Accueil Genre Classement Gratuit
Atelier d'écriture
Télécharger l'appli hot
Accueil / Romance / LE PAUVRE DU LYCÉE.
LE PAUVRE DU LYCÉE.

LE PAUVRE DU LYCÉE.

5.0
88 Chapitres
29.3K Vues
Lire maintenant

Résumé

Table des matières

Un père veuf et enseignant décide d'inscrire son fils unique dans le lycée le plus prestigieux de la ville, un lycée qui ne regorge que des enfants de riches. Or notre jeune élève est un enfant de pauvre. Il doit donc s'adapter à cet environnement remplit d'élèves arrogants, irrespectueux, orgueilleux, etc. Il eut le malheur de tomber amoureux de la plus belle fille du lycée. Cela lui a valu toute sorte d'humiliation mais ces humiliations le rendaient fort et il était déterminé à gagner le cœur de cette fille mais aussi à prouver à ces gosses de riches que l'intelligence ou la réussite n'est pas une affaire de riches. Après qu'il ait sauvé plusieurs fois cette fille, elle finira par tomber aussi amoureuse de lui. Après leurs études, ils ont décidé de se marier mais le jeune est devenu un grand homme et beaucoup de filles le convoitaient, mais il demeura fidèle à son amour du lycée.

Chapitre 1 La rentrée des classes.

*Chez David.

Il est 5h30, David se réveille, fait sa prière matinale et va dans la cuisine pour préparer le petit déjeuner pour son fils. Il est 5h50, Krist se réveille de son lit, fait sa prière matinale et prend sa douche. Ensuite il rejoint son père au salon.

Krist : bonjour papa.

David : bonjour mon garçon. Tu as bien dormi ?

Krist : très bien papa et toi ?

David : bien.

Il le prend dans ses bras et lui donne un baisé sur le front.

David : aller, viens fiston, le petit déjeuner est prêt.

Krist : d'accord.

Ils vont dans la salle à manger pour prendre le petit déjeuner. Après cela, Krist doit s'apprêter pour l'école.

David : va t'apprêter pour que je t'amène à l'école. Il ne faudrait pas que tu sois en retard dès le premier jour. Dans ce lycée, on ne tolère pas les retards.

Krist : d'accord papa. Je m'apprête.

Krist va dans sa chambre et apprête ses affaires. Il est 06h30, David amène son fils à l'école à moto️. Il le dépose devant le lycée et retourne chez lui. Krist va dans sa classe, la terminale Scientifique. Il n'y a encore personne. Il revient se placer à quelques mètres du grand portail pour voir les élèves qui arrivaient. Tous venaient soit en voiture, soit ils sont déposés. Krist observa et il n'y a personne qui est venu à pied comme lui. Les derniers venaient à moto️. Cette fois ci, une range rover vient déposer deux filles. Dès qu'elles sortent de la voiture, les yeux de Krist n'ont pas quitté l'une d'entre elles. Il la regardait sans arrêt, son cœur commence à changer de rythme lorsqu'il voit le sourire de cette beauté. Un élève du nom de Francis et deux autres arrivent près de Krist et il pose sa main sur son épaule.

Francis : eh, pourquoi tu la regardes comme ça ?

Krist : euh pour rien. Je la regarde simplement parce que j'ai des yeux.

Francis : détourne tes yeux d'elle si tu ne veux pas les voir crever.

Krist : ce n'est pas à toi de me dire qui regarder ou pas.

Francis : hey, fait attention le bleu. Dégage de mon chemin !

Il poussa Krist qui tomba. Un autre élève est venu lui tendre la main pour le relever.

Krist : merci.

Emma : moi c'est Emmanuel.

Krist : moi c'est Krist.

Emma : enchanté Krist, suis ravi de faire ta connaissance.

Krist : moi de même.

Emma : on dirait que t'es nouveau ici ?

Krist : tout à fait. Lui c'est qui ?

Emma : c'est Francis, son père est le ministre de l'éducation et de la culture. Il se prend pour le roi de la jungle.

Krist : mais il ignore que dans la jungle, les animaux les plus insignifiants sont souvent les plus dangereux.

Emma : c'est-à-dire ?

Krist : tu comprendras plus tard.

Emma : ok, et si on allait en classe ? Il va avoir levée des couleurs tout à l'heure.

Krist : d'accord.

Ils marchent vers la classe en discutant.

Krist : il y'a une fille très belle que j'ai vu tout à l'heure, tu l'as connais ?

Emma : oh oui, qui peut ne pas la connaître. Laisse-moi te donner un conseil mon ami. Reste le plus loin possible de cette fille et tu resteras aussi loin des ennuis.

Krist : pourquoi tu me dis ça ?

Emma : cette fille est la fille du président de l'Assemblée nationale. Même les profs, l'administration ont tenté leur chance mais elle reste fidèle à son petit ami et si tu la harcèles, ah là je ne préfère pas te dire ce qui va t'arriver. L'année dernière, elle a été élue Miss du lycée.

Krist : waouh, elle n'est pas n'importe qui han ?

Emma : oh que non.

Krist : c'est qui son petit ami ?

Emma : tu ne vas pas aimer.

Krist : dis-le moi.

Emma : c'est Francis.

Krist : oh non, je suis déjà mal parti. Et l'autre fille avec elle ?

Emma : elle s'appelle Marianna, c'est sa meilleure amie. Elle est la fille d'un député.

Krist : je vois.

La cloche sonne.

Emma : il est l'heure pour la levée des couleurs.

Ils se rendent tous sous le drapeau au milieu de la cour. Krist regarde partout mais il ne voit pas la fille. Après la levée des couleurs, tous les élèves regagnent leurs salles respectives selon leur niveau. Dans les salles de classes, il y'a deux personnes seulement par table banc. Emma et Krist s'asseyent côte à côte. Krist continue de regarder partout et il voit la fille à quelques mètres à sa gauche. Ses yeux sont fixés sur elle, Emmanuel aussi les regarde. L'amie d'Isabelle, Marianna le remarque.

Mariana : ma copine, regarde à ta droite à quatre rangés d'ici et au troisième banc.

Elle regarde et voit Krist qui la regarde aussi.

Isabelle : qu'est-ce que je dois voir ou comprendre ?

Marianna : tu ne vois pas le jeune homme beau qui te regarde ? Ça fait un bon moment qu'il ne te quitte pas des yeux.

Isabelle : et alors, qu'est-ce que j'en ai bien à foutre ? Il a des yeux alors il peut regarder ce qu'il veut, comme il veut.

Marianna : je sais, mais ce regard n'est pas un regard ordinaire, c'est un regard envieux. Je suis sûr que tu lui plaît.

Isabelle : tout le monde me regarde parce que je suis belle Marianna alors ne me dérange pas pour cela. Et d'ailleurs, j'ai déjà quelqu'un dans ma vie, pourquoi tu me parles de ça ?

Marianna : oh pour rien. Mais s'il te plaît, regarde-le et dis-moi comment il est ?

Isabelle le regarde.

Isabelle : il a l'air très pauvre.

Marianna : je ne te parle pas de ça, je te parle de son attrait physique.

Isabelle : ok, il est bien battu, il est très beau et séduisant. Satisfait ?

Marianna : ne me dis pas qu'il ne te tente pas ?

Isabelle : même pas en rêve. Regarde-moi Marianna et regarde-le, est-ce que je mérite un homme comme lui ? S'il te plaît, ne me rabaisse ainsi. Regarde les habits qu'il porte, on dirait des habits déjà portés.

Marianna : désolée.

Le prof fait son entrée. Tous les élèves étaient assis, sauf Krist qui est debout. Il regarde autour de lui et tout le monde était assis et se moque de lui.

Isabelle (rire): Marianna, regarde ton villageois.

Marianna : ne te moque pas Isabelle, se lever à l'entrée du prof est un signe de respect.

Isabelle : peut-être bien, mais cela ne se fait pas ici.

Krist n'arrive pas à croire qu'ici, personne ne se lève pour saluer le prof. Il s’assied.

Emma : ici on ne fait pas cela.

Krist : je vois ça.

Prof : bonjour la classe.

Élèves : bonjour monsieur.

Prof : comment allez-vous ?

Élèves : bien monsieur.

Prof : je suis votre professeur de philosophie. Pour les nouveaux, je me nomme Gildas Mbaisiel.

Le prof se présenta à ses élèves.

Prof : maintenant, que chacun de vous se présente. Nom et prénom, statut (nouveau, ancien, redoublant). Nom, prénom et profession de ses parents.

Chaque élève se lève, se présente et présente sa famille.

Isabelle : mon nom est Isabelle, fille du président de l'Assemblée nationale, ancienne du lycée, miss l'an dernier.

C'est maintenant le tour de Krist. Il se lève et se présente.

Krist : je m'appelle Krist et je suis nouveau ici.

Il s'arrête là.

Prof : le nom de tes parents et leurs professions ?

Krist : excusez-moi monsieur, pouvez-vous me dire comment se nomme le père d'Hervé (c'est un élève de la classe) ?

Prof : pourquoi tu me demandes ça ?

Krist : juste comme ça.

Prof : euh...je...il s'appelle...en fait, je ne m'en souviens pas.

Krist : dans ce cas je ne vois pas quelle est l'utilité de présenter nos parents.

Prof : tu dois faire ce que font les autres.

Krist : c'est nous qui faisons cours monsieur, pas nos parents. Avant de connaître le nom de nos parents, cherchez d'abord à connaître les nôtres. Et ne vous inquiétez pas monsieur, si nous avons des différends, l'administration convoquera nos parents pour vous.

Prof : tu t'appelles qui déjà ?

Krist : c'est ce que je me disais. Mon nom est resté le même depuis que je l'ai prononcé. Krist monsieur.

Prof : écoute Krist, soit tu présentes tes parents, soit tu sors de ma classe.

Krist : ok, si vous tenez tant à connaître mes parents, ils s'appellent Dieu.

Prof : tu te fous de moi ?

Krist : non monsieur, mon père se nomme Allahndiguem David, il est enseignant comme vous monsieur.

La classe murmure.

Isabelle (sourire): qu'est-ce qu'un fils d'un enseignant vient chercher ici. Vraiment les petits aussi veulent jouer dans la cour des grands.

Marianna : Isabelle !

Krist s’assied..

Prof : et votre mère ?

Krist (furieux): je n'ai plus de mère monsieur alors laissez-moi tranquille avec ça.

Prof : suivant.

Les présentations continuent jusqu'au dernier élève puis le prof leur donna le programme et leur explique quelques trucs. Son heure a sonné et un autre prof l'a remplacé et lui aussi a procédé de la même manière. Krist était obligé de se soumettre. Pendant la pause, Emma sort mais Krist refuse. Francis vient de la Terminale Littéraire pour retrouver Isabelle. Krist les regarde tellement que Francis s'approche de lui.

Continuer
img Voir plus de commentaires sur notre appli
Télécharger l'appli
icon APP STORE
icon GOOGLE PLAY