Accueil Genre Classement Gratuit
Atelier d'écriture
Télécharger l'appli hot
Accueil / Romance / L'amour à pleine vitesse
L'amour à pleine vitesse

L'amour à pleine vitesse

4.0
2 Chap./Jour
139 Chapitres
48.6K Vues
Lire maintenant

Résumé

Table des matières

Lorsqu'ils étaient enfants, Derek a sauvé la vie de Norah. Des années plus tard, après un accident de voiture qui avait fait de Derek un légume, Norah l'a épousé sans hésiter et a même utilisé ses connaissances médicales pour le guérir. Pendant les deux années de son mariage, Norah aimait son mari de toute son âme et a espéré lui rendre la pareille. Mais lorsque la première amour de Derek est revenue, ce dernier a demandé le divorce. Norah a signé l'accord de divorce sans hésiter. Bien qu'elle soit considérée comme une femme délaissée, peu de gens connaissaient ses véritables talents. Elle était pilote de course, designer de renom, hacker talentueuse et docteure réputée. Regrettant sa décision, Derek l'a suppliée de lui pardonner. À ce moment-là, un charmant PDG est soudain apparu, serrant Norah dans ses bras et disant à Derek : « Va-t'en, c'est ma femme ! » Norah a été choquée et s'est exclamée : « Qu'est-ce que tu as dit ? »

Chapitre 1 Divorce

Dans la chambre à la lumière tamisée, un homme et une femme installés sur un lit spacieux se livraient à des moments d'affection.

Au-dessus du lit, le mur immaculé était orné d'une photo de mariage représentant une jeune mariée dont l'expression était empreinte d'une douce joie.

« Imagine que Norah nous surprenne ici, dans son lit. Crois-tu qu'elle serait furieuse au point de pleurer ? », a dit la femme d'un ton enjoué.

« Ce n'est pas son lit. Après toutes ces années, je n'ai jamais partagé le moindre contact avec elle. Elle dort toujours dans la chambre d'amis d'à côté », a répondu l'homme en ricanant.

« Derek, tu es si bon avec moi... »

Les doux murmures des deux se sont mêlés à leur respiration lourde.

À ce moment-là, une jeune femme qui se trouvait à la porte s'est couvert la bouche de ses mains, des larmes coulant sur son visage en les entendant.

Après un moment, leur intimité a cessé.

Derek Carter a mis son short pour aller chercher un verre d'eau. Il a été surpris de trouver Norah Wilson assise silencieusement dans le salon. Il se demandait quand celle-ci était revenue et ce qu'elle avait pu entendre.

« Est-ce que tu as tout entendu ? », a demandé Derek après s'être installé sur le canapé du salon avec un verre d'eau.

Les suçons laissaient entrevoir la minceur de Derek, mais il ne se souciait pas de savoir si Norah les voyait ou ce qu'elle pouvait ressentir. Il s'est contenté de boire une gorgée d'eau.

« Il est temps que tu signes ceci. » Derek a sorti un document d'un tiroir et l'a jeté sur la table. « Puisque tu as peut-être déjà tout entendu, il est inutile de faire traîner les choses. »

Norah a timidement pris le document, son regard posé rapidement sur les mots « Accord de divorce » sur la première page. Elle l'a feuilleté jusqu'à la fin, notant la signature flamboyante de Derek Carter.

« Révise-le. Si tu veux ajouter des conditions, fais-le-moi savoir. Sinon, signe-le », a ordonné Derek.

Se penchant en arrière, Derek a allumé une cigarette, la fumée masquant son attitude détachée.

« Tu ne peux pas faire une autre tentative pour nous ? » La tête baissée et la voix rauque à cause des larmes, la frange lisse de Norah tombait sur le bord sombre de ses lunettes, soulignant son air triste.

Depuis son mariage dans la famille Carter, Norah était dévouée à Derek, espérant un avenir rempli de bonheur.

Elle se souvenait du garçon qui l'avait protégée dans une tempête de neige et elle souhaitait toujours rester à ses côtés.

« Norah, tu fais vraiment pitié. Tu savais ce qui s'était passé entre Madeline et moi. Alors pourquoi tu t'accroches à être ma femme ? Ne sois pas si mesquine. » L'impatience de Derek s'est manifestée lorsqu'il a tapé des cendres dans le plateau et a ajouté : « Notre mariage n'a jamais été plus qu'un arrangement pratique. »

Norah a senti son cœur se briser, se rendant compte que Madeline Powell était celle que Derek aimait vraiment. Elle l'a enfin compris.

Elle s'est penchée en avant, tripotant l'ourlet de ses vêtements. Elle était consciente que lorsque Madeline apparaissait, l'attention de Derek se tournait entièrement vers celle-ci.

Des années auparavant, lorsque Madeline était partie à l'étranger, Derek l'avait poursuivie, mais il avait été victime d'un tragique accident de voiture qui l'avait laissé inconscient. Derek devait épouser Luna Wilson, de la famille Wilson. Cependant, Luna s'était mise à fréquenter un autre homme et avait eu un enfant, incitant les Wilson à proposer Norah comme épouse de substitution. Norah avait donc pris la place de Luna pour devenir la femme de Derek.

Norah s'était consacrée aux soins de Derek, coupant presque tous les liens avec sa vie antérieure pour lui. Elle avait abandonné ses passions, y compris le design, la course automobile, la chirurgie médicale et le codage, pour se concentrer uniquement sur lui.

Lorsque Derek était sorti du coma il y a un an, Norah était toujours à ses côtés pour s'occuper de lui sans relâche. Pourtant, Derek semblait touché par la tendresse de Madeline lorsqu'elle est revenue de l'étranger.

Malgré deux ans de mariage et de soins, Norah a dû admettre qu'elle n'avait pas réussi à gagner une place dans le cœur de Derek.

Ne recevant aucune réponse de Norah, Derek n'a pas pu s'empêcher de froncer les sourcils, étudiant la jeune femme assise en face de lui.

Norah était indéniablement séduisante, même avec sa frange épaisse et ses grosses lunettes encadrant son visage, mais elle négligeait souvent son apparence, paraissant débraillée. Elle avait une personnalité très réservée.

Lorsque Derek était sorti du coma, Norah était à ses côtés vingt-quatre heures sur vingt-quatre, mais il ne ressentait aucun lien affectif avec elle. Au lieu de cela, il la trouvait terriblement ennuyeuse.

Les soins et l'attention constants, l'aspect banal et la routine de la vie étaient aussi ennuyeux que de l'eau plate. Derek trouvait tout cela extrêmement barbant.

Il reconnaissait le rôle de Norah en tant que femme au foyer de la famille Carter au cours des deux dernières années, mais il n'avait jamais pensé qu'elle était digne d'être son épouse.

Tout en éteignant une autre cigarette, Derek a dit avec désinvolture : « Puisque tu m'as épousé... »

En s'arrêtant, il a remarqué que Norah baissait toujours la tête. La tristesse qui se dégageait de la posture de celle-ci l'agaçait.

« Je suis au courant de tes difficultés avec la famille Wilson. Après le divorce, je te donnerai trois villas et trente millions. Tu pourras prendre n'importe quelle voiture au garage. Cela devrait te garantir une vie confortable à l'avenir », a proposé Derek.

Celui-ci n'oublierait jamais les soins prodigués par Norah lorsqu'il était cloué au lit et sa compagnie lors de ses exercices de récupération après son réveil du coma.

Bien qu'il n'éprouve aucune affection pour Norah, Derek était prêt à lui offrir un règlement généreux pour ses années de dévouement. En effet, elle lui avait consacré les deux années entières de sa vie.

Pendant que Derek croisait les bras, Norah a aperçu un petit tatouage sur la clavicule de l'homme, aggravant son angoisse. Il portait les initiales MP pour Madeline Powell.

La patience de Derek s'est épuisée. « Vu les circonstances, je te laisse un jour pour y réfléchir. Si les conditions ne te conviennent pas, n'hésite pas à proposer des modifications, mais ne va pas trop loin. Tu sais que je n'ai toujours pas beaucoup de patience... »

« Je n'ai pas besoin d'y réfléchir. » En prenant le stylo sur la table, Norah a écrit son nom sur les papiers du divorce. « Je vais faire mes bagages et partir bientôt. Je ne vous dérangerai plus à tous les deux. »

Derek a approuvé d'un signe de tête. « C'est bon à entendre. »

Derek appréciait la façon dont Norah se conformait toujours, un peu comme une domestique qui ne contestait jamais ses décisions. Comme aujourd'hui, par exemple. Elle aurait pu faire du grabuge, mais elle s'est contentée de garder la paix.

Pour Derek, le comportement de Norah était trop terne. Il avait peur que le fait de côtoyer quelqu'un d'aussi banal ne finisse par déteindre sur lui. Après tout, l'amour n'était pas quelque chose qui pouvait être forcé.

Alors que Derek s'apprêtait à dire quelque chose après avoir parcouru l'accord, Madeline, vêtue d'une chemise blanche, est sortie élégamment.

Sa chemise couvrait à peine ses cuisses, et seuls quelques boutons étaient relevés, exposant beaucoup de peau.

Ses cheveux étaient humides, ce qui faisait que la chemise collait légèrement à sa peau, ajoutant un aspect séduisant à son apparence.

En entendant le mouvement, Norah s'est retournée pour voir Madeline portant ce qu'elle a immédiatement reconnu comme étant la chemise de Derek, qu'elle avait choisie pour lui.

Leurs regards se sont croisés et Madeline a adressé à Norah un sourire suffisant et moqueur.

Mais lorsque le regard de Derek a suivi, Madeline a rapidement masqué son sourire.

« Norah, nous nous rencontrons enfin. Je suis Madeline Powell. » Avec grâce, Madeline s'est approchée de Derek et a pris place à ses côtés. S'appuyant sur son épaule, elle a dit : « J'ai entendu Derek parler souvent de toi. Je suis ravie de te rencontrer. »

Norah a baissé les yeux, sans rien répondre.

Madeline a ensuite donné un coup de coude à Derek pour l'amuser. « J'ai entendu dire que tu offrais trois villas à Norah. Tu ne savais pas que je voulais la villa près du lac ? Pourquoi lui as-tu promis cela ? Est-ce que tu ne m'aimes plus ? »

Derek, toujours aussi indulgent à l'égard des demandes de Madeline, s'est retourné vers Norah. « Je vais te donner une autre villa. »

Norah a regardé Derek à travers ses lunettes. « Mais tu n'as pas dit que celle-là m'était destinée ? »

La moue de Madeline s'est intensifiée. « Derek... »

Le visage de Derek a laissé transparaître une pointe d'agacement. « Norah, n'as-tu pas compris ce que je viens de dire ? Considère ça comme une faveur. Si tu n'es pas d'accord avec les changements, tu pars sans rien. »

Continuer
img Voir plus de commentaires sur notre appli
Télécharger l'appli
icon APP STORE
icon GOOGLE PLAY