Accueil Genre Classement Gratuit
Atelier d'écriture
Télécharger l'appli hot
Accueil / Romance / Pour elle, c'est moi tome 3
Pour elle, c'est moi tome 3

Pour elle, c'est moi tome 3

4.8
21 Chapitres
28.5K Vues
Lire maintenant

Résumé

Table des matières

Lucas est un grand frère très protecteur, mais il le sera encore plus avec la fille qu'il a dans sa ligne de mire. Elle cache un passé assez mouvementé, cela ferra-t'il fuir Lucas ou au contraire se rapprochera-t'il encore plus? Lorsqu'elle lui confira son secret, est-ce qu'il partira ou il restera auprès d'elle?

Chapitre 1 visite

Assise prêt de la fenêtre dans l'aire de restauration où elle travaille, elle regarde la pluie tombée. Elle jeta un coup d'œil autour d'elle, un jeune couple à la table d'à coté, se tenait la main en se regardant dans les yeux et avaient l'air très amoureux. À une autre table en face de la sienne, six vieux messieurs jasent de tout et rien, l'un deux la regarda et lui fit bonjour d'un signe de tête et elle lui répondit de la même façon. Un peu plus sur sa droite, un vieux monsieur et sa femme arrivèrent avec leurs cabarets.

Le monsieur déposa son plateau sur la table et passa de l'autre côté pour tirer la chaise de sa femme pour qu'elle puisse s'asseoir. Un coup assis, il lui renversa la tête par en arrière et déposa un baisé sur ses lèvres avant d'aller prendre place en face d'elle.

Elle était en train de se demandée si un jour elle connaîtra ça elle aussi. Vieillir au côté de quelqu'un et avoir autant de tendresse que le vieil homme donnait à sa femme.

Elle les regarda encore quelques minutes, la dame mordit dans son hamburger et de la sauce lui resta sur le côté de la lèvre, le vieil homme pris alors une lingette et lui l'essuya. Ils étaient tellement adorables, qu'elle voulait connaître ça un jour.

Elle resta assise là une bonne heure à regarder les gens passer, juste pour le plaisir.

L'heure de son chiffre de travaille allait bientôt commencer. Comme elle déteste arriver en retard, elle prit ses effets sur le banc à côté d'elle et se leva, mais en se retournant, elle le vit, lui, celui qui hante ses jours et ses nuits depuis une semaine.

Elle était sortit en boîte la semaine dernière et elle était plus que saoule, mais son frère avait appelé Alexandre Smith, un de ses amis et aussi champions de Kick Boxing pour qu'il vienne la chercher parce que Shane son cher frère était trop occupé pour le faire lui-même. Mais Alexandre n'avait pas pu aller la chercher, alors il avait envoyé un ami à lui. Elle ne se souvenait plus très bien de son prénom.

-Tient, bonjour Athéna. Dit-il en arrivant près d'elle.

-Lucas? C'est bien ça?

-Oui. Ça me surprend que tu t'en souviennes. Dit-il sarcastiquement.

-Qu'est-ce que tu viens faire ici?

Elle voulait absolument changer de sujet, elle avait assez honte d'elle comme ça, alors pas besoin d'en rajouter.

-Oh, c'est la fête de mon neveu Yannick demain et je suis venu voir ce que je pourrais lui acheter. Et toi, que fais-tu ici?

-Je travaille, juste là. Lui dit-elle en pointa sa boutique.

-Au garage? C'est drôle.

-Qu'est-ce qu'il y a de drôle? Demanda-t-elle s'en trop comprendre.

-Rien, c'est juste que je travaille dans un garage aussi. Dit-il en souriant.

-Oh, mais ce n'est pas la même chose. Toi, tu as les mains sales à la fin de la journée et moi, elles sont toujours propre et mes vêtements aussi.

-Oui et c'est très… jolie.

Il l'a détailla de la tête au pied avec se petit sourire en coin qu'elle trouvait si sexy. Elle se commanda de respire.

-Bon je vais me dépêcher si je ne veux pas arriver en retard. À la prochaine Lucas. Dit-elle en mettant un doigt sur son torse.

Il regarda son doigt et son regard croisa le siens. Pourquoi son cœur battait-il si vite.

-Au plaisir de te revoir Athéna. Dit-il en souriant à nouveau.

Le rouge lui monta au joues, elle lui tourna le dos pour ne pas qu'il ne s'en rendre compte et marcha jusqu'à sa boutique. Elle sentit son regard sur elle et elle se retourna pour vérifier et lui envoya la main quand elle vit qu'elle avait raison. Il lui rendit son salut et se retourna de nouveau.

La gérante, Caroline lui envoya la main à son arrivée et elle fit de même avec son plus beau sourire. Elle se dirigea vers l'arrière boutique pour y déposer ces effets et mis son lunch au frigo.

Elle se dirigea vers le bureau pour entrer son heure d'arrivée sur la feuille de temps.

-Alors Athéna, tu es prête pour la grosse journée? Lui demanda Caroline en arrivant derrière elle.

-Je le suis toujours, tu le sais bien.

-Oui et une chance que tu es l'a pour me soutenir car je n'y arriverais pas toute seule.

-Qu'est-ce qui se passe? Dit moi? Demanda-t-elle en croisant les bras sur sa poitrine.

-Premièrement, le superviseur est venu se matin et nous avons beaucoup de changement à faire. Il faut changer la collection du mur 1 dans celui du mur 3, celle du mur 2 dans celui du 1, selon lui, les indications n'étaient pas très claires. Du coup, il faut tout recommencer.

-Non!

-J'en ai déjà fait une bonne partie, mais tu m'en voudrais beaucoup si tu le continuais? Je suis vraiment au bout du rouleau. Deux visuels en moins de trois jours et…

-N'en dit pas plus, je sais que tu as fait deux doubles cette semaine, alors oui, je vais continuer sans problème. Juste me dire où tu es rendue.

-Vient avec moi, je vais te montrer.

Elle l'a suivit jusqu'au devant de la boutique.

-J'ai fait le premier mur et j'ai commencée l'autre, tout est en place sur le rack juste là. Tu crois que tu pourras te débrouiller avec ça?

-À qui tu crois t'adresser? Dit-elle ne riant. Tu parles à une pro là.

-Je sais bien, merci d'être là Athéna, si je ne t'avais pas, il faudrait que je t'invente.

-Allez, ouste, laisse-moi faire mon travaille maintenant.

-D'accord, je vais aller manger et après je vais faire l'horaire de lautre semaine, tu veux quelque chose de particulier?

-J'avais écrit sur le calendrier, vendredi je peux faire de jour, mais pas le soir et mon samedi comme d'habitude.

-Ah oui, c'est vrai, je l'ai vue se matin. Quel autre soir tu peux faire?

-N'importe lequel, ça ne me dérange pas.

-Parfait, s'il y a quelque chose, tu sais où me trouver.

-Allez, va, si non je ne commencerai jamais.

Cella prit une heure trente à Athéna pour faire les deux murs et les mannequins. Lorsque Caroline revenue de l'arrière boutique, elle la regarda et regarda les murs.

-Athéna, tu as déjà terminée? Ah, vous voyez les filles, ça c'est du visuel, tout est parfait. Sérieusement, je n'aurais pas fait mieux. Dit-elle en regardant les autres filles dans la boutique.

-Il y avait d'autre chose à faire?

-Si j'oserais, je te dirais les jeans, mais écoute, vous êtes trois se soir, fait leur faire.

-Non, c'est bon je m'en occupe, tu sais bien que c'est ma spécialité.

-Oui je sais, mais ce n'est pas toujours à toi de tout faire non plus.

-Je sais bien, mais c'est quand même long à faire. Les filles? Dit-elle en parlant un peu plus fort. Vous vous occuperez des clients et de la caisse se soir et je vais continuer le visuel.

-C'est bon, pas de problème.

-C'est bon.

-Parfait, je vais aller chercher ce que j'ai de besoin en arrière.

-Athéna? Laquelle de nous deux fait la caisse?

-Vanessa, occupe-toi du devant et tient ta section propre et Arianna, tu peux faire la caisse et t'occuper de ce qui est près de la caisse. Merci les filles.

-C'est bon!

-Et toi Caroline, tu n'as qu'à y aller. Tu as assez donnée de ton temps ici cette semaine. Bon vendredi soir et bon week-end.

-Oui, trois jours, ça va me faire du bien ça.

-Va te reposer.

-Merci pour tout Athéna. Oh Vanessa pour demain s'il y a quoi que se soit tu m'appelles.

-Non, elle ne le fera pas, s'il y a quelque chose, elle me téléphonera à moi.

-Oui, j'appellerai Athéna, toi, tu ne m'appelles pas non plus et je ne veux pas te revoir ici non plus pas avant mardi.

-Merci Van de me soutenir. Lui dit Athéna en souriant. Congé, ça veut dire congé.

-D'accord, d'accord, j'y vais. Je me fais mettre dehors de mon magasin vous le croyez ça. Dit-elle en riant. Bon week-end les filles, ne faite pas trop de bêtise.

-Non rien que tu n'ais déjà fait. Dit Athéna en riant.

Caroline éclata de rire et les filles aussi.

-Allez bon week-end.

-À toi aussi.

Athéna prit la table de travail à roulette et partie à l'arrière chercher les jeans donc elle avait besoin pour faire son remplissage de mur. En revenant, Arianna l'arrêta avec un grand sourire jusqu'aux oreilles.

-Pourquoi tu souris comme ça?

-Il y a un beau gars en avant qui à demandé à te voir.

-Qui ça?

-Je ne sais pas. Il a demandé à Vanessa si Athéna était là. Elle lui a dit que tu étais en arrière.

-Il est encore là?

-Oui, il a dit qu'il t'attendrait.

-Où est-il?

-Juste là en avant. Dit-il en lui pointant du doigt.

Elle respira un bon coup et avança de quelques pas. Son cœur se calma en voyant la silhouette du gars. À sa carrure, sa largeur d'épaule et sa grandeur elle su tout de suite de qui il s'agissait.

-Tient, un revenant.

-Salut sœurette. Dit-il en se retournant vers elle pour la prendre dans ses bras.

-Ne m'appelle pas comme ça. Dit-elle en lui donnant un petit coup dans le ventre.

-D'accord! Alors comment vas-tu? Lui demanda-t-il en redevenant sérieux.

-Très bien.

Elle avait les dents serrées, elle détestait quand il lui parlait comme ça, comme s'il avait pitié d'elle.

-Ah allez Athéna, tu es encore fâchée contre moi?

-Pourquoi? Parce que ce n'est jamais toi qui vient me chercher? Tu envois toujours ton bras droit.

-Parce que je lui fais 100% confiance et avec tout ce qui t'es arrivée, je n'ai confiance qu'en eux. Je ne peux pas toujours y aller moi-même et tu sais pourquoi. Mais ta sécurité est très importante pour moi.

-Je sais.

-Lucas m'a tout expliqué sur la manière dont Jimmy t'a traité, je me suis occupé de ça. Lucas est allé te chercher et t'a apporté chez toi. Comment ça c'est passé?

-Bien.

-Il a été correct avec toi?

-Qu'est-ce que ça peut bien te faire?

-Ta sécurité est ma priorité Athéna, surtout depuis…

-Pas de ça ici Shane. Dit-elle en regardant partout.

-Pourquoi est-ce que tu continue tes sorties? J'ai peur pour toi.

-Je ne sors plus seul maintenant, j'ai toujours quelqu'un avec moi.

-Tes copines se saoule elle aussi, ce n'est pas mieux tu sais.

-De tout façon, monsieur gros bras Micky me protège, tu es chanceux que je ne sorte pas dans un autre club que celui-là.

-Encore heureux bordel. Tu sors se soir?

-Sûr que oui, on est vendredi.

-Athéna, pourquoi tu fais ça? Tu essaie de me punir?

-Ça m'aide à oublier Shane. Tu ne sais pas ce que ça fait et ne le saura jamais. Tu ne peux pas non plus enlever la douleur que ça m'a faite. Ça ne s'effacera jamais.

-Je sais. Dit-il tristement. Mais crois-moi si je pouvais tout effacer de ta mémoire je le ferais.

Il se rapprocha d'elle et la prit dans ses bras.

-Je t'aime petite sœur et j'aimerais pouvoir revenir en arrière. Je m'en veux de ne pas avoir été là se soir là. Est-ce que tu seras capable de me pardonner un jour?

-Shane, tu n'as rien à te faire pardonné, ce n'est pas ta faute.

Il resserra son étreinte sur elle.

-Alors Athéna, tu nous présente ton copain? Dit Vanessa en s'approchant d'eux.

-Ce n'est pas mon copain, les filles je vous présente mon frère, Shane, voici Vanessa et là c'est Arianna.

-Salut les filles. Ça va?

Elles répondirent oui en même temps. Et oui, l'effet Shane faisait encore des siennes. À chaque fois que Shane ouvre la bouche, les filles tombent comme des mouches.

-Salut les filles et oui encore moi. J'ai oubliée mon sac à main, mais est-ce que je peux être moins étourdie dans la vie? Dit Caroline en entra dans la boutique.

Elle s'arrêta et regarda l'homme à côté d'Athéna.

-Bonjour, tout va bien ici?

-Oui, mon frère est venu me faire un petit coucou.

-C'est gentil. Alors c'est toi le fameux Shane?

-Lui-même. Dit-il tout sourire.

Athéna sentit le regard de Shane sur elle, elle se retourna et lui fit un grand sourire. Caroline savait tout de la vie D'Athéna. Ce n'était pas juste une patronne, mais aussi une très bonne amie. Elle sortait même quelques fois ensemble.

-Ta sœur ma beaucoup parlée de toi.

-En bien j'espère? Demanda-t-il les dents un peu serrés.

-Bien sur voyons. Bon, je vais chercher mon sac à main.

Caroline tourna les talons et partie dans l'arrière boutique. Shane regarda sa sœur avec des points d'interrogations dans les yeux.

Trois clientes entrèrent dans la boutique, ce qui fit bouger les filles et laissèrent Athéna et Shane tout seul.

-Quoi?

-Qu'est-ce que tu lui as racontée à mon sujet?

-Rien, juste que tu es un frère génial.

-Théna?

-Je t'assure! Bon… peut-être deux ou trois histoire par ci par là.

-Théna! Dit-il l'air fâché.

-Non t'inquiète, je n'ai rien dit à se sujet.

Caroline choisie son moment pour revenir près d'eux et lui chuchota à l'oreille.

-Tu ne m'avais pas dit qu'il était aussi beau.

Athéna lui sourit et Carolin se retourna face à Shane

-Ça été un plaisir de vous rencontrez. Dit-elle en lui donnant la main.

-Tout le plaisir à été pour moi.

Il se baissa et lui donna un baisé sur la main. Caroline le regarda dans les yeux et lui sourit.

-À la prochaine Caroline.

-À la prochaine.

Elle retira sa main, se retourna et sortie du magasin.

-Est-ce qu'elle fait partie des filles qui sortent avec toi le vendredi soir?

-Oui parfois.

-Elle sort avec toi se soir?

-Je ne crois pas non. Pourquoi?

-Juste pour savoir. Écoute, se soir je ne serai pas en ville, l'un de mes gars à un combat. Je vais dire à Micky de te surveiller.

-Comme d'habitude. Dit-elle en se croisant les bras.

-Lui au moins, il ne te tordera pas les bras.

A l'évocation de se souvenir, elle se frotta les bras, dont elle avait encore quelques marques. La semaine précédant l'un des nouveaux gardiens de sécurité lui avait empêché d'aller danser et il l'avait prit par les bras un peu trop fort qui lui avait causée des bleus.

Shane remarqua sont geste et il s'approcha d'elle.

-Laisse-moi regarder Athéna.

-Non, ça va maintenant.

-Athéna, s'il te plaît.

Elle regarda derrière elle pour voir si les filles étaient occupées, elle retroussa ses manches et montra à Shane les marques sur ses bras.

-C'est bon maintenant? Dit-elle en redescendant ses manches.

-Jimmy à été viré, je m'en suis chargé.

-Shane, qu'est-ce que tu as fait?

-Crois-moi, il ne te touchera plus jamais.

-Shane?

-C'est réglé Théna, n'en parlons plus. Tu te souviens de ce qui c'est passé quand Lucas est arrivé.

-J'étais peut-être saoule, mais je n'ai pas perdue la mémoire Shane.

-Alors raconte-moi ta version.

-J'étais assise tranquille, Caroline venait juste de partir, Billy est venu me voir pour me demander si j'étais correcte, je lui ai dit oui, il m'a donné une bière et il m'a dit que c'était ma dernière.

-Et après?

-Il est parti de l'autre côté parce que deux gars jouaient au gros bras et l'autre gardien est arrivé. J'ai voulu retournai danser, mais il s'est mit devant moi. Je lui ai demandée de s'enlever et il ma dit non.

-Qu'est-ce que tu as fait?

-J'ai essayée de passer en le poussant, mais tu as vue comment il est baraqué se gars là. Je lui ai dit que je voulais aller danser et il m'a dit que j'avais assez trémoussée mon cul de salope pour la soirée.

-Il t'a dit ça?

-Oui.

-Continue?

-Je l'ai giflée et il m'a pris par les bras. Je lui criais de me lâcher, mais il a refermé ses mains sur moi encore plus fort. J'ai essayée de me débattre avec mes pieds en continuant de lui demander de me lâcher. Je ne sais pas combien de temps ça duré. Après j'ai entendu un gars lui dire de me lâcher et il ne l'a pas écouté. Le gars à reculer, a pris son téléphone et il a parlé à quelqu'un. Il s'est avancé de nouveau vers nous en disant à Jimmy que tu voulais lui parler. Jimmy m'a lâché à se moment là. Jimmy a pris le téléphone et le gars à pris ma bouteille de bière et lui à fracasser sur la tête. Jimmy est tombé au sol.

-C'était Lucas, le gars?

-Oui! Il s'est présenté et il m'a dit que c'était toi qui l'envoyais pour me chercher.

-Après vous êtes partit?

-Non.

-Comment ça?

-Quand Lucas à vu les marques sur mes bras, il s'est retourné pour regarder Jimmy, mais lui c'était remit debout et il lui a donné un coup dans la mâchoire. Lucas ne l'avait pas vu venir. Ils ont échangé quelques coups et Billy est arrivé en courant. Il a essayé de séparé les gars, après un moment il a réussi.

-Lucas était correct?

-Oui, mais je ne peux pas en dire autant pour Jimmy. Dit-elle en souriant.

-Comment ça?

-Disons que Lucas c'est ce défendre.

-Bien! L'important c'est qu'il t’est sorti de là. Il m'a téléphoné quand il t'a déposé chez toi, pour me dire que tu étais bien rentrée.

-C'est vraiment à toi qu'il a parlé avant de se battre avec Jimmy?

-Oui pour me demandé ce qu'il devait faire, il m'a dit qu'il y avait un gars de sécurité qui te serrait les bras. Je lui ai dit que personne ne devait poser les mains sur toi et il m'a écouté. Il a été correct avec toi?

- Oui un vrai gentleman.

-Il m'a dit qu'il était monté avec toi, qu'il t'avait demandé de refermer derrière lui et qu'il était reparti.

Lucas ne lui avait donc rien dit.

-Oui, c'est vrai.

-Bien! Je n'aurais pas aimé qu'il profite de la situation, mais Alex m'a dit que je pouvais lui faire confiance.

-Ne t'en fait pas, il a été vraiment sympa.

Continuer
img Voir plus de commentaires sur notre appli
Télécharger l'appli
icon APP STORE
icon GOOGLE PLAY