img -Touché au cœur-  /  Chapitre 1 Un regard  | 
img
-Touché au cœur-
img img img
Chapitre 1 Un regard
858    |    27/09/2021

Nous arrivons devant le club.

La robe sur moi a été choisie unanimement par ma mère avec ma meilleure amie Marina, alors que moi je me sens complètement nue dans cette tenue.

- Super tu es magnifique ! Me lance Marina alors que je trouve cette tenue limite vulgaire sur moi.

- Tu es trop belle ma chérie, Tu vas en faire tourner des têtes.

Les filles sont toutes habillées de façon super sexy limite provocatrice et que dire de ses garçons qui les reluquent sans gêne si bien que je regrette que Marina et ma mère m'ait persuadée de venir dans cette robe. J'ai vraiment l'impression d'être de la viande à leurs yeux.

- Arrête de stresser autant. On est venue pour s'amuser ! Me fait Marina sur un ton un peu autoritaire mais amusé aussi.

- Parle pour toi... Râlé-je.

- Allez détends-toi, tu verras après un verre tu te sentiras mieux. Me dit-elle alors que nous rentrons dans le club.

Quoi ? Parce qu'elle compte me faire boire en plus ! En dix sept ans, je n'ai jamais bu une goutte d'alcool et encore moi danser. Elle s'imagine peut-être que je vais changer parce que j'ai dix sept ans aujourd'hui ?

Entrées dans le club, Marina m'emmène directement au milieu de la piste que j'ai déjà du mal à atteindre vu le monde qu'il y a. Je ne suis vraiment pas à l'aise de me frotter à tout ses gens pour arriver jusqu'à la piste.

Une fois arrivées sur la piste, Marina se met à bouger son corps tout naturellement alors que moi je reste droite comme un I regardant autour de moi.

- Allez Alix laisse-toi aller ! Me crie Marina en attrapant mes mains pour me faire bouger.

Mais il n'y a pas moyen, je suis vraiment mal à l'aise et j'ai l'impression que cette robe rétrécit à chaque mouvement de mon corps.

- Tu veux qu'on aille chercher à boire ? Ça te détendra un peu. Je te promets pas un truc fort.

J'acquiesce. De toute façon avec Marina, je n'ai pas le choix et puis, ça me détendra peut-être.

Marina et moi, nous nous sommes rencontrées au collège. Elle était déjà aussi excentrique que maintenant et surtout elle ne se laissait pas faire. Moi je suis du genre réservée et timide, j'aime être seule dans mon coin pour dessiner. C'est d'ailleurs le dessin qui nous a rapproché, elle a trouvé mon carnet de croquis dans les toilettes du collège où je l'avais oublié et a été émerveillée par mes dessins.

On dit toujours que les contraires s'attiren

t, Marina et moi en sommes la preuve vivante.

Marina parle aux garçons qui se trouvent à la table derrière nous pendant que je fais un tour d'horizon du club. Les décorations sont quand même superbes, il y a des variations de couleurs très intéressantes. Je n'aurais pas cru trouver de telles couleurs dans un lieu si sombre.

Je reviens du coup sur l'étage et regarde les murs qui eux aussi ont des variations de couleurs magnifiques avec ces colonnes d'aluminium qui reflètent les lumières faisant ressortir les couleurs pendant quelques instants.

Je suis là à regarder ces couleurs qui dansent quand mon regard se pose sur un couple qui s'embrasse mais ce n'est pas le couple qui m'interpelle, ce sont les tatouages que l'homme a sur les bras.

Je plisse les yeux pour profiter au mieux du rayon de lumière quand il passe sur ses bras pour en découvrir les dessins. Ils ont l'air vraiment fascinant, l'artiste qui a fait ça doit être vraiment très doué.

Je suis complètement fascinée par ce travail que je ne me rends même pas compte que la fille est partie et que la personne avec les tatouages relève son regard vers moi.

Je croise ses yeux et me fige sur place. Je veux détourner mon regard, mais n'y arrive pas.

Son regard est si intense, il me transperce littéralement comme si il allait me dévorer intérieurement.

Il est assis sur la banquette nonchalamment et alors que je suis totalement paralysée par son regard, il porte son verre à sa bouche en continuant de me dévorer et quand son verre quitte sa bouche, il passe sa langue sur ses lèvres en me souriant.

Je suis complètement hypnotisée par son regard à cet instant et ma respiration devient un peu plus rapide tellement son regard est intense.

- Alix on va chercher à boire ?

Je sursaute et me tourne vers Marina qui est accompagnée des deux garçons de la table d'à coté.

- Ça ne va pas ? Me demande Marina voyant que j'ai l'air étrange d'un coup.

- Si, si. Allons-y.

En me retournant vers l'escalier où se trouve l'homme aux tatouages, je remarque qu'il n'est plus là et me sens soulagée.

Mais quand j'ai tourné la tête, je l'ai vu dans un coin faiblement éclairé.

Sa main caresse déjà sa jambe tandis que ses lèvres se posent sur son cou, la faisant frémir de désir.

C'est le jeu de ce genre de garçons sauvages. Je détourne les yeux de la scène qui me met mal à l'aise.

            
img
img
  /  4
img
img
img
img