kifflire > Romance > Mystère d'amour

   Chapitre 1 Nous nous sommes mariés

Mystère d'amour Par Blingbling Personnages: 4112

à jour: 2020-03-26 00:02


Le printemps tirait à sa fin. Ce matin, la douce et diffuse lumière laissait place aux premiers rayons de la journée.

Toujours enveloppée dans une épaisse couverture sur le lit, Essie Yi a éternué. Tout d'un coup, quelque chose de chaud lui a frappé sur le visage, la faisant ainsi sursauter, alors qu'elle se tournait dans l'autre sens.

« Suis-je près du mur ou bien? », s'est-elle demandé.

Ayant lentement ouvert les paupières, elle s'est aussitôt levée, tétanisée, toute confuse.

Elle s'est frotté les yeux, reconnaissant les rideaux fleuris, ainsi que la petite table posée près de son lit.

Elle était bel et bien dans sa chambre. Oui!

Elle a poussé un long soupir de soulagement ; tout semblait n'être qu'un rêve.

Elle fermait les yeux pour se rendormir, lorsqu'une grande main s'est glissée et lui a touché le dos. Elle a frémi en elle-même. Alors qu'elle tournait lentement la tête, elle s'est heurté au beau visage d'un inconnu qui dormait paisiblement près d'elle.

« Mon Dieu! », a-t-elle crié de panique.

« Que se passe-t-il? Que fait cet homme dans mon appartement? »

L'homme, naturellement allongé tout près d'elle, a sursauté après avoir entendu le cri ; Il était aussi surpris et désorienté qu'Essie. En un instant, son expression a changé, laissant place à une atmosphère mystérieuse.

Instinctivement, Essie a sauté au coin du lit et s'est rapidement enveloppée dans sa couverture, même si de toute évidence il l'avait déjà vue complètement dénudée.

Elle se creusait la tête, cherchant désespérément une explication, mais en vain.

À cet instant, l'étranger la dévisageait avec moquerie, puis ayant ramassé ses vêtements sur le sol, il se rhabillait près de la fenêtre, le dos tourné. « Tu ferais mieux de te rhabiller! », a-t-il parlé d'un ton froid et dédaigneux.

Le coeur serré, Essie a ramassé ses vêtements et les a enfilé, tout en cherchant de quoi de défendre. L'homme mesurait environ 189 centimètres. Il était corpulent, et Essie a vite compris qu'elle n'avait aucune chance contre lui.

E

lle a jeté un coup d'œil sur la table de nuit pour voir si le réveil pouvait servir d'arme, malheureusement, il était introuvable ; au lieu de cela, elle a vu deux dossiers rouge marqués en grosses lettres : « Certificat de mariage ».

Surprise, la jeune fille en a saisi un et l'a examiné : deux noms y figuraient, Essie Yi et Zac Rong, accompagnés d'une photo d'eux, en couleur. Sur la photo, le marié était cet homme debout en face elle, et la mariée n'était autre qu'elle-même.

La photo montrait qu'ils formaient un beau couple, souriant et heureux.

En examinant le document, elle s'est rendu compte que l'enregistrement datait de la veille ;

A ce moment, elle a souhaité mourir.

« Mais d'où vient cet homme? Comment en sont-ils arrivés là?

Serait-ce un acteur d'une série comique? »

Perdue dans ses pensées, Essie s'est mise à accuser l'homme, persuadée que cette histoire faisait partie d'un programme télévisé et que ce dernier avait été engagé pour se moquer d'elle devant des milliers de téléspectateurs.

« Pour quel programme télévisé travailles-tu? Je vais te dénoncer. Penses-tu que cela est-il drôle? Il viole ma vie privée! C'est n'importe quoi! » Après avoir jeté les certificats de mariage au visage de l'homme, elle s'est mise à la recherche d'éventuelles cameras dans tous les coins de la pièce.

Pendant ce temps, l'homme, immobile et confus, écoutait et observait tout ce qu'elle disait et faisait. Ensuite, il a ramassé les dossiers et y a jeté un coup d'oeil rapide. L'expression de son visage laissait clairement voir ce qu'il ressentait. « Malédiction! », a-t-il hurlé, essayant de se remémorer ce qui s'est passé la veille. Bien que tout était confus, il se souvenait cependant avoir été dans un bar.

À ce moment-là, Essie a retourné la pièce dans tous les sens mais n'a rien trouvé. Dans un accès de colère, elle a sauté sur lui, le saisissant par le col, « Dis-moi où sont cachées les cameras, autrement j'appellerai la police! »

Après un moment, l'homme, choqué, lui a répondu : « C'est toi! »

(← Raccourci clavier) Précédent Contenu (Raccourci clavier →)
 Novels To Read Online Free

Scannez le code QR pour télécharger l'application Kifflire.

Retour au sommet

Partages