Accueil Genre Classement Gratuit
Atelier d'écriture
Télécharger l'appli hot
Accueil / LGBT+ / Fake Girlfriend (Camren)
Fake Girlfriend (Camren)

Fake Girlfriend (Camren)

5.0
15 Chapitres
5.1K Vues
Lire maintenant

Résumé

Table des matières

Les fêtes de fin d'année approchent, cela fait aussi quelques bonnes années que la jeune Camila Cabello n'a pas vue sa famille. Ayant fait une promesse à sa petite sœur, elle est obligé cette année de les rendre visite mais petit bémol, celle ci a annoncée par erreur être en couple. Sa mère, impatiente de rencontrer la femme qui rend heureuse sa fille, n'attends que son retour. Comment se passera ces retrouvailles ?

Chapitre 1 Chapitre 1

3 décembre 2018

L'hiver se fait bien ressentir maintenant. Nous avions eu une température très basse mais voila que la neige est enfin tombé. Je suis de celles qui adorent voir les beaux paysages enneigés, par contre concernant les fêtes de fin d'année.. C'est une tout autre histoire malgré que j'adorais ça auparavant. J'ai grandis, j'ai en quelques sortes fuis mon passé pour accomplir quelque chose de bien dans ma vie.

J'ai 24 ans et je suis actuellement assistante modèle pour une très grande marque. Même si, pour être honnête ce n'était pas vraiment mon métier de rêve, j'ai appris à aimer ce que je faisais.

Comme chaque lundi matin, je me rends dans la salle de réunion afin de faire un débriefing sur la semaine à venir.

- D'accord et pour le calendrier de fin d'année comment ça se passe ? Madame Cabello ?

- Oui désolée.. Alors dis-je en consultant mon agenda Le shooting photo est prévu pour samedi et voici la liste des célébrités qui participeront

Nous continuons notre réunion pendant une bonne demi heure histoire de repartir les taches. Une fois la réunion terminée, je rejoins mon bureau et m'occupe de toute la paperasse à faire. C'est le côté assistant que je déteste.

Sinon lorsque je ne suis pas dans mon bureau, je suis dans le studio photo et j'aide les modèles à s'apprêter, c'est ça que j'adore, les conseiller. Des papiers à remplir, à signer, une vraie horreur ! Vivement quinze heures, c'est l'heure où nous recevronsles tenues pour le calendrier.

Cette année le thème sera « Le père Noel et ses sept femmes » je vous laisse donc imaginez tout cela.

L'heure du midi a enfin sonné, cette matinée avait l'air interminable, un peu comme tout les lundis quoi.

Comme à mon habitude, je dépose les dossiers à transférer sur le bureau de la secrétaire de l'étage et pars ensuite vers le self de l'établissement.

Nous avons notre propre immeuble, réservée seulement à l'une des plus grande marque, réputée dans le monde entier. Nous faisons tout ici, il y a les bureaux administratives, les studios photos, les studios de retouches, les salles de créations, et même nos propres salles d'interviews.

Notre patronne madame Lodge II a hérité de l'entreprise il y a maintenant trois ans il me semble, à la mort de sa mère. C'est une assez jeune dame, dans la trentaine, assez aigri, un peu comme toutes les riches j'ai envie de dire mais elle a un très bon coeur lorsqu'on la connaît personnellement. Malheureusement, je ne l'ai pas vraiment côtoyé, à vrai dire elle n'est presque jamais ici. Je descends donc deux étages plus bas.

Je me dirige vers notre cantine, je salue les cuisinières qui me servent et pars ensuite rejoindre la table où se trouve mes deux amies et collègues.

- Hey Mila ! T'en tires une tronche

- Salut les filles. Je suis juste un peu fatiguée mais rien de bien grave

Cette fille qui vient de faire cette remarque est Dinah, nous avons fait nos études ensemble à la fac, nous avons le même âge. Nous avions pris un petit appartement ensemble, nous sommes devenues meilleures amies tout naturellement. Notre route s'était séparé pendant un an a cause de nos différents travails mais nous nous sommes retrouvés sur le même lieu il y a maintenant 5 mois. C'est elle qui m'à rejointe. Dinah s'occupe quant à elle des créations

- On sait que c'est le lundi qui te rends morose, il nous rends tous grincheux

Et cette fille, c'est Ally mon autre amie. Par contre avec elle, on s'est connu ici. Ally est la secrétaire de mon étage. Ça fait assez longtemps qu'elle travaille ici, elle était déjà secrétaire lorsque madame Lodge I était à la tête de l'entreprise. Elle est plus âgée que Dinah et moi, elle a 31 ans.

Lorsque je suis arrivée là, c'est elle qui m'a prise sous son aile et m'a expliqué tout ce que j'avais à savoir et c'est tout naturellement que nous sommes devenus amie.

- Tu n'as pas tort Ally mais j'ai vraiment hâte de faire les essayages cet aprem, j'espère que tu nous a fait de belles créations Di'

-Bien sure ! Pour qui me prends tu tiens, regarde ces belles mains de fée dit-elle en me foutant ses mains dans la tronche

Je rigole face à ses conneries, disons qu'à chaque fois que je suis avec elles, mon humeur devient vite plus joyeux. Ce sont les deux seules amies que j'ai ici.

J'ai quitté ma ville natale juste après avoir finit le lycée, j'ai du tout recommencé à zéro ici, à New York et surtout dû me débrouillé seule enfin jusqu'à ce que je rencontre Dinah. Nous nous sommes directement liée d'amitié et avons vite fait les 400 coups ensemble. Quand je repense à nos débuts, je ne peux m'empêcher de sourire bêtement.

Notre pause est terminée, il est temps de retourner bosser. Ally et moi sommes au même étage, nous saluons donc Dinah et lui disons à tout à l'heure.

Pour ma part, je la revois dans deux heures à peu près.

Je retourne dans mon bureau et remarque la petite pile présente sur ma petite table, je souffle d'agacement avant de commencer à feuilleter le tout. Une demi heure après, je remarque que j'ai la liste des célébrités qui ont bel et bien confirmés pour le photoshoot. Je suis contente de voir qu'ils ont acceptés, ce sont des personnes avec qui j'ai l'habitude de travailler et ils sont tous sympas.

J'entends d'un coup un frappement à ma porte, je pose le document que j'avais dans les mains avant de lâcher un petit «Entrez», c'est la petite tête d'Ally qui fait son apparition.

- Désolée de te déranger. Y'a un appel pour toi sur la ligne 5 m'informe t-elle

- Je vais le prendre de suite, merci Ally

Elle me sourit avant de disparaître et de refermer la porte.

Je pars vers mon bureau, m'installe sur mon fauteuil et prends le téléphone en main. Je tape le numéro 5 et attends que la ligne soit joignable.

- Allô ? Décroché-je

- Mija ? Mija c'est toi ?

- Maman ?! Dis-je légèrement choquée

- Oh ma chérie, je suis tellement contente d'entendre ta voix, comment vas tu ?

- Je vais bien maman. Mais pourquoi m'appelles tu sur le téléphone du travail ?

- Peut-être parce ma fille a disparue et ne me donnes plus de nouvelles..?

- Maman..

- Désolée ma fille je ne voulais pas te faire des reproches juste.. Sofia m'a dit que tu viendrais cette année pour Noël est ce vrai ?

- Je.. Euh..

Sofia est ma petite sœur, elle a 11 ans maintenant. Je ne l'ai pas vue grandir.. C'est l'une des raisons pour laquelle j'ai hésité à partir..Je l'aime de tout mon être cette petite.

- Écoute maman.. C'était une promesse dans le vent, je ne voulais juste pas l'entendre pleurer..

- Mija.. Tu ne vas pas décevoir ta petite sœur et tenir cette promesse. Elle a besoin de te voir, nous avons tous besoin de te voir, tu nous manques tu sais..

- Je.. D'accord.. Acquiescé-je malgré moi

- Tu as quelqu'un dans ta vie Mija ? Oh oui bien sure que oui, ma fille chérie a obligatoirement quelqu'un, je suis sure que tu es devenue magnifique

- Non mam..

- Tu viendras avec elle hein ? Comment s'appelle t-elle ? J'ai hâte de la rencontrer

- Noon Maman je..

- Juste son nom ma chérie, pour que je puisse préparer les sets de tables

- Je..Elle.. Euh.. Lauren.. Elle s'appelle Lauren..

- Wouah, j'espère qu'elle est aussi magnifique que son nom. Bon il faut que je te laisse ma chérie, à très bientôt ! Dit-elle avant de raccroché

Mais que s'est-il passé au juste ?! Est-ce que je viens vraiment de dire à ma mère que je viendrais accompagnée ? D'une femme au nom de.. Lauren ? Mais qui est Lauren ? J'en connais aucune.. Je crois que je me suis foutue dans une grande merde.. Malheureusement, je ne peux annuler. J'ai fait une promesse à ma petite soeur et il me doit de la tenir. Déjà que je n'ai pas des nouvelles d'elle énormément, disons une à deux fois par mois et encore tout dépends de ma disponibilité.

Mais pour être honnête, je suis assez contente de rentrer et de retrouver ma famille, ils me manquent énormément même si je préfère leur dire le contraire.

J'ai plaqué toute ma vie là-bas, pas à cause de ma famille, non au contraire ils ont toujours été parfait avec moi, j'ai surtout dû partir à cause des mauvaises influences que je commençais à fréquenter..

À force de ressasser les souvenirs et de m'insulter mentalement, je n'ai même pas remarquer les heures passées, il est temps pour moi de descendre et rejoindre les salles d'essayages.

Sur le chemin, je ne calcule personne, malgré les salutations qu'on me lance. Je suis trop absorbée par ma connerie que j'ai faites il y a quelques instants.

Je ne cesse de me poser des questions et essayent de trouver une solution mais rien ne vient.

Va falloir que je demande de l'aide à Dinah et Ally, même si j'en suis sure et certaine que celle ci vont se moquer de moi.

Arrivée à l'étage souhaité, je pars m'asseoir sur un fauteuil le temps que les modèles arrivent, nous essayons les tenues sur elles et si ça plaît bien, ce sont les célébrités qui les porteront.

- Salut Camila me salue une des modèles

- Hey Cass' comment vas tu ?

- Moi très bien mais toi ça n'à pas l'air d'aller

Et merde.. Si même une de mes collègues arrivent à voir mon état, c'est que ma tête doit vraiment faire peur.

- Ça va ne t'inquiète pas dis-je en essayant de la rassurer

- Si jamais tu veux parler tu sais où me trouver dit-elle en me faisant un clin d'oeil avant de partir

Bon ok je suis démasquée.. Cass et moi avions partagés beaucoup de moments intimes.. N'ayant aucune relation amoureuse et surtout ayant beaucoup de stresse dans ma vie, il fallait bien que j'évacue tout cela.. Je l'aime bien malgré tout mais notre relation ne dépassera jamais le sexfriend.

Je vois Dinah arrivée, enfin. Ses mains sont pleines de cartons, bon je vais attendre que quelqu'un l'aide avant d'aller la voir, je n'ai pas très envie d'abîmer mes petites mains.

Un assistant est venu l'aider, j'en profite donc pour aller vers elle.

- Tu sais Mila, je t'ai vue me regarder et te cacher

Je n'étais donc pas si discrète, moi qui pensais que ma petite taille de guêpe passait inaperçue.

- Il faudra que je te parle après avec Ally, j'ai peut être fait une petite connerie

- Quoi donc ? S'inquiète t-elle -

Plus tard Dinah, allons habillé nos modèles dis-je d'une voix assurante

On rejoint toutes les personnes présentent.

Nous sommes une petite équipe de dix personnes. Il y'a trois créatrices en comptant Dinah, deux assistantes modèles en me comptant et le reste sont les modèles et photographes. Nous commençons par mettre les tenues sur cintres afin de bien les regarder. Toutes les tenues sont rouges et blanc dans un style assez sexy. Nous continuons par les essayages, là c'est à moi de jouer, je prends une première modèle et choisie une tenue, je lui dis ensuite d'aller se changer, elle ressort aussitôt vêtue d'un body.

Je l'observe bien histoire de voir si des retouches sont à refaire ou pas. Notre séance dure au moins de bonnes heures.

Il est déjà 17 heures passées. Je remonte à mon étage et récupère mes affaires, j'attends par la même occasion Ally.

Nous allons à notre petit café favoris en bas de la rue, je vais pouvoir leur raconter ce qui m'est arrivée plus tôt dans la journée et pourrons peut être m'aider. En rentrant dans le café, nous saluons le patron et nous allons nous asseoir à notre table habituelle.

Nos commandes sont prises, il ne me reste plus qu'à leur raconter mais je ne sais pas comment aborder cela, elles vont se foutre de moi c'est sure.

- Alors Mila que se passe t-il pour que tu nous ramène ici un lundi ? Me demande Ally

C'est vrai que c'est rare que nous venions ici le lundi. Nous venons souvent mais plus le mercredi et les weekend.

- Madame a fait une bêtise d'après elle rajoute Dinah

Je souffle un grand coup avant de tout lâcher. Elles me regardent et écoutent attentivement enfin surtout Ally. Dinah quant à elle, essaye de se retenir de rire, je sais que lorsque j'aurais terminé elle explosera de rire..

- Enfin bref voilà, je suis dans une grosse merde.. Je dois ramener une Lauren à mes parents et j'en connais aucune dis-je dépitée en touillant mon chocolat chaud

Je compte mentalement dans ma tête jusqu'à 3, c'est le décompte jusqu'au rire de Dinah. 3, 2, 1 ...

- Oh putain de merde Mila rit-elle Qu'est ce qu'il t'a pris de dire ça ?

Je hausse simplement les épaules, moi même je n'en sais rien.

- Tu connais vraiment aucune Lauren ? Me demande Ally

Ce que j'aime chez elle, c'est qu'elle est mature, bien plus mature que Dinah. Elle voit bien que c'est un gros problème pour moi et elle essaye de m'aider.

- Aucune..

- Tu n'as qu'a trouvé une fausse Lauren lance Dinah

- Ah ouais pas bête rajoute Ally

Je les regarde d'un air interrogative, ne comprenant pas où elles veulent en venir. Comme si elle lisait dans mes pensées, ma meilleure amie décide de m'expliquer :

- Tu n'as qu'à chercher une fille et tu l'as fait passer pour Lauren c'est tout. Vous n'aurez qu'à jouer le jeu une semaine et après basta tu re disparais

Je réfléchis longuement à cette solution, c'est vrai que c'est pas trop bête mais le problème c'est que je suis une piètre menteuse surtout face à mes parents. Ils vont tout de suite remarquer que quelque chose cloche. Et puis deuxième soucis, c'est qu'à part Dinah et Ally je ne connais personne et je ne vais pas ramener un de mes plans culs à mes parents, oh non surtout pas ça !

Nous avions continuer à discuter pendant une petite heure. Je suis à présent dans ma voiture, prête à rentrer chez moi. Je n'habite qu'à quelques minutes de mon lieu de travail. Dans un petit appartement, c'est moi qui ai quitté la colocation avec Dinah, celle ci habite toujours dans notre appartement qui se trouve à l'opposé du mien. J'ai pris quelque chose de simple, je n'ai qu'une seule chambre mais qui fait la taille de deux, une cuisine reliée au séjour et une salle de bains. Je n'ai besoin de rien d'autres de toute façon, je passe la majeure partie de mon temps au boulot.

Arrivée chez moi, je pose mon sac à terre, je cherche un petit truc à faire à manger pour ce soir, à part du surgelé je n'ai pas grand chose. Bon ça sera des pâtes à la bolognaise un peu comme tout les soirs tient.

Le temps que ça cuise, je viens m'affaler sur le canapé. Un silence règne comme toujours j'ai envie de dire. Je n'ai jamais été en couple, du moins une relation sérieuse, je pense pas que mon couple avec Brandon en première année de maternelle compte..

J'ai toujours fuie l'amour, pourquoi ? J'en ai aucune idée, disons que j'ai assez peur d'être déçue. C'est au collège que j'ai découvert que j'étais lesbienne, lorsque j'étais tombé amoureuse d'une de mes professeurs.. Depuis cette époque, j'essaye de tout faire pour ne pas m'attacher aux gens. Mais à mon âge maintenant, il serait peut être temps de trouver l'amour et de fonder quelque chose, je n'ai pas envie de finir seule, vieille, folle, aigri et vivre avec une dizaine de chats..

Nourrit, démaquillée, en pyjama. Je suis prête pour aller dormir. J'active mon réveil pour demain matin et je pars me réfugier dans mon lit.

Ce soir, j'ai un peu de mal à m'endormir. J'ai encore les paroles de ma mère dans la tête et ce foutu problème. Il va vraiment falloir que je trouve une solution..

Continuer
img Voir plus de commentaires sur notre appli
Mis à jour : Chapitre 15 Chapitre 15   06-28 17:25
img
Télécharger l'appli
icon APP STORE
icon GOOGLE PLAY