Accueil Genre Classement Gratuit
Atelier d'écriture
Télécharger l'appli hot
Accueil / Loup-garou / La meute du crépuscule tome 2 Amour interdit.
La meute du crépuscule tome 2 Amour interdit.

La meute du crépuscule tome 2 Amour interdit.

4.8
29 Chapitres
28K Vues
Lire maintenant

Résumé

Table des matières

Mich est de retour à Lakecity. Alors que les vampires attaquent la meute, une histoire d’amour naît entre Cora et lui. Un amour interdit, des sentiments tellement fort qu’ils ne peuvent être réprimés. Ils vont devoir lutter pour protéger leur meute et pour que leur amour soit accepté.

Chapitre 1 Chapitre 1

J’entre dans le cimetière le cœur serré. Ça fait maintenant un an que je suis parti. Un an que j’ai quitté ma ville, mes amis, ma famille. Quand je suis revenu, elle est la première personne à qui j’ai pensé. Il fallait que je la vois, il fallait que je lui parle, que je lui demande pardon. Je marche à travers le cimetière le cœur serré, c’est tellement dur de se dire que quelqu’un qu’on aime est dans cet endroit lugubre. C’est aussi ici que se trouvent mes parents.

J’arrive devant la tombe d’Annie, je dépose un bouquet de fleurs et j’essuie les larmes qui coulent de mes yeux, je regarde sa tombe d’un air vide. Cette année qui s'ést écoulée n’a pas été facile pour moi. Je ne suis pas quelqu’un de casanier, j’adore vivre au milieu de personnes avec qui discuter, avec qui échanger ces choses. Mais j’ai dû quitter tout ça, j’ai dû aller loin de toutes ces personnes que j’aime et qui m’ont tout donné.

La raison ?

Je suis un minable, je suis inutile, je ne sers à rien. Je n’ai pas été en mesure de sauver la femme que j’aime, elle a été tuee, je n’étais même pas là.

J’ai dû vivre avec cette douleur, j’aurais pu faire quelque chose, j’aurais empêché que ça ne se produise. J’aurais dû sentir le danger. Mais au lieu de ça, je suis parti. Je m’en voudrais toute ma vie car s’ils ont pu lui faire du mal c’est tout simplement parce que je n’ai pas été attentif au danger. Je me suis laissé berner par le calme apparent des lieux. Les larmes coulent de mes yeux, car je n’ai que ça à faire maintenant.

Pleurer. Puis je repense à cet épisode lorsque Alex a kidnappé les enfants de mon meilleur ami. Celui que j’ai toujours vu comme un frère, mon confident, mon meilleur ami Cal. J’ai assisté à cette scène sans pouvoir rien faire. J’étais assis là à regarder le fils de mon meilleur ami se faire tuer, à le regarder se transformer en monstre, sans que je ne puisse agir. Et c’est cela qui m’a le plus fait mal. Je n‘ai pas pu lui venir en aide, j’ai été un poids mort pour lui, une gêne.

Même Pénélope qui est pourtant humaine s’est mieux défendue que moi, elle a assuré. Et Cora aussi a été héroïque alors que moi durant cette bataille j’ai été une véritable loque humaine. Je ne pouvais plus affronter le regard de Cal, de Pénélope et de Cora.

Ça m’était devenu insupportable, c’était de plus en plus dur de les regarder dans les yeux en sachant que je n’avais pas été présent pour eux quand ils en avaient le plus besoin. Alors j’ai décidé de partir loin pendant un moment, me ressourcer, me recentrer sur moi. Calvin a été très en colère lorsque je lui ai fait part de ma décision, je lui ai juste dit que je partais. Sans lui avoir donné la moindre explication. Mais je suis sûr qu’il avait compris. Il me connaît tellement bien, peut-être mieux que moi-même. Nous nous sommes disputés, nous nous sommes balancés des horreurs, que je regrette aujourd’hui avec un peu de recul j’arrive maintenant à comprendre que nos mots ont dépassé nos pensées. Mon ami me manque, la meute toute entière me manque. La tombe d’Annie, elle est magnifique, je suppose que c’est Pénélope qui a dû œuvrer pour qu’elle soit aussi belle, après tout Annie était comme sa sœur. Je m’agenouille et pose le bouquet de fleurs que je tiens entre mes mains sur sa tombe.

- Salut ma petite étoile. Je suis revenu.

Je pousse un soupir et je pousse une de mes mèches de cheveux derrière mon oreille. Je les ai laissé pousser, ils sont devenus vachement longs. Je caresse son nom inscrit sur la pierre tombale.

- Tu me manques tellement. Tu sais cette année passée loin de tout le monde a été la plus horrible de ma toute ma vie. Mais j’en avais besoin.

Je m’assois par terre en croisant mes pieds et puis je pose mon sac près de moi.

- J’en avais besoin. J’avais besoin de me retrouver. Besoin de devenir plus fort.

Je lève la tête pour regarder le ciel.

- Tu sais, après t’avoir perdu, tout a commencé à aller de travers. Il a kidnappé les petits et je n’ai même pas été capable de lever le petit doigt. Et tu sais pourquoi ?

Je garde un moment de silence et puis je continue.

- Parce que je suis faible, je n’ai même pas pu être capable d’aider mon meilleur ami. J’étais couché là comme un putain de légume sans pouvoir agir. La vision la plus horrible que j’ai dans ma tête c’est lorsqu’Alex a brisé le cou d’Adrian.

Ma voix est submergée par l’émotion. Je revois encore cette horrible scène dans ma tête. Alex qui brise le cou du petit garçon dans son berceau. Je me souviens avoir fermé mes yeux à ce moment. Que se serait-il passé s’il n’avait pas de sang vampire en lui ? Calvin aurait perdu l’un de ses enfants. Comment aurais-je fais pour le regarder en face tout en sachant que je suis resté assis sans pouvoir agir lorsqu’on faisait du mal à sa famille. Jamais je ne me le pardonnerai, je ne suis qu’un faible, je suis parti comme le lâche que je suis. Durant toute cette année, j’ai vécu dans la nature à la dure. Avec plus aucune meute. Je me suis entraîné pour essayer de rentrer en communion avec ma nature profonde, pour raviver mon instinct animal qui s’est éteint à cause de mon manque de pratique. Je suis allé dans l’une des forêts les plus dangereuses de l’Etat, je vivais dans une grotte et je me nourrissais essentiellement des produits que je ramenais de la chasse et elle n’a pas toujours été bonne.

Je me suis entraîné, pendant un an j’ai décidé de redécouvrir ma nature de prédateur. Celle que j’ai souvent tendance à oublier et qui m’a affaibli à ce point. J’ai soumis mon corps à des épreuves rudes, j’avais besoin de vivre ça. Je suis revenu tout en ne sachant pas si Calvin voulait encore de moi au sein de la meute. Après tout, ce serait complètement normal qu’il ne veuille plus de moi auprès d’eux. J’ai déserté ma meute, c'est une forme de trahison. Je continue de parler à Annie, je lui raconte tout ce par quoi j’ai dû passer pendant toutes ces années, soudain j’entends une voix au loin. Une voix qui m’est familière.

Je me lève et je décide de suivre d’où vient ce son. J’avance dans le cimetière vers la voix. Soudain je la vois. Elle est assise par terre comme moi y’a pas longtemps. Elle porte une robe blanche, ses magnifiques cheveux roux flottants sur ses épaules. Ses yeux sont remplis de larmes, elle ne semble pas avoir remarqué ma présence. Alors je continue à l’observer de loin, sans savoir si je dois aller vers elle ou pas. Je me contente juste de regarder ses gestes graciles lorsqu’elle nettoie une tombe que je connais bien, la tombe de notre meilleur à Calvin et à moi. Simon.

Continuer
img Voir plus de commentaires sur notre appli
Mis à jour : Chapitre 29 Chapitre 29   06-16 09:57
img
Télécharger l'appli
icon APP STORE
icon GOOGLE PLAY