Accueil Genre Classement Gratuit
Atelier d'écriture
Télécharger l'appli hot
Accueil / Autres / MON FÉTICHISME
MON FÉTICHISME

MON FÉTICHISME

5.0
19 Chapitres
12.2K Vues
Lire maintenant

Résumé

Table des matières

Ma grande sœur découvre mon amour caché pour l'urophilie et organise une surprise spéciale pour moi By Lolo

Chapitre 1 Chapitre 01:

-PAGE: ÉROTIQUE+ TV

-TITRE: MON FÉTICHISME

-AUTEUR: LOLO

-CHAPITRE 01:

Tout ce que j'ai vraiment demandé, c'est juste une vie normale. Mais pour une raison étrange, je me retrouve toujours dans ces situations perverses. Ce qui est encore pire, c'est que je commence à aimer ça.

Je suis Paulo. Je viens de commencer à fréquenter l'université publique du pays. Plutôt que de dormir dans un dortoir avec quelqu'un que je ne connais pas, j'ai eu la chance de pouvoir partager une chambre avec ma sœur aînée Myriam, qui fréquente également l'université.

Rester avec Myriam était vraiment super. Elle avait l'habitude de me taquiner et de jouer avec moi pour s'amuser quand nous étions tous les deux enfants, mais étant ma grande sœur, cela n'avait rien d'extraordinaire. Elle a toujours eu un sens de l'humour bizarre. Elle faisait des choses inhabituelles comme se déshabiller ou changer de vêtements juste devant moi. Une fois, elle m'a même giflé au visage avec sa culotte. Chaque fois que je remettais en question son comportement libre d'esprit avec moi, elle souriait toujours et disait;

➖Ne t'inquiète pas, ça va, je suis ta sœur

Ma sœur est devenue une jeune femme incroyablement attirante: taille moyenne, beaux longs cheveux bruns, courbes sensuelles avec un cul ferme et arrondi et des seins de bonnet 40D. Malgré un corps spectaculaire et ces seins dont elle n'est pas particulièrement timide, elle ne sort curieusement pas vraiment, gardant ce corps magnifique à la maison avec son frère.

Je commençais à apprécier ma nouvelle vie universitaire, quand un jour, en rentrant de cours, les choses ont vraiment pris une tournure. Myriam était déjà à la maison, assise dans le salon en soutien-gorge et culotte devant la télé. Bien que ce soit assez normal pour elle, je suis quand même entré dans la pièce et je me suis figé pendant une seconde à la regarder. Je devrais vraiment être habitué à ça maintenant, c'est ma sœur après tout, donc il n'y a pas de quoi être gêné, n'est-ce pas ?

Mais aujourd'hui, quelque chose était différent. Elle était assise là dans un joli soutien-gorge et culotte blancs en dentelle assortis, et comme d'habitude, elle m'a accueilli avec un sourire;

➖Bienvenue à la maison Paulo

J'ai décidé de ne rien dire. Alors j'ai laissé tomber mon téléphone, mes clés et ma petite monnaie sur la table et je me suis précipité dans la cuisine. Je m'arrêtai, essayant de ne pas penser à ce que je venais de voir.

J'avais besoin de manger. Je n'avais pas beaucoup mangé depuis que je me suis précipitée pour aller en cours plus tôt dans la journée, alors j'ai attrapé quelques bananes que nous avions dans la cuisine, tout en essayant désespérément de me débarrasser de l'image de Myriam que j'avais capturée il y a quelques instants. Je l'ai vue se déshabiller de nombreuses fois, donc cela ne devrait rien être pour moi, mais j'essayais désespérément de faire en sorte que ma bite gonflée ignore à quel point elle était mignonne dans ces sous-vêtements blancs, avec ses mamelons visibles à travers la dentelle.

Elle me cria;

➖Qu'est-ce que tu fais là-dedans Paulo ?

Elle se doutait probablement que je sois resté si longtemps dans la cuisine. Elle s'attendait probablement à ce que je la rejoigne sur le canapé puisque nous regardions généralement la télévision ensemble après les cours. Je suis revenu dans le salon et PUTAIIIIIIIN

Il y avait Myriam tenant mon téléphone, passant en revue tout ce que j'avais dessus. Je pouvais clairement voir qu'elle avait ouvert mon application photo et regardait ma cachette film adulte. J'ai crié;

➖Qu-qu'est-ce que tu fais Myriam ?

J'étendais mon bras pour protester contre son arrêt, mais il était clairement trop tard alors qu'elle me lançait un large sourire taquin et gloussa.

Je sais que je peux parfois être un peu négligent, mais je n'avais clairement pas les idées claires quand j'ai laissé mon téléphone déverrouillé à portée de Myriam. Elle avait trouvé ma galerie de filles en train de pisser. Je télécharge une nouvelle série tous les jours.

Elle gloussa;

➖Alors c'est le genre de chose que tu aimes, hein? Je ne l'aurais jamais deviné Paulo

J'avais été arrêté, et il n'y avait vraiment rien que je puisse dire pour me sauver d'un énorme embarras et de taquineries. Pour me rassurer, elle dit;

➖C'est bon, je suis ta sœur. Bien que ce soit un peu drôle Paulo, rigole un peu.

Mon visage rougeoyant, je la rejoignis sur le canapé pour regarder la télévision, essayant de garder mes yeux sur l'écran et loin d'elle. Je ne savais pas si je devais m'inquiéter davantage qu'elle ait trouvé tout le film d'adulte de pisse sur mon téléphone, ou le fait que je ne pouvais pas oublier à quel point elle était sacrément mignonne dans ce soutien-gorge et cette culotte blanche.

Elle dot d'une voix forte;

➖Ahhhh je pense... je dois aller au petit pot tout de suite

J'ai essayé de ne pas réagir à ce qu'elle venait de dire, mais elle s'est levée et a juste marché devant moi, s'arrêtant avec l'entrejambe transparent de sa culotte à la hauteur de mes yeux. Elle dit avec un demi-sourire;

➖Veux-tu regarder ?

Je me sentais chaud et froid alors que mon visage devenait rouge. Je ne pouvais pas ignorer une question aussi directe. Les yeux fixés sur sa motte à peine couverte, je lâchai;

➖Pourquoi me demandes-tu ça ?

➖MYRIAM: Parce que Paulo, c'est le genre de chose que tu aimes, n'est-ce pas ? Tu aimes nous regarder les filles aller faire pipi, n'est-ce pas ?... Tu sais que mes yeux sont là.

Mon esprit était toujours dans le flou, mes yeux complètement fixés sur sa chatte à quelques centimètres de mon visage. Elle s'est retournée et a poussé son cul serré contre mon visage, si brièvement, mais ma joue a senti qu'elle avait été brûlée par le contact.

Elle dit en se retournant pour me faire face;

➖C'est bon je suis ta sœur, il n'y a rien à avoir honte de Paulo.

Elle posa sa main sur ma joue et regarda la tente dans mon pantalon... OH MON DIEU, je n'avais même pas remarqué, mais ma bite était aussi dure que l'acier.

Elle dit d'un ton taquin;

➖Tu vois ? Tu aimes vraiment l'idée de me regarder pisser. Si tu me dis la vérité, je te laisserai me regarder à chaque fois que je ferai pipi

J'étais impuissant maintenant, désespéré en fait. Tout ce que je pouvais faire était de lui dire la vérité. J'ai soupiré, j'ai regardé sa chatte couverte de culotte et j'ai avoué;

➖Oui oui... J'aime un peu regarder les filles pisser.

Je l'ai dit sans rompre le contact visuel avec sa motte.

➖MYRIAM: Paulo allez je te connais, je peux dire quand il y en a plus. Dis-moi tout. Qu'est-ce que tu aimes d'autre ? Dis-moi à quel point tu aimes vraiment nous regarder les filles pisser

Dieu que j'ai adoré l'entendre dire ce mot. Juste sa voix disant " pisser " ou " pipi " était suffisant pour avoir ma bite assez dure pour casser la pierre. Mais il n'y avait plus rien que je puisse cacher. Myriam m'a eu. Alors je lui ai dit;

➖Oui, j'aime vraiment ça. J'aime ça de tout mon cœur, regarder les filles pisser. Rien que de les entendre dire que ça me rend fou et je veux voir leur pipi couler de leurs chattes

Elle demanda;

➖Qu'est-ce que tu aimes faire d'autre ? As-tu déjà envie d'y goûter aussi ?

Je murmurai;

➖Oui... mon Dieu, j'adorerais pouvoir y goûter aussi. Je le boirais, et j'aimerais chaque goutte.

➖MYRIAM: Viens avec moi Paulo

Ma bite était super gonflée dans mon pantalon et mon esprit était presque étourdi par ce qui se passait. Mes yeux étaient fixés sur son cul rebondi alors qu'elle sifflait, marchant devant en me tenant la main et en me tirant derrière elle. Nous avons atteint la salle de bain, et elle s'est tournée vers moi et m'a dit;

➖Si tu vas regarder, je veux que tu baisses ma culotte pour moi. De cette façon, tu auras l'expérience complète

➖MOI: Oui oui Myriam

Je me suis alors mis à genoux et j'ai attrapé la ceinture de son sous-vêtement blanc. Je n'arrivais pas à croire que ma sœur me laissait faire ça, mais... je le voulais tellement. Sa culotte a glissé vers le bas, exposant le beau buisson brun taillé entre ses jambes couvrant partiellement sa chatte. J'ai fait glisser sa culotte lentement et j'ai remarqué la tache humide dans l'entrejambe.

➖MYRIAM: A quoi tu penses, à regarder ma culotte sale comme ça Paulo ?

J'ai dégluti avec embarras et lui ai dit;

➖Je pense que c'est tellement sexy.

La tache de sa culotte était légèrement jaune. Je pouvais le sentir un peu, Dieu a fait que ça m'excitait encore plus.

➖MYRIAM: Tu veux la sentir ou la lécher ? Je pourrais te laisser faire ça aussi après avoir pissé.

J'ai posé sa culotte sur le sol et l'ai regardée d'entre ses jambes.

Elle taquina;

➖Maintenant, aide-moi à m'asseoir. Je veux que tu aides ta grande sœur à faire pipi

Elle a complètement compris mon besoin, j'ai apprécié chaque instant de cela, et j'ai volontiers tendu la main pour la tenir autour de ses hanches. Alors que je l'aidais à la descendre doucement sur les toilettes comme une servante très personnelle, elle gloussa et ordonna;

➖Heeee... Écarte mes jambes Paulo

Alors j'ai pris mes deux mains, les ai placées entre ses cuisses et les ai lentement écartées pendant que je regardais sa chatte apparaître.

Elle m'a demandé avec espièglerie;

➖Est-ce que tu aimes ça Paulo ? Tu sais que tu regardes la chatte nue et exposée de ta sœur.

Je ne savais pas quoi dire en réponse, elle savait que j'étais dur pour elle, donc ça ne servait à rien de mentir.

J'ai cédé;

➖Oui, je suis tellement content. Je suis tellement reconnaissant de pouvoir te regarder pisser Myriam.

Elle rit doucement et dit;

➖Ok, tu peux mettre ton visage tout près de ma chatte. Je parie que tu vas aimer ça, non ?

Dieu qu'elle avait raison. J'ai plongé mon visage entre ses jambes, voulant une vue aussi proche que possible de sa pisse. Elle gloussa de nouveau et posa ses deux mains sur ma tête. Cela ne me dérangeait même pas. J'étais si heureux d'avoir mon visage entre ses jambes.

Elle souffla profondément;

➖Je je dois faire chier Paulo

Je pouvais déjà sentir le merveilleux parfum de sa moiteur et imaginer le jet de pisse qui était sur le point de se frayer un chemin entre ses lèvres roses. J'étais tellement excité que j'ai instinctivement rapproché mon visage encore plus près et en fait j'ai un peu ouvert la bouche.

Myriam a dû sentir mon souffle sur sa chatte avant de commencer à lâcher prise, elle a ri en tenant ma tête entre ses cuisses et a dit;

➖C'est bon Paulo, tu peux le boire si tu veux

J'étais au paradis. Ma grande sœur m'avait donné la permission de boire sa pisse. J'ai pressé mon visage plus près de sa chatte, ma bouche ouverte.

Je l'ai à peine fait à temps, avant que sa pisse chaude ne commence à couler de sa chatte sur mes lèvres et finalement dans ma bouche ouverte. LE BONHEUR.

Elle haleta en regardant ma tête entre ses jambes;

➖Oh mon dieu... Bois-le Paulo

Elle m'a encore félicité. Ma bouche s'est ouverte plus largement et j'ai finalement pris son pipi directement dans ma bouche. Son jet de pisse a soufflé sur le devant de mes dents avant de se propager avec force contre le toit de ma bouche, puis de pleuvoir sur ma langue.

Son goût était fort, salé, une légère saveur acidulée. C'était tellement bon cependant. Je n'avais jamais été avec une fille qui m'avait laissé faire ça, et maintenant c'était ma sœur qui allait incroyablement pisser dans ma bouche. J'ai avalé le premier petit morceau qui a volé dans ma bouche, je l'ai accueilli avec joie. Je n'ai même pas fermé la bouche pour ça, donc plus de monde pouvait tirer directement là-dedans. Son flux est devenu encore plus lourd... DIEU c'est délicieux.

Sa pisse était vraiment forte. Et je ne voulais rien de plus que d'avaler autant que je pouvais. Elle m'a félicité;

➖Bon garçon. Bois autant que tu peux s'il te plaît.

J'ai incliné un peu ma tête en arrière et j'ai laissé le jet pulvériser directement sur ma langue. Il a atterri juste dessus avec un fort " Ssssrrrrrrr ". Roulant sur les côtés de ma bouche, la remplissant rapidement. Sa forte saveur de pisse salée envahit complètement mes sens. J'ai essayé d'avaler sa pisse aussi vite que possible, mais il y en avait tellement dans ma bouche et un peu s'est échappé.

Finalement, son flux a commencé à ralentir et j'ai pu avaler son merveilleux pipi avec plus de confiance, les yeux fermés, sa pisse se transformant en un filet.

➖MYRIAM: Tu aimes vraiment ça, je peux le dire, tu as avalé une tonne de ma pisse.

J'ai essayé d'être d'accord avec elle mais j'ai éructé accidentellement.

Elle éclata de rire;

➖Tu as roté sur ma pisse Paulo

A SUIVRE...

Continuer
img Voir plus de commentaires sur notre appli
Télécharger l'appli
icon APP STORE
icon GOOGLE PLAY