Accueil Genre Classement Gratuit
Atelier d'écriture
Télécharger l'appli hot
Accueil / Romance / REJETÉ AU PREMIER REGARD
REJETÉ AU PREMIER REGARD

REJETÉ AU PREMIER REGARD

4.8
59 Chapitres
80.6K Vues
Lire maintenant

Résumé

Table des matières

"Oomph !" Le son est sorti précipitamment de ma bouche lorsque la porte s'est ouverte avant que je ne puisse atteindre la poignée et que mon corps s'est heurté à un mur. J'ai fait un pas en arrière et j'ai réalisé qu'il ne s'agissait pas d'un mur, mais d'un homme très séduisant. J'ai levé les yeux vers sa tête et j'ai vu une tignasse noire très désordonnée, mais sexy, sur le dessus de son crâne. En regardant de plus près, j'ai remarqué que ses cheveux étaient d'un brun très profond que l'on confondait souvent avec le noir. Mon regard est descendu jusqu'à ses yeux, où j'ai trouvé deux yeux d'un bleu profond qui me regardaient. Mon regard se porta ensuite sur son nez crochu, que je supposais dû à de trop nombreuses bagarres. Mes yeux ont finalement trouvé ses lèvres roses, très pulpeuses, qui se sont transformées en un rictus. "Tu dois te moquer de moi ! Ses lèvres roses ont dit d'une voix très offensante. Mon regard est devenu interrogateur et je l'ai regardé à nouveau dans les yeux. "Peu importe, finissons-en. Moi, Ashton Carter, je te rejette en tant que compagnon." Il, ou Ashton, a dit avec du venin dans sa voix. Il se retourna rapidement et s'engagea dans le couloir désormais vide, sans un regard en arrière. Un rejet ? Dès mon premier jour ? La première personne avec qui j'entre en contact visuel dans cette école me rejette. Je suppose que c'est comme ça que fonctionne cette école, si le garçon le plus sexy de l'école vous rejette, vous n'êtes plus rien. C'est comme ça qu'on se fait des amis, ou des camarades, ou peu importe comment on appelle les gens dans cette école. Je secoue ces yeux bleus de l'océan de ma tête et je me dirige vers le bureau pour commencer ma nouvelle vie.

Chapitre 1 Chapitre 01

"Alors, que se passe-t-il si je te piège dans mon placard et que je ne te laisse partir que lorsqu'ils acceptent de ne pas bouger?"Ma meilleure amie, Kristin, demande en se frottant le menton comme si elle avait une barbe. La beauté blonde aux yeux bleus était assise sur mon lit, levant les yeux au plafond, nommant des idées aléatoires pour me garder à San Diego.

"Tu as déjà eu cette idée hier. Et la veille, et la veille," Je lève les yeux pensivement vers le plafond en caressant ma barbe imaginaire", et la veille."Je souris à Kristin qui se retourne vers moi. Je lui rends son air renfrogné avec l'un des miens. "Maintenant, arrête de rester assis à ne rien faire et aide - moi à emballer le reste de mes vêtements."

Elle retourne ses cheveux mi-longs sur son épaule et regarde vers le puissant tas de vêtements qui sont empilés sur le sol juste devant le placard. "Seulement si je peux vous aider à jeter certaines de ces conneries que vous appelez vêtements."

"Ce n'est pas de la merde, c'est juste utilisé."Je réponds défensivement. J'ai travaillé dur pour mes vêtements. Aller travailler au Starbucks qui n'était qu'à quelques kilomètres de chez moi avait ses avantages, comme pouvoir aller et venir à pied et prendre un tas de café. Cependant, l'un de ses avantages n'était pas son salaire. Je travaillais six jours par semaine à partir de la sortie de l'école à 2 h 30 jusqu'à ce que je doive rentrer à la maison et faire mes devoirs à sept heures. J'ai même eu de la chance d'avoir ces vêtements.

"S'il te plait Evie, ce truc est tellement utilisé que mon chien ne voudrait pas l'utiliser pour s'essuyer les fesses."Kristin a dit qu'elle tenait l'une de mes chemises préférées, une chemise bleue de Doctor Who. Elle l'a jeté derrière elle seulement pour qu'il heurte le mur et la terre du lit.

"Hé," je saute de ma position sur le sol entre la pile de vêtements et ma valise vide," Il se trouve que j'adore cette chemise merci beaucoup. Et je ne laisserais même pas votre chien s'approcher de cette chemise et encore moins le laisser s'essuyer les fesses avec."J'arrache la chemise de mon lit et la jette dans ma valise ouverte.

"Peu importe."Kristin lève les yeux au ciel à mon amour malsain avec la chemise. Elle se lève de sa position sur mon lit et se laisse tomber à côté de ma montagne de vêtements. Ses mains plongent dans ma pile et commencent à jeter des vêtements dans ma valise.

"D'accord, continuez à faire ce que vous faites, assurez-vous simplement que tout rentre dans la valise. Je vais aller chercher toutes mes affaires de salle de bain."Je dis, en sortant de ma chambre vers la salle de bain qui est de l'autre côté du couloir. Je me regarde dans le miroir et soupire. J'ai l'air trop pâle et trop maigre. Mes yeux vert foncé sont fatigués et manquent de leur éclat habituel. Je soupire à nouveau et attrape ma brosse à sa place sur le comptoir à côté de l'évier. En passant mes doigts dans mes cheveux bruns profonds avant que mon pinceau ne passe, j'essaie de les coiffer comme les cheveux de Kristin. Ça ne marche jamais, et j'aimerais, encore une fois, avoir les cheveux de Kristin. À part une chose que j'aime dans mes cheveux. Je bouge ma tête d'avant en arrière pour que la lumière fasse briller différentes parties de mes cheveux. Tout à coup, le rouge dans mes cheveux fait son apparition et transforme mes cheveux de sa couleur brune ennuyeuse en une couleur exotique et rouge foncé.

"Qu'est-ce qui prend si longtemps?"Kristin crie de l'autre côté du couloir, l'irritation claire dans sa voix. Je souris au miroir, une idée me vient à l'esprit. Je me retourne silencieusement, fais quelques pas sur la pointe des pieds dans le couloir. Je vise, et jette mon pinceau droit sur la tête de Kristin.

"Aïe! C'était pour quoi diable?"Elle se tourne pour me regarder de sa position dans ma chambre, frottant l'endroit où le pinceau l'a frappée. Je lui souris mes blancs nacrés et en retour je reçois des poignards oculaires. Je lève les mains pour qu'elles créent un cœur avec elle au milieu. Le regard de Kristin s'adoucit et elle me sourit de ses blancs nacrés, levant sa main avec son majeur pointé droit sur moi.

"Je t'aime chérie."Je dis doucement, tenant toujours mon cœur à la main.

Kristin pose son doigt, " Je t'aime aussi. C'est pourquoi je pense que te kidnapper et te cacher dans mon placard est une excellente idée. Je veux dire, tu aimes San Diego et je t'aime donc ça marche bien pour tout le monde."

"À l'exception de ma famille", réponds-je en retournant dans la salle de bain, "ils ne seront pas heureux s'ils doivent laisser leur fille unique à San Diego pendant qu'ils iront vivre à la frontière de Washington et du Canada. Au milieu de la panique nulle part."

"Exactement! Vous ne connaissez même pas le nom de la ville où vous déménagez!"Cris de Kristin. Je soupire, d'accord avec elle dans ma tête.

"C'est quelque chose de port, ou quelque chose de port. Je n'en suis pas sûr. Maintenant, arrêtez de me distraire, je dois me concentrer uniquement sur l'emballage de toutes mes affaires de salle de bain."Dis - je en attrapant ma lotion Colombe dans une main. De l'autre main, j'attrape ma brosse à dents bleue et violette et mon dentifrice frais Crest minty. Sous mon bras se trouve mon sac de toilette noir qui était censé contenir toutes mes affaires de salle de bain. Je doute qu'il puisse même contenir la moitié de toutes mes affaires de salle de bain.

En entrant dans ma chambre, je m'assois à côté de Kristin. En regardant ma pile de vêtements, j'ai remarqué qu'elle avait rétréci et que la pile dans ma valise avait grossi. "Assurez-vous que tous les vêtements tiennent réellement dans la valise."Je lui dis en ouvrant mon sac de toilette et en y plaçant les lotions, la brosse à dents et le dentifrice.

"Je t'aide à faire tes valises, ne pousse pas."Elle rétorque, mais elle commence à plier le short dans sa main. Je pousse de côté mon sac de toilette et commence à m'attaquer au tas dans la valise. Je commence par le haut de la pile de valises, en sortant une chemise portant le logo Hollister.

Le silence tomba lentement à travers la pièce alors que je posais la chemise maintenant pliée sur le sol à côté de la valise. Je prends une autre chemise du haut de la pile, la plie et la place par-dessus la chemise déjà posée sur le sol. Alors que j'attrape le vêtement suivant, un short en jean, je remarque que Kristin a cessé de se plier. Je lève les yeux pour voir ses yeux larmoyants et bleu clair dressés sur moi. Laissant tomber le short à moitié plié, je l'attaque avec un câlin.

Kristin se met à pleurer plus fort, de petits gémissements sortant de sa bouche. "Chut," j'apaise ,"ça va."

Continuer
img Voir plus de commentaires sur notre appli
Mis à jour : Chapitre 60 60 FINAL   07-10 09:15
img
10 Chapitre 11 11
06/07/2023
11 Chapitre 12 12
06/07/2023
12 Chapitre 13 13
06/07/2023
13 Chapitre 14 14
06/07/2023
14 Chapitre 15 15
06/07/2023
15 Chapitre 16 16
06/07/2023
16 Chapitre 17 17
06/07/2023
17 Chapitre 18 18
06/07/2023
18 Chapitre 19 19
06/07/2023
19 Chapitre 20 20
06/07/2023
20 Chapitre 21 21
06/07/2023
Télécharger l'appli
icon APP STORE
icon GOOGLE PLAY