kifflire > Milliardaires > Fille vengeuse avec son PDG

   Chapitre 3 Le chien de Mademoiselle Lisa

Fille vengeuse avec son PDG Par ODILE SAMSON Personnages: 8439

à jour: 2020-03-26 00:23


Linda a baissé la tête et est restée muette. Son air détaché sur ce joli visage ne faisaient qu'attiser l'aversion que Lisa ressentait pour elle.

En quoi méritait-elle d'être aussi chanceuse? Elle arrivait aux portes du clan Xia dans un tel accoutrement. Comment pouvait-elle espérer être accueillie au sein d'une famille aussi riche?

Linda avait gardé la tête baissée, endurant les remarques sarcastiques de Lisa.

Mais soudain, elle avait entendu une voix grave qui l'a appelée. Levant les yeux, elle a découvert son père, Johnson Xia, qui s'approchait. Il était venu pour demander pour quelle raison ils perdaient encore du temps dans l'entrée, alors qu'il a remarqué les vêtements que Linda portait.

Une tenue très moulante et décolletée qui exposait sa poitrine de façon indécente et couvrait à peine le haut de ses cuisses. Et son chemisier était à peu près déchirée.

« Bien, euh... », Johnson ne savait pas quoi dire non plus.

« Père, pourquoi ne demandes-tu pas à Vincent où il a trouvé ma sœur Linda? », a déclaré Lisa.

« Maître, nous venons du Crown Club », a répondu honnêtement Vincent quand il a vu que Johnson le regardait.

Johnson savait parfaitement quel genre d'endroit était le Crown Club. L'éclat dans ses yeux s'était estompé lorsqu'il a à nouveau regardé Linda.

Linda, pour sa part, gardait la tête baissée. Son silence était un aveu tacite.

« Elle avait eu une vie difficile... Être serveuse n'était pas la pire des professions », a pensé Johnson. En lâchant un soupir, il coulait laisser couler le sujet quand il a entendu sa femme, May Shen, dire : « Mademoiselle Linda est seule au monde depuis de nombreuses années. Nous devrions être tolérants avec elle. Après tout, elle est encore trop jeune. »

Ce commentaire n'a pas plu à Lisa, qui a jeté un regard à sa belle-mère, les lèvres pincées.

« Il n'empêche qu'elle devrait être consciente de sa position. Cela fait bien longtemps que papa a envoyé le clan à la rechercher, tout le monde sait qui elle est et s'habiller comme ça va certainement mettre en péril l'image de notre famille. »

Ces propos de Lisa ont de nouveau fait Johnson froncer ses doux sourcils.

L'identité de Linda, la fille perdue de la famille Xia, était une information qui s'était répandue depuis bien longtemps dans la ville de SH. Récemment, la famille Xia a rencontré des difficultés financières parce que sa coopération avec la famille Zhou ne pouvait pas être conclu. Si un scandale devait éclater à l'heure actuelle, ce serait un coup dur pour la famille Xia.

Johnson a regardé Linda avec une pointe de rancœur après avoir pensé à cela. Cependant, il est resté sans voix en regardant Linda.

Elle avait l'air fragile, même si son regard était déterminé.

Johnson s'apprêtait à dire quelque chose, mais un soudain mouvement de Linda l'a interrompu.

Elle a retiré le contrat qu'elle avait maintenu dissimulé autour de sa taille et l'a tendu des deux mains à son père. Une certaine timidité dans son regard la faisait ressembler à un petit lapin craintif.

Intrigué, Johnson a pris les papiers et les a regardés de plus près, puis ses mains se sont mises à trembler.

« Ce... C'est... »

Curieuse, May Shen s'est approchée pour jeter un œil aux documents, et ce qu'elle y a vu l'a frappée de plein fouet, comme si quelqu'un lui avait asséné un coup à la tête.

C'était le contrat qu'ils avaient maintes fois tenté de conclure avec la famille Zhou et n'avaient pu finaliser!

Les mains de Johnson continuaient de trembloter. Pour le clan Xia, ce contrat serait une carte maîtresse qui leur permettrait de surmonter cette crise. Bien que Johnson ait personnellement rendu visite à la famille Zhou pour mener la négociation, il n'avait jamais obtenu une signature. C'était probablement dû au fait que ses rivaux de la société Tengyun avaient l'intention d'acheter la société Xia, et que les Zhou voulait en tirer profit.

« Com... .. Comment as-tu obtenu ça? ». Johnson regardait Linda avec stupéfaction. Sa petite fille avait disparu depuis près de vingt ans et voilà qu'à son retour, elle se présentait avec une telle surprise.

Linda a baissé la tête pour préparer ses émotions puis elle a regardé son père

avec émoi.

« Quand vous m'avez retrouvée et m'a demandé de revenir auprès de vous, je ne me sentais pas prête. J'avais été absente de nombreuses années et n'avais jamais rien fait pour la famille. Puis, lorsque j'ai appris que l'entreprise familiale était en difficulté, j'ai voulu faire quelque chose pour vous, Père, afin de rentrer à la maison la tête haute... ».

Linda se serait presque mise à pleurer en donnant son petit discours. La véritable raison qui l'avait poussée à rester loin de cette maison était qu'elle ne voulait pas être mêlée aux affaires douteuses du riche clan. Mais après la tentative d'assassinat orchestrée par May Shen à son encontre sur ce pont, il était clair qu'elle ne pouvait échapper aux problèmes liés à son origine.

S'ils n'allaient jamais la laisser tranquille, autant amener le combat sur le pas de leur porte plutôt de courir toute sa vie comme une proie.

Le père de Linda était tellement impressionné, il a même retiré son manteau pour le poser sur les épaules de sa fille.

« Alors c'est pour m'aider que tu as enfilé cet uniforme et es allée au Crown Club? ».

« Oui... » Elle a feint de vouloir se blottir contre lui. Johnson voulait emmener Linda à l'intérieur, après avoir ordonné aux domestiques de couler un bain pour elle.

Ce n'est qu'à ce moment que Lisa a réalisé ce qui venait de se passer. Elle en a piétiné le sol de colère.

Soudain, une ombre a bondi à peine Linda avait-elle posé un pied à l'intérieur.

« Ouaf! Ouaf! » Un chien blanc, la queue agitée, a commencé à mordre la jambe de Linda.

« Ah! ». Prise par surprise, Linda a rapidement agiter sa jambe pour s'en débarrasser.

Mais c'était trop tard, le chien a déjà déchiré son collant et fait saigner sa jambe. .

« Vite, que quelqu'un aide Mademoiselle Linda! ».

Tout en luttant contre le chien, Linda observait discrètement les gardes du corps autour d'elle. Ils étaient clairement inquiets pour sa sécurité mais aucun d'eux n'osait approcher.

Bien que ce chien semblait enragé, son pelage doux et immaculé indiquait qu'il était bien soigné. Ce n'était donc pas un chien errant?

Linda a obtenu la réponse lorsque son regard s'est posé sur Lisa, qui se tenait éloignée, les bras croisés sur sa poitrine.

Cela ne pouvait pas être plus évident : Lisa voulait lui montrer qui menait la danse!

Voyant que les gardes du corps s'approchaient, Linda s'est écriée :

« Que personne ne bouge! ».

Les gardes du corps ont visiblement été soulagés par l'exclamation car ils ne savait pas non plus comment ils devaient protéger Linda sans blesser le chien de compagnie de Mademoiselle Lisa.

L'ordre de Linda leur avait ôté un poids considérable. Néanmoins, avant même de pouvoir reprendre leurs positions, ils ont entendu Linda crier de nouveau avec un visage grave :

« Vous, restez où vous êtes! C'est un chien enragé, et il mord! ».

Lisa et sa mère May continuaient d'observer placidement la scène. Elles voulaient donner une leçon à la nouvelle arrivante. C'étaient elles les véritables membres de cette famille.

Mais soudain, de nulle part, Linda a sorti un couteau dont la lame brillait d'une lumière effarante.

Le visage de Lisa s'est décomposé et son cœur s'est arrêté pendant un instant, elle ne l'avait pas vu venir. Avant de pouvoir émettre un son, elle a entendu le gémissement du chien.

Linda a ensuite donné un coup de pied à ce chien allongé sur terre pour vérifier qu'il était mort. Puis elle a lâché le couteau, qui a tombé au sol avec un « clang » tonitruant.

Ce son avait attiré l'attention de Johnson et des autres. Johnson a couru vers sa fille et l'a saisie par le bras pour s'assurer qu'elle allait bien.

« Tu vas bien? Tu n'es pas blessée? Fais voir ces morsures! ».

Des larmes de rage dans les yeux, Lisa a tenté de se jeter sur sa sœur mais sa mère l'a retenue.

Le Komondor avait été son préféré!

« Je vais bien », a répondu Linda.

Johnson s'est tourné vers son majordome et lui a lancé un regard réprobateur. « D'où est sorti ce chien? Il aurait dû être enfermé. »

« Il semble que c'est le chien de Mademoiselle Lisa... », a chuchoté quelqu'un à proximité.

« Comment ?! C'est le chien de Lisa ?! ».

(← Raccourci clavier) Précédent Contenu (Raccourci clavier →)
 Novels To Read Online Free

Scannez le code QR pour télécharger l'application Kifflire.

Retour au sommet

Partages