sans les lèvres. Ecrire, c'est embrasser avec l'esprit, avec l'âme, dire ce que la bouche n'arrive pas a dire, montré les sentiments que le corps n'arrive pas a faire . Ecrire me permets de libérer mes sentiments, ma colère , ma tristesse, mon anxiété, mon amour ..

La lecture et l'écriture sont des chevaux fougueux enseignant le saut d'obstacles à nos croyances clôturées. Acceptons, dans ce seul cas, que les mots dépassent notre pensée.

Il n'y a pas d'heure pour la littérature la littérature n'est jamais à l'heure. La littérature est le chant du cœur du peuple et le peuple est l'âme de la littérature . La différence entre littérature et journalisme, c'est que le journalisme est illisible et que la littérature n'est pas lue.

La vie est la source de la littérature et la littérature doit être fidèle à la vie

Je recevais beaucoup de livres comme cadeau de la par de mes parents et mon oncle, je m'achetais aussi des cahier pour ecrire et quand jai recu mon premier ordinateur c'était l'extase ! J'étais toute existé , je n'avais pas dormi de la nuit , j'avais ecris sans savoir ce que j'ecrivais !

Maman : Alyah ma cheri vient prendre ton déjeuner. Me coupa maman dans mes pensées

Moi : d'accord maman . Dis je en refermant mon livre

Apres avoit mit de l'ordre sur mon bureau j'ai rejoins mes parents au salon, ils étaient assis dans la salle a manger . Fille unique, mes parents n'ont pas eu d'autres enfants , le raison ? Je ne sais pas, mais cela ne me dérange guère , je le vie très bien .

Papa : Bonjour Alyah , cava ? On ne s'est pas vu le matin

Moi : Bonjour papa , oui cava et toi ? Non , je dormais , aujourd'hui je n'ai pas eu cours

Papa : ok

Maman : tu veut du lait ?

Moi : non merci

Maman : Alors tu as déjà déposé tes voeux ?

Moi : oui .. je stresse ..

Maman : t'inquiète cava bien ce passe , nous sommes avec toi , peut importe ou tu sera prise rappelle toi que sa reste une université comme les autres

Moi : mais Yale c'est tellement mon rêve

Maman : oui je sais .. prions que tout ce passe comme tu le souhaite ma fille

Apres que nous avions fini de prendre le dejeuner mon père est retourner a son travail ainsi que ma mère , Je suis donc resté seul à la maison .

En ce moment j'ecris une histoire d'amour, d'une jeune fille de mon age , 19 ans qui tombe amoureuse pour la première fois à l'université de son professeur de littérature et s'en est suivie d'un amour impossible entre les deux .

Au tombé de la nuit , comme je le fais assez souvent , je me suis mise devant ma fenêtre, je me suis faite un petit coin détente, sa me permets de lire mes romans tranquillement toute en ayant une belle vue directe sur Manhattan.

Nous habitons a Manhattan, les emplois respectifs de mes parents nous permettent de vivre ici . Mon père est avocat et ma mère chef dans un restaurant cinq etoile nous ne sommes pas riche mais mes parents se batent pour que je ne puisse manquer de rien et je serais éternellement reconnaissante pour sa .

Ma vie est un livre où les instants sont des mots, les journées sont des phrases, les expériences sont des histoires... Et où l'amour est un espace entre chaque lettre, chaque mot, chaque phrase et chaque histoire qui me permet de donner un sens au livre de ma vie.

" Exige beaucoup de toi-même et attends peu des autres. Ainsi beaucoup d'ennuis te seront épargnés " Voici ce que mon pere me dit tous les jours , sa me permets de me battre pour mon avenir , avoir un métier stable et etre heureuse !

Mes parents sont toutes ma vie ! Je n'ai que eux , on as de la famille biensure mais je ne me vois pas vivre sans eux . Mon oncle le grand frere de mon père, celui qui ma offert mon premier livre vie dans le New Jersey avec sa femme et sa fille qui est mon aîné de un an , ils sont très proche de mon père et dès que il a un petit problème avec la justice il appelle toujours sont petit frere pour régler le problème, ma mère elle de son côté elle a deux soeurs mais elle habite au Congo avec mes grand-parents et je ne les connais pas vraiment.

Mes deux parents sont Congolais , mais mon pere est née ici, il n'est jamais parti au Congo contrairement à ma mere qui s'y rend tout les quatre matin pour voir ses parents. Je n'ai encore jamais eu l'occasion de m'y rendre mais peut etre un jour .

Quand je n'ai pas ecole je passe la parti de mon temps a lire ou écrire, je n'ai pas forcément d'amie , timide de nature je n'ai jamais reussi a me faire des amies .

Des amoureux non plus j'en ai jamais eu , un jour j'avais écrit un poème d'amour pour un garcon dont j'étais secrètement amoureuse quand j'étais au collège et il la fait lire a tout le monde , depuis ce jour jai décide de garder mes sentiments pour moi. Je me sentais tellement mal a ce moment et honteuse que je me suis en voulu d'avoir fais ça , je voulais .. je pensais que partager ses sentiments a quelqu'un pouvait tout changer et que forcément cette personne pouvait partager les mêmes sentiments que vous mais j'avais complètement tord, mon premier chagrin d'amour si on peut appeler ça comme ça .

Quelques jours plus tard, je venait de sortir de la salle de bain quand de loin j'ai aperçu la petite lettre du mail s'afficher, c'est peut etre un mail d'une école , je me suis précipiter dessus avec ma serviette noué sur la poitrine. A peine ai je ouvert mon mail j'ai aperçu le logo de Yale mon coeur a fait un boom dans ma poitrine, jai fermé les yeux quelques instants pour prier et prendre mon souffle, j'ai tellement peur que sa soit un refus , j'ai pris mon courage a deux main et j'ai ouvert les yeux , lu le mail , la seul chose qui a retenue toute mon attention c'est " admis " . Je suis admis a Yale ! L'université de mes reves ! Je n'arrive pas y coire , je crois rêvé j'ai au moins relu le mail cinq fois pour etre sur de ce que je voyais .

Je ne pouvais pas attendre le retour de mes parents, j'ai a plusieurs reprises appelé ma mère et dès que elle a décrocher j'ai juste entendu un bruit ensuite plus rien, j'ai rappelé mais son téléphone sonnait dans le vide, j'ai appelé mon père mais lui son téléphone été directement éteint, j'étais trop dans ma joie que je ne me suis pas inquieté , je les attendu impatiente comme une petite fille mais parents ne rentrèrent jamais ..

C'est seulement à vingt-trois heures que mon oncle, le grand-frère de mon père est venu à la maison, j'ai directement senti quelque chose car cela me semble étrange qu'il vienne a cette heure .

Patrick : Bonsoir ma princesse cava ? Disait-il en rentrant dans le salon

Moi : oui ..

Patrick : tu peut t'asseoir s'il te plaît ?

Je me suis assis un peut plus loin de lui , d'un coup j'avais froid .

Patrick : Tu as eu tes résultats pour les universités ?

Moi : oui j'ai été admisse a Yale ..

Patrick : Waouh ! Félicitations ! Quel bonne nouvelle ! Tu fait la fierté de notre famille

Moi : merci .. mais j'essaie de joindre papa et maman je suis toujours sans retour et je commence a m'inquiéter

Patrick : tu sais .. dans la vie il y a certaine chose qui ne sont pas éternel ..

J'ai directement compris la ou il voulait en venir et j'ai une larme qui c'est précipiter de couler

Patrick : certaine chose arrive et d'autre non , il y a un temps pour tout et pour tout .. nous sommes que passagers dans ce monde et des fois nous partons dans des conditions tragiques .. alors .. tes parents sont mort plus tôt dans la journée d'un accident de voiture .. les médecins on fait du mieux qu'ils ont pu pour sauver tes parents mais il s'avèrent très compliqué ma chérie ...

J'avais les oreilles qui résonné, j'avais mal mais je ne serais dire ou car j'avais mal partout .

Je ne comprenais pas , comment .. comment, il y a quelques heures mes parents étaient la avec moi, je .. je n'arrive pas a parler , ou même penser, le jour ou je reçois cette bonne nouvelle, une nouvelle que toute enfant aimerait le fêté avec ses parents , être en joie et j'apprends cette .. cette chose qui me détruit le plus profond de mon âme et mon être .

Patrick : je sais que c'est pas évident mais ..

Moi : je peut .. je peut partir me couché ? Dis-je en le coupant

Patrick : euh .. oui .. oui biensur ..

Je me suis levé doucement en rassemblement le peut de force que j'avais pour me rendre dans ma chambre, en fermant la porte je me suis écrouler par terre, je ne pleurait pas mais j'avais très mal , très mal, je n'ai jamais eu mal comme ça au par avant , j´avais tellement mal que sa m´empêchais de pleuré, c'est comme ci on me plantais une hache dans le cœur a plusieurs reprises sans pause, sans repis , et je saigne , encore et encore sans pouvoir stoppé.

Continuer
img Voir plus de commentaires sur notre appli
Mis à jour : Chapitre 25 24   06-21 14:56
img
2 Chapitre 2 1
17/06/2023
3 Chapitre 3 02
17/06/2023
4 Chapitre 4 03
17/06/2023
5 Chapitre 5 04
17/06/2023
6 Chapitre 6 05
17/06/2023
7 Chapitre 7 06
17/06/2023
8 Chapitre 8 07
17/06/2023
9 Chapitre 9 08
17/06/2023
10 Chapitre 10 09
17/06/2023
11 Chapitre 11 10
17/06/2023
12 Chapitre 12 11
17/06/2023
13 Chapitre 13 12
17/06/2023
14 Chapitre 14 13
17/06/2023
15 Chapitre 15 14
17/06/2023
16 Chapitre 16 15
17/06/2023
17 Chapitre 17 16
17/06/2023
18 Chapitre 18 17
17/06/2023
19 Chapitre 19 18
17/06/2023
20 Chapitre 20 19
17/06/2023
Télécharger l'appli
icon APP STORE
icon GOOGLE PLAY