Accueil Genre Classement Gratuit
Atelier d'écriture
Télécharger l'appli hot
Accueil / Romance / Obsession et Desire
Obsession et Desire

Obsession et Desire

5.0
95 Chapitres
28.5K Vues
Lire maintenant

Résumé

Table des matières

Andy Alf, un milliardaire de vingt-six ans, PDG professionnel de la plus grande entreprise d'exportation de la ville, obsédé par l'ordre, l'organisation, la discipline, la propreté, etc., est réputé dans la haute société pour la façon dont il mène ses affaires et prend ses bonnes décisions. Camille, une humble jeune fille de vingt-cinq ans, diplômée de la faculté de psychologie d'une petite université, parvient à trouver un emploi en dehors de sa ville natale dans l'entreprise d'Andy, à occuper un poste dans le domaine des ressources humaines, elle l'accepte loin de chez elle, car le salaire est assez frappant et sa mère a maintenant besoin d'un traitement contre le cancer. Quelques jours après avoir travaillé dans l'entreprise ALF, elle rencontre Andy, son supérieur immédiat, qui, sans tenir compte du fait qu'il est sur le point d'épouser l'une des plus belles femmes du monde, devient obsédé par cette fille, l'emmenant au point de commettre la folie et la persécution, lorsqu'il parvient enfin à établir une relation avec elle. cela devient une parade nuptiale toxique pleine d'enchevêtrements sentimentaux, allant jusqu'à remettre en question la santé mentale des deux, Andy et Camille peuvent-ils être ensemble malgré leurs problèmes ? Mille séparations dans la même relation, une seule fin.

Chapitre 1 1

ANDY & CAMILLE

Quatre heures du matin, le bruit assourdissant de l'alarme réveille Andy

bague! bague! bague!

Andy Alf tend la main vers sa table de chevet, d'une simple pression, il désactive son réveil et ouvre les yeux, attend environ deux minutes et se lève, ses pantoufles sont sur le côté droit de son lit en parfait ordre, Andy applaudit deux fois et la lumière de sa chambre s'allume.

Il est temps de commencer votre routine quotidienne, vous vous étirez un peu, et en moins de dix minutes vous prenez une douche glacée, vous avez calculé votre temps, vous utilisez une montre connectée qui marque la durée du bain, vous définissez donc parfaitement votre temps, après le quart d'heure prévu, vous voilà habillé de votre tenue de sport parfaitement organisée pour aller faire votre routine d'exercice dans la salle de sport de votre manoir.

A six heures du matin, après avoir fait sa routine d'entretien du corps, il reprend une douche, cette fois avec de l'eau tiède pour détendre ses muscles, un quart d'heure plus tard, se coiffe parfaitement, fait de petits massages à son corps avec une crème fine, s'habille d'un costume noir platine foncé, fixe sa barbe comme tous les jours, Elle se parfume avec l'un des meilleurs parfums français que sa mère lui ait jamais offerts et porte une belle Rolex en or à la main gauche, qui correspond parfaitement à sa divinité. Et même s'il n'était pas entièrement vaniteux, il était trop obsédé par l'ordre, la présentation, les horaires, le toilettage et la perfection.

Tout dans sa chambre était parfaitement arrangé, il avait une pièce attenante où, en même temps que sa garde-robe, chaque vêtement de sa garde-robe était ordonné par tons et par usages, ses chemises devaient être parfaitement repassées, ses vêtements de sport n'étaient pas portés plus de deux fois et il les échangeait, il avait une personne engagée pour s'occuper exclusivement de ses vêtements, S'il n'aimait pas quelque chose, il le faisait immédiatement changer, ou le mettait simplement au rebut.

Andy était un jeune milliardaire, économiste de profession, avec deux doctorats et une maîtrise, il était le PDG de la plus grande entreprise exportatrice de la ville, Compañía ALF Y ASOCIADOS, les succès de cette entreprise étaient dus au dévouement ardu de son PDG à l'entreprise et à sa gestion.

En plus d'être un homme d'affaires prospère, il était jeune, seulement vingt-six ans, beau, grand, son teint faisait ressortir sa sensualité, il avait la peau cannelle, les yeux brun foncé, sa barbe cadenassée entourait sa mâchoire, ses cheveux en parfait ordre montraient à quel point il était bien soigné.

Bien qu'il soit le PDG de son entreprise et qu'il puisse avoir tous les privilèges qu'il souhaitait, il a été le premier à arriver à son bureau, à huit heures du matin il commençait déjà ses fonctions, la veille de ses employés de nettoyage chargés de tout laisser à sa place, sa chaise parfaitement propre, Son bureau sans un seul spécimen de poussière, ses quelques tableaux sans un seul angle inégal, et ses sculptures étaient parfaitement entretenues. L'odeur qui émanait de ce bureau plaisait au cœur de toute femme.

De l'autre côté du pays**

« Camille, ma fille, lève-toi, tu dois aller travailler à la cafétéria, dépêche-toi, ma fille, tu vas être en retard ! »

- Maman, mmm je suis déjà debout ! - Camille descend les escaliers de son humble maison avec des marches traînantes, ses pantoufles sont tellement usées qu'elles peuvent couvrir ses pieds du sol froid, ses cheveux sont en désordre total, son pyjama est un long vieux t-shirt de son père décédé, et son visage est couvert de deux énormes cernes sous ses yeux à force de ne pas dormir.

« Ma fille, as-tu pu te reposer un peu ? » - Angela demande à sa fille

« Pas grand-chose, maman, hier soir, ils ont prolongé mon quart de travail dans cette cafétéria, j'ai dû faire des heures supplémentaires, et j'ai accepté, nous avons besoin de tes médicaments et de ta nourriture pour la petite Carolain. » Camille s'approche de sa mère et lui donne un baiser sur la joue

-Ma fille, tu t'épuises trop dans ce travail, as-tu reçu une réponse de la capitale de l'une des entreprises où tu as cherché un emploi ? - Angela regarde sa fille compatissante

« Non maman, ne pas être diplômée d'une université de renom ne me laisse aucune chance » Camille regarde avec frustration son diplôme de psychologue, qui est accroché comme seule décoration dans le salon.

Camille, une jeune femme de vingt-quatre ans, vivait avec ses parents dans une petite ville à quelques heures de la capitale, avec le grand effort de son père, elle est entrée dans une petite université voisine où elle a réussi à obtenir son diplôme de psychologue il y a un an, en même temps qu'elle a remporté ce petit triomphe deux événements importants ont changé dans sa vie.

Son père meurt dans un accident de voiture, laissant sa mère seule pour s'occuper d'elle et de sa petite sœur Salomé, aujourd'hui âgée de dix ans. Et comme si cela ne suffisait pas, sa mère a été diagnostiquée d'un cancer du pancréas, qui a nécessité un traitement agressif pour lui sauver la vie et l'a empêchée de retourner au travail, alors Camille, pour survivre avec sa famille, a dû prendre la place de sa mère à la cafétéria, car il n'y avait pas de travail dans le village pour une professionnelle comme elle.

Pendant longtemps, il a insisté pour envoyer des CV et suivre des cours dans des entreprises reconnues de la capitale, attendant une réponse de certains, ses espoirs s'évanouissaient de plus en plus lorsqu'il n'en recevait aucun, il sentait qu'il allait rester pour toujours à travailler dans cet endroit.

Ce matin-là, après avoir dit au revoir à sa mère, emmené sa petite sœur à l'école, il reçoit un appel sur son ancien téléphone, il ne connaissait pas le numéro, cependant, il décide de répondre.

-Bonjour? - dit d'un ton très familier

« Bonjour, mademoiselle, je communique avec vous de la part d'ALF Y ASOCIADOS, puis-je parler à Camille Ibis ? » - Une femme à l'autre bout du fil demande

-Bonjour! Excusez ma façon de répondre, si vous lui parlez, dites-moi

-Vous avez postulé à un poste vacant dans notre entreprise en tant que responsable des ressources humaines, je vois que vous êtes un professionnel de la psychologie, n'est-ce pas ?

-Oui! - La voix de Camille semblait maintenant excitée

- Avez-vous des études complémentaires, telles qu'un diplôme, un doctorat ou une maîtrise ? - La femme à l'autre bout du fil demande d'un air suspicieux

« Non, pas vraiment » Maintenant, Camille sait qu'elle sera à nouveau rejetée comme dans les offres précédentes

-Eh bien, Mlle Ibis, vos tests étaient une centaine sur cent, mais en raison de votre profil académique, nous ne pouvions plus vous offrir qu'un poste vacant de secrétaire dans le domaine des ressources humaines, nous en avons besoin d'une urgence.

-secrétaire? Et à combien s'élèverait le salaire ? - Dit-elle, frustrée par ce qu'on vient de lui proposer.

-Eh bien, son salaire serait d'environ deux mille par mois, plus ses avantages sociaux, en plus tous les deux mois, il aurait une prime supplémentaire pour sa performance, sans compter qu'il ne travaillerait que du lundi au vendredi de huit heures du matin à cinq heures de l'après-midi.

À l'écoute des conditions de travail qui lui sont proposées, Camille se tait, essayant d'assimiler que c'est quatre fois ce qu'elle gagne actuellement et qu'elle n'arrive pas à y croire, qu'elle s'assure de corroborer ce qu'elle entend.

— Êtes-vous sérieuse, mademoiselle ? - Question douteuse

-Je ne comprends pas ta question, je t'appelle pour une offre assez formelle, vérifie tes mails, si tu es intéressé nous t'attendrons lundi à l'entreprise, n'oublie pas que toutes tes embauches sont immédiates et seront digitales, donc tu n'auras à venir travailler que si tu signes ton contrat avant six heures du soir.

-Parfait mademoiselle, merci beaucoup et je vérifie mes e-mails, merci vraiment ! - Camille saute comme une enfant excitée, rit de bonheur dans la rue et même si ce n'est pas ce qu'elle attendait de son métier, les conditions étaient réunies et elle pouvait aider encore plus sa mère.

Camille avait postulé dans cette entreprise il y a environ sept mois, chaque mois elle présentait des tests et des entretiens différents et elle avait déjà abandonné l'espoir de trouver un poste vacant à cet endroit.

Elle arrivait joyeusement au travail à la cafétéria, son bonheur était si grand qu'elle avait oublié qu'elle devait signer le contrat avant une heure fixe, quand elle s'est rendu compte qu'il était déjà sept heures du soir, dans sa ville les sites internet publics les fermaient à six heures trente, elle a dû chercher un endroit où elle pourrait vérifier.

-Non, ce n'est pas possible, bon sang- La seule bonne opportunité de ma vie et je la perds parce que je suis distrait, ce n'est pas possible !! - Camille se plaignait de son insouciance.

Continuer
img Voir plus de commentaires sur notre appli
Mis à jour : Chapitre 95 95   11-14 09:59
img
1 Chapitre 1 1
11/11/2023
2 Chapitre 2 2
11/11/2023
3 Chapitre 3 3
11/11/2023
4 Chapitre 4 4
11/11/2023
5 Chapitre 5 5
11/11/2023
6 Chapitre 6 6
11/11/2023
7 Chapitre 7 7
11/11/2023
8 Chapitre 8 8
11/11/2023
9 Chapitre 9 9
11/11/2023
10 Chapitre 10 10
11/11/2023
11 Chapitre 11 11
14/11/2023
12 Chapitre 12 12
14/11/2023
13 Chapitre 13 13
14/11/2023
14 Chapitre 14 14
14/11/2023
15 Chapitre 15 15
14/11/2023
16 Chapitre 16 16
14/11/2023
17 Chapitre 17 17
14/11/2023
18 Chapitre 18 18
14/11/2023
19 Chapitre 19 19
14/11/2023
20 Chapitre 20 20
14/11/2023
Télécharger l'appli
icon APP STORE
icon GOOGLE PLAY