kifflire > Moderne > Jumeaux adorables : adonnez-vous à l'amour de papa

   Chapitre 3 Pyjama pour enfant

Jumeaux adorables : adonnez-vous à l'amour de papa Par Rhéane Personnages: 7449

à jour: 2020-03-27 00:22


« Je ne le pense pas », a dit finalement Charles en secouant la tête.

Au moment où il a découvert la disparition de Bobby, il a envoyé tous ses hommes le chercher. De même pour empêcher les ravisseurs de s'échapper, il a appelé la police, qui a fouillé toute les recoins de la ville, pourtant son fils était si intelligent qu'il s'est assuré de ne laisser aucune trace pour son père ou la police de le trouver.

« Alors penses-tu que c'était ton oncle qui a enlevé notre fils? Ou Joseph ?, Puisque Bobby est un obstacle pour eux d'hériter de la propriété ... » a dit Angelina d'une voix tremblante et inquiète.

En fait, pour Charles, elle avait raison. Il était très possible que Joseph Fu ait quelque chose à y voir. Il y a six ans, Frédéric Fu, le grand-père de Joseph et Charles, avait organisé une réunion familiale le jour de son 80e anniversaire pour annoncer qui gérerait l'entreprise.

« Je suis très vieux à présent et ma mort sera bientôt proche, mais il semble que ni Charles ni Joseph n'envisagent encore de se marier. » a dit le vieux maître Fu en fronçant les sourcils, et a continué : « Honnêtement, je me fiche de tous autrs choses, je veux juste faire un câlin à mon arrière-petit-fils avant que je ne repose en paix, alors le premier qui parviendra à m'en donner un recevra 70% de mes actions de mon entreprise. »

Il avait tout clarifié très calmement, toutefois ses paroles ont mis de toute la famille en pandémonium. Celui qui réussirait serait le prochain héritier du groupe TS, c'était tout ce dont ils avaient besoin pour se mettre au travail, l'idée de posséder l'entreprise était si excitante que tout le monde s'est lancé dans une recherche folle d'épouses pour les jeunes.

Après l'annonce, les fils de Frédéric Fu, Hardy Fu et Derrick Fu ont fait le tour de différentes villes pour essayer de trouver les bonnes filles.

Le lendemain, Joseph a épousé Daisy Yu, une pop star prometteuse.

Malgré cela, Charles n'a pas levé le petit doigt.

« Joseph est déjà marié, sa femme pourrait tomber enceinte dans un mois. » a dit Angelina avec anxiété, mais son fils ne disait toujours rien, puis elle a continué :

« Tu t'entends bien avec Dorothy Zhuang, non? Et si on lui demande de te épouser et de donner naissance à un bébé? » Elle a dirigé son regard vers son fils.

Après y avoir réfléchi pendant quelques minutes, le jeune homme a acquiescé en disant : « Tu peux essayer. »

« Parfait. » La femme a passé l'appel, mais la proposition a été rejetée par des

rires de cette jeune femme : « Angelina, je ne peux pas me permettre de tomber enceinte maintenant à cause du filme que je suis en train de tourner, mais j'aimerais bien de me marier avec Charles. »

Avant que la fille n'ait pu finir ses mots, Mme Huang a raccroché avec colère. « Dorothy est allée trop loin. » a-t-elle dit sèchement. « Elle veut juste t'épouser, le reste lui importe peu. Que pourrions-nous faire d'autre? ».

Lorsqu'elle n'a reçu aucune réponse, elle est devenue encore plus frustrée.

« Vas-tu vraiment rester debout les bras croisés quand Joseph héritera presque tous les actions? » a-t-elle hurlé alors que son fils lui tournait le dos, en retournant dans sa chambre.

Il s'est finalement arrêté et s'est tourné un peu pour qu'elle puisse voir la férocité sur son visage. « Est-ce difficile de trouver une femme qui voudrait bien donner naissance à mon bébé sans mariage? » a-t-il dit sarcastiquement et a continué : « Je ne pense pas que tu auras besoin de moi pour te dire comment t'y prendre, ou bien? » a dit Charles. « Je savais que tu ferais quelque chose. » a répondu la mère avec satisfaction.

Elle aimait mieux cette idée car cela signifiait que son fils ne s'attacher

ait à personne, alors elle a appelé Sophie Zhang pour lui demander de trouver une personne. Et neuf mois après, ils ont accueilli Bobby.

Tout s'est passé si secrètement que même Joseph ne l'a pas découvert jusqu'à ce que Charles ait livré le bébé à Frédéric, gagnant ainsi 70% des actions.

Daisy Yu était enceinte de cinq mois à l'époque, et dans un excès de colère, son mari lui a donné un coup de pied dans le ventre, qui l'a fait fausse couche, depuis lors, elle ne pouvait plus être enceinte.

Bien que tout cela se soit produit dans le passé, c'était quelque chose qui ne pouvait être oublié, personne ne savait vraiment de quoi Joseph était capable pour redevenir l'héritier.

« Charles, je vais chez ton oncle de lui interroger maintenant. Je ferai tout ce que je peux pour ramener Bobby », a dit Angelina en essuyant ses larmes, elle ferait tout pour récupérer son petit-fils.

Mais avant son départ, le téléphone de son fils a sonné.

Celui-ci, voyant que c'était son bon ami Jay Fang, il a tout de suite répondu à l'appel : « Y a-t-il des nouvelles? ».

« Un de mes hommes a vu le garçon ce matin à l'aéroport, alors j'ai envoyé plus de gens pour continuer les recherches, supposes-tu qu'il puisse monter seul dans un avion? » a demandé nerveusement l'ami.

Charles a froncé les sourcils ; « Il n'a pris aucune pièce d'identité donc je ne pense pas. »

« Et s'il embarquait avec quelqu'un? Et s'il était kidnappé? Si quelque chose de terrible lui arrivait, je préfèrerai mourir. » a dit Angelina en sanglotant, augmentant sa voix.

« Mes hommes ont dit qu'il était seul donc je serai vigilant. » a ajouté son ami.

« Compris, continue de chercher, je suis en route. » Charles a raccroché rapidement, en prenant ses clés de voiture, puis a baissé la tête, et a dit : « Maman, reste à la maison, je te ferai savoir si j'ai des nouvelles, je ne pense pas que cela a à voir avec Joseph. »

Angelina s'est effondrée sur le canapé en pleurant : « Ramène mon petit-fils, je t'en prie.

Nancy avait emmené Bobby déjeuner, puis elle a rendu visite à sa mère, il était déjà dix heures du soir quand ils sont retournés à leur appartement.

Le petit garçon avait été derrière elle tout le temps comme un petit chien obéissant.

Une fois qu'elle avait fini de le baigner, Nancy a ouvert sa valise et lui a sorti de jolis pyjamas.

Bobby les a étrangement regardés et les a pris de sa main en disant : « Pourquoi as-tu des vêtements pour enfants Mademoiselle? ».

Nancy lui a fait un sourire et a dit : « Parce que j'adore ça, du coup je les achète généralement si c'est vraiment beau. »

En réalité, elle le faisait chaque année le jour de l'anniversaire de son fils. Il y a des moments où elle pensait tellement à lui qu'elle pleurait en tenant ces vêtements, mais ensuite elle les rangeait et se forçait à oublier le passé.

« Mademoiselle, tu aimes bien les enfants, n'est-ce pas? » lui a-t-il demandé en inclinant la tête.

« Bien sûr, surtout les intelligents et les sages comme toi. » a-t-elle répondu en lui tapotant le nez.

Quelque chose traversait l'esprit du petit garçon. En fait, il était assez vilain à la maison. Il détruirait tous les jouets sur son chemin, pour obliger son père à les remplacer par de nouveaux, et il n'a jamais pensé à changer d'attitude.

Mais il n'allait pas le lui dire, et si celle-ci le quittait pour cela?

Il s'est approché d'elle pour lui donner un tendre baiser sur la joue. « Ma tante. » a-t-il dit joyeusement. « Puis-je t'appeler maman? ».

Maman maman ...

Cela a touché le cœur de Nancy, si seulement ... Ses yeux se sont remplis de larmes. « Bobby, je pense que si tu m'appelais ainsi, ta vraie maman serait très triste. »

(← Raccourci clavier) Précédent Contenu (Raccourci clavier →)
 Novels To Read Online Free

Scannez le code QR pour télécharger l'application Kifflire.

Retour au sommet

Partages