Accueil Genre Classement Gratuit
Atelier d'écriture
Télécharger l'appli hot
Accueil / Romance / Ne t'en va pas!
Ne t'en va pas!

Ne t'en va pas!

5.0
13 Chapitres
519 Vues
Lire maintenant

Résumé

Table des matières

Maria, jeune femme intelligente et belle. A vécu dans un orphelinat pour pouvoir être une femme battante. Elle a connu une déception amoureuse mais elle fera la rencontre d'un jeune homme qui pour elle, est l'homme idéal. Ce dernier lui fera voir de toutes les couleurs.

Chapitre 1 La nouvelle rencontre

EPISODE 1

--- Maria, tu es encore dans cet état ?

--- Il me manque Gény.

--- Je le sais mais il n'en vaut pas la peine.

--- Comment a-t-il pu me faire ça ? Le jour de notre mariage en plus.

--- Il avait tout préparé ma belle. Essaye d'oublier, ça fera 1an.

--- Tu as raison mais j'ai besoin du temps.

--- D'accord. Je suis là, tu le sais.

--- Merci ma best.

Nous nous trouvons dans la capitale économique du Cameroun plus précisément au quartier makepè petit pays d'où vivait ADA Mariana, orpheline de mère.

N'ayant pas connu son père, elle avait toujours vécu avec sa maman jusqu'à l'âge de 10ans. Très malade, cette dernière rendit l'âme. Cette situation avait été traumatisante pour Mariana qui avait été placée dans un orphelinat.

Intelligente, combattante, elle ne se laissait pas faire par les difficultés de la vie. Elle réussissait à tous ses examens avec mention.

11ans plus tard, elle avait pu ouvrir une parfumerie grâce à la mère supérieure qui était comme une deuxième mère pour elle.

Elle avait quitté l'orphelinat pour vivre dans un studio moderne.

Voilà comment elle rencontra Gény, une de ses meilleures clientes et avec le temps, sa meilleure amie.

Cette dernière était une amie en or. Elle était âgée de 2ans que Mariana, vivait dans un appartement chic avec son petit ami Michel à kotto.

Elles connaissaient tout sur l'une et l'autre. Mariana avait eu une rencontre qui avait chamboulé sa vie, son amie Gény essayait de part et autre pour la réconforter. Chose difficile, elle laissa du temps à Mariana de guérir petit à petit.

À l'époque de cette tragédie, Mariana venait d'avoir ses 22ans et aujourd'hui, elle en a 23.

--- Maria comment vas-tu ?

--- Je suis en vie Michel et toi ?

--- Non j'aime pas des réponses pareilles. Je sais que ça ne va pas mais sache que Gény et moi serons toujours là pour toi.

--- Merci à vous dit-elle en souriant.

--- Je culpabilise beaucoup. Je sais que si J'étais là, il n'allait pas s'en sortir aussi facilement.

--- Non. Ne te reproche de rien. Il faut que je rentre.

--- Bb je vais la raccompagner.

--- Ok mon ange. Bonsoir Maria.

--- Bonsoir mich.

Gény avait laissé sa copine devant sa porte. ADA avait pris son bain puis s'était installée devant la télévision.

La sonnerie la fit sursauter. Elle alla voir qui s'était et tomba sur un jeune homme.

--- Salut

--- Salut. Que puis-je faire pour vous ?

--- Je cherche Daniel.

--- En face là, c'est sa porte.

--- Merci.

En voulant refermer sa porte, il répliqua...

-- Moi c'est Bruno.

--- Okay.

--- Et vous... ?

--- Vous cherchez Daniel alors, que me voulez-vous ?

--- Juste faire connaissance. Daniel m'a indiqué ici mais j'ai toqué à votre porte pour me renseigner. Lorsque vous avez ouvert, j'ai été éblouit par votre beauté.

--- Frangin. Comment vas-tu ? Dit Daniel en ouvrant sa porte.

--- Bonne soirée lança Mariana.

Daniel avait fait entrer son ami mais ce dernier n'arrêtait pas de penser à Mariana.

--- Heo tu me suis ? Bruno !

--- Oui tu disais ?

--- Tu étais dans quel monde ?

--- Le monde de ta voisine. Elle est trop canon.

--- Ça oui, elle l'est. Ne me dis pas que tu es tombé sous son charme.

--- On ne peut pas encore dire ça mais elle est super bien foutue.

--- Elle est l'une de mes voisines que j'apprécie. Simple, respectueuse, calme.

--- Parle-moi plus d'elle.

--- C'est une femme très discrète donc je ne connais pas grand-chose d'elle.

--- Je vais l'aborder.

--- Okay. Comme tu veux.

Du côté de Mariana, elle se remettait peu à peu. Elle se donnait dans son commerce qui marchait comme elle le voulait.

Un jour, alors qu'elle était en plein compte, Bruno entra dans sa boutique, très étonné de la voir, il s'avança vers elle tout souriant.

--- Bonjour.

--- Bonjour Monsieur. Faites le choix et venez me montrer le produit pour que je puisse mieux vous conseiller.

--- Vous ne me reconnaissez pas ?

--- Je devrais ?

--- C'est moi, Bruno.

--- Ça ne me dit rien.

--- L’ami de votre voisin Bruno.

--- Ah oui. Je suis désolée. Prenez place.

--- Merci dit-il en s'asseyant.

--- Que puis-je faire pour vous ?

--- Je veux un parfum homme et une greffe brésilienne.

--- J'ai ce qu'il vous faut. Bleu de Channel, il est doux et...

--- Doux comme vous.

--- Euh...bon je disais que c'est un des meilleurs parfums. Pour la greffe, vous la voulez courte, moyenne ou longue pour votre compagne ou sœur...

--- Faites le choix. C'est pour vous que je l'achète.

--- Pardon ?

--- Je vous l'offre.

--- Désolée mais je ne peux pas.

--- Pourquoi ?

--- On ne se connait pas et vous voulez me l'offrir comme ça ?

--- Ouais comme ça et on se connait. On s'est déjà vu.

--- Non, on se remarque.

--- Je vais prendre deux bleu de Channel, vous gardez une greffe de votre choix et je veux un RDV. Tenez et gardez la monnaie.

--- Vous ne vous gênez pas.

--- Voici ma carte. Lorsque vous serez prête appelez-moi. Je laisse les parfums ici, vous me les apporterez. À ce soir dit-il en tournant le dos.

--- Mais pour qui se prend-il celui-là ? Aucune formule de politesse, rien du tout. Humm Yvonne !

--- Oui Madame.

--- Je vais faire les achats. S'il te plaît à 17h, tu fermes et tu viens me donner les clés chez moi.

--- Comptez sur moi madame.

Elle se rendit dans au supermarché Santa Lucia de Bonamoussadi. Elle se sentit épier. Elle sortait en courant car elle avait remarqué un homme avec des lunettes et une casquette qui la suivait, elle tomba sur Bruno.

--- Mais faites attention demoiselle.

--- Ah désolée Monsieur.

--- Oulala quelle surprise. Finalement, aujourd'hui c'est mon jour de chance.

--- Encore vous ? Vous me suivez ou quoi ?

--- Non. Je viens faire les achats.

--- Okay.

--- Pourquoi courez-vous ainsi ?

--- Cet homme me suit dit-elle en lui montrant la direction de l'homme en question.

--- Hey ! Qui êtes-vous ? Hey je vous parle hurla Bruno.

L'homme se mit à courir. Bruno voulut se mette à sa poursuite mais Mariana l'en empêcha.

--- Mais on doit savoir la raison pour laquelle il vous suivait.

--- Non. Ça va. En le suivant, il peut vous amener dans un couloir.

--- Vous vous inquiétez. C'est mignon.

--- Je ne m'inquiète pas. Bonsoir.

--- À ce soir ma douce.

A suivre...

Continuer
img Voir plus de commentaires sur notre appli
Télécharger l'appli
icon APP STORE
icon GOOGLE PLAY