Accueil Genre Classement Gratuit
Atelier d'écriture
Télécharger l'appli hot
Accueil / Romance / Le pervers
Le pervers

Le pervers

5.0
65 Chapitres
92.2K Vues
Lire maintenant

Résumé

Table des matières

Elle c'est Mia Johnson ou encore Mia inceste. Elle célébrera son dix-huitième anniversaire dans une semaine. Elle avait tout prévu sauf le fait que sa grand-mère l’a vendu à un milliardaire prétentieux sadique et dominant. Elle fut alors contrainte d’épouser cet homme qui s’est avéré être le plus grand pervers de tous les temps, terrorisant toute jeune fille qu’il croise sur son chemin. Réussira t’elle à se libérer de celui-ci ou resteras à jamais sa soumise? Qu’adviendra t’il quand l’amour sera plus fort que les différents ?

Chapitre 1 Amour d’enfance

-Mia sort vite de ta chambre, ton moins que rien de copain est là et il te cherche.

Moi Rosa je sais pas ce que j’ai fais pour mériter de supporter un pauvre moins que rien pour ma petite fille. Elle devrait se trouver un milliardaire.

Mia dépêche de venir, je veux plus voir le visage de cet andouille.

Oui grande mère j'arrive et Claude n'est pas un moins que rien ni un andouille c'est mon petit ami mon tout mon essentiel mon premier amour mon premier petit ami et l'homme qui partagera le reste de sa vie avec moi donc respecte le .

- d'accord c'est bon je comprends que tu penses à cela, tu es encore trop jeune lorsque tu auras tes dix-huit ans tu connaîtras un bonheur illimité et ça durera longtemps.

Quoi ? Quel bonheur grand mère ?

- non oublie, Claude est là tu peux sortir avec lui mais ne dépasse pas les limites tu te souviens de la promesse que tu m'as faite?

Oui jamais je n'oublierais.

Bonjour chérie chou merci d'être passé me chercher on va a l'école ensemble c'est trop mignon.

_Bonjour Mia tu n'as pas besoin de me remercier mon amour c'est un plaisir pour moi. Je t'amène à l'école ?

Oui oui allons y.

Il me tiens la main et nous nous dirigeons vers son scooteur.

Sur le chemin de l'école je m'agrippe à mon Claude lui devant la moto et moi derrière sentir le vent sur mes cheveux me sentir vivante aimer et dans les nuages c'était tellement beau

Y'a pas plus belles sensations que l'amour c'est la meilleure chose du monde et je suis contente d'aimer et d'être aimé rien de plus merveilleux.

-on est arrivé Mia descend

Oups j'ai pas envie bébé j'aimerais tellement rester agripper à toi toute la journée.

-je sais mon amour moi aussi je ressens la même chose. Tu sais quoi je meurs d'envie de t'embrasser de te caresser tu viens dans les toilettes ?

Bien sûr mon cœur mais on dépasse pas les limites j'ai une promesse à tenir

- je le sais chérie

Claude me pris la main et nous nous dirigeons vers les toilettes du lycée c'est drôle car c'est la première fois que j'arrive au lycée sans courir dans les bras de ma Leslie ou en cours . J'étais plus excité que d’habitude.

A peine arrivée dans les toilettes même avant de fermer les toilettes Claude se jeta sur moi tel un loup affamé. Il commença à m'embrasser langoureusement et je réponds très rapidement à son baiser . Nous nous embrassons passionnément ensuite sauvagement le baiser était très doux il se mis à caresser mes fesses mes cuisses et continua . Il caressa délicatement tout mon corps que mon envie devient de plus en plus grand et lui aussi je le sens . Il me serra très fort dans ses bras et le chuchote à l'oreille je t'aime et tu es la femme la plus importante de ma vie. Je recommence à l'embrasser sauvagement et il répond très vites mon baiser puis glissa une main sous ma jupe il caressa mon intimité avec douceur puis me pénétra avec son doigt il fais des va et viens dans mon intimité avec son doigt c'était plus que tout ce que j'avais pu imaginé c'était magique. Je soulève mon haut et je lui dévoile mes seins et en moins d'une minute il commence a les presser à les embrasser.

Tout à coup une voix intérieure me dis tu vas vraiment avoir ta première fois dans les toilettes et en plus briser la promesse que tu as fait à ta grande mère ? Je commença à cogiter intérieurement puis je me détacha de lui .

Claude désolé je ne peux pas le faire, pas ici, pas aujourd'hui tu sais très bien que j'ai une promesse à tenir ?

-oui ma puce désolé c'est de ma faute je t'aime et jamais je ne te ferai du mal jamais.

Je sors des toilettes et je me dirige vers ma salle de classe je sais que Claude aussi est sorti je sens qu'il est triste et s'en veux, je ne veux pas qu'il soit comme ça mais j'y peux rien je vais l'éviter le reste de la journée et après je vais en discuter avec lui. Je marche vers ma classe soudain j'entends une voix derrière m'appeler.

-Mia, Mia qu'as tu j'ai eu très peur lorsque tu n'as pas sauté sur moi aujourd'hui et m'a presque pas du tout remarqué.

Oh mon Dieu Leslie je suis désolé j'étais enfouie dans mes pensées comment tu vas mon idiote préférée?

-ouais c'est ça je reste fâcher dis moi à quoi penses-tu donc?

En faite Leslie j'ai failli avoir ma première fois avec Claude dans les toilettes et sans être majeur.

-Quoi???? ta première fois dans les toilettes ? Cela doit être super excitant pour toi, les autres rêvent de leur première fois dans une grande chambre avec des bougies des fleurs des pétales de rose et toi dans les toilettes .

Arrête Leslie c'est pas drôle je te signale que j'ai le même rêve et le pire c'est que j'ai failli rompre ma promesse.

- Oui c’est ça même rire. Tu sais quoi, laisse moi te dire que ta grande mère est bizarre, pourquoi elle t'as obligé à lui faire cette promesse elle cache quelque chose de très louche j’en suis sûr

Avant même de lui donner une réponse la cloche sonna et nous nous dirigeons en silence dans la salle de classe.

Pendant le déjeuner et pratiquement toute la journée j'ai du ignorer mon Claude il me manque énormément et je le vois déçu c'est comme s'il a envie de pleurer et moi aussi.

Après les cours je décide de suivre Leslie pour rentrer à pied. Malheureusement devant la porte du lycée je vis Claude .

-Mia stp mon amour, je te demande pardon, désolée ça n'arrivera plus si tu m'ignore encore je risque de mourir de peine de cœur, sans toi je ne suis rien je vais attendre tes dix-huit ans de toute les façons c'est dans une semaine mais pardonne moi.

Je cours dans ses bras, je m'agrippe à lui comme si ma vie en dépendait et je lui réponds :

Je suis désolé Claude je suis également fautive. Je t’aime et merde j'avais même oublié que j'aurais dix-huit ans dans une semaine. Oh mon dieu je dois organiser une très grande fête l'une des fêtes les plus réussi et les plus jamais vu dans cette ville.

-rire je n'en doute pas mon amour tu es unique et tu sais faire la fête

Continuer
img Voir plus de commentaires sur notre appli
Télécharger l'appli
icon APP STORE
icon GOOGLE PLAY