Accueil Genre Classement Gratuit
Atelier d'écriture
Télécharger l'appli hot
Accueil / Romance / Deux royaumes, un trône
Deux royaumes, un trône

Deux royaumes, un trône

5.0
62 Chapitres
103K Vues
Lire maintenant

Résumé

Table des matières

La princesse Karla du royaume de Vaniar du haut de ses dix huit ans, vient de dire oui au prince Mikhan du royaume de Ivenkah, son fiancé depuis huit ans. Il y a très longtemps ces deux royaumes étaient en guerre et cette guerre a duré près d'un demi-siècle. Pour mettre fin aux souffrances de leurs peuples les deux rois ont décidé d'enterrer la hache de guerre. Cependant lors d'une partie de chasse le roi de Ivenkah a été atteint mortellement par une flèche tirée par le roi de Vaniar. Pour se racheter et apaiser les esprits de ses alliés, celui-ci donna la main de sa fille âgée de huit ans au prince du défunt roi. Malgré le sacrifice, la nouvelle vie de Karla ne sera pas un conte de fée. Son mari, le nouveau roi s'est juré de faire payer à sa femme le péché de son père car selon lui la mort de son père a été préméditée par son beau-père. Comment vivra t-elle avec la haine de son époux à son égard ? Venez et découvrons ensemble l'histoire de Karla et Mikhan.

Chapitre 1 Le traité

Depuis près de cinq décennies le royaume de Vaniar et celui d'Ivenkah sont en guerre. Cette guerre a fait des ravages, emportant tout sur son passage appauvrissant les royaumes. Des familles ont été séparées, des femmes ont été faites veuves et des enfants orphelins.

Les nobles eux ne savaient en dehors des murs du palais. Ils vivaient dans l'abondance grâce aux impôts prélevés sur les récoltes des paysans. La vie devenait de plus en plus difficiles pour les deux peuples. Malgré les tentatives menées par les différents vassaux pour réconcilier les deux rois, les choses étaient toujours les mêmes.

Un jour, les deux peuples se sont concerté et ont envoyé un messager au royaume de Kimar afin de demander au roi Simi qui est connu comme un roi juste et noble d'essayer d'amener les royaumes de Vaniar et Ivenkah à faire la paix.

Etant un homme de pitié, le roi Simi a dépêché deux messagers dans les royaumes afin d'inviter les deux rois à son royaume.

****Quelques semaines plus tard lors de l'assemblée au royaume de Kimar****

Roi Simi: Si je vous ai réunir ici en ce jour, c'est pour vous demander chers amis, d'enterrer la hache de guerre que vos ancêtres ont crée. Cette guerre a fait trop de dégâts et je pense que c'est le moment de tout laisser derrière nous.

Roi Karan: Le royaume d'Ivenkah est prêt à tout laisser tomber si le royaume de Vaniar le veut également. Mon peuple a trop souffert alors je suis prêt a faire ce sacrifice.

Roi Simi: Qu'en dites vous Roi Akhan?

Roi Akhan: Je refuse d'entendre parler de cette trêve. J'ai perdu mon seul fils lors d'une attaque de l'armée d'Ivenkah alors que je venais de demander au roi une trêve. J'ai perdu mon fils, mon épouse, un œil et ma virilité cette nuit là. Alors ne venez pas me parler de paix alors que je n'aurai pas d'héritier sur mon trône. J'ai déjà tout perdu alors que gagnerai-je à faire la paix? Personne ne m'en voudra car ce n'est pas moi qui ai commencé cette guerre mais mes ancêtres.

Roi Simi: Chacun de vous a perdu quelque chose de précieux dans cette guerre. Certaines personnes ont perdu plus que d'autres mais une perte reste une perte. Vous parlez de ce que vous avez perdu mais vous oubliez que vous devrez protéger. La princesse Karla est le seul trésor qui vous reste. Si vous voulez voir un jour un membre de votre famille sur votre trône, il vous faudra la protéger jusqu'à majorité. Vos peuples sont fatigués de cette guerre inutiles. Ce sont eux qui sont venus me voir pour que je vous parle. Vous parlez de vos pertes mais avez vous pensez à vos peuples? Roi Akhan pensez à votre peuples avant d'agir c'est ça votre mission, la mission d'un bon roi. Le sacrifice c'est notre quotient. Pensez à votre fille, elle mérite de grandir dans un environnement sain, loin du chaos. Réfléchissez-y tous les deux et donner moi vos réponses ce soir.

Chaque roi a rejoint ses appartements accompagné de sa délégation.

Dans les appartements du roi Karan.

Prince Mikhan: Père croyez-vous que le roi Akhan acceptera de signer ce traité de paix? Il est vraiment ancré sur sa position.

Roi Karan: Je l'espère mon fils, je l'espère. Même s'il a perdu beaucoup dans cette folie, il doit reconnaitre qu'il n'est pas le seul. Beaucoup d'entre nous ont aussi perdu quelque chose de chère.

Mikhan: Le peuple en a marre de cette interminable guerre. Nos hommes n'ont plus la force d'aller au combat et leurs familles meurent de famine. Si rien est faire, je crains qu'il y ait un soulèvement du peuple très bientôt.

Pendant ce temps là dans les appartements du Roi Akhan.

Imran: Mon roi je sais que vous êtes contre cette paix mais je vous en prie pensez au peuple qui se meure. Pensez à la dernière volonté de la reine Ivana. Votre fille n'aura personne pour la soutenir si vous n'êtes plus alors faîtes le pour elle. Ce soir pendant le banquet, je veux que mon roi signe ce traité et apporte la paix et la sérénité à son peuple tel le héros qu'il est. Je sais que la paix ne ramènera ni votre virilité, ni la reine , ni le prince, ni même la moitié de votre vue mais elle vous assurera une vie paisible près de la princesse. Faites le pour elle et pour le peuple qui vous regarde avec espoir.

Roi Akhan: Oh Imran mon brave ami vous plus que quiconque savez ma douleur. Ma reine Ivana était celle qui a toujours voulu de cette paix mais que lui est-il arrivé? Ces scélérats ce sont en pris aux miens tuant ma femme et mon fils et laissant ma fille qui n'avait que deux ans de grandir sans mère. Accepté ce traité revient à trahir mes proches décédés.

Imran: Non mon roi. Accepté ce traité fera de vous un grand homme celui qui a fait un énorme sacrifice pour son peuple. Si vous le faites alors cela voudra dire que la reine et le prince ne sont pas morts en vain. Pour ceux qui ne sont plus et pour celle qui est je vous supplie acceptez le.

Roi Akhan: Je l'accepte pour ma princesse car sa mère ne me pardonnerait jamais si j'allais la rejoindre sans avoir assuré un monde meilleur à sa fille. Tu sais comment était ta reine Imran.

Imran: Oh ne m'en parlez pas mon roi. Je me souviens encore de son regard lorsqu'elle est en colère.

Après plusieurs heures, le temps a passé et le soleil est allé se refugier derrière les montagne laissant place à la lune. Le palais était éclairé et sur la grande allée qui conduisait à la cours, des lampes à huile étaient allumées. Ces soir était particulier pour le roi Simi. Si les deux royaumes acceptait de faire la paix, son autorité sera plus grande dans les cinq royaumes car il serait le seul roi à avoir réussir à amener la paix entre ces deux peuples. Le premier et le seul à avoir réussir là où les ancêtres ont échoué.

Le banquet s'est bien déroulé et le roi Simi était en extase lorsque le roi Akhan a accepté de faire la paix avec le roi Karan. Enfin la guerre qui persistait depuis près d'un demi siècle allait prendre fin.

Le jour de la signature du traité a été repoussé de deux lunes. On laissait ainsi le temps aux deux royaumes d'informer leurs deux peuples et de se préparer pour les festivités qui dureront deux semaines.

Continuer
img Voir plus de commentaires sur notre appli
Télécharger l'appli
icon APP STORE
icon GOOGLE PLAY