Accueil Genre Classement Gratuit
Atelier d'écriture
Télécharger l'appli hot
Accueil / LGBT+ / Garçon charmant
Garçon charmant

Garçon charmant

4.6
7 Chapitres
18K Vues
Lire maintenant

Résumé

Table des matières

Blaine, un propriétaire de bar qui a renoncé à l'amour après la fin de sa dernière relation il y a 3 ans, jusqu'à ce qu'une nuit un jeune de 21 ans entre dans son bar pour un travail. Greyson est un spitfire avec un penchant de papa et il veut que Blaine soit son papa et ne se soucie pas qui sait.

Chapitre 1 L'interview

Blaine

Tournant mon cou d'un côté à l'autre, je l'entends craquer et tous les problèmes commencent à fonctionner. Je jette un coup d'œil à l'horloge sur mon bureau dans mon bureau et constate qu'il est encore assez tôt bien tôt pour le quart de nuit. Je ne peux pas croire que je suis si fatigué et qu'il n'est que huit heures un jeudi. C'est le début du week-end chargé ici à mon club Privilège.

Privilege, c'est ma boîte de nuit ou mon bébé, que j'ai commencé il y a cinq ans et je peux enfin dire que c'est rentable. Je regarde à nouveau mon réveil car la nuit s'éternise et je vois qu'il n'est que huit heures trente, j'essaie de rattraper mon retard sur les factures depuis quelques heures maintenant et j'aurais besoin d'une pause.

J'étais sur le point de me lever lorsqu'un jeune homme entre dans mon bureau légèrement énervé et l'air assez nerveux. Je ne peux m'empêcher de regarder le bel homme alors qu'il se dirige timidement vers mon bureau. Je le regarde de haut en bas et si je devais deviner, je dirais qu'il avait vingt et un ans mais qu'il a l'air angélique presque innocent d'une manière qui dément son âge.

Il est plutôt mince et grand et dégingandé mais pas aussi grand que mes 6'2, il reste là à me regarder pendant une minute et ma bite a décidé de devenir dure presque immédiatement pendant notre petit regard fixe. Son visage devient rose le plus mignon alors que je me lève et tends ma main pour serrer la sienne.

"Je suis Blaine Thomas."

Il attrape ma main et chuchote presque. "Je suis Greyson, Greyson Lewis."

Je retiens mon gémissement à la douce voix timide qui sort de sa bouche, elle correspond parfaitement à son regard.

Je ne sais pas s'il rougit parce qu'il peut voir le contour de mon renflement dans mon pantalon ou c'est juste un gars timide mais ça m'excite quand même. Je me ressaisis assez pour parler.

"Que puis-je faire pour vous M. Lewis ?"

Il ne fait toujours que regarder, mais il semble s'en débarrasser et répond enfin.

"Oh ouais désolé, un de mes amis m'a dit que tu cherchais un autre barman et quand j'ai demandé à la fille du bar, elle m'a dit de revenir ici et de t'en parler. J'espère que ça va, je suis revenu ici ?"

Il regarde nerveusement autour de lui et je souris à sa jolie démonstration de malaise comme s'il avait peur de me déranger.

Je dois dire que je suis un peu déçu d'entendre qu'il veut un travail parce que les choses que je veux faire à son corps vont à l'encontre de toutes les règles de non-fraternisation que j'ai établies pour moi-même si mon personnel veut le faire aussi longtemps que cela n'affecte pas le travail, cela ne me dérange pas, mais je ne suis jamais sorti avec quelqu'un ici.

Je soupire longuement avant de répondre.

"Ton ami avait raison. Je recherche un autre barman à temps plein. Puis-je voir ton permis de conduire en premier, M. Lewis ?"

Il a l'air si angélique avec une confusion écrite sur tout son visage, mais il sort sa carte d'identité et me donne la main. Je regarde rapidement toutes ses informations personnelles. Il a 5'10 cheveux blonds yeux bleus et a 21 ans comme je le pensais.

Je le lui rends. "Veux-tu t'asseoir ?" Je désigne la chaise devant lui et m'assois rapidement.

Nous sommes tous les deux assis face à face pendant que nous nous évaluons en silence. Je ne peux m'empêcher de lui sourire et d'ajuster ma bite le plus discrètement possible.

"Désolé Greyson, je devais voir si tu avais vingt et un ans avant d'aller plus loin avec une interview."

Je vois venir à Greyson pourquoi j'ai demandé sa carte d'identité et il rit d'un rire nerveux qui me réchauffe l'intérieur. "C'est bon, je sais que j'ai l'air jeune, M. Thomas, mes amis se moquent toujours de moi parce que je suis toujours breveté même pour les clubs de dix-huit ans et plus."

Oui, il a l'air si jeune de plus de dix-huit ou dix-neuf ans que ses vingt et un ans et moi-même à trente et un ans cela semble être il y a si longtemps dans ma vie.

Je regarde Greyson essayer de comprendre pourquoi il voudrait travailler dans mon club, avec son apparence, je suis sûr qu'il pourrait trouver un emploi n'importe où.

"Alors Greyson, qu'est-ce qui te qualifie pour travailler dans mon club, tu ne peux pas avoir tenu un bar très longtemps. As-tu des qualifications dont tu peux me parler ?"

Il peut dire que je le ressens et répond avec confiance. "J'ai six mois d'expérience dans un petit bar qui prépare des boissons. Je peux aussi servir des tables et je suis prêt à apprendre et à commencer par le bas, honnêtement, je suis plutôt bon si vous me donnez juste une chance."

En le regardant, je pense qu'il pourrait s'intégrer ici, la foule est assez jeune et je sais que les habitués vont manger sa charmante présence éthérée mais je vais quand même devoir tester ses compétences en mixage avant de lui donner le travail à cause de son allure. Je dois savoir alors je pose la question qui me trotte dans la tête.

"Greyson avant de vous donner une chance au bar, puis-je te demander pourquoi tu cherches du travail si t'en avez déjà un ?"

Je le vois se raidir un peu mais il s'en débarrasse et répond avec assurance. "Eh bien, j'ai quelques problèmes dans mon travail parce que je suis... gay."

Je ne suis pas choqué qu'il soit gay, ce n'est pas sa façon de parler ou de s'habiller qui le trahit, c'est plutôt une ambiance que je dégage de lui comme s'il me dévorerait si j'en avais l'occasion.

Je suis gay aussi et je n'ai jamais rencontré personne pour deviner d'emblée, mais je suis dehors et je m'assure de ne pas le remettre en question, surtout ici dans mon propre club.

Plus Greyson est confiant avec moi, je remarque qu'il a ce côté doux et doux que les gens confondent avec une qualité efféminée. Je suis un peu choqué qu'il se soit fait harceler pour cela, mais certaines personnes ne tolèrent tout simplement rien de différent d'eux.

"Je suis vraiment désolé d'entendre ça Greyson, mais qu'est-ce qui sera différent selon toi ici ?"

Je ne le dis pas de manière méchante juste dans la conversation pour avoir son opinion sur mon club.

Il rougit à nouveau et regarde autour de lui nerveusement. "Tu vois mon ami, celui qui m'a fait savoir que tu avais besoin d'un autre barman est l'un de tes videurs, Angel. Il a dit que tu étais gay et que tous ne toléreraient pas les employés fanatiques alors j'ai pensé que je serais travailler ici en toute sécurité." Je souris et hoche la tête à Greyson pour qu'il me suive.

J'adore Angel, il est l'un de mes plus grands videurs et laisserait tomber ces informations privées sur moi à un étranger sans même hésiter. Je fais confiance à Angel et à son opinion alors je me lève et vais à la porte et dans le couloir jusqu'au bar principal avec Greyson qui me suit.

Je l'accompagne jusqu'au bar principal et le présente à mon chef barman. "D'accord, c'est Sandra."

Je montre la petite nana noire maigre qui n'est pas seulement mon chef barman mais aussi la chef de quart et elle s'approche de nous et se présente avec un sourire.

Je demande à Sandra de bien vouloir montrer à notre nouveau barman Greyson les ficelles du métier. Je repense à Greyson. "Je serai dans mon bureau si tu as besoin de moi." Je peux voir l'air choqué que Greyson a sur son visage et je l'appelle alors que je m'éloigne.

"Angel ne t'aurait pas envoyé vers moi s'il ne t'avait pas fait confiance. Si tout se passe bien, viens me voir avant la fermeture ce soir, je te donnerai tous tes papiers et une date de début."

Ce que je ne dis pas, c'est que même si je fais confiance à Angel, je veux toujours voir ses talents de mixeur et voir s'il s'entend avec Sandra, elle est dure mais juste.

Avec mes mots d'adieu, je continue vers mon bureau avec une bite encore dure et un sourire sur mon visage. Je pense que ce soir va être une bonne soirée.

Greyson

Oh mon dieu ! Mes pensées courent à des millions de kilomètres à la minute et tout ce à quoi je peux penser, c'est que ce beau gosse est mon patron et Dieu merci, j'ai trouvé un nouvel emploi. Je regarde Sandra et je peux dire qu'elle est un peu énervée de devoir m'entraîner.

"Hé, ne t'inquiète pas, je sais ce que je fais, apprends-moi juste la caisse et les règles et je vais bien."

Elle a l'air soulagée et commence à me montrer comment faire fonctionner la caisse puis me montre où mettre mes pourboires. Elle me dit que nous allons renverser la barre au milieu et que je dois gérer ma moitié et elle gérera la sienne.

Elle me laisse aider une cliente de l'autre côté du bar aux cheveux roses qui bruissent. Je regarde autour de moi pour me familiariser avec mon nouvel environnement et dis une prière silencieuse, cela fonctionne.

C'est encore un peu tôt pour la scène bae donc ce n'est pas encore trop emballé dans le club mais j'ai deux gars dans ma section mais ils ont déjà des bières donc elles sont bonnes pour l'instant et mon esprit se demande de nouveau à mon nouveau patron.

Tout ce à quoi je peux penser, c'est à quel point il est sexy et dans six heures, je peux aller le voir seul dans son bureau que des pensées porno et de la suite porno. Rien que cette pensée me donne des frissons. L'homme est trop sexy pour son propre bien.

Je me demande s'il est trop tôt pour commencer à le draguer ou s'il sort même avec des employés. Je sais qu'il a eu du mal quand je suis entré dans son bureau mais je ne sais pas si c'était à cause de moi ou si le mec regardait du porno à son bureau, mais bon sang, j'espère bien que c'était à cause de moi alors cela voudrait dire J'ai eu une chance avec lui. Je suis perdu dans ma tête quand Angel se dirige vers le bar et me fait peur.

"On dirait que tu as maîtriser le travail."

Je le regarde et souris en tenant ma main sur mon cœur qui bat la chamade. "Oui jusqu'ici tout va bien. Merci encore pour la connexion."

Angel est mon meilleur ami depuis le lycée et nous parlons de sa famille, surtout de ses frères en train de rattraper leur retard avant que je décide de sonder Angel à propos de notre patron "Alors, Blaine voit quelqu'un ?" Angel sourit et ça me fait rougir mais il répond sans commenter.

"Non, je ne l'ai pas vu avec quelqu'un depuis longtemps, pourquoi tu as le béguin pour le patron ?" Il me taquine.

Je sais que mon visage est plus rouge maintenant mais je secoue la tête pour affirmer Angel rit juste "Bonne chance avec ça il ne sort pas beaucoup. Je pense que je ne l'ai vu qu'avec un seul gars au cours des cinq années que je suis ici et cela ne s'est pas bien terminé d'après ce que je sais. Tu dois faire attention Grey."

Cela me fait penser à ce que ce type pourrait cacher. Je ne peux qu'espérer que c'est quelque chose d'aussi pervers que moi. section et je dois me mettre au travail et prouver ma valeur. Je dis au revoir à Angel et j'y arrive. J'espère que cette nuit ne fera que s'améliorer à partir d'ici.

Continuer
img Voir plus de commentaires sur notre appli
Télécharger l'appli
icon APP STORE
icon GOOGLE PLAY