Accueil Genre Classement Gratuit
Atelier d'écriture
Télécharger l'appli hot
Accueil / Loup-garou / Luna la plus puissante d’Alpha
Luna la plus puissante d’Alpha

Luna la plus puissante d’Alpha

5.0
54 Chapitres
11.5K Vues
Lire maintenant

Résumé

Table des matières

Après avoir appris le meurtre brutal d’un enfant dans la meute voisine, Lucia est obligée de participer à un rassemblement avec son père et alpha avec la meute ennemie. La meute de Dark Moon est l’une des plus puissantes qui soient. Lucia a entendu des rumeurs sur les crimes cruels et froids qu’ils ont commis. Lorsqu’elle s’est rendue dans cette meute, la dernière chose à laquelle elle s’attendait était de trouver son âme sœur. L’Alpha. Le choc. C’est ce que Lucia a ressenti lorsqu’elle a croisé le regard froid et sombre de l’Alpha ennemi. On le dit impitoyable, cruel et vicieux, mais Lucia sait qu’au fond, sous ce visage impitoyable, Tristan est bon. Qu’il y a plus que cela chez Tristan. Et Lucia ne reculera devant rien pour le découvrir.

Chapitre 1 01

01

C’est ce que j’aimais.

Je cours seul à travers la forêt, le vent ondulant à travers mon épais manteau argenté brillant, sans aucun souci au monde.

C’est ce que je fais chaque soir. Échapper à ma maison et courir à travers les bois sous ma forme de loup. Si un humain m’avait vu en ce moment, j’aurais juste l’air d’un flou argenté, je courais aussi vite. Mais comme je l’ai dit, c’est ce que j’aimais. C’était exaltant.

J’ai ralenti jusqu’à une course légère, j’ai incliné la tête et j’ai regardé le ciel nocturne noir. La lune brillait de mille feux, me donnant une vue un peu facile de mon environnement.

Je n’avais pas besoin de la lumière cependant, j’ai une vue oculaire améliorée de loup-garou avec l’ouïe, l’odorat et la force. Je suppose que la mienne est juste améliorée d’être la fille de Betas.

J’ai ralenti mon rythme au point où je ne courais plus du tout. Je me suis assis à côté d’un arbre sur mes pattes arrière, la tête toujours au ciel en observant les étoiles.

Les étoiles. Je ne sais pas pourquoi mais j’aime m’asseoir et regarder paisiblement les étoiles. Parfois, quand on a l’air vraiment dur, on peut faire une photo en rejoignant les étoiles, j’ai toujours fait ça depuis que je suis petite fille.

Je me souviens à l’âge de cinq ans, allongé sur le dos avec ma mère à côté de moi, riant et gloussant à quelque chose qu’elle disait, regardant curieusement les étoiles.

J’ai soupiré tristement. Ma mère. Elle me manque tellement. Ma mère, Miranda, a été assassinée par notre meute voisine, l’Alpha passé de la Lune Noire. Ma mère n’avait que vingt-huit ans.

Je n’avais que six ans quand elle est morte mais je me souviens qu’elle était la meilleure maman de tous les temps. Elle était une femme au bon cœur et était toujours dévouée à sa meute.

La nuit où elle a été tuée, elle courait dans cette même forêt. La raison pour laquelle elle a été tuée était parce qu’elle avait accidentellement franchi « la ligne de démarcation ».

Quand ma mère l’a traversé, l’Alpha qui possédait ce territoire était proche et avait senti sa croix. Il n’a pas hésité en tuant ma mère. Il n’a montré aucune pitié.

La ligne de démarcation est à environ 4 heures de sprint du village principal de nos packs. C’est la ligne qui sépare mon sac, qui est le sac Fire Daze du sac The Dark Moon. Nous sommes un groupe fort, avec environ 200 membres.

Mais le pack Dark Moon, eh bien laissez-moi vous en parler un peu. Ils sont la meute la plus redoutée au monde, et je n’exagère pas ici. Ils sont cruels, impitoyables, méchants et pour ne pas dire très, très forts.

Mais ils forment un groupe extrêmement serré. La meute compte plus de 500 loups, tous entraînés dès la naissance pour devenir des guerriers vicieux mortels.

Eh bien, c’est ce que j’ai entendu. Mais heureusement, environ deux ans plus tard, quand j’avais huit ans, Alpha Tony, le loup qui a tué ma mère, est décédé du fait qu’on lui avait diagnostiqué un cancer si rare que même le sang Alpha ou de loup qu’il avait en lui n’était pas suffisant.

J’ai souri d’un sourire de loup. Bon travail maintenant, le pack Dark Moon sait ce que ça fait de perdre l’un des leurs. Quoi qu’il en soit, l’Alpha actuel du pack Dark Moon est le fils de l’Alpha qui a tué ma mère. Il a 23 ans, sans mère et s’appelle Tristan. Tristan Ryker.

J’ai frissonné. Je ne l’ai jamais rencontré ni vu ni aucun de ses compagnons auparavant, mais la mention de son nom me fait frissonner et me fait me sentir tout flou à l’intérieur. Bizarre. J’ai écarté le sentiment et j’ai pensé au pack de Lune sombre. Je les détestais de chaque once de mon âme. Et mon sac aussi. Je détestais le père d’Alpha Tristan, Tony, pour avoir tué ma mère et ne pas lui avoir donné une chance de vivre. Je parie que ma mère n’a même pas eu le temps d’enregistrer ce qui se passait avant que Tony ne lui casse le cou sans une seconde-

« LUCIE ! »Mes pères ont crié avec autorité profonde à travers mind link. Mon oreille a tremblé à cause de la force avec laquelle il avait crié. « Lucia, tu devais rentrer à la maison il y a une demi-heure !Où es-tu ? »

J’ai soupiré intérieurement. Je me suis remis sur pied et j’ai commencé à rentrer chez moi. Ça ne servait à rien de se disputer avec papa. « Je suis désolé papa, j’ai juste perdu la notion du temps. Je suis sur le chemin du retour maintenant. »

Mon père, Will, soupira de soulagement. « D’accord chérie, viens vite, l’Alpha doit s’adresser à la meute à propos de quelque chose ».

J’ai froncé les sourcils. Eh bien, si j’étais sous forme humaine, je le serais. C’est bizarre, on vient juste d’avoir une réunion de meute ce matin. Reprenant mon rythme, j’ai déchiré à travers les bois vers le village que j’appelle chez moi. Je me demande de quoi Alpha Mike a besoin pour nous parler de manière aussi urgente.

J’ai ralenti jusqu’à m’arrêter juste à la lisière des bois, pour pouvoir changer de vitesse. J’ai trotté jusqu’à l’endroit où se trouvaient mes affaires et j’ai déménagé. Je pouvais ici les bruits de claquement maladifs que mes os faisaient alors qu’ils se réarrangeaient dans ma forme humaine.

Quand j’ai changé pour la première fois, j’avais seize ans, ça faisait tellement mal que je pensais que j’allais m’évanouir. Mais maintenant, à l’âge de dix-huit ans et après deux ans de va-et-vient, je ne ressens presque rien.

Je mets rapidement mes vêtements et sors de la forêt. Je me suis dépêché de traverser le terrain jusqu’à la salle principale, où je sais que la réunion a lieu.

Je me suis précipité dans le couloir et suis arrivé à la porte menant à l’immense pièce où le reste de ma meute attendait. Lentement, j’ai poussé la porte ouverte.

Toutes les conversations et les discussions qui se déroulaient auparavant s’étaient maintenant arrêtées au son de mon entrée. Tous les yeux étaient dirigés vers moi. J’ai avalé nerveusement et j’ai cherché mon père.

« Luce, là-haut », j’entends mon père appeler. J’ai levé les yeux vers l’avant vers l’endroit où mon père se tenait au pied des marches de la petite scène.

Je souris et me dirige vers lui. En marchant vers mon père, je remarque qu’il a l’air un peu nerveux lui-même. Je prends le temps de regarder mon père de quarante ans.

Je prends ses courts cheveux brun foncé grisonnants, qui ont l’air d’avoir beaucoup passé ses mains dessus. Je regarde ensuite dans ses grands yeux verts ronds, ils ont l’air fatigués.

Je remarque qu’il porte une chemise verte unie et une paire de pantalons habillés. Je ris à moi-même. Il sait vraiment comment assembler une tenue… Pour être honnête, mon père est plutôt beau. Même s’il a du chaume sur le menton et quelques rides, il est toujours beau.

Les gens disent que je ressemble à mon père, mais à qui je ressemble vraiment, c’est à ma mère. Ma mère était belle. Eh bien d’après les photos que j’ai vues. Avec de longs cheveux caramel et des yeux bleus surprenants. Je suppose que tu pourrais dire que je lui ressemble. Mais je ne serai jamais aussi belle que ma mère l’avait été.

Pour être honnête, je n’ai jamais pensé que j’étais aussi jolie. Aussi vaniteux que cela puisse paraître, j’avais de longs cheveux bruns caramel et des yeux bleus avec une teinte de vert. Et même si j’avais un nez légèrement taché de taches de rousseur et des pommettes hautes, je ne me sentais pas belle. Je secoue légèrement la tête et me concentre sur ce qui est devant moi. J’atteins enfin mon père et il m’attire pour un câlin. J’enroule mes bras autour de lui.

« Luce, qu’est-ce qui t’a pris si longtemps ? »Mon père m’a interrogé en me sortant de ses gros bras.

Continuer
img Voir plus de commentaires sur notre appli
Mis à jour : Chapitre 54 54   03-19 11:31
img
1 Chapitre 1 01
02/02/2024
2 Chapitre 2 02
02/02/2024
3 Chapitre 3 03
02/02/2024
4 Chapitre 4 04
02/02/2024
5 Chapitre 5 05
02/02/2024
6 Chapitre 6 06
02/02/2024
7 Chapitre 7 07
02/02/2024
8 Chapitre 8 08
02/02/2024
9 Chapitre 9 09
02/02/2024
10 Chapitre 10 10
02/02/2024
11 Chapitre 11 11
06/02/2024
12 Chapitre 12 12
06/02/2024
13 Chapitre 13 13
06/02/2024
14 Chapitre 14 14
06/02/2024
15 Chapitre 15 15
06/02/2024
16 Chapitre 16 16
06/02/2024
17 Chapitre 17 17
06/02/2024
18 Chapitre 18 18
06/02/2024
19 Chapitre 19 19
06/02/2024
20 Chapitre 20 20
06/02/2024
Télécharger l'appli
icon APP STORE
icon GOOGLE PLAY