img Les Mythiques Tome 1 : L'époque contemporain  /  Chapitre 3 Écriture et réécriture de l'histoire  | 15.79%
Télécharger l'appli
Historique
Chapitre 3 Écriture et réécriture de l'histoire
Nombre de mots : 582    |    Mis à jour : 18/10/2022

[1000 ans après la création de la Terre]

La Terre présentement ressemble à un gros rocher on la survolerait pis on verrait qu’une seule couleur. Une couleur qui se rapproche du brun clair. Aucune vie mise à part les cinq Mythiques. Pas d’animaux, de plantes ni d’arbres. Rien. La Terre est comme un immense panneau de peintre encore inconnu à ce jour.

C’est tranquille, même trop tranquille. Il n’y a même pas d’oiseau qui chantonne dans les oreilles ni d’animaux qui se font la guerre par la chaîne alimentaire.

Rien n’a encore été pensé, rien n’a encore été fait.

Oryann : "Rien, Rien, Rien. Ça fait 1000 rotation complète de cette planète autour de cette astre lumineuse qu’on ne sait même pas comment on va l’appeler pis on n’a rien de fait. Je le dis et je vais me répéter, ON PERD NOTRE TEMPS ICI."

Cenora : "J’en ai créé des choses ici, mais on détruit mes idées en le temps de le dire, je ne comprends pas pourquoi, mais idées sont super bonne pourtant."

Ilanio : "Vos idées sont lamentables ! Je l’ai est tous détruit jusqu’au dernier, l’un après l’autre. C’était amusant de les détruire en plus vous devriez être fier, vos créations étaient amusantes à se faire détruire. Épuisant, mais amusant."

Chacun réfléchit de leur côté, cherchant comment faire évoluer ce caillou flottant dans un vide perpétuel, sans se déclarer la guerre mutuellement. Soudain, une idée géniale parcourra l’esprit de Fitarzer. Il créa des minuscules espèces invisibles à l’œil nue qui vont se multiplier dans la nature au fil du temps.

Du côté de Cénora, tentant comme Fitarzer d’être discrète dans ces créations pour pas éveiller la majestueuse folie de Ilanio de destruction, elle créa des éléments minuscules qui se multiplie à leur tour et créant ainsi d’autres éléments inconnus et imprévisible. Plusieurs sont inoffensifs, mais d’autres sont imprévisibles et parfois même dangereux.

Ilanio s’aperçoit de rien au cours des 100 ans qui se sont passés, mais il sait qu’il y a du changement qu’il s’est passé, mais il ne sait pas quoi, il ne veut pas utiliser son pouvoir inutilement s’il ne sait pas ce qui a été créé et si c’est utile de le détruire.

Tout comme son pouvoir, Ilanio a un tempérament destructeur, colérique. Cependant, il est respectueux et honnête, malgré son mauvais comportement. Ses marques et symboles mythique sont d’un noir qui s’illumine. Étonnant, car le noir n’est pas une couleur qui a tendance à être lumineuse. Sa couleur signifie « Même si le monde est chaotique, il reste des bonnes choses cachées dans la noirceur. » Tous ce qu’il veut, c’est qu’on aille un monde parfait, logique et avec un beau décor. Sinon, il le détruit, tout simplement.

Oryann, ayant compris le plan des deux autres mythiques créa une balise temporelle qui la permet de remonter le temps jusqu’à ce moment. Ne provoquant ainsi aucune catastrophe temporelle. Si Ilanio le détruit elle pourra annuler son geste. En remontant le temps, les Mythiques ne sont pas affecter au changement de temps et gardent tous ce qui savent, on vécut et etc. au cours des années annulés par le voyage dans le temps. Elle sait au moins que tous les efforts de ses amis n’ont pas été en vain. Sa balise temporelle est comme une sauvegarde manuelle dans un jeu vidéo dans notre époque, mais que charger la sauvegarde a un plus grand impact sur notre monde qu’un simple jeu vidéo qui font qu’amuser notre cerveau.

Précédent              Suivant
img
img
img