Accueil Genre Classement Gratuit
Atelier d'écriture
Télécharger l'appli hot
Accueil / Romance / J'ai épousé un milliardaire
J'ai épousé un milliardaire

J'ai épousé un milliardaire

4.9
1428 Chapitres
107.3K Vues
Lire maintenant

Résumé

Table des matières

Janet a été adoptée quand elle était enfant, pour les orphelins, c'est comme un rêve devenu réalité. Cependant, sa vie était tout sauf heureuse. Sa mère adoptive l'a constamment raillée et brutalisée. L'amour et l'affection familiaux qu'elle a jamais connus venaient de la vieille domestique qui l'a élevée. Malheureusement, la domestique est tombée malade, les parents adoptifs de Janet ne voulaient pas payer ses frais médicaux sauf si Janet remplacer leur fille biologique pour épouser un homme tristemet célèbre. Serait-ce un conte de Cendrillon ? Mais l'homme était loin d'être un prince, à l'exception de sa belle apparence. Ethan était le fils illégitime d'une famille riche qui menait une vie insouciante et avait du mal à joindre les deux bouts. Il s'est marié pour réaliser la dernière volonté de sa mère. Cependant, lors de sa nuit de noces, il a constaté que sa femme était différente qu'il l'avait cru. Le destin avait uni ces deux personnes qui avaient tous les deux de profonds secrets. Ethan était-il vraiment l'homme qu'on pensait qu'il était ? Étonnamment, il ressemblait étrangement à l'homme le plus riche et le plus mystérieux de la ville. Découvrirait-il que Janet l'a épousé à la place de sa sœur ? Leur mariage sera-t-il un conte romantique ou un désastre total ? Lisez la suite pour découvrir l'histoire de Janet et Ethan.

Chapitre 1 Se marier à la place de sa sœur

En cette journée d'été, l'averse avait rafraîchi le temps, qui faisait plutôt chaud jusque-là. Le bus était rempli de gens.

Ses bagages en mains, Janet Lind en est descendue. Elle a parcouru la gare routière des yeux, et a finalement aperçu Bernie Lind, vers la sortie. Il avait les cheveux gris, et son visage était strié de rides. « Papa ! », a-t-elle appelé, pour signaler sa présence, tout en avançant vers l'homme.

« Rentrons. Ta mère a fait tous tes plats préférés pour fêter ton retour », a déclaré Bernie avec un sourire. Il a ensuite débarrassé Janet de ses bagages et les a mis dans le coffre.

Janet a retenu sa respiration.

Bernie et Fiona Duncan n'étaient pas ses parents biologiques, ils l'avaient adoptée. Tout se passait bien, jusqu'à ce que le couple n'ait un enfant biologique ; dès ce moment-là, elle avait cessé d'exister, pour eux.

Bernie se montrait gentil avec elle, uniquement parce que sa femme et lui souhaitaient qu'elle se marie à la place de sa sœur.

La voiture a roulé dans la ville, se dirigeant vers un quartier jonché de villas.

Seacisco semblait avoir beaucoup changé.

Bernie a garé la voiture devant une luxueuse villa, et les bagages de Janet en main, il a pénétré à l'intérieur.

Janet lui a emboîté le pas. Elle avait à peine fait quelques pas à l'intérieur de la maison, qu'une domestique s'est écriée : « Oh Seigneur ! Sors, tu ne vois pas que tu salis le tapis ? Je l'ai lavé aujourd'hui ! Tes chaussures sont couvertes de boues ! Ne l'avais-tu pas remarqué ? »

Janet a frissonné et est immédiatement sortie de la maison pour inspecter ses chaussures. Ne trouvant de boue nulle part, elle a froncé les sourcils.

La domestique l'avait accusée à tort.

C'est à ce moment-là que Jocelyn Lind a descendu les escaliers. Elle a lancé un coup d'œil vers la porte et s'est figée, en voyant Janet.

Ses parents ayant envoyé Janet à la campagne, cela faisait longtemps qu'elle ne l'avait pas vue. Quand elle a remarqué la beauté angélique de Janet, son cœur s'est serré de jalousie. Malgré le traitement de faveur qu'elle recevait auprès de ses parents, Jocelyne avait toujours envié Janet, parce qu'elle la trouvait plus belle qu'elle. Les deux filles n'avaient jamais été très proches.

Jocelyn s'est forcée à sourire, avant de tourner son regard vers la domestique pour dire : « Pourquoi cries-tu comme ça ? »

« Cette femme a mis de la boue partout », a répondu la domestique avec une moue dégoutée.

« Et alors ? C'est ma sœur, laisse-la entrer, nous avons à parler des choses importantes », a dit Jocelyne avec sarcasme. La jeune fille s'est ensuite dirigée vers le salon, sans même un coup d'œil à Janet.

La domestique est allée prendre des couvre-chaussures dans l'armoire et les a lancés à Janet. « Tu as une haute opinion de toi-même, n'est-ce pas ? », a-t-elle dit d'une voix méprisante. « Mets ça, avant d'entrer ! »

Janet a été blessée par les paroles de la domestique. Après avoir enfilé les couvre-chaussures, elle s'est redressée, le regard flambant de colère.

Pourtant, elle n'avait pas encore obtenu l'argent dont elle avait besoin, donc ce n'était pas le moment de se disputer avec eux.

À table, Janet n'avait pas beaucoup d'appétit et n'a presque pas touché à son plat.

Près d'elle, était assise Fiona. « Si tu es d'accord, le mariage se fera demain. Qu'en dis-tu ? »

Janet a calmement posé ses couverts, avant de se tourner vers la femme. « Dis-moi, avez-vous prévu de me payer, après que j'aurai pris la place de Jocelyne, demain ? »

Ils avaient proposé à Janet de se marier avec un homme, en échange d'une somme d'argent. Elle ne pouvait pas se permettre de prendre une telle décision à la légère, c'est pourquoi elle préférait s'assurer de ce qu'ils avaient prévu.

Plusieurs années après leur mariage, Bernie et Fiona n'avaient toujours pas d'enfant. Croyant qu'il leur était impossible d'en avoir un, ils avaient décidé d'adopter Janet. Mais à peine quelques années plus tard, Fiona avait donné naissance à Jocelyn.

Dès ce jour-là, tout le semblant d'amour que la femme ressentait à l'égard de Janet s'était évaporé, au profit de Jocelyn. Elle n'avait pas d'amour à donner à une fille adoptée, alors qu'elle avait son propre enfant. C'est pourquoi elle avait demandé à Bernie d'envoyer Janet chez leur vieille domestique, Hannah, qui vivait à la campagne.

Hannah avait servi fidèlement la famille Lind, jusqu'à sa retraite. C'était elle qui s'était occupée d'élever Janet, et celle-ci la considérait comme sa grand-mère. Il y a trois mois, on avait diagnostiqué une cirrhose du foie, à Hannah. La vieille femme avait urgemment besoin d'une greffe du foie. Pour cela, Janet avait besoin d'une forte somme d'argent dans les plus brefs délais. L'opération devait se faire au plus vite.

« Tu es notre fille. Tu n'as pas à t'en faire, tu auras l'argent. En échange, tu n'as qu'à te marier », a déclaré Fiona d'un ton doux, mais légèrement agacé.

Elle méprisait Janet, du fond de son cœur. Elle n'avait jamais vraiment voulu l'adopter et ne l'avait fait que parce qu'elle pensait être incapable de concevoir. Avant, la simple vue de Janet lui rappelait tout le temps cela.

Quand elle avait fini par accoucher, sa haine pour Janet ne s'était pas apaisée, car celle-ci semblait meilleure que sa fille en tout.

S'il n'y avait pas eu ce mariage avec le fils illégitime de la famille Lester, Fiona n'aurait jamais voulu revoir Janet. Celle-ci ne valait absolument rien, pour elle.

« Nous allons te payer, sale mendiante ! », a sifflé Jocelyn entre ses dents.

« Je ne ferai rien, tant que je n'ai pas l'argent entre les mains », a averti Janet en fronçant les sourcils.

Janet avait toujours été très calme, mais n'était pas facilement manipulable.

Elle avait entendu parler de celui qu'elle était supposée épouser le lendemain ; c'était le fils illégitime de la famille Lester, Ethan Lester. Jocelyn et lui étaient fiancés depuis leur enfance.

Mais la femme était trop vaniteuse et snob et refusait de se marier à un fils illégitime. En outre, d'après les rumeurs, les Lester l'avait chassé de chez eux il y avait un moment et l'homme arrivait à peine à joindre les deux bouts.

Malgré son calme apparent, Janet était effrayée à l'idée de se marier avec cet homme. Mais elle était prête à tout pour Hannah. « C'est d'accord, je vais l'épouser. »

Continuer
img Voir plus de commentaires sur notre appli
Télécharger l'appli
icon APP STORE
icon GOOGLE PLAY