kifflire > Moderne > Mon M. Soldat

   Chapitre 4 As-tu apporté ta carte d'identité et ton registre d'état civil

Mon M. Soldat Par SYLVIANE PAQUET Personnages: 7449

à jour: 2020-03-31 00:02


Trois jours plus tard.

Fede était assis dans la voiture. Aujourd'hui, Derek le conduisait au rendez-vous à l'aveugle.

Regardant le paysage par la fenêtre, Fede se souvenait soudain de quelque chose et a demandé froidement à Derek : « As-tu trouvé la femme de cette nuit-là? »

Conduisant la voiture, Derek a jeté un regard à lui dans le rétroviseur. Il a ensuite répondu avec inquiétude : « Pas encore, je n'ai pas trouvé des pistes dans la vidéosurveillance de l'hôtel. Ma supposition est que cette femme ne pouvait pas se payer une chambre, alors elle en a profité pour se faufiler dans la tienne. »

« Continue de chercher. » lui a ordonné Fede sans hésitation. Comment se fait-il qu'ils ne l'ont pas trouvée? À quoi servent les militaires?

« Ouais! » Derek lui a obéi immédiatement, craignant qu'il ne se mette en colère.

Marina, vêtue d'un survêtement, venait de quitter la maison pour assister à un rendez-vous à l'aveugle.

En chemin, elle a regardé le paysage sans attention. Elle n'éprouvait aucun sentiment particulier et les rendez-vous à l'aveugle de ces derniers jours l'avaient engourdie. Maintenant, dans ce monde, il n'y avait plus rien qu'elle chérissait alors qu'est ce qui lui importerait? Les rendez-vous à l'aveugle n'étaient qu'une formalité. Même si elle devait épouser un fou à l'avenir, elle n'allait pas résister.

Au café Starbucks dans le centre-ville. Marina a allumé son téléphone portable et a lu le message texte. Puis elle a levé la tête pour chercher sa table réservée numéro 6.

Elle ne l'avait pas trouvée jusqu'à ce qu'elle se soit dirigée vers un coin, où la table qu'elle cherchait était visible. Elle a pris place sans regarder l'homme assis en face.

Lorsque elle l'a clairement vu, son cœur a commencé à palpiter. L'homme en uniforme militaire solennel était assis là sérieusement, son visage était comme un chef-d'œuvre sans défaut. Par son tempérament, elle en a déduit qu'il venait d'une famille noble et élégante. Son corps robuste et ses larges épaules soulignaient un charme masculin.

Fede la regardait également. Quand il a vu les yeux et le visage familiers, Fede se trouvait surpris. C'était la femme qu'il cherchait, celle à qui il avait pris sa première fois, sa virginité. Ces derniers jours, il n'a pas pu s'empêcher d'éprouver un manque et a même envoyé quelqu'un à sa recherche, mais il ne s'attendait pas à ce qu'elle apparaisse devant lui maintenant.

Cependant, les militaires sont toujours capables de se contrôler. Bien que Fede soit très excité et enthousiaste, il a gardé une expression calme. En regardant le visage pur de Marina, il ne pouvait pas s'empêcher de vouloir la voir davantage.

« Federico Chu? » Marina a demandé calmement afin de s'assurer qu'elle ne se trompait pas sur la personne.

« Marina Shen. » au lieu de lui répondre, Fede l'a appelée par son nom. Ce nom la représentait très bien, c'était une fille mystérieuse comme la mer.

Marina a cligné des yeux, ne sachant pas ce qu'elle pouvait dire. Mais l'homme en face d'elle était beau, il lui plaisait bien. Puis elle a pris une profonde inspiration et a dit : « Puisque nous connaîtrons tous les deux à la fin de ce rendez-vous, je vous parle franchement. »

Fede n'a rien dit pour attendre ses prochains mots.

« Je n'ai pas beaucoup de requêtes, je ne suis pas très exigeante. Si vous m'aimez et vous voulez m'épouser, je n'ai aucun problème. » À ces mots, Marina a lancé un regard vers la fenêtre, puis s'est arrêtée sur le visage de Fede.

Il était encore surpris par ce qu'elle avait dit. Il avait à peine été présent aux rendez-vous à l'aveugle, normalement les filles avaient toujours beaucoup de questions. Mais cette femme était très dire

cte, elle proposait le mariage sans prêter attention à autre chose.

Il a bougé légèrement les sourcils. Bien qu'elle ne soit pas une femme sexy, sa beauté était inoubliable pour lui. Quant à la question de savoir s'il l'aimait ou non, Fede a réfléchi encore et encore et a conclu que cette femme était un peu spéciale pour lui. Même si ce n'était pas de l'amour, il lui s'intéressait.

Voyant que Fede se taisait, Marina ne voulait rien dire de plus. Lors d'un rendez-vous à l'aveugle si ennuyeux, il n'y avait vraiment pas grand-chose à dire.

Marina a penché la tête et a regardé l'horloge. Puis elle a levé les yeux et a dit faiblement : « Monsieur Chu, maintenant nous nous connaissons déjà, je n'ai plus rien à dire. Vous pouvez considérer ma proposition pendant quelques jours et si vous prenez la décision, vous pouvez m'appeler. Mon prochain rendez-vous commence à neuf heures, il est actuellement huit heures quarante, je dois y aller, désolée. »

Elle a sorti ensuite une carte de son sac, avec son numéro de portable dessus. Elle l'a posé sur la table et s'est levée pour partir.

Cependant, dès qu'elle a fait un pas en avant, Fede lui a tiré fortement le bras.

Sa voix était froide et un peu contrariée: « Avez-vous apporté votre carte d'identité et votre registre d'état civil? »

Marina a regardé les yeux de Fede et s'est étonnée légèrement. Elle ne s'attendait pas à ce que Fede pose cette question, mais elle a répondu calmement : « Non, je ne les ai pas apportés. »

Après plusieurs minutes, Marina a réalisé sa proposition et a pris une profonde inspiration. Elle observait l'homme devant elle, qui était un soldat et avait l'air sérieux, et aussi très conservateur. Peut-être qu'il ne serait pas aussi désinvolte que Pedro, ce n'était peut-être pas une mauvaise idée de l'épouser.

« Demain matin à huit heures et demie, on se rencontre ici, je vous donnerai ma carte d'identité et mon registre d'état civil. » a répondu Marina fermement. Après avoir dit cela, elle se sentait beaucoup plus détendue car elle pouvait enfin se marier, bien que le marié ne soit pas celui qu'elle aimait.

Fede était satisfait de sa réponse, puis lui s'est adressé : « Vous n'avez pas besoin d'y aller à neuf heures, je vous attendrai devant votre maison. »

Marina a haussé les épaules. Puisqu'ils ont tous deux décidé de se marier, il n'y avait plus besoin d'aller à des rendez-vous à l'aveugle.

Demeurant silencieuse, Marina était prête à quitter le café et à rentrer chez elle avec Fede. Mais juste à ce moment-là, elle a vu par hasard un couple qui venait d'entrer, c'était Pedro et María.

Au même moment, Pedro et María ont également remarqué la présence de Marina. Lorsque Pedro a vu l'homme à côté d'elle, il était très surpris. Comment est-ce possible?

Fede, voyant Marina immobile comme une statue, a jeté un regard vers le couple. Quand il a vu le visage de Pedro, son expression a changé un peu, mais il a vite retrouvé son indifférence.

Maria, prenant le bras de Pedro, regardait Marina et Fede en directe. Elle avait plus ou moins compris la situation, cet homme en uniforme militaire devait être la personne du rendez-vous à l'aveugle d'aujourd'hui. En regardant la main de l'homme qui tenait le bras de Marina, Maria a montré un peu de dédain envers elle, pensant qu'elle était vraiment séduisante. « Même si c'est la première fois qu'elle rencontrait ce mec, ils ont déjà des contacts tellement intimes, elle est une vraie garce sans honte. »

Pedro a immédiatement laché le bras de Maria et s'est dirigé vers Marina et Fede.

Il s'est arrêté devant eux, mais ne regardait pas Marina, il fixait les yeux de Fede et lui a demandé : « Tonton, pourquoi es-tu ici? »

(← Raccourci clavier) Précédent Contenu (Raccourci clavier →)
 Novels To Read Online Free

Scannez le code QR pour télécharger l'application Kifflire.

Retour au sommet

Partages