Accueil Genre Classement Gratuit
Atelier d'écriture
Télécharger l'appli hot
Accueil / Romance / LA FAMILLE MYSTÉRIEUSE
LA FAMILLE MYSTÉRIEUSE

LA FAMILLE MYSTÉRIEUSE

5.0
31 Chapitres
13.1K Vues
Lire maintenant

Résumé

Table des matières

Fabian découvre les fantasmes et la vie sexuelle de sa mère. Alors il en apprend davantage sur son histoire et discute avec elle de la fureur. Ils se sont ensuite mutuellement accusés, faisant des aveux et développant une relation profonde. " LA FAMILLE MYSTÉRIEUSE "; nous voyagerons dans les profondeurs de l'extase. By Lolo

Chapitre 1 Chapitre 01:

-PAGE: ÉROTIQUE+ TV

-TITRE: LA FAMILLE MYSTÉRIEUSE

-AUTEUR: LOLO

-TOME I:

-CHAPITRE 01:

Un soir de l'école, alors que les deux meilleurs amis rentraient, Belmiro demanda à Fabian;

➖Que fais-tu ce soir Fabian ?

Fabian répondit;

➖Je dois terminer mon projet

➖BELMIRO: Mais tu travailles là-dessus depuis deux semaines, c'est sûrement terminé maintenant.

Fabian a répondu;

➖Je veux que ce soit juste, c'est la dernière pièce que je dois remettre pour mes examens et nous n'avons plus beaucoup de jours avant la fin de l'école.

➖BELMIRO: Mais tu as déjà ta place au lycée technique.

➖FABIAN: Oui mais je veux juste bien faire les choses. De toute façon je ne suis même pas sûr de vouloir aller au lycée pour la technologie. Bon je dois y aller, à demain.

Fabian partit au sprint, Belmiro ne comprenait pas pourquoi son meilleur ami était si pressé, mais il semblait toujours pressé ces derniers temps.

Fabian a couru jusqu'à chez lui, il a ralenti sur les cent derniers mètres, il ne voulait pas être essoufflé en arrivant. Il est enfin arrivé, sa mère était dans la cuisine en train de faire la vaisselle.

Elle appela par-dessus son épaule;

➖Salut fils.

Il répondit, se tenant derrière elle;

➖Je ne peux pas attendre maman

Il posa une main sur le haut de son dos et la poussa en avant, la penchant au-dessus de l'évier. Il ramassa rapidement sa jupe et la jeta sur son dos pendant que sa seconde main relâchait sa ceinture et défaisait son pantalon. Il les a poussés vers le bas avec son caleçon et sa queue s'est libérée. Il était content qu'elle ne porte pas de culotte et alors qu'il lui pointait la bite, elle écarta les jambes.

Le sentant la pousser avec sa bite, elle dit;

➖Ralentis, fils

Fabian répondit;

➖Je ne peux pas maman... Tout ce à quoi je peux penser toute la journée, c'est te baiser, ça me rend fou.

Sa queue a finalement trouvé sa cible et d'un seul coup, il était au fond d'elle. Il a immédiatement commencé à la baiser, s'enfonçant aussi profondément qu'il le pouvait.

Elle soupira;

➖Oh oui bébé, putain maman

Il l'entoura, tirant sur le devant de sa robe.

Elle dit;

➖Attention, tu vas la déchirer.

➖FABIAN: Je veux qu'ils sortent... Je veux que tes seins sortent.

Ses mains tiraient frénétiquement sur sa robe.

Elle dit en deboutonnant le haut de sa robe;

➖Laisse-moi

Elle avait déjà retiré son soutien-gorge avant son arrivée, sachant à quel point il aimait lui malmener les seins quand il la baisait. Sa robe s'est séparée et sa poitrine est tombée.

Fabian lui attrapa brutalement les seins, les utilisant pour la ramener sur sa queue, il la frappait fort, il savait qu'il ne pourrait pas tenir longtemps.

Alors il cria;

➖Je vais jouir, ke vais jouir maman maman... Mmmm je ne peux pas le retenir, je dois jouir.

Elle répondit;

➖Mmmm c'est bon bébé... Donne à maman ton beau sperme chaud, remplis-moi bébé.

➖FABIAN: Oh vas-y…..allez………putain……..oh…….oh…….va te faire foutre……..va te faire foutre….oooooh

Il s'est finalement laissé tomber sur elle, sa bite palpitant sauvagement alors qu'il lui pompait sa semence.

Elle soupira;

➖Oh, ça fait du bien bébé... J'y ai pensé toute la journée aussi, tu t'es branlé en pensant à moi.

Avec son souffle chaud sur son cou, il dit;

➖Je devais le faire maman... Je ne voulais pas, je voulais le garder pour toi mais je devais le faire.

Elle dit;

➖C'est bon bébé. Je devais le faire moi-même aussi, je ne peux pas m'empêcher de penser à toi qui me baise, ta magnifique bite, elle palpite toujours en moi maintenant.

➖FABIAN: Je voulais prendre mon temps cette fois, je ne voulais pas que ça se passe comme ça mais ça finit toujours comme ça, je dois juste t'avoir, je ne veux pas être dur.

Elle dit;

➖C'est bon bébé, honnêtement... Je t'ai vu courir dans la rue et ma chatte palpitait en t'attendant, j'adore quand tu me prends comme ça, je peux faire comme si tu me forçais, que mon fils est en train de me violer.

Fabian leva les yeux par la fenêtre et dit;

➖Écoute, papa arrive dans la rue.

Elle lui répondit;

➖Vite Fabian, laisse-moi me lever et me trier... Tu vas te doucher.

Il dit saisissant plus fort ses seins;

➖Mais j'aime ça ici, maman

Il frotta son bassin contre elle;

➖Il n'est qu'à quelques minutes maman, et je suis dans ta chatte, te remplissant de mon sperme.

Elle rigola;

➖Arrête ça Fabian, laisse-moi me lever.

Il serra ses tétons;

➖Seulement si je peux te baiser à nouveau plus tard

Il sentit sa chatte répondre. Alors elle lui répondit;

➖Quand ton père va au pub, tu peux me baiser alors. Maintenant va te doucher avant qu'il ne nous attrape et ne gâche tout.

Vingt minutes plus tard, Fabian prenait une douche et était allongé nu sur son lit. On frappa à sa porte. C'était sa mère. Elle lui dit;

➖Le repas est prêt dans cinq minutes, Fabian

Il rappela;

➖Entre maman

Elle ouvrit la porte et le vit allongé là, caressant son érection. Elle jeta un rapide coup d'œil derrière elle comme si elle s'attendait à ce que son père soit là. Elle murmura;

➖Range ça et habille-toi Fabian

Il répondit;

➖Viens l'embrasser

➖Arrête ça Fabian, on va se faire prendre

Il répéta;

➖Embrasse-le

Il pouvait voir que ses yeux étaient fixés sur sa queue, il savait qu'elle céderait.

Elle jeta un autre rapide coup d'œil derrière elle puis entra dans la chambre et jusqu'au lit. Elle se pencha sur lui, glissant ses lèvres sur la tête de sa queue, passant sa langue autour de la tête et dans l'œil, elle le relâcha, embrassant le bout;

➖Mmmmm là... Maintenant, habille-toi et descends avant que ton père ne nous attrape.

➖FABIAN: Je vais te foutre la cervelle plus tard

Elle sourit;

➖Des promesses, des promesses

Elle fit un clin d'œil avant de quitter la pièce.

Le repas s'est déroulé sans incident, même si à plusieurs reprises elle a dû détourner son regard de Fabian de peur d'éclater de rire. Fabian est monté dans sa chambre en disant qu'il voulait écouter de la musique, il s'est allongé sur son lit, jouant avec lui-même en attendant que son père parte. Il repensa aux événements des deux dernières semaines, qui avaient été la période la plus folle de sa vie.

Il a tout mis sur le compte de Kemila Vahit, elle était sa petite amie depuis deux ans, il l'aimait beaucoup, elle était jolie et intelligente, deux choses qui se combinaient rarement dans son expérience, le problème était qu'elle refusait catégoriquement de le laisser mettre sa bite en elle, il avait cru aller quelque part quand il avait sorti sa bite ce soir-là au cinéma où elle lui avait enfin permis de mettre sa main dans sa culotte, c'était la première fois qu'elle lui permettait de faire autre chose que jouer avec ses seins. Il lui avait pris la main et l'avait placée sur son érection. Au début, il avait été heureux d'entendre sa forte inspiration lorsqu'elle sentait sa taille et il avait été encouragé lorsqu'elle avait commencé à le caresser.

C'est plus tard que le problème a commencé, il l'avait emmenée sur le parking, ils s'embrassaient, son pull était remonté avec son soutien-gorge et il lui suçait les tétons. Il a réussi à la faire s'allonger devant l'une des voitures, la main sous sa jupe, essayant de baisser sa culotte. C'est à ce moment-là qu'elle l'avait arrêté;

➖Je ne fais pas ça

➖FABIAN: Que veux-tu dire ? Tu ne peux pas t'arrêter maintenant.

Elle répondit;

➖Oui, je peux. Je peux arrêter quand je veux, tu es trop gros Fabian, tu vas me faire du mal.

➖FABIAN: Ne sois pas ridicule, tu t'y habitueras bientôt une fois que je serai debout, tu ne peux pas t'attendre à ce que je m'arrête maintenant, regarde-moi.

Elle baissa les yeux sur sa queue qui sortait du devant de son pantalon et dit;

➖Non, c'est trop gros, je ne peux pas.

Fabian essaya d'argumenter;

➖C'est stupide Kemila, tu dois le prendre un jour, d'accord, ça peut faire un peu mal la première fois mais tu t'y habitueras, tu dois le faire.

Pendant qu'il parlait, il essayait de la pousser par-dessus la voiture et de se mettre entre ses jambes, mais elle continuait à se dégager.

Elle commença à pleurer;

➖Arrête ça Fabian, je pensais que tu m'aimais.

Il répondit;

➖C'est pourquoi je veux te baiser. Crois-moi, une fois que tu m'auras en toi, tu l'aimeras, tu prends la pilule, n'est-ce pas ?

Elle répondit;

➖Bien sûr, je le prends

➖FABIAN: Eh bien, voilà... Tu devais savoir que ça allait arriver un jour, tous mes potes baisent leurs filles, tu m'as déjà fait attendre trop longtemps, tu dois me laisser faire.

➖KEMILA: Je n'ai pas à te laisser faire quoi que ce soit... C'est mon corps et si je ne veux pas que cette chose en moi me déchire, je n'ai pas à le prendre, maintenant laisse-moi me lever.

Fabian utilisant sa force pour la forcer à monter dans la voiture dit;

➖Non Kemila, tu ne peux pas me guider comme ça, puis refuser

Ses doigts attrapèrent la ceinture de sa culotte et d'un seul coup, il tira sur la voiture. Le matériel a cédé, il les a jetés.

Elle supplia;

➖Arrête ça Fabian s'il te plaît, ne me viole pas.

Fabian rétorqua;

➖Ce n'est pas un viol... Tu m'as encouragé, tu m'as laissé sentir tes seins, tu as même tenu ma bite au cinéma, tu ne peux pas m'arrêter maintenant tu dois me laisser faire, tu ne peux pas être ma copine, si tu ne le fais pas, j'irai baiser quelqu'un d'autre.

Elle sanglotait;

➖Si tu essaies, je vais crier Fabian... Je ne peux pas te laisser faire, j'ai peur, tu es trop gros, j'ai vu celui de Belmiro quand il baisait Rachelle, tu es beaucoup plus gros que lui.

➖FABIAN: Eh bien, peut-être que je devrais aller baiser Rachelle alors... Elle montre clairement qu'elle ne dira pas non, elle a même proposé que Belmiro et moi la fassions ensemble, j'ai eu beaucoup d'offres Kemila, je suis resté avec toi parce que je t'aime bien mais on ne peut pas continuer comme ça, si tu ne me laisses pas te baiser maintenant, je t'abandonne et je dirai à tout le monde que tu es une vache glaciale.

➖KEMILA: Va le faire avec Rachelle alors, mais tu ne le fais pas avec moi, je pensais vraiment que tu m'aimais Fabian mais tu veux juste me traiter comme une pute, je ne le fais pas.

Il la repoussa de frustration et dit;

➖Eh bien va te faire foutre alors... Va trouver un pauvre branleur avec une petite bite qui ne pourra jamais te baiser correctement, c'est ce que tu mérites, misérable connasse

Il l'a laissée sangloter sur le parking. Juste au moment où il tournait au coin, il aperçut une silhouette dans l'ombre. La silhouette entra dans la lumière.

Yolande Saana a apparu devant lui;

➖Donc, la Vierge Marie s'est finalement ridiculisée avec toi. Si tu étais si désespéré d'avoir une baise Fabian, tu n'avais qu'à demander.

A SUIVRE...

Continuer
img Voir plus de commentaires sur notre appli
Télécharger l'appli
icon APP STORE
icon GOOGLE PLAY