kifflire > Romance > La fille gâtée

   Chapitre 2 Une femme audacieuse

La fille gâtée Par VEVA FAVRE Personnages: 9389

à jour: 2020-03-26 00:12


« Jack, j'ai froid. » Avec un sourire malicieux, Rose a continué à le séduire, en essayant de réveiller la bête qui sommeillait en lui. Sa voix était si douce et tendre qu'aucun homme n'aurait pu y résister.

Jack a immédiatement enroulé ses bras autour de la taille de Rose et lui a dit : « Bon, alors on va monter dans la voiture pour te réchauffer. »

Pour lui, coucher avec une femme était tout aussi banal et commun que de manger.

Cependant, Emily était sa préférée, avec qui il voulait coucher depuis longtemps. Il avait réprimé ses pulsions charnelles pour lui donner du temps, en voulant qu'elle fasse le pas avant de l'approcher en premier.

...

Malgré le fait que leur relation n'ait duré que trois ans, Emily s'était entièrement donnée à Jack. Cela l'avait beaucoup affectée que son petit ami et sa meilleure amie l'aient trahie d'une manière si brutale. Elle était tellement sous le choc qu'elle a donc décidé d'aller dans un bar pour se changer les idées.

Vers 2 heures du matin, Emily a quitté le bar, complètement ivre. Puis elle a sorti ses escarpins et a titubé au milieu de la rue.

Soudain, des lumières éblouissantes ont attiré son attention. Confuse et perplexe, Emily est restée figée sans savoir quoi faire, à regarder la Maybach noire qui se dirigeait vers elle.

« Aïe ! », a crié Emily, en perdant l'équilibre et en s'effondrant au sol alors que la voiture freinait juste devant elle.

À l'intérieur du véhicule, l'impact brutal du freinage a fait sursauter la personne assise à l'arrière, qui était en repos avec les yeux fermés. Il a ouvert les yeux et a froncé les sourcils de mécontentement. Il a de suite lancé un regard interrogateur à Sam, son chauffeur, et également son assistant.

« Qu'est-ce qui s'est passé ? »

« Monsieur », a répondu Sam, le front perlé de sueur. Puis il a continué : « Quelqu'un est apparu de nulle part devant la voiture, c'est pourquoi je me suis arrêté si brusquement. Je suis sûr que je n'ai écrasé personne, sûrement un escroc en train de simuler un faux accident. »

« Sors et va vérifier. »

« Comme vous voulez, Monsieur. »

Sam en est immédiatement sorti pour vérifier la situation. La première personne qu'il a pu voir à la lumière du réverbère était une belle femme allongée sur le sol, complètement inconsciente. Lorsqu'il s'est approché, il ne lui a pas fallu longtemps avant de percevoir la forte odeur d'alcool qui émanait d'elle. Cette femme ne paraissait pas une escroc.

« Hé, Mademoiselle ! Réveillez-vous ! »

En s'approchant, il a été choqué en la reconnaissant.

« Ce n'est pas Emily Bai, la petite amie de Jack ? Comment a-t-elle pu finir ici et dans cet état ? », s'est demandé Sam intérieurement.

Heureusement que c'était lui qui conduisait la voiture. Si cela avait été quelqu'un d'autre, elle aurait été renversée !

Sam n'a pas osé prendre de décision sans autorisation préalable, alors il s'est empressé de demander que faire à son patron. « Monsieur, la personne allongée inconsciente devant notre voiture est la petite amie de Monsieur Jack, Mademoiselle Emily Bai. Elle semble toute ivre... »

Jacob Gu a immédiatement écarquillé les yeux. Il se souvenait de cette fille, Jack l'avait parfois emmenée à la maison et l'avait présentée comme sa petite amie. C'était une charmante fille avec un doux sourire. Après un moment de doute, il a finalement ordonné à Sam : « Ramasse-la et amène-la à la voiture. »

Dès qu'il a reçu cet ordre, Sam a soigneusement récupéré Emily et l'a mise dans la voiture.

Elle n'était pas à l'aise de la manière dont elle avait été placée sur le siège. Aussi, elle a murmuré quelque chose d'inintelligible, a ouvert les yeux, puis a regardé fixement l'homme assis à côté d'elle avec un froncement de sourcils. « Qui es-tu... ? », a-t-elle demandé.

Jacob s'est tourné vers elle et l'a regardée mais n'a rien dit.

Enfin, Emily a écarquillé les yeux et l'a reconnu. « Ha... Jacob ? C'est... c'est toi ! », a-t-elle balbutié.

Mais Jacob l'a ignorée et a demandé à Sam de se rendre chez Jack.

La simple mention de ce nom a rendu Emily immédiatement furieuse. « Je ne veux pas aller chez lui. Lui et moi, nous ne sommes plus rien ! ».

« C'est fini avec lui ? », a demandé Jacob, surpris mais sans grand intérêt.

« Oui, c'est terminé... », a sangloté Emily. Des larmes ont coulé de ses yeux quand elle s'est souvenue de ce qui s'était passé ce jour-là. Puis elle s'est effondrée et a continué : « Jack a couché avec une autre femme...

Et il a été détenu au poste de police, soupçonné d'incitation à la prostitution ! ».

Elle a décrit la situation sur un ton sérieux, sans se rendre compte qu'elle parlait naïvem

ent comme une élève du primaire en train de se plaindre à son maître.

En entendant ses mots, Jacob a plissé les yeux et a pensé : « Prostitution ? Ça se voit que Jack manque de discipline depuis un certain temps. »

En fait, il n'avait jamais été très strict avec son neveu, car ils ne partageaient pas réellement le même sang. Peu lui importait s'il avait été infidèle à sa petite amie ou s'il avait de nombreuses maîtresses, mais qu'il ait sali le nom de la famille Gu avec une accusation d'incitation à la prostitution, c'était trop.

« Jacob, tu dois donner une bonne leçon à ce garçon ! » Quand Emily a réalisé qu'il continuait à l'ignorer, elle a souligné avec colère ses propos. Elle a supposé qu'il n'avait pas entendu ce qu'elle avait dit, alors elle s'est approchée de Jacob, en se tenant au col de sa chemise et lui a dit : « As-tu entendu ce que je viens de te dire ? »

Jacob a froncé les sourcils et lui a secoué les mains, en lui faisant perdre l'équilibre et tomber face contre terre à ses genoux, près de ses parties intimes.

Quand elle a ouvert la bouche pour respirer, l'odeur d'alcool combinée à sa respiration chaude s'est répandue sur ses genoux, qui étaient à peine recouverts de deux couches de tissu très fin.

Lorsque Jacob a ressenti la chaleur dans cette zone, il a été incapable de respirer pendant un instant.

« Tu devrais donner une leçon à ton neveu ! », s'est exclamée Emily d'une voix douce et séduisante ; c'était grâce à cette voix qu'elle avait toujours captivé le cœur des hommes.

« Je devrais d'abord t'en donner une à toi », a dit Jacob, en lui tournant la tête, puis en lui chuchotant d'une voix rauque : « Lève-toi ! »

Comment osait-elle le séduire dans sa propre voiture ? Est-ce qu'elle le faisait exprès ?

« Jack est un salaud ! Et toi aussi certainement ! Tous les hommes du monde sont des connards... », a sorti Emily, en s'appuyant contre lui au lieu de s'asseoir correctement sur son siège. Elle se comportait comme une petite fille têtue et rebelle.

Usuellement, elle n'aurait pas osé regarder Jacob parce qu'elle avait peur de sa cruauté. Mais à cet instant, grâce à l'influence de l'alcool, elle était complètement insouciante et disait toutes les bêtises auxquelles elle pouvait penser sans en considérer les conséquences.

« Ce gars si effronté m'a dit que si je voulais être avec lui, je devais m'habituer à ses infidélités. Qu'il aille se faire foutre ce connard sans vergogne ! », a proféré Emily énervée, qui ensuite a canalisé sa colère en direction de Jacob : « Il est fort probable que tu sois comme lui...

Tu es également PDG d'une grande entreprise, donc tu dois être tout le temps entouré de groupies, jusqu'à remplir un stade de football... »

Jacob a commencé à perdre patience et peu à peu un éclair de colère est apparu dans ses yeux. À cet instant, il a réalisé à quel point il était difficile de se débarrasser d'une femme ivre. Il a essayé de la repousser, mais elle a continué à tomber et à s'accrocher à lui comme un chewing-gum. Emily avait perdu tout sentiment de honte, mais son culot est allé bien plus loin. Ensuite, elle a tendu ses mains pour les poser sur ses épaules et, avec un sourire niais sur le visage, lui a dit : « Jacob, tu as des problèmes de dysfonctionnement érectile, n'est-ce pas ? »

Ça a été la goutte qui a fait déborder le vase. Maintenant, elle jouait avec sa fierté et sa virilité, ce qui a fait perdre patience à Jacob.

Cependant, Emily n'a pas montré une once de peur. Au lieu de ça, elle lui a souri et l'a regardé dans les yeux, avec séduction. Ses beaux yeux étaient hypnotiques, et même si ses pupilles étaient à cette heure dilatées et à peine visibles, elles avaient toujours l'air trop attirantes pour être vraies et brillaient comme des diamants au clair de lune. Des bribes du reflet de Jacob dansaient dans l'iris de ses yeux, comme s'il était la chose la plus précieuse au monde pour elle.

Lorsque ses lèvres rouge cerise luxuriantes se sont ouvertes pour lui parler, elles semblaient chercher à attirer un homme pour les embrasser avec passion.

Jacob s'est souvenu que ces lèvres étaient celles qui avaient expiré l'odeur de l'alcool brûlant autour de sa partie intime... Cette femme était un vrai démon de luxure !

« Diablesse, tu es une femme audacieuse ! C'est toi qui m'as séduit, tu as tout provoqué par toi-même. »

Après avoir dit cela, Jacob n'a pas pu se contrôler et l'a saisie par derrière la tête pour la rapprocher de lui et l'embrasser passionnément, en lui faisant ravaler ses paroles.

« Mmm... » Le balbutiement provoqué par la femme ivre a été noyé et interrompu par le baiser intense et insatiable de Jacob.

(← Raccourci clavier) Précédent Contenu (Raccourci clavier →)
 Novels To Read Online Free

Scannez le code QR pour télécharger l'application Kifflire.

Retour au sommet

Partages